Liégeois Jean-Paul (22/02/2021)

Fallet-couverture.jpgSplendeur et misères de René Fallet
Entretiens et témoignages

Auteur : Jean-Paul Liégeois

 

"Raconte pas ta vie. Raconte pas ta vie, parce que c'est la mienne", disait Jacques Prévert à ses amis.
René Fallet qui pense le contraire, affirme - à tue tête de préférence - que "l'impudeur est le meilleur remède à la fameuse l'incommunicabilité entre les êtres". Pour mieux le prouver qui se raconte à nouveau. Mais, cette fois, il ne s'abrite plus derrière ses romans. Garde baissée, il sort sans parapluie, s'exprime à la première personne. Sans se donner obligatoirement le beau rôle, parce que sur un vélo ou à la pétanque, on se doit d'être "sport". Il se donne seulement un rôle de plus, le sien, celui d'écrivain zigzaguant entre sa vie et son œuvre. Celui d'un homme ballotté entre ses "splendeurs" et ses "misères".
Pour en témoigner, quelques appels ont été lancés. Le portrait de René Fallet se trouve rectifié, précisé, enrichi - volontairement ou non - par Louis Aragon,, Michel Audiard etc... et quelques autres, femmes, frère, amies, amis, et connaissances. Voici l'image dans le bain des révélateurs. Et si Fallet n'était pas tout à fait ce qu'il nous raconte ?
Ce livre est un puzzle. À reconstituer selon moustaches, lunettes et toutes maladies du cœur.
C'est drôle et c'est triste, pittoresque et poignant. Du Fallet à l'état brut et de nature. Une photo de vieux de la vieille à triporteur dans Paris au mois d'août.

1978252 pagesDenoël

 

De René Fallet, voir également « Le vélo » présenté sur ce blog.

11:08 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer