Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2018

Zimmermann Jean-Benoît

JB Zimmermann-couverture.pngVélo

Auteur : Jean-Benoît Zimmermann

 

« Dans Paris à vélo, on dépasse les autos, à vélo dans Paris, on dépasse les taxis », chantait Joe Dassin en 1972. Cette même année, la première « manif à vélo » eut lieu à Paris le 22 Avril avec le slogan « le pétrole on s'en fout, l'énergie c'est nous ».
Pourtant à cette époque, dans beaucoup de grandes villes, rouler à vélo relevait parfois de l’exploit. Seules, Strasbourg, Amsterdam et quelques autres s’étaient depuis longtemps converties, tout comme de nombreux bourgs ouvriers ou ruraux, à l'usage du vélo en tant que moyen de transport quotidien.
Aujourd’hui, alors que la pratique de la bicyclette se généralise, les vélos présentés dans ce livre deviennent des personnages en eux-mêmes, s’émancipent des humains qui les utilisent, en prennent soin ou parfois les maltraitent. Fiers, drôles ou émouvants, ils racontent leurs mille et une manières, à travers le monde, de trouver leur place, dans nos vies quotidiennes.

Des textes de photographe, sociologue, écrivains, philosophes, sportifs, militants ou simples usagers accompagnent avec justesse ce beau travail photographique.

 

2018118 pages, 136 photographies, introduction et 8 textes d’auteurs – Photo#graphie

Prix : 13 €

 

Jean-Benoît Zimmermann  vit et travaille entre Marseille et Paris. « Vélo » est une de ses thématiques photographiques privilégiées.

10:45 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Photographies, Pratiques urbaines | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

21/03/2018

Razemon Olivier

Razemon-couverture.jpgLe pouvoir de la pédale

Comment le vélo transforme nos sociétés cabossées

Auteur : Olivier Razemon

 

Le vélo est un moyen de transport rapide, fiable, bon marché, sain, peu consommateur d’espace, économe en énergie et non polluant. Pour les distances comprises entre 500 mètres et 10 kilomètres, il constitue souvent le mode de déplacement le plus efficace, le plus bénéfique pour la société et aussi le plus agréable. De nombreux usagers, ainsi que certains décideurs, semblent avoir pris conscience de ces atouts innombrables.
Mais lorsqu’on présente la bicyclette comme un moyen de transport amené à se développer, on assiste à une levée de boucliers : le vélo devient soudain « véhicule du pauvre », « instrument difficile à manier » ou « talisman écologique pour bourgeois rêveur ».
Avec cet essai « poil à gratter », Olivier Razemon bat en brèche les idées reçues qui empêchent encore l’essor du vélo et livre un vibrant plaidoyer pour une transition cyclable.
Cette nouvelle édition de poche a été mise à jour par l’auteur, avec deux nouveaux textes : en introduction, un état des lieux de la pratique cyclable en France en 2018 ; en fin d’ouvrage, un panorama des villes françaises qui peuvent être considérées comme les capitales du vélo… et les autres.

 

2018232 pages – Rue de l'échiquier

Prix : 9 €

 Nouvelle édition entièrement revue et enrichie par l'auteur de son ouvrage de 2014 présenté sur ce blog.

Olivier Razemon anime sur le site du Monde un excellent blog que nous vous recommandons.

21:37 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Pratiques urbaines | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

20/03/2018

Magik Comité

Magik Cambouïk-couverture.jpgMagik Cambouïk

Auteur : Magik Comité

 

Lectrice, lecteur,

Cette année, le Magik Cambouïk, un grand défi de propagande et de création vélocipédiques, a été proposé lors des 10es rencontres de l'Heureux Cyclage . Il avait pour but de faire pédaler les méninges des inventeurices du réseau, mais surtout de promouvoir les petites trouvailles qui contribuent grandement à ce que la vie dans nos ateliers d'autoréparation de vélos (participatifs et solidaires) soit plus belle, plus drôle, plus pratique.
Un grand merci à tout.e.s celles et ceux qui ont participé.
Merci aussi à celles et ceux qui partageront ses belles Magik-inventions autour d'elles et eux pour que chacun.e profite des trouvailles de tou.te.s.
Bonne lecture & Bonne bricolade.
Et, à l'an prochain pour un deuxième Magik Cambouïk encore plus déjanté.


Signé le Magik Comité

 

201828 pagesAutoédition bientôt disponible en téléchargement sur le Wiklou.

Prix libre auprès de certains ateliers d'autoréparation.

 

Dans l'esprit libre et militant de Chasse-Goupille.

18:07 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie, Pratiques urbaines, Revues | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

14/03/2018

Chasse-Goupille Collectif

Chasse-Goupille12-couverture.JPGChasse-Goupille n° 12

Auteur : Collectif Chasse-Goupille

 

Il est beau, il est chaud ! ! ! La couverture est en couleur! Le grain du papier est doux et à l'intérieur se trouve un magnifique poster ! Rien que ça, ça fait rêver, non ?
Mais ce n'est pas tout! Ce rutilant Chasse-Goupille 12 est un numéro spécial « Vélo d'appartement, Super-héro-ïne-s, acrobaties et cascades ». Tout ce que vous aviez toujours voulu savoir sur ces thèmes d'actualité controversés, polémiques et exigeants intellectuellement, vous le trouverez subtilement décortiqué et analysé par les meilleurs spécialistes du moment !
Ce numéro n'aurait pas été possible sans la participation de : Le Collectif d'Insurrection Mécanique, La IVe section Cartographique du Komité Vélorutionnaire, Simone, Anne O'Nyme, Una, GRA, Marco, B., Mt., Lawrence et Mawy.

 

201836 pages Chasse-Goupille 

Prix : prix libre, 2 euros en librairie

Vous en trouvez dans certaines librairies et info-kiosques. Mais aussi dans certains ateliers d'auto-réparation. Il sera présenté en avant première aux Rencontres de l'Heureux Cyclage à Bayonne (missionnez vos camarades pour vous en ramener ! Il sera aussi vendu des anciens numéros à prix coûtant ! Faites le plein, on fait le vide ! )

 

Plus d'infos sur Wiclou, le Wiki du biclou et sur ce blog

12:25 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie, Pratiques urbaines, Revues | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

26/09/2017

Chasse-Goupille Collectif

Chasse-Goupille11-couverture.jpgChasse-Goupille n° 11

Auteur : Collectif Chasse-Goupille

 

En mai 2016, nous vous présentions, à l'occasion de la parution de son numéro 9, ce fanzine bordelais confectionné artisanalement avec machine à écrire, ciseaux et colle mais surtout avec passion et militantisme pour la cause vélorutionnaire.

Depuis, le collectif s'est interrogé sur l'avenir de cette publication, fallait-il céder aux sirènes de l’informatique en créant un blog, un magazine numérique, une page Facebook ? Certes non, les auteurs veulent continuer à mettre les mains dans le cambouis et nous offrent un nouveau numéro qui tient toutes ses promesses.

À travers textes et dessins, le vélo nous est présenté comme le meilleur moyen de lutter contre le fascisme, le sexisme et la discrimination, il est vecteur d'égalité et de progrès sociétal et humain, il participe à l'émancipation féminine et à la liberté de mouvement de tout un chacun.

Les pages centrales, qui jouent un rôle important dans ce fanzine, dénonce le VAE comme source de pollution à venir - que deviendront batteries et cadres après usage ? -, plus loin, un joli texte en vers nous résume l'histoire du vélo et la guerre civile espagnole est évoquée à travers le prisme vélocipédique.

Bref, que du bon, que nous vous invitons à découvrir au plus vite, les numéros de 1 à 9 de Chasse-Goupille étant maintenant en téléchargement gratuit sur Wiclou, le Wiki du biclou

 

201736 pages – Chasse-Goupille

Prix : prix libre, 2 euros en librairie

Jean-Yves MOUNIER

 

16:43 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie, Pratiques urbaines, Revues | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

12/09/2017

Ménétrier Elie

Vélographies-couverture.jpgVélographies

impressions en noir et blanc

Auteur : Elie Ménétrier

 

Pourquoi j'ai pris cette photo ?

Ben rien à dire en fait !

Juste qu'un dimanche, me baladant le long de la Daurade, j'ai vu ce cadre de vélo près du pont Neuf.

L'effet graphique était saisissant.

Il n'avait pas été détruit comme tant d'autres sur Toulouse, seulement dépouillé comme si le cadre du vélo voulait fusionner avec le garde vélo qui le retenait . . .

 

201632 pages Az'art atelier éditions

Prix : 10 €

17:46 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Photographies, Pratiques urbaines | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer