Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2019

Laborde Christian

Petit livre jaune-couverture.jpgLe petit livre jaune

Auteur : Christian Laborde

 

Dans ce petit livre, jaune comme le maillot, du vélo et des mots.
Du vélo ! Des histoires d'échappées, de braquets, d'envols, de chutes, d'exploits inoubliables, de défaillances fabuleuses. Des "gueules" aussi, celles des "Géants de la route", des porteurs d'eau, des grimpeurs, des sprinters qui giclent, et celles, rougies par le pinard autant que par le soleil, des "'fondus" qui les encouragent. Des paysages enfin, la montagne, les cols, tous les lacets, toutes les routes.
Des mots ! J'ai voulu qu'ils sonnent, déboulent, musardent, qu'ils hurlent de joie, comme je hurle de joie au passage de Miguel Indurain sur les pentes du Tourmalet.
Et le dopage ? Sacrebleu, y a-t-il une commune mesure entre Fausto Coppi pleuré par tout un peuple et une mallette de médicaments autour de laquelle s'excitent, comme des hannetons, experts et donneurs de leçons ? C.L.

Le petit livre jaune : pour les amateurs, les vrai. Poète, romancier, pamphlétaire, et auteur du célèbre roman L'Os de Dyonisos, Christian Laborde signe avec Le petit livre jaune son cinquième livre sur le Tour de France.



2000142 pagesÉditions Mazarine

Prix : 12 €

Pour les autres livres de Christian Laborde, voir son site.

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

15:56 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Christian Laborde, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Laborde Christian

Pyrène-couverture.jpgPyrène et les vélos
Le Tour de France dans les Pyrénées

Auteur : Christian Laborde

 

« Charly Gaul s'en va. Il a son beau maillot rouge Magant-Debon et ses grandes ailes blanches. Il vole dans Aspin, il est libre, il a le dossard 61, et son bidon La Vittelloise pour donner à boire aux oiseaux. »
« Les tam-tams basques résonnent dans l'ascension de Val-Louron. Les chants sont paysans, embourbés d'azur, les larynxs viennent de Pampelune, c'est le tcha tcha euskadien, le haut mambo de Bilbao. Indurain monte, son torse ne bouge pas, ses bras non plus, les coudes restent près du buste, tout est ligne chez lui, fuselage humain. Gora Miguel, hurle Pyrène dans son porte-voix en peau de mémoire ! Ses longs cheveux noirs lèchent la nuque du champion et disparaissent dans le bouclier du soleil. »
Poète, romancier, pamphlétaire et « premier des écrivains swing de langue française », Christian Laborde est un passionné de vélo, en même temps qu'un amoureux des Pyrénées. Dans Pyrène et les vélos, il raconte d'Octave Lapize à Miguel Indurain, les exploits et les drames des champions du Tour de France sur les pentes surchauffées ou couvertes de brume des grands cols pyrénéens.
Une annexe fournit tous les renseignements techniques et chronologiques indispensables à l'amateur de sport cycliste : classements d'étapes, moyennes, index des personnages et des lieux...

 

1993222 pagesLes Belles Lettres

Pour les autres livres de Christian Laborde, voir son site.

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

15:48 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Christian Laborde, Pyrénées, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Laborde Christian

Vélociférations-couverture.jpgVélociférations
Je me souviens du Tour

Auteur : Christian Laborde
Photographies : Fernand Fourcade
Illustrations : Phéraille

 

Le 19 juillet 2010, l’écrivain Christian Laborde montait sur la scène du théâtre Saint-Louis, à Pau, et jouait, dans une mise en scène de Phéraille et sur une musique du jazzman Francis Lassus, Vélociférations, Je me souviens du Tour.
Laborde joue et l’enfance revient avec sa casquette, son dossard et tous ses maillots.
Laborde joue et les souvenirs se réveillent : une table de camping dans l’Aubisque, les lacets du Tourmalet, Duboc, Christophe, Gaul, Robic, Poulidor, Anquetil, Ocaña, Merckx, Armstrong…
Ce livre-CD audio donne à voir et à entendre les douze Vélociférations de l’auteur de L’os de Dionysos et du Dictionnaire amoureux du Tour de France, avec des photographies de Fernand Fourcade prises lors des représentations, et des illustrations de Phéraille.
« À vous la route du Tour, à vous les Pyrénées !»

 

201160 pages + CDCoédition Cairn - Le Pas d'oiseau 

Prix : 18 €

 

Pour les autres livres de Christian Laborde, voir son site.

15:42 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Christian Laborde, Théâtre, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

06/12/2019

Laborde Christian

Duel-couverture.jpgDuel sur le volcan

Auteur : Christian Laborde

 

 

Le duel Anquetil-Poulidor connut son épisode le plus glorieux le dimanche 12 juillet 1964, lors de l'ascension du Puy-de-Dôme.
Jacques et Raymond gravissent les pentes du terrible volcan coude à coude, épaule contre épaule, Jacques côté roche, Raymond côté ravin.
La foule qui admire Jacques et chérit Raymond attend que Raymond démarre, s'envole, et s'empare enfin de la tunique jaune.
Raymond Poulidor va-t-il démarrer ?
Nous sommes le dimanche 12 juillet 1964 : à vous Christian Laborde, à vous la route du Tour.

« Fantasque, insolent et forte tête, Christian Laborde est un personnage à part de la littérature française. » Paris-Match.

 

1998128 pagesAlbin Michel

Prix : 13,80 €

 

Sur la rivalité Anquetil-Poulidor, voir également l'ouvrage de Didier Béoutis « Le duel », présenté sur ce blog.

Pour les autres livres de Christian Laborde, voir son site.

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

16:58 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Christian Laborde, Raymond Poulidor, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

03/12/2019

Ezine Jean-Louis

Un Ténébreux-couverture.jpgUn Ténébreux

Auteur : Jean-Louis Ezine

 

Après la Première Guerre mondiale, la France en ruine compte ses morts. Charles Bunel, trop jeune pour avoir combattu, rêve d'héroïsme. Entre 1918 et 1924, dans le souvenir d'un frère aspirant champion et disparu sur le front, ce Normand «taiseux» ne brûle que d'une ambition : courir le Tour de France dans la catégorie des touristes-routiers, qu'on appelle aussi les «ténébreux». Par-delà la terrible guerre, c'est tout le rapport de la France avec son histoire, entre la Belle Époque et les Années folles, à travers le mythe de la Grande Boucle, qu'explore ce roman, précédé d'une confession autobiographique, «De la littérature considérée comme une vélomachie».

 

2003192 pagesÉditions du Seuil

Prix : 17,20 €

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

Sur l'auteur, consulter sa fiche Wikipédia.
Sur le Circuit des Champs de bataille, voir la fiche Wikipédia dédiée.

13:58 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Roman, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

26/11/2019

Londres Albert

Tdf-Tour de forçats illustré-couverture.jpgTour de France, tour de forçat

Auteur : Albert Londres
Préface : Éric Fottorino

 

1924, le Tour de France s’élance dans la poussière de juin. Albert Londres, qui découvre le milieu, embarque avec ceux qu’il aura tôt fait de baptiser « les forçats de la route ».
« Vous n’avez pas idée de ce qu’est le Tour de France, dit Henri, c’est un calvaire. Et encore, le chemin de croix n’avait que quatorze stations, tan- dis que le nôtre en compte quinze. Nous souffrons du départ à l’arrivée. Voulez-vous savoir comment nous marchons? Tenez... » De son sac, il sort une fiole: « Ça, c’est de la cocaïne pour les yeux, ça, c’est du chloroforme pour les gencives... Et des pilules? Voulez-vous voir des pilules? Tenez, voilà des pilules. » Ils en sortent trois boîtes chacun. « Bref, dit Francis, nous marchons à la « dynamite. Et la viande de notre corps, dit Francis, ne tient plus à notre squelette... »
Cet ouvrage montre ici l’actualité du texte d’Albert Londres, tout y est déjà dit: l’abus de substances, les rythmes infernaux, les difficultés surhumaines. La tragédie du cyclisme professionnel est déjà en germe dans ces pages.

 

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Déjà édité en 2010 dans cette même maison d'édition , avec un titre qui évite d'attribuer à tort à Albert Londres l'expression « Les forçats de la route », ce texte célébrissime bénéfice ici de soixante photos d'époque en noir et blanc, souvent en pleine page voire sur une double page, extraites des archives d'agences, journaux ou particulières. Ces documents exceptionnels traduisent magnifiquement l'époque, chemins de terre, conditions de course, machines utilisées, tout y est pour rendre le récit d'Albert Londres encore plus vivant et captivant. Un vrai régal que nous recommandons vivement à tous les amateurs de sport cycliste en général et de belle littérature en particulier.

 

2019200 pagesL'Esprit du Temps

Prix : 13 €

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

15:38 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Foglia Pierre

Le Tour de Foglia-couvertue.jpgLe Tour de Foglia
et chroniques françaises

Auteur : Pierre Foglia
Illustrations : Pierre Pratt

 

- Tu pars pour le Tour de France ? Vas-tu les suivre à vélo ?
Si j'avais dit à cette collègue que j'allais couvrir les 500 milles d'Indianapolis, m'aurait-elle demandé si j'allais les suivre en auto ? Chaque été le même dilemme : comment écrire en même temps pour le profane qui ne sait tellement rien du vélo (et du sport) qu'il imagine que je couvre le Tour de France en le pédalant, et le cyclo averti qui attend que je lui dise si Armstrong a utilisé la 39 x 23 dans la montée de l'Alpe ?
Au premier je donne la France du tour, les ponts fleuris de géraniums, l'or des blés, le peloton qui s'entortille sur une route en corniche. Le Tour de France est d'abord affaire de routes et de ciels. Affaire de paysages.
Au second je donne du braquet.
Et aux deux je donne des histoires d'hommes qui vont au bout de leurs forces, de leur courage, de leur talent. Cela ne les rend pas meilleurs, ni moins dopés. Mais leurs petites morts sur les routes nous distraient un instant de la nôtre écrite au ciel.

 

2004262 pagesVélo Mag/Les Éditions La Presse

Ce livre n'est plus édité.

 

Sur ce livre, lire la chronique très complète parue sur le site « La Flamme rouge ».
Pour en savoir plus sur cet auteur, lire sa fiche Wikipédia.

 

Dans sa « Route des Grandes Alpes », Jean-Philippe Lebeau avait apporté ce livre dans ses bagages.

15:00 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

12/11/2019

Supié Jean-François

TDF-Années 1920-couverture.jpgLe Tour de France
Au temps des forçats et des ténébreux
Les années 1920

Auteur : Jean-François Supié
Préface : Philippe Bouvet

 

Revivez les années 1920 du Tour de France et vibrez auprès de ses premiers héros légendaires : Pélissier, Bottecchia, Frantz et beaucoup d’autres ! Véritable marathon, vous découvrirez comment se courait le Tour à l’époque des forçats : routes d’un autre âge, nombre de kilomètres qui affole les compteurs et anecdotes savoureuses sur ces « touristes-routiers » qui ont enflammé le cœur des Français… Un contraste fort avec le Tour d’aujourd’hui et un livre de référence sur cette période.
Prenez le sillage et voyagez dans le temps grâce aux coureurs-pionniers et à leurs prouesses sans pareil !


Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Entre 1923 et 1929, le Tour de France va vivre quelques-unes de ses éditions les plus mythiques, de par la longueur des étapes (souvent plus de 400 km), l'état des routes (en particulier celles de montagne parcourues partiellement en poussant le vélo) et les relations houleuses entretenues par les coureurs avec Henri Desgrange.
L'épisode le plus célèbre de ces conflits reste bien sûr l'abandon des frères Pélissier en 1924, abandon fortement « célébré » par le texte d'Albert Londres, présent pour la première fois sur les routes du Tour. L'ombre des Pélissier planera d'ailleurs sur la Grande Boucle jusqu'à la fin de cette décennie légendaire, via la participation du plus jeune des frères en 1929.
Pour chaque année, l'auteur nous raconte l'épopée des champions, ces forçats glorifiés par Henri Decoin et Albert Londres, mais n'oublie pas les obscurs, ces fameux touristes-routiers, les ténébreux chers à Jean-Louis Ezine. Agrémenté de superbes photos en noir et blanc, le texte fait revivre avec chaleur et flamme la vie de ces cyclistes pour lesquels le Tour représentait le Graal de leur discipline qui ne connaissait pas encore la médiatisation actuelle et la professionnalisation des équipes.
Une seule réserve à ce très beau livre : pourquoi avoir fait l'impasse sur les Tours de 1920 à 1922 qui méritaient également une attention particulière, au sortir de la Grande Guerre et qui virent aussi s'écrire quelques grandes pages de la « Légende des cycles » ?

 

2019286 pagesAmphora

Prix : 29,95 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

15:09 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

06/11/2019

Londres Albert

Tdf-Tour de forçats-couverture.jpgTour de France, Tour de Forçat

Auteur : Albert Londres
Préface : Éric Fottorino

 

 

Entre le 22 juin et le 20 juillet 1924, en « grand reporter », Albert Londres a couvert le Tour de France pour Le Petit Parisien. Il s’en dégage un parfum de calvaire et de souffrance.
La préface de cet ouvrage resitue ce grand témoignage dans son actualité. «Vous n'avez pas idée de ce qu'est le Tour de France, dit Henri, c'est un calvaire. Et encore, le chemin de croix n'avait que quatorze stations, tandis que le nôtre en compte quinze. Nous souffrons du départ à l'arrivée. Voulez-vous savoir comment nous marchons? Tenez...»
De son sac, il sort une fiole : «Ça, c'est de la cocaïne pour les yeux, ça, c'est du chloroforme pour les gencives... - Ça, dit Ville, vidant aussi sa musette, c'est de la pommade pour me chauffer les genoux. - Et des pilules? Voulez-vous voir des pilules? Tenez, voilà des pilules.»
Ils en sortent trois boîtes chacun. - Bref, dit Francis, nous marchons à la ""dynamite"". - Et la viande de notre corps, dit Francis, ne tient plus à notre squelette ...».

 

2010108 pagesL'esprit du temps

Prix : 9,50 €

 

Ce texte, régulièrement publié, bénéficie ici d'une très belle préface d'Éric Fottorino , grand amateur de vélo et lui-même pratiquant assidu. Il va faire l'objet très prochainement d'une nouvelle édition agrémentée de soixante photos chez L'esprit du temps.
Nous la présenterons dès parution.

14:39 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Fottorino Éric

Mes maillots jaunes-couverture.jpegMes Maillots jaunes

Auteur : Éric Fottorino

 

 

Un siècle après son apparition dans le Tour de France – le 19 juillet 1919, sur les épaules d’Eugène Christophe –, le Maillot jaune est tissé de mille légendes qui ont marqué le destin de grands champions comme de gloires d’un jour. Dans ce récit très personnel, Éric Fottorino raconte « ses » Maillots jaunes, laissant libre cours aux souvenirs et aux émotions qui l’ont accompagné depuis les années 1970 : la
domination de Merckx, le martyre d’Ocana perdant son Maillot jaune sous l’orage du col de Menté, l’avènement de Thévenet puis du « blaireau » Hinault, son compagnonnage à distance avec Fignon, presque jumeau de l’auteur.
Avec des scènes héroïques, des triomphes et des drames, ce récit traverse une certaine histoire de la France : la France insouciante de juillet qui rêve au son des roues libres et de la caravane publicitaire, des exploits d’Anquetil et de la malchance de Poulidor.

 

2019200 pagesStock

Prix : 19 €

13:09 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Éric Fottorino, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Fottorino Éric

Petit éloge du TdF.JPGPetit éloge du Tour de France

Auteur : Éric Fottorino

 

 

«Je fonce tête baissée, poursuivi par un cortège de champions. Ils sont tous là, ceux d’hier, Anquetil, Bahamontes, Merckx, Hinault, Fignon. Ils mènent la chasse derrière moi. Je suis encore en tête, mais pour combien de temps? Un homme seul peut-il résister à l'histoire du vélo, aux légendes lancées à ses trousses? Je ne connais de peloton que d’exécution. Ils m’auront rattrapé avant le pont, c’est couru. Pourtant j’ai un petit vélo dans la tête qui tourne à plein régime. Croyez-moi ou non, ça m’est égal, il m’arrive de me retourner pour voir s’ils ne sont pas juste derrière moi. Je me fais mon film. Je suis dans le film. C’est l’étape reine du Tour. J’y suis. Il faut que je tienne.»

 

2013128 pagesFolio

Prix : 2 €

13:03 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Éric Fottorino, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

08/10/2019

Bernard Patrick

L'odyssée du TdF-couverture.jpgL'odyssée du Tour de France
Une édition des lumières pour éclairer l'avenir

Auteur : Patrick Bernard

 

De Berlin à Paris, L'odyssée du Tour de France 1987 vous emmène dans le peloton des plus grands athlètes des belles années du cyclisme. Sur un parcours visitant toutes les montagnes du pays, donnant leur importance à tous les types de contre-la-montre, dans la canicule ou sous l'orage, vous y côtoyez des champions et leurs équipiers, leurs directeurs sportifs, la direction de l'épreuve. Vous découvrez de l'intérieur le rôle essentiel joué par chacun des acteurs.
Au rythme de la course, le récit projette votre regard vers tous les aspects de la compétition cycliste, son histoire et ses contextes.
Votre immersion vous permettra de forger vous-même les idées qui pourraient donner une nouvelle splendeur aux Tours de France des années 2020.

Retrouvez des extraits et informations diverses sur le site dédié à l'ouvrage.

 

2019331 pagesAuto-édition disponible auprès de l'auteur

Prix : 21,50 €

14:14 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer

29/09/2019

Verhulst Werner

Verhuslst-couverture.jpgLes derniers du Tour de France
Hommage aux Lanternes rouges

Auteur : Werner Verhulst

 

Extraits du prologue

Pourquoi un livre sur les derniers du Tour de France ? Sans doute parce que tout a déjà été écrit sur la Grande Boucle : son histoire, le premier Tour, les maillots jaunes, les étapes de légende, les lieux mythiques… Passionné de cyclisme, j’avais depuis longtemps envie d’ajouter ma pierre à l’édifice mais avec un sujet original.
Cyclotouriste, j’ai parcouru les grands cols des Alpes, des Pyrénées, des Vosges ainsi que le Mont Ventoux. Je sais ce qu’est souffrir (et prendre du plaisir) sur un vélo. Ah ! Si j’avais pu participer rien qu’une fois au Tour de France, je me serais bien contenté de la Lanterne rouge ! [...]
A partir de là, j’ai commencé à m’intéresser au sujet. Qui sont ces illustres inconnus ? Et d’ailleurs sont-ils tous vraiment des inconnus ? Et puis, les derniers ont toujours suscité l’intérêt du public et le mien. Quel courage faut-il pour terminer un Tour de France même à la dernière place.
Le lendemain d’une étape du Tour, je regarde les résultats : le vainqueur, les premiers, les leaders des différents classements et puis… le dernier. [...]
J’ai pris le parti de classer les derniers par ordre chronologique en essayant pour chacun d’eux de retrouver leur date de naissance, de décès, leur écart en temps avec le premier. J’ai également recherché leurs éventuelles autres performances sur le Tour. [...]
Mon but est de rendre hommage à ces inconnus ou à ces oubliés du peloton, courageux et, on peut le supposer, ayant roulé à l’eau claire. Quoique….

 

2018126 pagesAutoédition disponible auprès de l'auteur

Prix : 20 € + frais d'envoi

Sur le même sujet, voir également "Les lanternes rouges du Tour de France... dans tout leur éclat" de Didier Béoutis.les-velodromes-bruxellois.jpg

 

 

 

Werner Verhuslt est par ailleurs l'auteur de « Les vélodromes bruxellois ».

 

 

15:03 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

28/09/2019

Béoutis Didier

Lanternes rouges-couverture.jpgLes lanternes rouges du Tour de France... dans tout leur éclat

Auteur : Didier Béoutis
Préfaces de Jacques Augendre et de Serge Laget

 

Les Lanternes rouges du Tour de France… dans tout leur éclat évoque l’histoire de la lutte pour la place de dernier du Tour de France cycliste, popularisée par les journalistes depuis les années 1910 sous le terme de « lanterne rouge », en référence au signal de même couleur marquant la fin des convois automobiles et ferroviaires, puis, par opposition au « maillot jaune ».
La course vue de dos ! Encouragée par le public et les journalistes -mais vue d’un mauvais œil par les organisateurs de l’épreuve- il existe une lutte discrète, mais réelle pour la place de dernier du Tour de France, gage d’une certaine médiatisation et de contrats dans les critériums d’après-Tour, et ce, parfois en utilisant des « coups fourrés » (simulations d’incidents mécaniques ou de blessures...).
Des coureurs pittoresques, comme Zaaf, Hoar ou Chaussabel, ont contribué, dès les années 50, à la popularité de l’officieuse « lanterne rouge ». Des duels mémorables ont opposé notamment Matignon à Wilhelm (1969), Blocher à Hochart (1973) ou Tesnière à Schönbacher (1979-80). De bons coureurs (Groussard, Chappe, Glaus, Jacky Durand…) ont été « lanternes rouges ».
Victime, à partir des années 1980, de la mondialisation du Tour, la « lanterne rouge » revient en force, ces dernières années, avec, notamment, le Chinois Cheng Ji (2014), ou, en 2018, le Texan Lawson Craddock, qui blessé dès le premier jour, a terminé dernier, à l’énergie, après avoir ouvert une souscription sur Internet lui permettant, au fil des étapes, de financer la reconstruction de son vélodrome de Houston.

 

2019 156 pagesAutoédition

Prix : 23 € ou 25 € directement chez l'auteur : 40 avenue d'Italie, 75013 Paris

 

Haut-fonctionnaire, président de l’Académie du Maine, Didier Béoutis est historien de sa province et, aussi, du cyclisme. Il est l’auteur notamment des biographies d’André Le Dissez (2014), Raymond Mastrotto (2015), Julio Jiménez (2016), Henry Anglade (2017), Marcel Queheille (2018), André Darrigade (2019), et du Duel Anquetil-Poulidor (2018).
Pour en savoir plus sur cet auteur, voir la fiche que lui consacre le site « Les auteurs du Maine et du Loir ».

Lanterne rouge-Max Leonard-couverture.jpg

 

Sur le même sujet, voir également "Les derniers du Tour de France" de Werner Verhulst.

Nos lecteurs anglophones pourront lire avec profit l'ouvrage de Max Leonard "Lanterne rouge : The last man in the Tour de France" publié en 2015 et récemment réédité.

16:48 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

26/06/2019

Azkabade Alfred

La dernière étape-couverture.jpgLa dernière étape

Auteur : Alfred Azkabade

 

Le Tour de France ? Une hérésie pour Hugo Taquelin, jeune journaliste allergiques aux coureurs bariolés et aux hôtesses Cochonou. Mais quand, la veille du départ, le patron de la Grande Boucle est retrouvé la tête éclatée dans son bureau, Hugo n’a d’autre choix que d’intégrer la caravane pour suivre l’enquête. Pendant trois semaines, épaulé par un collègue déroutant et un père longtemps absent, il va devoir se fondre dans cet univers qui le dépasse. Mais c’est en acceptant de s’y perdre qu’il découvrira la face cachée du Tour, son organisation tentaculaire, ses légendes lumineuses, ses secrets inavouables. Et qu’étape après étape, il finira par approcher la vérité.

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Sur ce Tour de France 2019 imaginaire, dont le départ est donné de Lyon, il se passe des choses étranges : le patron est assassiné à l'aide d'un objet hautement symbolique dans le milieu cycliste, les rumeurs de dopage technologique vont bon train, les hôtesses sont sujettes à des hommages souvent bien trop appuyés et le public en bord de route semble plus intéressé par les gadgets que par la qualité sportive des coureurs.
L'auteur de ce très plaisant polar, en choisissant un évènement très prochainement au cœur de l'actualité, va pouvoir faire vivre à son héros et ses proches des aventures qui dénotent une bonne connaissance du monde professionnel et aborde sans complaisance des thèmes qui reviennent régulièrement quand il est question de la Grande Boucle, l'un des plus originaux étant peut-être ici la réflexion sur l'avenir du Tour de France et la rivalité qui l'oppose, en terme de notoriété et de puissance commerciale, au Giro.
Un roman qui se lit d'une traite et avec grand plaisir, avant d'aller rejoindre la cohorte de supporters, au bord de la route ou devant le petit écran...

 

2019218 pagesHugo Poche

Prix : 7,60 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

17:13 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Roman, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

28/05/2019

Houchard Béatrice

Houchard-couverture.jpegLe Tour de France et la France du Tour

Autrice : Béatrice Houchard

 

Le 19  juillet 2019, le Tour de France célèbre les 100 ans du maillot jaune, imaginé par Henri Desgrange pour permettre aux spectateurs de reconnaître le premier de la course. Jaune, comme le soleil de juillet. Jaune, comme le quotidien sportif L’Auto, créateur et organisateur du Tour.
Les plus grands champions (Coppi, Bobet, Anquetil, Merckx, Hinault, LeMond, Indurain, et Armstrong, le banni) ont ramené plusieurs fois le maillot jaune à Paris. D’autres l’ont porté une journée, couronnant ainsi de jaune leur palmarès. Et Raymond Poulidor a conquis sa gloire en courant après tout au long de sa carrière.
Mais, pendant la course, la vie continue. Les événements n’ont pas manqué au cours des mois de juillet des cent dernières années  : signature du Traité de Versailles, accords de Genève, fin de la guerre d’Indochine, victoire de Charly Gaul faisant écho au retour du général de Gaulle en 1958, suites des remous des émeutes de mai 68, premier pas sur la lune quelques heures après la première victoire d’Eddy Merckx. Mille histoires lient le Tour et la politique, les champions et les présidents. Aucun Français ne l’a gagné depuis Bernard Hinault en 1985, mais le Tour de France, ce mythe national, reste un monument sportif en même temps qu’une immense fête, avec le maillot jaune pour drapeau.
 
Devenue journaliste pour pouvoir suivre le Tour de France, Béatrice Houchard a couvert six campagnes présidentielles pour  La Nouvelle République du Centre-Ouest, La Vie, Le Parisien, Le Figaro et L’Opinion.  Elle est notamment l’auteure de  Faut-il arrêter le Tour de France ?  (Larousse, 2009) et Le Fait du Prince (Calmann-Lévy, 2017).

 

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Chaque chapitre explore, à travers le temps et de manière chronologique, la petite et la grande histoire du Tour.
S"appuyant sur de nombreuses lectures, l'autrice nous raconte les rapports entre la course et le pays dans lequel il se déroule, mettant parfois en lumière d'étranges similitudes qui ne sautaient pas forcément aux yeux...
Les spécialistes du sujet - et ils sont fort nombreux - n'apprendront sûrement pas grand-chose mais les amateurs - et ils sont encore plus nombreux - liront avec plaisir cet ouvrage qui revient de manière synthétique sur la légende du Tour.

 

2019223 pagesCalmann Lévy 

Prix : 17 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

18:10 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

05/02/2019

Dissard Georges

Dissard-couverture.jpgLe vélo en éclats

Auteur : Georges Dissard
Préface de Bernard Plessy

 

Le vélo en éclats ! Pour moi, le vélo est une école de vie. Pas seulement un sport. Il m'a permis de connaître des personnages très différents, toujours attachants. Il m'a ainsi aidé à mieux connaître les hommes et à mieux comprendre la vie.
Le vélo en éclats, c'est une promenade parmi les souvenirs de club, les émotions dans l'effort et les amitiés scellées depuis l'adolescence.
C'est aussi un hommage au tour de France et à ses champions, héros d'une aventure humaine dont on trouve trace dans toutes les familles. Qui n'a jamais vibré aux exploits et aux tragédies tissés sur les routes de France pendant cette belle et terrible course ?
Le vélo en éclats est celui de tout le monde. Cycliste ou pas. Il ravivera certainement vos souvenirs, vos émotions. Il vous rappellera sans doute des petits plaisirs et des moments de bonheur. Même les grands auteurs l'ont célébré. Le vélo en éclats en évoque certains.
Chacun trouvera des échos familiers dans ces éclats.
Bonne route !

 

201592 pagesArts graphiques Éditeurs disponible auprès de l'auteur

Prix : 7 € + frais de port

11:37 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

30/01/2019

Martin Guillaume

Martin-couverture.jpegSocrate à vélo
Le Tour de France des philosophes

Auteur : Guillaume Martin

 

«  Imaginez Socrate, Aristote, Nietzsche, Pascal et consorts sur la ligne de départ. Suivez leur préparation pour le Tour de France, la plus prestigieuse épreuve cycliste au monde, à laquelle ils ont étrangement été conviés. Partagez leurs interrogations, leurs doutes, leurs errements. Réfléchissez à leurs côtés. Pédalez avec ces drôles de sportifs, ces coureurs philosophes, ces « vélosophes » comme je m’amuse à les appeler. On dit qu'ils seraient dotés d'une potion magique  : leur intelligence. Celle-ci leur permettra-t-elle de conquérir le maillot jaune tant convoité ? »
Guillaume Martin

Dans Socrate à vélo, Guillaume Martin ouvre les vannes de l’imagination pour nous faire découvrir le monde du cyclisme et nous donner à penser. Ici l’essai se mêle à la fiction, la fable aux méditations les plus profondes; on voit Nietzsche s’entrainer courageusement en écoutant Les chemins de la philosophie sur France Culture, d’illustres philosophes grimper les cols aux côtés des plus grands champions, Heidegger tomber dans un fossé, Socrate prendre la tête du peloton ou encore Sartre coacher de l’équipe de France… Le but de cette fantaisie philosophique  ?  Effacer les clichés qui collent à la peau des sportifs, montrer que l’effort physique de haut-niveau n’est pas l’ennemi de l’activité intellectuelle, que la tête et les jambes n’ont aucunement lieu d’être distinguées. Car, comme le rappelle très justement Bergson, « il faut penser en homme d'action et agir en homme de pensée ».

 

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Guillaume Martin, cycliste professionnel s'agace que le sportif soit trop souvent exclu de la sphère intellectuelle, lui qui est diplômé en philosophie.
Le Tour de France, il le connaît de l'intérieur, les grands maîtres penseurs, il les a étudiés, pourquoi, alors, ne pas rapprocher ces deux univers en apparence si lointains et faire vivre, le temps d'une Grande Boucle, les coureurs philosophes, les « vélosophes » ?
Dans cette « fantaisie » en deux parties, l'auteur va d'abord nous raconter la formation des équipes, particulièrement celle grecque, le choix de ses membres, Socrate, Platon ou encore Aristote, leurs ambitions, leurs doutes, bien entendu dictés par leur propre doctrine philosophique ; le portrait qu'en dresse Guillaume Martin nous rend chacun des vélosophes proche et unique, leurs idées confrontées au monde cycliste semblent limpides et la relation entre corps et esprit prend forme de manière synthétique.
Dans une seconde partie, les coureurs sont mis en scène sur le parcours du Tour 2017, chaque étape est commentée selon un point de vue particulier, occasion de mettre en scène d'autres penseurs, Freud, Nietzsche ou Pascal, pour n'en citer que quelques-uns.
Une œuvre originale, truffée d'humour – le nom des coureurs non philosophes a été légèrement transformé, faisant parfois penser à San Antonio « Vas-y Béru ») – qui ne craint ni anachronisme ni uchronie, aussi plaisante du point de vue de la course cycliste que de l’œuvre philosophique, une belle surprise que je recommande, sans qu'il soit pour cela nécessaire d'être fin connaisseur du monde cycliste ou philosophique !

 

2019192 pages  Grasset

Prix : 17 €

10:24 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Philosophie, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer

25/01/2019

Seray Jacques et Lablaine Jacques

Desgrange-couverture.jpgHenri Desgrange, l'homme qui créa le Tour de France

Auteurs : Jacques Seray et Jacques Lablaine

 

Il fut, au début des années 1900, l’un des hommes les plus ­puissants de France. D’abord, il fonda L’Auto-Vélo, ancêtre de l’Équipe, dont il fit un journal sportif partout admiré dans le monde. Ensuite, il créa le Tour de France, qu’il dirigea d’une main de maître. Car Henri Desgrange était de ces géants qui déplacent les montagnes ! Visionnaire, énergique, autoritaire, entreprenant et quasi milliardaire, il eut le courage de reprendre l’uniforme en 1917, à 52 ans. Il s’engagea sur le front comme il s’était engagé toute sa vie dans l’éducation par le  sport.

C’est ce destin incroyable, à la fois mystérieux et mythique, qui est ici raconté pour la première fois.

 

2006352 pages – Éditions Cristel

Prix : 28 €

11:03 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

23/01/2019

Collectif

Tour de France cycliste 1903 - 1914 .jpgLe livre d'or du Tour de France cycliste
1903 - 1914

Auteur : Collectif (Journal l'Auto)

 

Afin de permettre à nos lecteurs, à la veille de la grande randonnée du Tour de France, douzième année, de la suivre facilement à l’aide de ce modeste opuscule, nous avons décidé de diviser celui-ci en parties très distinctes qui vont être les suivantes :

1° les à-côtés de la grande course,

2° l’historique des onze « Tour de France » disputés et leurs résultats techniques,

3° enfin, les grandes lignes du Tour de France 1914 : principaux engagés détail des étapes, principales difficultés du parcours, marques représentées, etc...

Sans nous lancer dans de grandes explications, commençons donc de suite notre ouvrage qui, nous l’espérons, sera suffisamment complet pour que nos lecteurs connaissent, grâce à lui, le mécanisme de la plus retentissante des manifestations sportives.

Disons en premier lieu que la création du Tour remonte à 1903 et que l’épreuve fut conçue par Henri Desgrange, directeur-rédacteur en chef de l’Auto.

Disons maintenant que, d’une douzaine de mille francs, le total des prix et primes de la grande randonnée s’est élevé à 38 000 Francs.

Disons enfin que chacune de nos grandes marques dépense pour le Tour de 30 à 50 000 francs et que, pour sa part d’organisation, l’Auto avance un budget qui n’est pas inférieur à 70 000 francs, prix compris.

Et abordons à présent l’historique de tous les Tours de France courus à ce jour.

 

1915 – 59 pages format : 10,50 x 16,50 – Librairie de l'Auto, 10, rue du Faubourg-Montmartre, Paris

17:29 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

22/01/2019

Roucheyrolle Raymond

TdF-couverture.jpgHistoire du Tour de France

Naissance d'un mythe

Auteur : Raymond Roucheyrolle

 

Le 1er juillet 1903 est donné le départ du premier Tour de France. Ce jour mémorable marque le début d'une prodigieuse aventure. Il représente en même temps l'aboutissement d'un long processus qui nait quarante ans plus tôt avec la fabrication des grands-bi à roues en bois cerclées de fer.
Ce récit qui résulte de recherches menées entre autres au sein des archives de la BNF nous invite à revivre les grands duels de la fin du XIXe siècle : ceux qui se jouent sur les routes lors des premières grandes courses cyclistes bâties à coup de surenchères et ceux que se livrent les quotidiens sportifs qui organisent ces compétitions.
De ces luttes grandioses qui ont pour théâtre les salles de presse et qui se répercutent au sein des pelotons, nait le premier Tour de France.
C'est cette période passionnante et mouvementée de la genèse du cyclisme que l'auteur nous propose de découvrir.

« Ce sujet n'a jamais été traité en tant que tel. Certes il a fait dans le passé l'objet de quelques introductions de certains ouvrages relatifs à l'histoire du cyclisme mais avec pas mal d'approximations. »

 

2017220 pages Auto-édition disponible auprès de l'auteur

Prix : 17 € + frais de port

 

Huguette et Raymond Roucheyrolle sont les auteur.e.s de deux récits de voyage à vélo présentés sur ce blog.

10:59 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

30/06/2018

Seray Jacques

1904-couverture.jpg1904
Ce Tour de France qui faillit être le dernier

Auteur : Jacques Seray

 

Le Tour de France 1904 n'est pas un Tour de France parmi les tours de France. Il faillit être le dernier, alors qu'il n'était que le second. S'il releva du sport – on y transpira comme d'habitude – il s'inscrivit dans un contexte policier. Des attentats l'émaillèrent et ses quatre premiers coureurs furent déclassés. Maurice Garin, vainqueur déchu, devait en protester toute sa vie.
Quatre-vingt-dix ans après, Jacques Seray, intrigué par les non-dits et les zones d'ombre de cette épopée achevée autour de tapis verts, mena son enquête. Prendre sa roue, c'est aussi traverser une époque : celle où le cheval est le compagnon de route le plus habituel du cycliste, celle où l'homme est chapeauté d'un canotier et où la femme balaie le sol de ses longues robes.

 

1994174 pagesAutoédition

Ce livre n'est plus disponible.

 

Les autres livres de Jacques Seray présentés sur ce blog sont à découvrir ici.

10:11 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

29/06/2018

Lange Claude

Henri Cornet-couverture.jpgHenri Cornet, de son vrai nom Henri Jardry
Le plus jeune vainqueur du Tour de France de tous les temps

Auteur : Claude Lange
Préface : Jacques Marchand

 

C'est une histoire extraordinaire que Claude Lange nous invite à découvrir dans cet ouvrage. Celle d'Henri Jardry, dit Cornet (1884–1941), qui reste à ce jour le plus jeune vainqueur du Tour de France puisqu'il n'avait pas vingt ans en 1904 lorsqu'il fut déclaré vainqueur après le déclassement des quatre premiers...
Au prix de nombreuses recherches dans les publications de l'époque, de recueil des témoignages des descendants du champion cycliste et d'une riche iconographie, l'auteur, passionné de vélo, nous permet de suivre le parcours d'Henri Cornet, de Desvres (Pas-de-Calais) où il naquit, à Choisy-le-Roi (Val de Marne) où il fut élevé, jusqu'à Prunay-le-Gillon (Eure-et-Loir) où il s'installa une fois sa carrière cycliste achevée, en passant par Le Mans (Sarthe) où il dirigea un commerce.
Avec force détails et anecdotes, Claude Lange nous plonge dans le monde impitoyable des pionniers du cyclisme et des premières grandes courses, outre le Tour de France, telles Paris-Roubaix, que Cornet remporta, Bordeaux-Paris ou Paris-Brest-Paris, ainsi que dans l'univers si particulier des vélodromes.
Mais au-delà de la biographie d'un homme d'exception, au caractère bien trempé, l'auteur dresse indirectement un tableau des mœurs de la société française au début du XXe siècle.

Gérard MASSÉ, journaliste, écrivain

 

2017180 pagesAutoédition disponible auprès de l'auteur, Claude Lange , 85bis, rue Emile Delavallée - 28160 YEVRES

Prix : 25 € + frais de port

 

Sur le Tour de France 1904, on lira avec profit le livre de Jacques Seray : 1904, ce Tour de France qui faillit être le dernier.

15:20 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

04/04/2018

Montagne-Grésille Stéphanie et Lemesle Emmanuelle

Place au Tour-couverture.jpgPlace au Tour - Manche-Normandie

Témoignages de trente-six passionnés...

Auteures : Stéphanie Montagne-Grésille et Emmanuelle Lemesle

Photographies : Guillaume Jouet

 

Ils ont pour point commun d’être manchois, mais ce qui réunit les 36 portraits de Place au Tour, c’est la passion singulière qu’ils entretiennent tous pour le Tour de France. Qu’ils pratiquent le cyclisme, qu’ils soient jeunes, retraités, artisans, directeurs, qu’importe ! Chaque mois de juillet, ces habitants de la Manche s’organisent pour suivre les étapes de la course mythique.
En 2016, le peloton va sillonner leur beau département pendant trois jours, alors forcément, ils en parlent. Mais finalement, au fil du livre, le Tour de France devient un « prétexte » éditorial.
Ces rencontres font tomber les barrières et entraînent le lecteur sur des chemins inattendus. Loin des clichés, l’ouvrage permet de mieux comprendre les raisons qui font tenir au « vélo » une place si importante dans la vie de ces amoureux de la petite reine.

 

201684 pagesOrep Éditions 

Prix : 18 €

21:35 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Miniac Jean-François

Brèves de Tour-couverture.jpgBrèves de Tour

Savoureux abécédaire de la Grande Boucle

Auteur : Jean-François Miniac

 

« Quand le Tour de France passe, la France est sur le pas de la porte », note Tristan Bernard à propos de la parenthèse enchantée que constitue l’épreuve de cyclisme sur route. Avec la Coupe du monde de football et les Jeux Olympiques, le Tour de France cycliste s’avère l’un des événements sportifs planétaires, à telle enseigne que le chroniqueur Antoine Blondin affirmait que : « Le Général de Gaulle est le président des Français onze mois sur douze. En juillet, c’est Jacques Goddet. » Goddet, directeur de la course de 1936 à 1987.
Depuis le premier Tour en 1903, mots d’esprit, anecdotes et petits secrets émaillent l’histoire de cette République estivale.
En voici un bref florilège.

 

201680 pages – Orep Éditions

Prix : 13,20 €

17:49 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France, Humour, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

03/03/2018

Blondin Antoine

Tours de France-couverture.jpgTours de France

Chroniques de « L'Équipe » 1954-1982

Auteur : Antoine Blondin

 

Le cycle des légendes bretonnes rapporte que les chevaliers de la Table ronde, avant de partir en expédition, se rassemblaient au plus profond de la forêt de Brocéliande pour s'imposer des épreuves préalables : discuter du choix d'un destrier et se durcir le cœur au bord des fontaines pétrifiantes. Hier, aux portes de Rouen, on a surtout parlé braquets dans la cuvette forestière criblée de soleil où serpente le circuit des Essarts et, si une épreuve fut effectivement imposée aux champions qui allaient s'élancer vers Caen, elle avait surtout pour objet d'affermir des postérieurs échauffés par trois jours de présence en selle, et que nos paladins eussent volontiers trempés dans la première fontaine venue. Partis du virage du Nouveau-Monde, les coureurs chevauchaient à tour de rôle entre deux falaises de verdure, relevées comme le ciment des vélodromes, pour aboutir au virage du Paradis, autant dire dans l'autre monde, où ils sombraient dans une agonie provisoire, illuminée par une auréole en forme de chronomètre.
Cinq cent vingt-quatre chroniques dont plus de quatre cents inédites en volume, voici pour la première fois dans son intégralité le roman du Tour de France par Antoine Blondin.

 

2001941 pagesÉditions de la Table Ronde

 

Un énorme pavé pour compléter la lecture de « Sur le Tour de France ».

17:07 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

26/02/2018

Londres Albert

ciclotourisme

Les forçats de la route

Auteur : Albert Londres

Quand ils gravissaient l’Isoard et le Galibier, ils ne semblaient plus appuyer sur les pédales, mais déraciner de gros arbres. Ils tiraient de toutes leurs forces quelques chose d’invisible, caché au fond du sol, mais la chose ne venait jamais. Ils faisaient « Hein ! Hein ! », comme les boulangers la nuit devant leur pétrin.
Ce reportage mythique, dans lequel Albert Londres rend hommage aux « géants » du Tour de France, reste une des références obligées de la littérature sportive.
C’est la « grande boucle » de 1924 qui est ici superbement racontée, avec ses exploits, ses souffrances et ses drames.

 

2018 - 60 pages - Éditions Arléa, 16, rue de l’Odéon, 75006 Paris.

Prix : 6 €

Ce classique de la littérature cycliste, édité ici sous une nouvelle couverture, fait déjà l'objet d'une présentation détaillée sur ce blog.

17:19 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Essai, Histoire, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

20/05/2017

Serres Patrice

 Les forçats-BD-couverture.jpgLes forçats de la route

Un reportage d'Albert Londres 1924

Auteur : Patrice Serres

Sur une idée d'Henri Amouroux

 

Entre deux reportages sur les bagnes de Cayenne et d'Afrique du Nord, le grand journaliste Albert Londres décide de couvrir le Tour de France 1924 pour le Petit Parisien. À cette occasion, il découvre le monde impitoyable des coureurs cyclistes qu'il appelle les... Forçats de la Route.

 

200744 pagesLe Parisien éditions-Aujourd'hui en France

Ce livre n'est plus édité.

22:15 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD - Roman graphique, Histoire, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Londres Albert

 Les-forcats-de-la-route1996-couverture.jpgLes forçats de la route

Auteur : Albert Londres

 

C’est dans ce texte mythique, souvent évoqué, qui raconte la « grande boucle » de 1924 avec ses exploits, ses souffrances et ses drames, qu’Albert Londres rend hommage aux « géants » du Tour de France.

« Quand ils gravissent l'Isoard et le Galibier, écrit Albert Londres, ils ne semblaient plus appuyer sur les pédales mais déraciner de gros arbres. Ils tiraient de toutes leurs forces quelque chose d'invisible, caché au fond du sol, mais la chose ne venait jamais. Ils faisaient : " Hein ! Hein" , comme les boulangers la nuit devant leur pétrin ».

Sur l'origine de l'expression « Les forçats de la route », lire cet article du « site du Cyclisme »

199664 pagesArléa poche

Prix : 6 €

Les-forcats-de-la-route-couverture.jpg

 

 

La couverture de l'édition de 2008

 

 

 

 TdF, tour de souffrance2009.jpg

 

 

Ce récit a également fait l'objet d'une édition sous le titre « Tour de France, tour de souffrance » aux Éditions du Rocher ; ici la couverture de 2009. 

21:53 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Essai, Histoire, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

17/05/2017

Debon Nicolas

 Le-Tour-des-Geants2.jpgLe tour des Géants

Auteur : Nicolas Debon

 

Cette histoire relate l'incroyable épopée vécue par des hommes durant le Tour de France en 1910, étape par étape. L'auteur s'attarde sur les personnages dont les coureurs Faber et Garrigou. Une vision plus humaine que sportive avec de réels moments d'émotion servis par un graphisme somptueux, d'une grande élégance, par un auteur issu du monde de l'illustration. Une révélation !

Ce matin de juillet 1910, ils sont plus de cent à se presser au départ du Tour de France cycliste. Quatre semaines plus tard, seuls 41 rescapés en franchissent la ligne d'arrivée. Entre-temps, ils ont enduré la pluie, la boue, la poussière, les chutes, les sabotages et les sempiternelles « perçures » sur des chemins de terre... Une épopée démesurée, émaillée d'humour et de drame, qui évoque un autre temps : celui des Géants de la route.

 

200980 pagesDargaud

Prix : 14,99 €

16:29 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD - Roman graphique, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer