Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2019

Béoutis Didier

Couverture-Le duel.jpgLe duel
Anquetil-Poulidor, histoire d'une confrontation

Auteur : Didier Béoutis

 

Anquetil versus Poulidor. Les "Anquetilistes” contre les “Poulidoriens”. Comment ne pas se souvenir de cette confrontation qui divisa la France en deux ?
Ce duel a duré dix ans, de 1960, date d’arrivée de Raymond Poulidor dans les pelotons professionnels, à 1969, dernière année de compétition de Jacques Anquetil.
Jusqu’à cette date, chaque année, les objectifs d’Anquetil et de Poulidor, leurs programmes, leurs stratégies, la composition de leurs équipes ont été organisés par leurs directeurs sportifs et leurs managers Wiegant, Geminiani, Dousset pour le Normand, Magne et Piel pour le Limousin en fonction de la confrontation avec l’adversaire. Il est des compétitions dans lesquelles Anquetil et Poulidor se sont affrontés, d’autres où ils se sont volontairement neutralisés favorisant un équipier ou même un adversaire, d’autres courses encore qu’ils ont choisi de ne pas disputer. Comment l’un a réagi à la suite d’une victoire de l’autre ? Comment notamment se sont-ils comportés dans les championnats du monde, seules compétitions où ils étaient coéquipiers ? À quel moment Anquetil et son entourage ont-ils perçu le « danger » Poulidor et comment ont-ils fait pour le contrer et freiner son ascension ? C’est cette confrontation qui a passionné les Français pendant dix années que cet ouvrage se propose de raconter.

 

2018250 pagesMareuil Éditions

Prix : 19 €, 21 € directement auprès de l'auteur  : 40 avenue d'Italie, 75013 Paris

 

De cet auteur, voir également « Les lanternes rouges du Tour de France... dans tout leur éclat » présenté sur ce blog.

16:55 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

03/06/2019

Nicolas Grégory

Nicolas-couverture.jpgÉquipiers

 Auteur : Grégory Nicolas
Préface de Romain Bradet et Clément Chevrier

 

Embarquez au sein de l’équipe de France de cyclisme au championnat du monde d’Innsbruck. Invitez-vous au mariage de Pierre Rolland. Entrez dans la cuisine de Perrig Quéméneur. Visitez des caves avec Romain Bardet. Prenez Cyrille Guimard dans vos bras au moment où il fond en larmes. Frissonnez en plein sprint, à bloc dans la roue de Geoffrey Soupe. Déboulez sur le vélodrome de Roubaix avec les frères Turgis. Partagez l’émotion du champion de France Anthony Roux quand il parle de son père, celle d’Axel Domont après sa chute sur le Tour de France. Éclatez de rire avec Julian Alaphilippe. Laissez-vous chambrer par Tony Gallopin. Prenez un verre de Morgon avec Clément Chevrier, et puis un autre, et puis encore un autre. Écoutez battre le cœur du peloton…
À la fois récit intime, fresque glorieuse, road-trip pop et déclaration d’amour au cyclisme, Équipiers raconte la vie de ces hommes formidables qui, un jour, ont renoncé à lever les bras pour se mettre au service d’un autre : leur leader.

 

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Voici enfin un livre qui nous présente de manière originale et positive le monde du cyclisme professionnel !
Dans ce beau témoignage rempli de tendresse et d'amour pour ceux qui se mettent au service des autres, l'auteur - qui a été baptisé avec un rayon de bicyclette - pénètre au cœur du peloton, nous fait découvrir les plus ou moins obscurs, les obstinés, les "seconds couteaux" sans lesquels il n'y aurait pas de leader dans les équipes cyclistes.
À travers les portraits sensibles des ces équipiers, le lecteur découvre la fraternité qui les unit, nous dévoile leur part d'humanité et nous les montre comme ils sont, incroyablement unis et totalement conscients et heureux de leur statut.
Un hommage donc, d'une lecture très agréable et un bel hommage au Beaujolais et au morgon...

 

2019280 pages Hugo Sport

Prix : 17,50 € ; livre numérique : 12,99 €

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

13:52 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

06/05/2019

Dargenton Michel

CoupsDePedales1991.jpgCoups de pédales hors-série n° 2
Paris-Brest-Paris
Histoire d'une course décennale 1891 – 1951

Auteur : Michel Dargenton

 

Extrait de la préface de Claude Degauquier

Une revue destinée aux collectionneurs et archivistes des choses du cyclisme se devait de narrer par le détail une course de légende telle Paris-Brest-Paris qui fête en 1991 le centenaire de sa création.
Épreuve hors mesure d'une époque révolue, elle devait aussi être contée hors dimension ; d'abord en un exceptionnel et volumineux numéro Spécial de « Coups de pédales », ensuite sans omettre le moindre détail historique. Notre rédacteur Michel DARGENTON l'a très bien compris et, après plusieurs années de besogne obstinée, il présente un travail d'orfèvre qui va assurément plaire par son côté exactitude et narration minutieuse. […]

 

1991104 pagesCoups de pédales

 

Sur Paris-Brest-Paris, voir les livres de référence de Bernard Déon et Jacques Seray présentés sur ce blog.

10:21 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Revues, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

03/05/2019

Haralambon Olivier

Mes coureurs-couverture.jpgMes coureurs imaginaires

Auteur : Olivier Haralambon

 

« Se dressant sur les pédales, il est capable de vivre toute une vie, une vie entière, en trente secondes. »
« Il s’est entiché de son vélo comme on s’attache à une machine, et il s’entraîne non pas pour gagner, mais pour stagner : s’étant bâti de muscle, pour rester cet ouvrier qu’il aurait dû être. Ou il est un champion moderne. Il s’entraîne selon les méthodes et la morale de son époque, il communique adroitement sur les réseaux sociaux et soigne son image. Champion, il est aussi ce corps qui passe dans la foule, et qui ne fait que passer, objet d’un désir impossible. Il prend sa retraite et se reconvertit dans une existence forcément plus ordinaire. Alors il regarde ses vieux maillots comme ses propres reliques, comme l’évocation sacrée de celui qu’il n’est plus. »

Ils sont au nombre de douze. Douze cyclistes, en selle ou non, jeunes ou retraités, glorieux ou las, champions modernes gérant leur image sur les réseaux sociaux, anciennes vedettes caressant le maillot de leurs victoires passées, hommes – et quelques femmes – pédalant pour une raison qu’ils ignorent parfois eux-mêmes.
Certains reconnaîtront dans ces croquis quelques personnalités du cyclisme. Les autres y trouveront des  fils, des pères, des amants, et le vertige de la littérature.

 

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Douze portraits plus ou moins fantasmés de coureurs, dont une coureuse..., dans toute leur diversité, leurs histoires, leurs interrogations existentielles mais douze cyclistes tendus vers un même but, ne faire qu'un avec la machine et aller au-delà.
Au-delà de soi, au-delà du regard des autres, au-delà de la souffrance, dans une histoire qui n'est souvent que le prolongement d'un récit familial et sociétal, commencé il n'y a finalement pas si longtemps.

Né en 1967, Olivier Haralambon est écrivain, philosophe et ancien coureur. Il est l'auteur de Le versant féroce de la joie et de Le Coureur et son ombre que nous présentons sur ce blog et recommandons particulièrement.

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

2019160 pagesPremier Parallèle

Prix : 16 €

11:43 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie., Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

Haralambon Olivier

Le versant-couverture.jpgLe versant féroce de la joie

Auteur : Olivier Haralambon

 

Mort à 34 ans, Frank Vandenbroucke – « l’enfant terrible » du cyclisme belge – a captivé Olivier Haralambon. Histoire d’une amitié et d’une fascination, ce récit d’une grande force littéraire décrit de l’intérieur les années où le cyclisme est passé de la légende au business.
Né dans une famille de cyclistes, Frank Vandenbroucke est un gamin du Hainaut dont la vie a été façonnée pour et par le vélo. Au seuil de l’an 2000, après un parcours turbulent, il est 3ème coureur mondial. Mais il ne résiste pas au dopage qui ne cesse de s’étendre dans le cyclisme professionnel. Dès lors sa carrière est émaillée de poursuites judiciaires et d’exclusions. « VDB » tente plusieurs retours, s’épuise en compétitions souvent sanctionnées d’abandons ou d’échecs. Suicides manqués, drogue, déboires amoureux : tout se conjugue contre lui malgré son brio et l’admiration que lui portent ses pairs. Il meurt brusquement à 34 ans, physiquement brisé.
Olivier Haralambon, également enfant du cyclisme, a été fasciné par VDB partageant les mêmes enthousiasmes et les mêmes épreuves. Menacé lui aussi dans sa santé par le dopage et la tension psychique d’un sport devenu de moins en moins sportif, il quitte les compétitions pour suivre des études de philosophie et se confronter à l’écriture qui l’a toujours attiré.
Le versant féroce de la joie est un exercice d’admiration, un retour au cœur du peloton, mais aussi un travail littéraire sur le double et l’expérience des limites.

 

2014462 pagesAlma Éditeur

Prix : 20 €

11:37 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Romans, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

30/04/2019

Maulavé Arsène

Malauvé-couverture.jpgRaymond Delisle, l'éternel baroudeur

Auteur : Arsène Maulavé
Préface : Serge Laget

 

Arsène Maulavé rend ici hommage, humblement et avec la passion qui l'anime, au plus grand champion cycliste de la Manche : Raymond Delisle.
De ses débuts au club de Périers-Sports avec la famille Wild à son maillot de champion de France 1969 puis sa victoire d'étape le 14 juillet de la même année et le maillot jaune durement gagné sur le Tour de France 1976, c'est toute une vie de sportif, avec ses réussites et ses défaites qu'on découvre ici.
Alors que Raymond Delisle a choisi de partir pour une dernière échappée en août 2013, revivez son ascension incroyable vers les sommets du cyclisme français et mondial, ses apprentissages parfois douloureux et les joies de ses plus belles victoires au fil des pages, des coups de pédale et des tours !

 

2019160 pagesEurocibles

Prix : 20 €

Arsène Maulavé avait déjà écrit 9 livres sur le cyclisme avant cette biographie. Pour les retrouver, cliquer ici.

Pour contacter l'auteur, cliquer ici.

09:54 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

05/02/2019

Toral Antonio

Toral-couverture.jpgGrands cols des Pyrénées
Exploits de légende et guide pour cyclotouristes

Auteur : Antonio Toral
Prologue : Miguel Indurain

 

Une aventure inimaginable attend quiconque qui a envie de s'aventurer à vélo, sur les traces de Lapize et Garrigou il y a plus d'un siècle et de découvrir en personne la plus belle vitrine de dépassement de soi ; celui qui a forgé jusqu'à nos jours la légende du sport qu'ils aiment, le plus épique qui existe sur la surface de la Terre.
L'auteur réalise la radiographie de 34 cols des Pyrénées, sans simagrées, à grands coups de bistouris, de ciseaux, de pinces et de forceps, pour faire l'autopsie complète de chacun d'entre eux. Avec un professionnalisme hors pair, avec l'autorité que lui donne l'expérience d'avoir gravi chacun d'entre eux à vélo, il nous décrit chaque ascension avec précision et apporte toutes les informations pratiques nécessaires pour pouvoir franchir ces pentes prononcées et toucher ces sommets. Les profils, les pourcentages de dénivelé, les distances, les durées, le coefficient d'effort... tout est ici vérifié et détaillé.
Mais, emporté par une passion débordante, produit de l'amour pour un sport difficile et exigeant, il nous raconte également ici les histoires que renferment ces sommets juchés au royaume des grandes montagnes qui renvoient l'écho des sifflets que laissent sur leur passage les grandes courses cyclistes comme le Tour et la Vuelta. Eddy Merckx, Anquetil, Hinault, Pantani, Indurain, Contador... les exploits de noms légendaires qui donnent vie à ce livre qui n'est pas qu'un simple guide ; c'est bien plus que ça.

 

2018328 pages – Sua Edizioak

Prix : 29,50 €

 

Signalons également chez cet éditeur basé à Bilbao cet autre titre, en catalan, sur les routes de Catalogne en bicyclette : Catalunya – Rutes en bicicleta per a tothom

11:09 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Guides, Pyrénées, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

26/01/2019

Desgrange Henri

LaTeteEtLesJambesCouverture.jpgLa tête et les jambes

Auteur : Henri Desgrange

 

Extraits de la préface d'Ernest Mousset

 

[…] Si l'adage « le style c'est l'homme » est d'une grande vérité, on peut de même dire avec non moins de justesse « le titre c'est le livre », et cette affirmation paraîtra encore beaucoup plus évidente quand on aura parcouru l'ouvrage d'Henri Desgrange.
La tête et les jambes ! On ne pouvait exprimer en moins de mots et d'une manière plus efficace que le sport cycliste exige de la part de celui qui veut s'y adonner deux genres de qualités, d'ordre bien différent, qui se complètent l'une et l'autre, et qu'on ne peut devenir un coureur complet que si on les possède tous deux à titre égal.
[…] Henri Desgrange suppose qu'un jeune homme de quinze ans, désireux de devenir un coureur, vient lui exposer ses projets et lui demander des conseils. Il accepte de lui servir de cicerone dans la voie ardue de l'entraînement, mais sous la condition expresse qu'il lui obéisse en tout et pour tout aveuglément et sans résistance d'aucune sorte. […]

 

1895224 pagesImprimerie Henri Richard, Paris

 

Ce livre est disponible en téléchargement sur Gallica.

Livre réédité en 2017 chez Hachette BNF  et en 2018, format papier et ebook chez Héritages éditions

Voir également la fiche Wikipédia dédiée à ce livre.

Sur Henri Desgrange, lire la biographie de Jacques Seray et Jacques Lablaine présentée sur ce blog.

17:16 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

23/01/2019

Collectif

Tour de France cycliste 1903 - 1914 .jpgLe livre d'or du Tour de France cycliste
1903 - 1914

Auteur : Collectif (Journal l'Auto)

 

Afin de permettre à nos lecteurs, à la veille de la grande randonnée du Tour de France, douzième année, de la suivre facilement à l’aide de ce modeste opuscule, nous avons décidé de diviser celui-ci en parties très distinctes qui vont être les suivantes :

1° les à-côtés de la grande course,

2° l’historique des onze « Tour de France » disputés et leurs résultats techniques,

3° enfin, les grandes lignes du Tour de France 1914 : principaux engagés détail des étapes, principales difficultés du parcours, marques représentées, etc...

Sans nous lancer dans de grandes explications, commençons donc de suite notre ouvrage qui, nous l’espérons, sera suffisamment complet pour que nos lecteurs connaissent, grâce à lui, le mécanisme de la plus retentissante des manifestations sportives.

Disons en premier lieu que la création du Tour remonte à 1903 et que l’épreuve fut conçue par Henri Desgrange, directeur-rédacteur en chef de l’Auto.

Disons maintenant que, d’une douzaine de mille francs, le total des prix et primes de la grande randonnée s’est élevé à 38 000 Francs.

Disons enfin que chacune de nos grandes marques dépense pour le Tour de 30 à 50 000 francs et que, pour sa part d’organisation, l’Auto avance un budget qui n’est pas inférieur à 70 000 francs, prix compris.

Et abordons à présent l’historique de tous les Tours de France courus à ce jour.

 

1915 – 59 pages format : 10,50 x 16,50 – Librairie de l'Auto, 10, rue du Faubourg-Montmartre, Paris

17:29 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

21/01/2019

Sergent Pascal

Sergent Pascal .jpgLes grandes heures du vélodrome roubaisien

Auteur : Pascal Sergent

Une légende peut en cacher une autre. Nous croyions connaître la première : Paris-Roubaix. Jusqu’à ce que, par ses livres précédents, Pascal Sergent nous en révèle la partie invisible, comme celle de l’iceberg, beaucoup plus importante que l’autre.

Peut-être avec la seconde légende, Pascal Sergent fait-il encore plus fort : il la réveille toute à nos mémoires. Près d’un siècle plus tard, dans ce superbe album, le vélodrome roubaisien renaît. Nous avions presque tout oublié de ces foules innombrables venant battre, comme aux arènes, l’enceinte ronde. C’était au début de ce siècle. Sans doute les champs de morts de la guerre 14-18 avaient-ils ensuite tout recouvert de leur horreur.
Dans cet ouvrage, Pascal Sergent nous épate à nouveau par la minutie de sa quête. Par la précision de sa reconstitution historique, il nous livre, au-delà des hauts faits des géants de la piste, de véritables petites tranches de vie sociale. Ainsi perçoit-on, par exemple, combien les exploits surhumains réclamés par des foules passionnées jusqu’à l’impitoyable, s’accordaient à ce que la condition ouvrière, dans l’existence quotidienne, pouvaient receler d’inhumain. Que les années de ce que l’on nomme “la belle époque“, en réalité étaient âpres pour que le merveilleux surgisse de tant d’efforts et de souffrances.
Pascal Sergent a recréé ce temps de la bravoure.

André Farine, directeur de la rédaction de Nord-Eclair

 

1992 – 128 pages format 20,50 x 29,50 – Édition du Véloclub de Roubaix 

15:43 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Thomas Christian Jacques

Coureurs-couverture.jpgLes coureurs de mon enfance

Auteur : Christian Jacques Thomas

 

Le livre nous replace dans le contexte du cyclisme des années 60-70-80, des compétitions dans les villages et l’esprit de fête qui y régnait.
L’auteur évoque aussi les enfants de sa génération jouant avec des petites figurines en plomb pour se mettre dans la peau de leurs champions, avant de devenir eux-mêmes les acteurs de ce sport. Il évoque la transition progressive entre deux époques, du  «noir et blanc» à la «couleur», et la passion suscitée par le Tour de France dans les villes et les campagnes.
Un parallèle est fait entre le monde des amateurs et celui des professionnels, illustré par les témoignages de coureurs bretons qui ont fait carrière et que l’auteur avait côtoyés dans les catégories cadets et juniors.
Un parfum de nostalgie est souvent présent au fil des pages comme si le cyclisme d’aujourd’hui avait perdu un peu de cette spontanéité qui marquait le cyclisme d’avant. Pour autant, la passion est toujours là, et quand l’auteur évoque une scène du quotidien dans un vide-grenier, ou se met à rêver tout haut, il ouvre une fenêtre sur l’intérêt porté par de nouveaux gamins sur ce sport qui ne l’a jamais vraiment quitté.

 

2018126 pagesAuto-édition disponible auprès de l'auteur

Prix : 12,50 €

10:48 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

03/11/2016

Salvaing François

cyclotourisme LE TOUR DU TOUR PAR 36 DETOURS

Auteur : François Salvaing

Le Tour, toujours. Mais le conteur ici n’est ni coureur cycliste, ni journaliste sportif, ni même pédaleur du dimanche. En Italie, on l’appellerait un tiffoso. En tauromachie un afficionado.

François Salvaing aime d’amour le Tour. Et pourtant le romancier que Misayre ! Misayre ! (Prix livre Inter 1988) et cette année De purs désastres ont fait découvrir d’un large public, n’avait jamais écrit sur le cyclisme.

Il se rattrape et nous attrape avec ce Tour du Tour, qui vagabonde “par 36 détours“ entre les géants de la route, leurs exploits, leurs mythes et leurs destins. Livre fourmillant de portraits, d’anecdotes, d’échappées. Et de questions... D’ou viennent les coureurs ? Et où filent-ils ? Le Tour est-il mortel ? Les anges de la montagne ont-ils un sexe ? Quelle est l’influence des caméras Bétacam sur les changements de braquets ? Et l’argent dans tout ça ? En flânant dans cette Grande Boucle qu’il a “suivie“ quarante fois l’oreille collée au transistor ou/et l’œil rivé à la télé, et quelques jours de tout près, Salvaing creuse aussi dans sa propre histoire. Preuve que même si on n’a jamais fait le Tour, lui vous fais.

Préfacé par Annie Ernaux.

Également agrémenté d’une nouvelle de Jaune Melendres.

1990- 175 pages – Éditions : Messidor.

20:40 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer