Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/05/2016

Rey Jean-Paul

Épopée-couverture.jpgLa folle épopée 
Luchon-Bayonne comme en 1910

Auteur : Jean-Paul Rey
avec le concours de Marc Lebreton
Photographies : Pierre Dufour

 

12 juin 2010, Bagnères-de-Luchon, 3 h 30 du matin. Jean-Paul Rey, 65 ans, journaliste sportif à la retraite, auteur de « L’étape assassine, Luchon-Bayonne 1910 » (éditions Caim, 2010) sur un vélo Martel de 1910 et Marc Lebreton, 45 ans, technicien à France-Télécom, qui pédale sur un Automoto 1913 s’élancent destination Bayonne : 326 kilomètres, 6 cols (Peyresourde, Aspin, Tourmalet, Soulor, Aubisque, Osquich). En refaisant « l’étape monstrueuse » comme à l’époque des forçats de la route, en remontant, marche après marche, « l’escalier des géants », ces deux Bigourdans veulent rendre le plus inouï des hommages aux 59 champions qui, le 21 juillet 1910, avaient pris le départ à la même heure, au même endroit.
Ils ne toucheront au but que 23 h 41 plus tard, à 2 h 30 du dernier de l’étape d’antan !... Après une multitude de rencontres plus inattendues les unes que les autres. Après des rebondissements inimaginables, en particulier une tige de selle qui se brise et oblige l’un d’eux à poursuivre sans selle, ou encore une descente du col d’Aubisque sous des trombes et sans freins... « Insensé » jugèrent les anciens champions Jean Bobet et André Darrigade, témoins privilégiés. Grâce au morceau de bravoure de ces deux passionnés exaltés, ce livre est un hymne palpitant à tous les coureurs du Tour de France qui ont bravé les cols légendaires des Pyrénées. Et à tous les anonymes qui les imitent depuis cent ans.
Les impressionnantes photographies de Pierre Dufour, 57 ans, Bigourdan, reporter photographe, ancien chef du service photo de « La Charente Libre », subliment ce récit vibrant écrit avec le cœur.

 

2011 80 pagesÉditions Cairn

Prix : 15 €

L'étape de 1910 a été racontée par Jean-Paul Rey dans son ouvrage "L'étape assassine" présenté sur ce blog.

20:58 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France, Histoire, Pyrénées, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

01/06/2015

Guénard Charles

cyclotourisme Images et Objets du Tour de France

Auteur : Charles Guénard

 

Depuis près de 20 ans, Charles et Danielle Guénard part quotidiennement à la recherche de tout ce qui a rapport de près ou loin au cyclisme : livres, revues, cartes postales, photos de presse, maillots et objets divers.
Leur collection a fait l’objet de nombreux articles de presse et de quelques reportages télévisés.
L’auteur possède une impressionnante collection et a extrait de celle-ci images et objets du Tour de France pour réaliser cet ouvrage. Ne pouvant tout insérer dans celui-ci, il a, à contre-cœur et avec beaucoup de regrets, été obligé de faire une sélection afin de présenter l’éventail le plus large possible, dans tous les domaines de collection liés au Tour de France. Retraité SNCF, il a ouvert, avec son épouse, deux magasins spécialisés dans l’achat et la vente sur les collections liées à tous les sports et en particulier au cyclisme.

Jean-Paul Ollivier, l’incontestable maillot jaune des journalistes du cyclisme et grande mémoire des événements de la Grande Boucle, a préfacé ce livre.

 

2002 – 112 pagesPublibook pour Aux Collections du Sport

Prix : 20 €

12:13 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Collectionneur, Illustrations, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

22/12/2008

Nucéra Louis

cyclotourismeMes rayons de soleil

Auteur : Louis Nucéra

 

Refaire le parcours du Tour de France 1949 (4813 km) gagné par un être de tragédie qui fascine Curzio Malaparte et Dino Buzzati : Coppi.
Le matin, Louis Nucéra, par les plaines et les cols, roulait ; l’après-midi, il marchait dans les villes, conquis plutôt que conquérant. Là, c’est le Normand qui sait parler aux oiseaux ; plus loin, le clochard toulousain, monarque de la pose, qui mêle rugby et troubadours d’antan ; ailleurs, les estaminets de Bruxelles où fleurissent des expressions semblables à celle-ci : « tout homme à droit à vingt-quatre heures de liberté par jour ».
« Faire route dans un beau pays, voilà de toutes les manières de vivre celle qui est le plus à mon goût. Sans compter la santé qui s’affermit, l’humeur qui s’égaye », écrivait Jean-Jacques Rousseau. Nucéra pourrait dire de même. Reportage, regard, souvenir émerveillé des géants de la route, poème lyrique à la France, Mes rayons de soleil est une odyssée sereine où bat un cœur pour quelques jours accordé à l’air du temps nourricier.

Louis Nucéra est décédé à l’âge de soixante-douze ans, fauché par une voiture alors qu’il se promenait à vélo dans l’arrière-pays niçois.

 

1987 - 288 pages - Éditions Grasset

Prix : 17 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

13:46 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer