Baugé Alphonse (06/11/2020)

Directeur-couverture.jpegLe Tour de France 1907 - Lettres à mon Directeur

Auteur : Alphonse Baugé
Illustrations : Gonzague-Privat

 

Extrait de l'avant-propos d'Oscar Méténier
[…] De tous ces détails, je n'aurais pas la moindre idée, si Baugé n'avait eu l'excellente inspiration de me communiquer les lettres quotidiennes, écrites à son directeur, pendant le Tour de France de 1907.
J'ai lu avec ravissement ces comptes-rendus, tracés, la plupart du temps, à la hâte, sur un coin de table de café, au soir d'une journée éreintante. Baugé n'est pas seulement un journaliste sportif avisé, c'est aussi un humoriste charmant, et ces lettres, écrites sans prétention, au courant de la plume, uniquement dans le but de renseigner son directeur, sont amusantes au possible, pleines d'anecdotes et sans monotonie.
En les lisant, on comprend l'intérêt puissant qui s'attache à l'exploit qu'accomplissent ces héros de la route. On se sent rempli de pitié pour ces pauvres « déshérités », qui suivent la course pour l'amour de l'art, à leurs risques et périls, sans soigneurs, souvent sans argent, n'ayant pas même l'espoir de décrocher la timbale, poussés uniquement par le désir de pouvoir dire avec orgueil en rentrant chez eux :
— Moi aussi, j'en étais ! Et j'ai fait les cinq mille kilomètres du Tour de France !
[…]

 

1908122 pagesLibrairie de l'Auto, Paris

 

Ce livre est disponible en téléchargement sur Gallica, la bibliothèque numérique de la BNF.
Il a également été réédité en 2016 par Hachette BNF.

Directeur-gravure.JPG

Alphonse Baugé livre ses méthodes d’entraînement dans Le secret de Choppy, Librairie de l'Auto, 1901, il est également l'auteur de Messieurs les coureurs. Vérités, Anecdotes et Réflexions sur les courses cyclistes et les coureurs, préface de Henri Desgrange, directeur de l'Auto, Librairie Garnier Frères, 1925, également consultable sur Gallica.

 

Sur Alphonse Baugé, lire la fiche Wikipédia dédiée.

14:34 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer