Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/12/2020

Share Daviz

DH_Couverture.jpgMa première diagonale

Auteur : Daviz Share

 

[…] J’ai appris il y a quelques années l’existence d’une confrérie qui s’adonne à un jeu : traverser la France à vélo en diagonale et en temps – assez – limité. Passé le stade de l’étonnement, je n’ai cessé depuis de me demander comment il était possible de concevoir pareilles aventures. 
Rouler à vélo j’adore. Plus je roule, plus ça me plaît. 
Le concept de diagonale représente – à mon sens – la quintessence de la randonnée. C’est l’expression la plus simple et la plus pure du voyage à vélo. 
Me lancer dans cette épopée me permettra de satisfaire ma boulimie d’asphalte et – tout jeune puceau du vélo de route que je suis – m’initiera aux pratiques d’un monde très particulier : le monde des diagonalistes. […]
À devoir choisir comme ça ma première diagonale, j’ai l’impression d’être un gamin dans un magasin de bonbons. Elles font toutes envie. 
Une d’entre elles retient particulièrement mon attention : Dunkerque – Hendaye. 
La simple évocation du pays basque résonne fortement en moi. C’est là-bas que j’ai passé mes plus belles vacances étant petit. J’aime ses paysages, ses reliefs, sa culture tranchée, son climat et ses gens. Tout me plaît dans cette région. Me rendre à Hendaye à vélo, c’est comme partir en pèlerinage. […]

 

2020151 pagesAutoédition disponible auprès de l'auteur

Prix : 4,99 €

 

Pour en savoir plus sur l'auteur, voir son site.

À propos des Diagonales de France et de leur Amicale, voir le site dédié.

15:16 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Diagonales de France et d'Europe, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Lasserre Laurent

Lasserre-couverture2.JPGMon vélo

Auteur : Laurent Lasserre

 

L’auteur nous livre un récit autobiographique de ses années de jeunesse, durant lesquelles il s’adonna sans retenue à la pratique de la bicyclette.
De la randonnée à la compétition, du chemin du travail à la flânerie, en osmose avec sa machine, il nous balade dans un univers fait d’exaltations physiques.
Le rêve côtoie les désillusions mais le plaisir de caresser les pédales fait oublier les souffrances.
Une histoire d’amour pour la petite reine, amusante et touchante, qui ravira le connaisseur comme le profane.

 

2011130 pagesÉditions Métaphora disponible auprès de l'auteur 

Prix : 14 €

15:10 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Autobiographie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Lacroix Alexandre

Lacroix-couverture.jpgL'orfelin

Auteur : Alexandre Lacroix

 

« Il me semble très improbable que le parcours d’une existence, de nos jours, suive la logique d’une Odyssée – c’est-à-dire d’une expédition qui nous force à quitter la terre natale pour aller conquérir le monde, puis nous permet d’y revenir après des années d’errance. Non, les vies que nous menons ne retourneront pas à leur point de départ. Elles sont faites d’arrachements successifs, par lesquels nous devons faire plusieurs fois le deuil de nos origines. Le village natal était autrefois une certitude, il est devenu un fantasme. » A. L.

Trois journées. Trois étapes décisives dans la vie d’un homme. Une halte, au cours d’une traversée des Alpes à bicyclette, dans un camping au bord du lac Léman, en compagnie de deux femmes étranges. Un retour au pays natal, pour faire un dernier inventaire des affaires laissées par un père disparu vingt ans plus tôt. La naissance, dans une maternité parisienne, d’un petit garçon. Et chaque fois, le passé qui fait irruption, les démons de l’enfance qui reviennent ébranler toutes les certitudes.

 

2010300 pages Flammarion

Prix : 19,30 €

Lacroix-couverturePoche.jpg

 

 

Ce livre a été publié au format poche en 2013 chez J'ai lu.

 

Pour en savoir plus sur cet auteur, voir son site.

15:05 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Roman | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Wake Nancy

Wake-couverture.jpgLa Gestapo m'appelait la souris blanche
Une Australienne au secours de la France

Autrice : Nancy Wake
Postface : Catherine Mac Lean

 

Une telle passion pour la vie est rare. Un amour si fort pour la France ne peut laisser indifférent. Dans la guerre implacable qu'elle mena contre l'occupant, Nancy Wake, l'Australienne de Sydney, s'est révélée femme de cœur autant que femme d'action. Révulsée par le nazisme qu'elle va observer sur place à Vienne et Berlin, Nancy Wake choisit dès septembre 1939 le camp de l'honneur, et s'engage dans la Résistance. Elle parcourt le sud de la France, fait évader des prisonniers anglais, déjoue les pièges tendus par la Gestapo qui la surnomme « la souris blanche ».
Après une éprouvante fuite vers Londres, via l'Espagne, elle suit l'entraînement du "Special Operations Executive", le bras armé de la résistance anglaise sur le continent. Parachutée en Auvergne, elle rejoint les maquis qui préparent les débarquements libérateurs, parcourt des centaines de kilomètres à bicyclette, participe aux combats extrêmes.
Dans ce récit picaresque, souvent pathétique, qu'elle dédie à ses frères d'armes tant aimés, elle évoque sa jeunesse exubérante et son irrépressible soif de liberté. Liée à jamais au pays qu'elle a défendu les armes à la main, elle songe à y trouver le dernier repos. ‎

 

2001187 pages Éditions du Félin, Collection Résistance – Liberté – Mémoire

 

Sur Nancy Wake, voir la fiche Wikipédia dédiée.

15:02 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Australie, France, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Beckett Samuel

Molloy-couverture.jpgMolloy

Auteur : Samuel Beckett

 

De même que Dante chemine de cercle en cercle pour atteindre son Enfer ou son Paradis, de même Samuel Beckett situe-t-il, chacun dans un cercle bien distinct, les trois principaux protagonistes des romans de sa trilogie, Molloy, Malone meurt et L'Innommable, afin qu'ils atteignent, peut-être, le néant auquel ils aspirent. D'un roman à l'autre, ce cercle est de plus en plus réduit.
Si Molloy est enfermé dans un cercle, c'est celui-là même de son récit cyclique qui commence par la fin et se termine au commencement. Molloy n'est pas confiné dans un seul lieu, il possède encore un relatif degré de mobilité malgré sa mauvaise jambe. À bicyclette d'abord, muni de béquilles ensuite, puis ne pouvant plus que ramper, le voilà parti à la recherche de sa mère, dit-il. N'est-il pas plutôt en quête de lui-même, ou bien d'une certitude qui lui échappe toujours ?
Dans la deuxième partie du roman, la boucle que décrit la trajectoire de Molloy se dédouble : c'est le rapport, cyclique aussi, que rédige Moran. Détective de l'agence Youdi, Moran a reçu l'ordre de se lancer à la recherche de Molloy. Lorsque Moran entame sa poursuite, il est en pleine possession de tous ses moyens physiques, de toutes ses certitudes. Au fil de sa quête, peu à peu son état se modifie profondément et se détériore à tous égards : Moran va ressembler de plus en plus à Molloy lui-même. Moran trouvera-t-il Molloy ? Ne seraient-ils que deux facettes d'une seule et même personne ? Les deux boucles de leurs trajectoires respectives vont peut-être finir par se rencontrer pour former l'image du huit horizontal, signe de l'infini recommencement d'une impossible quête de soi.

 

1951258 pages Les Éditions de Minuit

Molloy-couverturePoche.jpg

 

 

Ce livre est paru en format poche chez le même éditeur en 1982.

Pour en savoir plus, voir la fiche Wikipédia dédiée.

 

14:57 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie., Roman | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer