Godin Olivier (11/10/2014)

cyclotourismeTand’Afrika
Paris-Le Cap au guidon d’un tandem

Auteur : Olivier Godin

 

Durant un an et demi, Adeline et Olivier ont parcouru près de 20 000 kilomètres sur les routes et les pistes africaines. Des immensités du Sahara à la steppe masaï, en passant par les étendues sauvages de Namibie, les jeunes voyageurs ont découvert un continent aux multiples visages, complexe et envoûtant, heureux et dramatique, résigné ou porteur d’espoir. Dans Tand’Afrika, ils laissent s’exprimer leurs peurs, leurs désillusions, leur dégoût parfois, mais au-delà des doutes et des moments d’infortune, le couple décrit avec enthousiasme l’intensité des rencontres, les merveilles du monde sauvage et surtout, au bout du chemin, l’incomparable satisfaction d’avoir donné vie à son rêve le plus fou.

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Un chapitre par pays traversé, une écriture simple et un récit authentique, ce livre se lit avec grand plaisir et nous promène à travers un continent multiple, varié, souvent paradoxal mais toujours attachant. Adeline et Olivier vont à la découverte des lieux et paysages mais aussi, et surtout, de leurs habitants et nous raconte, sans angélisme ni parti-pris, leurs rencontres, leurs déboires, leurs joies intenses. Étendues désertiques du Sahara, enfants d’Éthiopie, animaux sauvages de Namibie, les tandémistes nous brossent un portrait vivant et lucide de l'Afrique dans tous ses aspects, le plus souvent chaleureux quant à l'accueil reçu, n'excluant cependant pas de nombreuses questions quant au rapport entre Blancs et Noirs ou le caractère soi-disant inexorable de la misère et du sous-développement. L'Afrique semble connaître un important regain d'intérêt dans les voyages à bicyclette actuels, les parutions sur le sujet se multiplient mais ce récit sait préserver son originalité et sa simplicité qui en font une excellente présentation des pays traversés et de leurs habitants.

 

2011 – 354 pagesAutoédition disponible auprès de l'auteur

Prix : 20 €

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

20:06 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer