Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2020

Leblanc Maurice

Gueule rouge-couverture.jpgGueule-rouge 80 chevaux
Nouvelles

Auteur : Maurice Leblanc



Résumé issu du site de la librairie de Nancy, Le hall du livre
Le recueil rassemble trente-trois contes et nouvelles que Maurice Leblanc donne au journal L'Auto entre 1902 et 1904. Tous sont réunis par une unité thématique fortement liée aux exigences de la spécialisation du quotidien. Ce dernier a été lancé en 1901 par Henri Desgrange et répond au goût nouveau d'une société bourgeoise pour les sports en général et les courses automobiles en particulier.
Tous les récits du recueil sans aucune exception intègrent par conséquent l'allusion sportive. Les bienfaits du sport, le souffle de liberté qu'il procure vantent les mérites de l'activité pratiquée. L'auteur vante ainsi successivement l'élégance du patinage artistique (« La grâce »), la philosophie du sportif accompli (« Le globe-trotter »), le défilé de merveilleux paysages sous les yeux du cycliste (« La prisonnière ») mais surtout la mode de l'automobile (« Quelqu'un »). Presque tous sont surtitrés dans le journal qui les fait paraître Contes du soleil et de la pluie. L'allusion est à peine masquée ici au titre du recueil de Guy de Maupassant Contes du jour et de la nuit. L'ombre du maître s'étend jusque dans le choix des lieux. Du soleil du Midi à la pluie normande, Maurice Leblanc emprunte et suit l'itinéraire tracé par son modèle.

11 nouvelles sur les 33 regroupées ici concernent le cyclisme.

 

2018204 pagesÉditions des Falaises

Prix : 9,50 €

 

De Maurice Leblanc, voir également  « Voici des ailes » et l'édition complète des "Contes du soleil et de la pluie".

11:00 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie., Nouvelles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Leblanc Maurice

Contes du soleil-couverture.jpgContes du soleil et de la pluie 1902 – 1907

Auteur : Maurice Leblanc

 

Conteur et romancier mondain et sportif, collaborateur littéraire de journaux quotidiens, du Gil Blas (1892-1897) puis du Journal (1897-1900) avant d’être engagé en 1902 par L’Auto, Maurice Leblanc (Rouen, 11 décembre 1864-Perpignan, 6 novembre 1941) était un admirateur du naturalisme de Maupassant, son compatriote. Mais sa carrière prit un brusque tournant en 1905, lorsqu’il créa le personnage d’Arsène Lupin dans le magazine Je sais tout, publié par l’éditeur Pierre Lafitte. Le gentleman-cambrioleur remporta un immense succès qui amena son créateur à poursuivre la relation de ses exploits jusqu’à sa mort, délaissant presque toute autre production.
Ce recueil rassemble, pour la première fois, l’intégralité des 110 contes et articles que Maurice Leblanc a publiés, de 1902 à 1907, la plupart sous l’intitulé « Contes du soleil et de la pluie », dans le quotidien sportif, L’Auto, dirigé par Henri Desgrange, dont la partie littéraire supervisée par Gaston de Pawlowski réunissait les meilleurs écrivains de son temps.
Auteur du roman cycliste et sportif Voici des ailes ! (1898), Maurice Leblanc était tout désigné pour remplir cette fonction de conteur, à raison de deux ou trois contes par mois. Il y adapte ses thèmes favoris à un contexte particulier : les adultères et les enlèvements deviennent sportifs et sont aidés par le moyen de la bicyclette ou de l’automobile, deux éléments libérateurs des forces naturelles et instinctives des personnages.
Présentés par Jean-Luc Buard (cofondateur et rédacteur en chef du Rocambole, bulletin des amis du roman populaire, chercheur associé au LabSIC, Université Paris XIII-Villetaneuse), le volume est complété d’une bibliographie commentée des reproductions de ces contes, rééditions et traductions.

 

2018464 pages - ADPF (Archives & Documents Presse & Feuilletons) disponible sur lulu.com

Prix : 27 €

De Maurice Leblanc, voir également le grand classique « Voici des ailes » présenté sur ce blog.

Contes du soleil-couverture2.jpg

 

 

 

Une couverture alternative des "Contes du soleil et de la pluie"

 

10:41 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie., Nouvelles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

13/04/2020

Perret Jacques

Le machin-couverture.jpgLe machin

Auteur : Jacques Perret

 

Marcel Ledieu, concierge rue Belle Venette, a découvert dans l'héritage de sa tante un objet bizarre : un drôle de machin qui se refuse à révéler son nom et son usage. Voulant tirer la chose au clair, le concierge entreprend de laborieuses démarches avec un locataire qui s'intéresse vivement à ce problème d'identification. Finalement, le machin dévoile son nom. Il s'agit d'un vistemboir ; mais qu'est-ce au juste ? Les deux compères, fatigués, réussissent à trouver un compromis qui met une fin honorable à l'enquête sans les délivrer tout à fait de l'obsession.
Il y a moins de mystère dans les titres des nouvelles qui suivent : Le Vélo, Le Pique-nique, La Virée, Le Cartable, quatre mots solides sur lesquels Jacques Perret a convoqué des souvenirs ou construit des histoires en nous invitant à voir dans ce recueil une « petite suite pour mirliton, violoncelle et timbale ».

 

1955246 pagesGallimard Enfantillges-couverture.jpg

 

Ce livre, complété d'une sixième nouvelle, a été réédité en 2009 sous le titre « Enfantillages » au Dilettante, 288 pages, 18 €

 

De Jacques Perret, lire également « Articles de sport » présenté sur ce blog.

Pour en savoir plus sur cet auteur, voir le site qui lui est consacré.

11:08 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Nouvelles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

05/02/2020

Daeninckx Didier

La grande échappée-couverture.pngLa grande échappée

Auteur : Didier Daeninckx

 

Au temps des équipes régionales, l’équipe nord africaine de cyclisme a fait la légende du Tour de France dans les années 40 et 50. Voici l’histoire d’une évasion, la tête dans le guidon...

La première chose que j'ai faite quand on m’a désigné le coin de dortoir qui m’était assigné, sous les toits de la villa Bersigni, c’est de coller une photo sépia d’Abdelkader Zaaf au verso de la porte du vestiaire métallique qui allait me servir d’armoire. Une double page détachée de ses agrafes, au centre d’un ancien Miroir Sprint, où on le voyait, deux boyaux de rechange croisés sur le torse, escalader le col des Usclats, sur les contreforts des Cévennes. Les gars des lits les plus proches avaient échangé un regard ironique avant de décorer leur univers avec le buste généreux de Gina Lollobrigida pioché dans Sensations ou celui plus sage de Grâce Kelly offert par Cinémonde.

On ne présente plus Didier Daeninckx, auteur de romans noirs à succès et de nombreuses nouvelles. Son dernier recueil a reçu le prix Goncourt de la nouvelle. Cette nouvelle « cycliste » est révélatrice de son talent. Sur fond historique véridique, il bâtit une fiction plus vraie que la réalité. A moins que ce soit l’inverse...

 

2014Livre numériqueSka Éditeur

Prix 1,99 €

08:17 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie., Livre numérique, Nouvelles, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

01/07/2019

Fontaine Denis

Pour quelques dents-couverture.jpgPour quelques dents
et autres aventures vélocipédiques

Auteur : Denis Fontaine

 

Ces nouvelles vous feront pédaler sans effort et avec le sourire à la découverte de l'Islande, de l'Ile Maurice ou des Comores, dans Lyon comme dans les cols alpins ou pyrénéens, entre autres pays. Chaque texte explore une facette du vélo et vous rencontrerez des personnages drôles ou misérables, sympathiques ou exaspérants, mais toujours attachants.
Les cyclistes s'y reconnaîtront. Les autres apprécieront les détails historiques et l'autodérision joyeuse qui animent ces douze nouvelles où quelque chose déraille. Embarquement immédiat.

Denis Fontaine est cyclotouriste et médecin. Son premier roman, La route de Tamanrasset (L'Harmattan, 2016), était basé sur ses carnets de voyage en vélo à la découverte du Sahara algérien. Ces nouvelles aventures prennent leur source dans son expérience de globe-trotter, partout où le vent l'a mené au cours des trente dernières années.

 

2019180 pagesL'Harmattan

Prix : 18 €

10:33 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie., Nouvelles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

11/12/2018

Collectif

En costume d'huîtres-couverture.jpgEn costume d’huîtres

Auteur.e.s : Collectif

La Gidouille poursuit avec gourmandise sa collection du collectif annuel Variations. Ce sixième opus réserve bien des surprises avec ses œuvres originales inspirées par la photo d’un vieux vélo déglingué couvert de coquilles d’huîtres, témoignage émouvant d’un long séjour au fond de la mer.
Plus imaginatif(ve)s que jamais, les 21 auteur(e)s ici publié(e)s ont fantasmé les raisons les plus romantiques, farfelues ou tordues pour lesquelles ce vélo s’est retrouvé dans cette situation.
Des découvertes étonnantes, des lectures surprenantes. Ce livre est le résultat des votes d’un jury de libraires, lecteur(trice)s, bibliothécaire, éditeurs et auteure de la photo sur des envois anonymisés, ce qui garantit encore une fois le haut niveau du talent des écrivains contemporains de Bretagne et d’ailleurs.

Avec des textes de : Dominique Amanou, William Augel, Patrick Bent, Patricia Bornand-Andrey, Éric Chesneau, Claire Connan, Périne Dourel, Martine Drillet, Alain Emery, Bernard Granjean, Jean-Luc Guardia, Françoise Hachani, Corentin Huon de Penanster, Sève Laurent-Fajal, René Péron, Michel Philippo, Benoît "Blequin" Quinquis, Marie-Françoise Roger, Gilbert Siou, Eve-Lyn Sol et Sandrine Waronski.

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

 Le vélo dans tous ses états, pour échapper à un inévitable cataclysme climatique, témoin de l’Histoire, la grande comme la plus petite, moyen de locomotion à privilégier ou, au contraire, à éviter pour échapper à un destin tout tracé…Vélo œuvre d’art à la Marcel Duchamp, vélo au cœur d’intrigues policières ou de lourds secrets de famille, vélo romantique ou doté de la parole !

Tout est prétexte ici à l’imagination et à la fantaisie mais aussi à humer l’air du temps et ses préoccupations écologiques, environnementales ou historiques. Le plus souvent sous forme de courtes nouvelles, avec aussi une brève incursion dans le monde du théâtre et de la poésie, les vingt et un textes réunis ici sont autant d’hommages à la petite reine dont le pouvoir de transcender l’ordinaire n’est plus à démontrer mais que la littérature parvient parfois encore à magnifier.

 

Lu et apprécié par le comité de lecture du blog

 

2018152 pages La Gidouille

Prix : 16 €

15:01 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie., Nouvelles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

23/05/2017

Collectif

 Maillot noir-couverture.jpgMaillot noir

Auteurs : Collectif

Préface : Jean-Bernard Pouy

 

Le Tour de France est de retour. De nouveau, il aborde les terres du cyclisme, l’Ouest et la Bretagne. Mais entre les forçats de la route et les experts en chimie de l’effort, il y a le panache, les espoirs de victoire et les défaites. Le Tour est un concentré d’humanité, de sang et de larmes, d’effort, de sueur et de drames.

11 juillet 2015. 8e étape du Tour de France.

Ville de départ: Rennes. Ville d’arrivée : Mûr-de-Bretagne. […]

Huit auteurs de romans noirs issus du collectif Calibre 35 donnent leur version de cette étape historique. Huit étapes donc pour un seul maillot : le noir. Celui qui était attribué au dernier du classement dans le Giro dans les années 50. Le noir aussi du polar.

Entre le « Go slow » clin d’œil au « Go fast », quelques meurtres, des enquêtes, du dopage et des personnages de substitution, Rennes, Mûr de Bretagne, et le lac de Guerlédan, ces huit nouvelles feront découvrir les coulisses « imaginaires » de ce tour de France si populaire en nos contrées. Le maillot noir (Maglia nera) fut attribué au Giro (Tour d’Italie) de 1946 à 1951. Il « récompensait » le dernier du classement. C’est l’équivalent de la lanterne rouge ou de la cuillère en bois. [...]

 

2015244 pages – Goater Noir

Prix : 15 €

22:46 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie., Nouvelles | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

01/02/2017

Vieren Jipe

 une de couv velo.jpgNouvelles cyclistes, extra et ordinaires

Auteur : Jipe Vieren

 

Un recueil de nouvelles, à la fois touchantes, drôles, loufoques et même engagées, mais pour la plupart vraies. Qu'il s'agisse du coureur à l'entraînement qui sauve deux enfants d'un incendie, et ce, dans un parfait anonymat, au cyclotouriste dont le crâne a été fracassé par une buse amoureuse, il y a de quoi lire et surtout s'amuser...

 L'auteur : né en 1943 d’origine modeste. Contre toute attente et en opposition à sa famille qui veut en faire un ouvrier, il entre à l’École Normale Supérieure comme physicien et poursuit une carrière de chercheur au CNRS. Ce faisant, il s’adonne au cyclisme à la peinture, à la sculpture et écrit des livres et des articles dans des revues. Il reçoit de nombreux prix en peinture et représente la France lors d’une exposition de la communauté européenne au Pérou (Lima). Il voit partir en fumée plus de cinq mille de ses œuvres dans un incendie de son atelier en 1997…

Il aime la poésie, la littérature russe et française et vénère Shakespeare… Très éclectique autant dans ses lectures que dans ses écrits (Le Panier d’Orties éditions), il trouve son inspiration dans la vie courante, la physique et l’anticipation…

2012209 pages – Édité par Lulu.

Prix : 12 € HT

 Dans le domaine cycliste, Jipe Vieren est l'auteur de « L'incroyable histoire du vélo » présentée sur ce blog.

21:24 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Nouvelles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

26/08/2014

Caron Maxime

cyclotourismeLE LIEU CÉLESTE

Auteur : Maxime Caron

On peut être athée, comme l’auteur Maxime Caron, et ne pas moins croire qu’il existe un lieu céleste. C’est de cet endroit, qui donne son titre à la dernière nouvelle et à l’ensemble du recueil, que monologue le père de l’auteur juste après sa mort.

Tout l’art de Maxime Caron est là, dans ce frôlement, cet effleurement avec la réalité sensible, merveilleuse qui trouve à s’exprimer dans certaines contingences. Les autres nouvelles qui composent le recueil se lisent comme autant de promenades vélocipédiques.

2014-288 pages – Éditions La part commune - www.lapartcommune.com/.webloc

Prix : 16,00 €

10:30 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Nouvelles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

19/01/2014

Cador Jean-Marie

cyclotourismeBRIGAMESÉK Harminc biciklopédikus novella
NOVELLAVELO Trente nouvelles vélocyclopédiques

Auteur : Jean-Marie Cador

 

Il nous avait déjà régalé d’un petit ouvrage « cyclopédique », où l’auteur nous décrivait l’aventure d’un parcours à vélo de Budapest, où il demeure, jusqu'à Alençon, petite ville de sa Normandie natale.
Le voici maintenant qui remonte en selle pour nous livrer une série d’anecdotes, dans un  style humoristique et « bon enfant » à la Antoine Blondin, qui nous entraîne avec allégresse dans son sillage.
On le suit, roue dans roue, dans les brumes matinales des bords du Danube, on respire avec lui l’odeur de terre humide des sous-bois cévenols...
Grisés par cette fraîcheur, on se libère de la pesanteur, les pensées s’envolent, les idées vagabondent, on de laisse prendre aux charmes de la « petite reine », on pédale avec aisance jusqu’aux sommets de la... « vélosophie »

                                                                             Jacques Cordier

2011 – 243 pages GARBO Kiadò

Pour contacter l'auteur : jeanmarie.cador@gmail.com

Bilingue : français-hongrois

22:45 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Nouvelles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer