Leblay Julien (12/03/2013)

cyclotourismeNouvelles vagabondes
et autres petites histoires cyclopédiques

Auteur : Julien Leblay

 

Pour sa cinquième balade cyclopédique en faveur du don du sang, Julien s'est rendu, avec sa compagne Marion, de France vers la Nouvelle-Zélande pour assister à la coupe du monde de rugby ; entre juillet 2010 et mars 2012, ce seront 22 000 kilomètres parcourus, 22 pays traversés et 25 actions de promotion du don du sang.
Il est assez rare de pouvoir suivre sur le long terme l'évolution d'un cyclo-voyageur, évolution de l'écriture, évolution de la façon d'appréhender les évènements, évolution humaine aussi dont « Le tao du vélo » avait fourni en 2010 une très jolie illustration. Souvent, après un voyage et l'édition de son récit, les bicyclettes sont rangées au rayon des souvenirs, au mieux redeviennent un outil du quotidien et les auteur(e)s reviennent à la vie qu'ils avaient temporairement laissée au profit d'une expérience plus ou moins initiatique, fondatrice ou tout simplement exceptionnelle. Chez Julien, l'engagement pour le don du sang qui lui a sauvé la vie plus jeune et la passion des rencontres ont transformé sa vie et l'ont conduit à devenir progressivement un écrivain voyageur au regard exercé et à la plume de plus en plus précise.
La préface et le préambule de ce nouvel opus commencent comme une véritable déclaration d'amour à l'autre, à la bicyclette, à la vie en quelque sorte ; chaque pays traversé est ensuite l'occasion d'aller au-delà des apparences, des préjugés (chaque pays présente son voisin comme le pire de la planète...), d'entrer en contact et de rester disponible pour vaincre les peurs (les chauffards ne sévissent pas que dans nos grandes villes!), les frustrations (difficulté de communiquer, superficialité de certaines rencontres) et les indignations (comportement des touristes et métamorphose des autochtones dans les lieux fréquentés par les Occidentaux).
Mais le véritable choc de ce récit est l'expérience traumatisante que va vivre Julien en Inde – Nous voulions rencontrer des gens mais ils avaient fini par nous faire peur à tel point que nous les avons évités - et qui va le faire sortir de ce pays si profondément transformé que son écriture va s'en ressentir, comme si quelque chose s'était brisé dans la foultitude indienne et rendait la fin du voyage plus désenchantée. Reste à savoir pour le lecteur fidèle comment Julien, à l'aube d'une nouvelle vie en famille, va assimiler la violence de cette expérience humaine et si son désir de voyager et d'aller vers l'autre en sortira indemne.
L'un des derniers paragraphes montre cependant que Julien Leblay n'a pas perdu confiance en la solidarité humaine, montrant ainsi que l'Homme est une créature à 2 visages, capable du meilleur devant l'adversité mais aussi du pire quand sa vie redevient ordinaire ?
Un récit que je recommande chaudement, même si vous projetez de vous rendre prochainement en Inde !

                                                                    Jean-Yves MOUNIER

2013 - 349 pages  - Auto-édition

Prix : 20 € + frais de port

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

20:51 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer