Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2020

Godin Olivier

Prends ma roue-couverture.jpgPrends ma roue !
Une famille à vélo sur les pistes du Nouveau Monde

Auteur : Olivier Godin

 

La grande aventure avec un bébé, impossible ? Axel avait 10 mois lorsqu’Adeline et Olivier ont tracé la route. Leur destination ? Le Canada et les États-Unis où le plus long itinéraire cyclable tout-terrain du monde déroule ses quelque 4500 km, à travers les Rocheuses. Les hasards de la piste devaient les conduire plus tard sur la côte pacifique, en Californie, puis au Mexique et à Cuba. Une année de voyage pour confronter leurs fantasmes d’Amérique à la réalité du XXIe siècle. Une parenthèse à l’écart de la vie ordinaire pour voir grandir leur enfant aux premières loges et s’inventer une vie à trois.

Ce qui a guidé nos roues, c’était, je crois, la perspective de nous construire en tant que famille à l’épreuve de la piste. L’aventure était notre école, une école buissonnière s’il en est, une école de la débrouille, de l’effort, des courants d’air et des feux de camp. L’école du temps pour nous, de l’épure, du tête-à-tête avec la nature, de la liberté en somme qui courait sans barrière dans notre cour de récré à l’horizon infini.
Pédaler, c’était donner vie à des histoires de gamin, c’était aussi être le témoin, à la bonne hauteur, à la bonne allure, de la marche du monde. De cette expérience extraordinaire est né ce livre. Une hybridation insolite entre le magazine et le roman familial. Notre pépite ramenée d’Amérique. Puisse-t-il, comme l’or, vous donner soif. Soif d’audace et d’aventure.

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER
Dans ce nouvel ouvrage, Olivier prend le contrepied des usages en la matière et si, traditionnellement, il nous invite à partir avec lui et sa petite famille, il choisit de commencer son récit par ce qui se trouve généralement en fin de texte : conseils pratiques, itinéraire, matériel et, bien sûr, contraintes spécifiques au voyage avec un enfant en bas âge. Logique en quelques sorte de commencer par le début de tout voyage, sa préparation, les choix à faire, les sacoches à remplir...
Dès lors, le lecteur peut embarquer avec Adeline, Axel et Olivier pour découvrir , principalement, la « Great Divide Mountain Bike Route », itinéraire cyclable hors norme qui traverse les États-Unis du nord au sud en suivant sur 4500 km la colonne vertébrale du pays, les reculées Montagnes Rocheuses.
Par petites touches, brèves de piste, portraits des anges de la piste ou des hommes de la montagne, par exemple, l'auteur nous conduit à travers une Amérique peu connue, sauvage et solitaire, dans laquelle plane encore l'ombre des chercheurs d'or, dans laquelle la foi religieuse, si fondamentaliste soit-elle, s'exprime aussi à travers la générosité et l'hospitalité.
Complétée par de plus courts séjours en Californie, au Mexique ou à Cuba, cette traversée épique se veut aussi un témoignage en direction d'Axel qui, plus tard, pourra revivre cette extraordinaire aventure et partagera sûrement les interrogations de son papa sur le monde et la découverte à tout prix du moindre de ses recoins.
Très chaudement recommandé.

 

2020200 pagesAutoédition disponible sur le site dédié

Prix : 19,90 € + frais de port

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

 

Olivier Godin a déjà publié deux récits de voyage à vélo et participé à un guide sur le sujet ; ces ouvrages sont présentés sur ce blog et sont à découvrir ici.

10:46 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Cuba, États-Unis, Mexique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

17/12/2017

Beuzelin Claude

Vélos à Cuba-couverture.jpgVélos à Cuba

Auteur : Claude Beuzelin

 

« “Drôle d’idée !” diront certains. Emporter ses vélos par avion comme de vulgaires valises pour leur faire franchir les 7 262 kilomètres séparant Paris de La Havane. Les enfourcher ensuite pour traverser le pays d’ouest en est sur le dixième de cette distance, sur la terre ferme de cette grande et magnifique île. Pédaler par les rues des villes, les routes, les chemins, les pistes, cyclables ou non, de ce pays au climat tropical, parfois violent.
Rien d’autre que le désir de voir, de toucher, de sentir, de comprendre ce pays fascinant à travers son peuple, ses paysages somptueux, ses plages paradisiaques.
Témoigner aussi de ce pays d’Amérique latine à la recherche d’un système et d’un mode de vie différents.
Allez ! Partez avec mon ami et moi pour ce merveilleux voyage. »

2017114 pages – Edilivre

Prix : 11,50 €

15:03 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Cuba | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

11/11/2017

Bacilieri Paolo/Matz

Adios Muchachos-couverture-BD.jpgAdios Muchachos

Auteurs : Paolo Bacilieri/Matz – Daniel Chavarria

 

Alicia est une jolie étudiante en dessin de La Havane, très indépendante et très libre de mœurs, qui se laisse parfois séduire par des hommes rencontrés en ville au hasard de ses déplacements en vélo. Comme elle est très pauvre, elle se sent libre d’accepter des cadeaux, mais refuse catégoriquement qu’on la paie, de peur d’être confondue avec une prostituée. Évidemment, cette façade comme il faut est totalement factice. Alicia est en réalité une jinetera (une « cavalière »), l’une de ces nombreuses Cubaines qui se prostituent plus ou moins occasionnellement auprès des touristes occidentaux dans l’espoir d’être entretenue, voire épousée. Avec l’entière complicité de sa mère Margarita, elle s’efforce ainsi de conjurer la pauvreté chronique qui sévit à Cuba. Lorsque cette histoire commence, la jeune femme vient de séduire le beau Juanito, un Canadien en mission de longue durée pour une grosse compagnie hollandaise du secteur touristique. Grosse maison, gros moyens et fascination éperdue pour les arguments très… palpables d’Alicia : la jinetera et sa mère sentent d’emblée qu’elles ont ferré le gros poisson. Elles n’imaginent pas un instant que le pedigree de Juanito est lui aussi très différent de ce qu’il donne à voir…

 

2011124 pagesRivages/Casterman/Noir

Prix : 18 €

Adios Muchachos-couverture-livre.jpg

 

 

Cette bande dessinée est l'adaptation du roman éponyme de Daniel Chavarria paru en 1997 chez Rivages/Noir.

12:41 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD - Roman graphique, Cuba | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

15/05/2017

Dubot Joël

 Dubot-Cuba-couverture2.JPGDon Quiroule à Cuba

Auteur : Joël Dubot

 

Le récit au quotidien, en 2015, d'un cyclotouriste immergé 5 semaines sur cette île singulière. Ses rencontres, ses analyses politiques et économiques, l'histoire de la révolution racontée avec humour et bienveillance, à travers des anecdotes.

 

Les tribulations, les réflexions, les rencontres d'un cycliste immergé sur « l'île Crocodile ».

 

 

 

 

150 pages avec photos couleurs et cartes du tracé – 2017Autoédition disponible auprès de l'auteur et en écrivant à : Joël Dubot,  926 Avenue de Fes, 34080 Montpellier

Prix : 15 € port compris

17:52 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Cuba | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

01/03/2016

Marthaler Claude

cyclotourisme Confidences cubaines

Auteur : Claude Marthaler

 

Claude Marthaler a effectué sa révolution à Cuba (4 000 Kilomètres à vélo) pour sonder l’île à son rythme. Mirage, mythe ou miroir de nos espérances, à quoi ressemble donc le « laboratoire de la révolution » ? D’un regard avisé, le voyageur se fond à l’intimité cubaine, dresse des portraits, recueille des témoignages et rapporte les confidences avec humour et empathie, constatant l’utopie déchue autant que les espoirs nouveaux. Sa circumanbulation traverse l’illusion d’une île en invitant aux rencontres oniriques, et rappelle, comme l’écrivit Daniel Behrman, que « la bicyclette est un outil de révolution aussi puissant que la presse d’imprimerie qui a fait choir les rois au temps jadis ».

 

2015 - 270 pages - Éditions TRANSBORÉAL

Ce livre est disponible sur le site de Claude Marthaler 

Prix : 11,90 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

21:12 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Claude Marthaler, Cuba | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

12/03/2015

Marthaler Claude

cyclourismeHasta la bicicleta siempre !

Sulle strade di Cuba tra mito e realtà

Auteur : Claude Marthaler

Un nuovo viaggio in bicicletta del ciclonauta

Più famoso del mondo. Un reportage anticonvenzionale dove l’unica rivoluzione è quella della ruota della bicicletta. Le pedalate e lo qguardo poetico e indagatore di Marthaler dentro gli stereotipi dell’isola della rivoluzione. Di Cuba si è detto e si è scritto milioni di volte. È uno di quel luoghi cisi frequentati dall’immaginario collettivo – la letteratura, la musica, il cinema... – che la maggior parte della gente crede di saperme qualcosa, anche se non ci ha mai messa piede e mai ce lo metterà. Che cosa davvero sia questo “laboratorio della rivoluzione“ prova a raccontarcelo Claude Marthaler in questo suo reportage, in cui riesce, proprio grazie al passo lento e curioso della sua bicicletta, a entrare in intima empatia con le persone incontrate lungo il percorso e  a raccogliere le loro testimonianze

2015- 192 pages – Éditions Édiciclo – http://www.ediciclo.it    

Prix : 16,50 € 

19:05 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Cuba | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer