Duquesne Justine (24/09/2020)

Duquesne-couverture.JPGL'appel du bout du monde
Quatre ans sur les routes, à la découverte des autres et de soi-même

Autrice : Justine Duquesne

 

Une vie parisienne telle qu’elle en avait toujours rêvé, une carrière de sapeur-pompier prometteuse…
Pourtant, à 24 ans, Justine décide de tout plaquer du jour au lendemain pour s’en aller faire le tour du monde. Quatre ans sur les routes, 10 000 kilomètres à vélo, 15 000 en stop qui vont changer sa vie.
De l’Asie à l’Océanie, de l’Amérique du Nord à l’Europe, Justine va à la découverte de lieux magnifiques, mais surtout d’hommes et de femmes. Où qu’elle soit dans le monde, elle emmagasine des sourires, des moments de complicité partagés avec des inconnus et une infinité de souvenirs gravés à jamais. Elle découvre qu’il faut vivre sans attendre le lendemain et partir à la rencontre de l’inconnu.
De ce road-trip planétaire, Justine a retiré une philosophie du bonheur : la vie ne se compte pas en nombre de respirations, mais en nombre de moments qui nous coupent le souffle.

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER
Pour nous raconter son histoire, Justine choisit d'emblée de tutoyer son lecteur, histoire de créer avec lui, d'abord, de la proximité, puis de la connivence, et enfin de l'intimité. Car elle va aller loin dans son récit, beaucoup plus un récit de vie qu'un classique récit de voyage et, tout au long des ces quatre cents pages, elle va dévoiler ce qu'il y a de plus secret dans sa personnalité, analysant ses doutes, ses peurs, ses projets d'avenir souvent mis à mal par les aléas de la vie.

De son passage malheureux chez les pompiers de Paris à ses différents périples à travers le monde, en tandem, à vélo, en stop ou autres, elle tire un récit très bien écrit, captivant et empreint d'humanité, elle transporte son lecteur confident au plus près de son questionnement de vie qui devrait lui permettre, au fil des expériences, de se découvrir elle-même, en découvrant les autres.

 

2020400 pagesCity Éditions

Prix : 18,90 €

Livre lu et recommandé par le comité de lecture du blog

10:38 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer