Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/09/2018

Cornillie Patrick

Cornillie-couverture.jpgCycling in the Great War

Auteur : Patrick Cornillie

 

A surprising view of the First World War as seen through the eyes of the early cycling champions.
On 28 June 1914, there are two almost simultaneous shots. In Paris, the twelfth Tour de France is about to start, while in Sarajevo the Austrian crown prince Franz Ferdinand is assassinated. Professional cycle racing comes to a halt, but the first cycling heroes continue to race.
The Belgian cycling author Patrick Cornillie takes us through the wartime editions of the Tour of Flanders, which were ridden ... on a velodrome just north of Ghent. With humour, the book tells the stories of a champion who was a spy, a one-legged Italian cyclist, some famous British and German idols, and the perilous bike adventures of a well-known Belgian author.
With sadness, we learn about the fate of a French winner of the Tour, killed in battle, the brave Black Devils, and the many cyclist-soldiers from Australia, New Zealand and Canada who died at the front. Cycling in the Great War is a collection of moving tales, beautifully told and beautifully illustrated with original historical pictures.

 

Une vision surprenante de la Première Guerre telle qu'elle a été vue par les premiers champions cyclistes.
Le 28 juin 1914, deux évènements retentissants ont lieu presqu'en même temps. À Paris le douzième Tour de France est sur le point de commencer tandis qu'à Sarajevo le prince héritier d'Autriche Franz Ferdinand est assassiné. La course cycliste professionnelle s'arrête, mais les premiers héros du cyclisme continuent de courir.
L'auteur belge du cyclisme, Patrick Cornillie, nous fait découvrir les éditions du Tour des Flandres pendant la guerre, courses qui se disputaient sur un vélodrome juste au Nord de Gand.
Le livre raconte avec humour les histoires d'un champion qui était un espion, d'un cycliste italien unijambiste, des célèbres idoles britanniques et allemandes, et les aventures périlleuses d'un fameux auteur belge. De manière plus triste, nous découvrons le destin d'un français vainqueur du Tour, tué au combat, les courageux « Black Devils » et les nombreux cyclistes-soldats australiens, néo-zélandais et canadiens morts sur le front.
« Cycling in the Great War » est un recueil d'histoires émouvantes, merveilleusement racontées et merveilleusement illustrées de photos originales historiques.

 

2018208 pagesLannoo

Prix : 24,99 €

Livre en anglais, traduction d'Isabelle Reutin

Un chapitre de ce livre est consacré aux cyclistes canadiens qui font l'objet d'une publication dans leur pays, à découvrir ici.

D'autres titres consacrés à cette période sont présentés sur notre site. À quand une publication de référence en France ?

14:49 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Belgique, Cyclisme militaire, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

10/03/2018

Kirsch Colin

Bad teeth-couverture.jpgBad Teeth No Bar

A history of military bicycles in the Great War

Auteur : Colin Kirsch

 

Quand la Première Guerre mondiale a commencé, la bicyclette était encore une invention relativement récente - le grand-bi avait depuis peu cédé la place à la bicyclette, un engin plus souple, rapide et sûr ; et alors que les bicyclettes et la pratique du vélo n'étaient plus autant à la mode que dans les années 1890, elles étaient pourtant toujours un indicateur fiable de la vie moderne. Il n'est donc pas surprenant que les bicyclettes aient été rapidement mises en service au début des hostilités. À une époque où les armées européennes pratiquaient encore les charges de cavalerie avec des chevaux, et où le rôle du transport motorisé en temps de guerre n'était pas encore très clair, les cyclistes étaient appelés à jouer différents rôles auprès des armées des deux côtés, y compris comme messagers , éclaireurs et guides.

Le livre « Bad Teeth No Bar », qui tire son nom d'une publicité demandant aux cyclistes de s'engager comme volontaires dans l'armée, illustre magnifiquement le rôle joué par les bicyclettes dans la Grande Guerre. Plein de photographies couleur de vélos d'époque et de leurs propriétaires, illustrant les récits de leurs exploits oubliés depuis longtemps, ce livre éclaire un aspect peu connu de la guerre et célèbre un certain nombre de héros méconnus. Idéal à la fois pour les amateurs de vélos d'époque et pour les passionnés d'histoire militaire, « Bad Teeth No Bar » est une remarquable commémoration du centenaire.

 

 

2018400 pagesThe University of Chicago Press Books

Prix : $45.00

 

Livre en anglais, traduction d'Isabelle Reutin

17:18 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Cyclisme militaire, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Fitzpatrick Jim

The bicycle in wartime-couverture.jpgThe bicycle in wartime

An illustrated history

Auteur : Jim Fitzpatrick



 « Une vision d'ensemble détaillée et d'une très grande variété sur l'utilisation des bicyclettes en temps de guerre.
Jim Fitzpatrick montre de façon convaincante à quel point les experts se sont totalement trompés en sous-estimant l'influence de la bicyclette, même lorsqu'elle était utilisée contre des armées très mécanisées. Un livre passionnant et qui vaut la peine d'être lu » selon David Gordon Wilson, professeur émérite d'ingénierie au MIT, auteur de « Bicycling Science. ».
« Une lecture fascinante et captivante, complétée par une multitude de photographies d'archives. Plus important encore, le livre rassemble l’aspect stratégique de la politique militaire et les expériences des cyclistes sur le terrain. » selon Paul Rosen, Université de York.
 « Dans ce remarquable tour de force, l'auteur Jim Fitzpatrick a, pour la première fois, retracé l'histoire de la bicyclette en temps de guerre. Sa contribution est importante et résistera à l'épreuve du temps ... les forces militaires du monde entier ont longtemps été conscientes du potentiel de la bicyclette. À certaines occasions, elle a fait la différence entre la victoire et la défaite : les Japonais en Malaisie, les forces Viet Minh du général Vo Nguyen Giap à Dien Bien Phu. » selon Cecil B. Currey, auteur de «  Victory at any cost : le génie du général vietnamien Vo Nguyen Giap ».




2011272 pagesStar Hill Studio

Prix : $28.95 en Australie ; disponible sur Amazon pour les autres pays.



Nouvelle édition d'un livre paru en 1998 chez Brassey's The bicycle in wartime-couverture originale 1998.jpg

Livre en anglais, traduction d'Isabelle Reutin


Plusieurs autres titres en rapport avec la bicyclette sont au catalogue de cet éditeur. 

17:11 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Cyclisme militaire, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Hinrichsen Horst

Hinrichsen2-couverture.jpgRadfahrschwadronen

Fahrräder im Einstatz bei der Wehrmacht 1939-1945

Auteur : Horst Hinrichsen

 

Dans la récente documentation militaire allemande il n'y a pas un deuxième engin de combat aussi négligé que la bicyclette. Malgré une motorisation progressive au sein de l'armée de terre, la bicyclette servait toujours comme moyen de transport pour faire avancer les soldats, mais aussi les armes, les engins et les munitions.
Il y a deux catégories à ne pas confondre: les troupes de cyclistes (Radfahrertruppen) et les cyclistes de troupe / de division (Truppenradfahrer). Les premiers représentaient des unités cyclistes dans des unités militaires plus vastes, pendant que, pour les cyclistes de troupes, il s'agissait de cyclistes isolés au sein d'une unité qui accomplissaient une tache de communication.
Cette publication met en relief le rôle considérable de la bicyclette en se basant sur des photos qui prouvent son importance pour l'armée allemande. Il n'y a que peu de spécialistes qui savaient par exemple qu'il existait même des unités de parachutistes munies de bicyclettes pliantes.

 

201080 pagesDörfler Verlag 

Prix : 10,95 €Hinrichsen1-couverture.jpg

Nouvelle édition d'un livre paru en 1996 chez Podzun-Pallas.

 

Livre en allemand, traduction de Joachim Sistig

 

16:51 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Cyclisme militaire, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

19/10/2017

Barrier Bruno

Chasseurs cyclistes-couverture.jpgLes chasseurs cyclistes au combat

Faits d'armes dans le Cambrésis en 1914

Auteur : Bruno Barrier

 

Membre de l'association « Cambrésis Terre d'Histoire », j'ai décidé, dans le cadre du Centenaire de la Grande Guerre, de publier cet ouvrage en hommage à mon grand-père Roger BARRIER, soldat du 2e groupe de chasseurs cyclistes de la 2e division de cavalerie lors du premier conflit mondial. Cette unité atypique à laquelle les Allemands ont donné le surnom d' « hirondelles de la mort » méritait bien une étude complète.

Déjà, Napoléon, dans ses « mémoires », insiste sur la nécessité, pour la cavalerie, de disposer de fantassins « qui pourraient suivre la cavalerie au trot ». L'introduction dans les armées de la bicyclette n'a pas été aussi facile que nous aurions pu le supposer.

Certain de détenir la vérité, le capitaine GÉRARD, sorti du rang, que son mérite seul avait distingué, poursuivit jusqu'à son dernier souffle, par pur patriotisme et avec un absolu désintéressement, la réalisation de cette idée : « la bicyclette est un merveilleux instrument de combat ». Malgré les hésitations de l'état major, malgré les critiques injustes et multipliées, jamais il ne se découragea. La création d'unités cyclistes fut donc laborieuse (essais techniques et tactiques), pourtant celles-ci confirmeront toutes leurs qualités guerrières pendant la Première Guerre mondiale et de nos jours les unités de dragons demeurent les gardiennes jalouses de ce patrimoine important et unique.

Le groupe de chasseurs cyclistes est un groupe de combat. Dès le début des hostilités, et notamment dans le Cambrésis en août-septembre 1914, pendant la période dite de mouvement, les chasseurs cyclistes sont partout présents, à chaque coup dur, s'engageant totalement chaque fois à un point tel qu'il fallait les reconstituer presque complètement. Ils ont combattu toujours et partout jusqu'à l'épuisement complet.

 

2017150 pages – Cambrésis Terre d'Histoire

Prix : 19 € + 4,38 € de frais de port

22:15 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Cyclisme militaire, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer