Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/12/2020

Share Daviz

DH_Couverture.jpgMa première diagonale

Auteur : Daviz Share

 

[…] J’ai appris il y a quelques années l’existence d’une confrérie qui s’adonne à un jeu : traverser la France à vélo en diagonale et en temps – assez – limité. Passé le stade de l’étonnement, je n’ai cessé depuis de me demander comment il était possible de concevoir pareilles aventures. 
Rouler à vélo j’adore. Plus je roule, plus ça me plaît. 
Le concept de diagonale représente – à mon sens – la quintessence de la randonnée. C’est l’expression la plus simple et la plus pure du voyage à vélo. 
Me lancer dans cette épopée me permettra de satisfaire ma boulimie d’asphalte et – tout jeune puceau du vélo de route que je suis – m’initiera aux pratiques d’un monde très particulier : le monde des diagonalistes. […]
À devoir choisir comme ça ma première diagonale, j’ai l’impression d’être un gamin dans un magasin de bonbons. Elles font toutes envie. 
Une d’entre elles retient particulièrement mon attention : Dunkerque – Hendaye. 
La simple évocation du pays basque résonne fortement en moi. C’est là-bas que j’ai passé mes plus belles vacances étant petit. J’aime ses paysages, ses reliefs, sa culture tranchée, son climat et ses gens. Tout me plaît dans cette région. Me rendre à Hendaye à vélo, c’est comme partir en pèlerinage. […]

 

2020151 pagesAutoédition disponible auprès de l'auteur

Prix : 4,99 €

 

Pour en savoir plus sur l'auteur, voir son site.

À propos des Diagonales de France et de leur Amicale, voir le site dédié.

15:16 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Diagonales de France et d'Europe, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

05/10/2020

Collectif

Europe-couverture.jpgL'Europe à vélo
Les plus beaux parcours d'Europe

Auteur : Collectif

 

Norvège, Andalousie, Irlande, Sicile, Géorgie...
À travers 50 récits, des cyclistes, professionnels, passionnés ou simples amateurs, vous invitent à suivre leurs traces sur les routes et les chemins de l'Europe.
Leurs itinéraires, de quelques heures à plusieurs semaines, de la balade tranquille le long d'un canal à la traversée épique d'un massif montagneux, couvrent toutes les pratiques : vélo de route, VTT, gravel... et vélo pliant.
En complément, 150 idées de parcours finiront de vous convaincre que vous avez bien des voyages à faire en Europe.

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER
Petit frère de l'apprécié « Vélo autour du Monde » présenté sur ce blog, ce livre en possède toutes les qualités de présentation et de contenu : photos superbes, texte donnant envie d'y aller pédaler, circuits originaux et variés et toujours cette rubrique « Dans le même genre » qui permet, à partir d'une balade soigneusement détaillée, d'en découvrir plusieurs autres, élargissant ainsi le choix à d'autres pays, d'autres régions, d'autres routes. Cerise sur le gâteau, les Diagonales de France font même l'objet d'une présentation...
Les tendances cyclistes du moment ne sont pas oubliées, bikepacking, gravel, ultra-distance trouvent naturellement leur place dans ce bel ouvrage arrivé à point nommé pour figurer sur la liste des cadeaux de fin d'année...

 

2020320 pages Lonely Planet

Prix : 24,90 €

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

10:29 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Diagonales de France et d'Europe, Guides | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

18/09/2020

Pouzet Francis

Pouzet-couverture.jpgPassion Aveugle... du Vélo

Auteur : Francis Pouzet
Préface : Paul Fabre
Postface : Gilbert Jaccon

 

Cet ouvrage fait suite à la rédaction de mes « Souvenirs Cyclo ».
Un ouvrage en deux tomes qui totalisent plus de 400 pages, où je relate l’ensemble de mes souvenirs de cyclotouriste. C’est une grosse tranche de vie de 45 ans qui s’étire de 1974 à 2019, rédigée d’une façon chronologique. Je l’ai conçu avant tout pour moi, et sa lecture risque d’être fastidieuse pour toute autre personne.
C’est pourquoi, il m’a semblé utile d’en tirer la « quintessence », en le rédigeant par thème, de manière que sa lecture en soit plus digeste, du moins je l’espère.
Pour commencer, je dois dire que mon « talon d’Achille » c’est la vue, depuis mon plus jeune âge. En 1990, j’ai subi une greffe de cornée, suite à un kératocône (déformation de la cornée en forme de cône), qui m’avait provoqué une lésion parfois douloureuse, dans l’axe de vision. Phénomène assez rare, au point que lors d’examen au CHU, le médecin dise à l’interne de service : « Viens voir, tu n’en verras pas souvent. »
En 1997, lors de ma 18e Diagonale, par une journée extrêmement venteuse, une insidieuse bactérie m’a provoqué une grave infection oculaire que j’ai surmontée contre toute attente des médecins ; ce qui m’a permis de prendre trois semaines plus tard le départ du Tour de France Randonneur en compagnie de Gilbert Jaccon.
Ce dernier a chuté lors de la 7e étape et s’est blessé au genou. Le lendemain, lors d’un arrêt pour soigner ce genou meurtri, j’ai déclaré quelques mots du genre : « Moi avec mes problèmes aux yeux, et toi avec ton problème de genou, on peut dire que c’est vraiment le Tour de France de l’Aveugle et du Paralytique ».
Nous avons bien ri de cette boutade, et adopté à partir de là, cette expression de l’Aveugle et du Paralytique pour désigner nos Aventures à vélo !

 

2020262 pages Gilbert Jaccon éditeur  disponible auprès de l'auteur

Prix : 16 € + frais de port

 

Sur les aventures de l'Aveugle et du Paralytique, voir la fiche de présentation sur notre blog.

13:59 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Autobiographie, Diagonales de France et d'Europe | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

01/05/2020

Milin Adrien

Milin-couverture.jpgRécits de voyage
Aventures d'un cyclotouriste (A. C. M.)

Auteur : Adrien Milin

 

Extraits de la préface de Daniel Kerhaignon
[…] En attendant, Adrien se dévoile largement à travers trente années de cyclotourisme qui conjuguent les exploits sportifs, les célébrations de l'amitié, le bonheur familial.
[…] Le vélo allait permettre à Adrien de dévorer de grands espaces, de vivre des aventures pleines de vrai bonheur et de grandes incertitudes, de forcer sa nature jusqu'à l'extrême, en gardant les yeux ouverts sur un monde en devenir, la main tendue vers l'ami rencontré.
[…] Les récits colorés, picaresques, contés avec verve et allégresse, malgré le grondement des camions et la nuée aveuglante des fumées, les chutes sur l'asphalte dans le contrebas de la route, la faim et la soif, sont bien plus agréables à lire qu'une préface où la quête du sens alourdit la geste primesautière de la vie. Et c'est à cette sorte de fête que vous invite Adrien dans ce livre de mémoires où il tient table ouverte. […]

 

2008224 pagesAuto-édition

 

De très nombreux récits de randonnée sont disponibles en lecture et téléchargement sur le blog d'Adrien Milin.

10:23 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Diagonales de France et d'Europe, Espagne, France | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

24/03/2020

Rey Jean-Pierre

JP Rey-couverture.jpgNeuf Diagonales ou dix ans de bonheur

Auteur : Jean-Pierre Rey

 

Extrait du prologue
[…] Raconter cette aventure était une autre paire de pédales, un nouveau défi. Les sept dernières narrations correspondent à cette recherche, à cette divagation pédalistique. Pour chacune j'ai changé de braquet. Les deux premières sont là en tant que témoignage et montrent surtout ce que je pensais des diagonales au début, quelque chose de lointain, d'inaccessible, relevant du défi sportif et de l’inconscience.
Quelle erreur ! Je vais vous révéler un secret. Il ne s'agit même pas de vélo. Je pense plutôt à ces preux chevaliers du Moyen Âge qui partaient à la recherche du Saint Graal. Pour ma part, je le cherche encore !

 

200270 pagesAutoédition

 

Sur les Diagonales de France, nous conseillons particulièrement la lecture de « Diagonalement vôtre » de Paul Fabre, des récits de Gilbert Jaccon, de « Diagonalistes de France » de Michel Laloux et de « Du rêve aux chemins, les Diagonales de Patenbois » de Michel Cordier.

17:50 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Diagonales de France et d'Europe, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Laloux Michel

Laloux-couverture.jpgDiagonalistes de France
L'aventure sur le pas de la porte !...

Auteur : Michel Laloux

 

Depuis bientôt vingt ans qu'entre la bicyclette et lui « ça colle », l'auteur s'est intimement convaincu que la merveilleuse machine à deux roues n'était pourtant que l'instrument d'un autre bonheur nommé « CYCLOTOURISME ».
Pas de quoi écrire ses mémoires, bien sûr, surtout au seuil de la trentaine ! Mais c'est assez peut-être pour justifier son aspiration à rendre compte d'un enthousiasme personnel et tenter de le faire partager...
Car une fois passés les grands éblouissements de la découverte et les sensations inédites rencontrées au hasard des chemins de la randonnée cyclotouriste de longue haleine, on peut certes encore éprouver de la satisfaction à insuffler sa passion à d'autres.
À ce plaisir-là, je m'en voudrais d'être demeuré insensible.

 

1988226 pagesAutoédition avec le concours de la Fédération belge de cyclotourisme

 

Pour en savoir plus, lire le compte-rendu paru dans la revue « Cyclotourisme » n° 358 de septembre-octobre 1988.

Sur les Diagonales de France, nous conseillons particulièrement la lecture de « Diagonalement vôtre » de Paul Fabre, des récits de Gilbert Jaccon et de « Du rêve aux chemins, les Diagonales de Patenbois » de Michel Cordier.

15:02 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Belgique, Diagonales de France et d'Europe, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

23/03/2020

Cordier Michel

Cordier-couverture.jpgDu rêve aux chemins, les Diagonales de Patenbois
Suivi de Quatre jours et quatre nuits de délire de Muriel Cordier

Auteur : Michel Cordier

 

Pourquoi ces pages ?
Bien des randonneurs ne se sont pas contentés du commentaire obligatoire à renvoyer avec le carnet officiel chargé des tampons après la réussite. Décrire les Diagonales de France, les expliquer, en donner envie, Michel Laloux l'a fait dans son ouvrage de référence, que tout débutant devrait avoir lu pour éviter bien des déboires. Nul besoin de s'y reprendre. Jean-Pierre Rey, d'une plume alerte et érudite, décrit ses traversées en duo conjugal ; François Rieu, dans un style qui fait regretter qu'il ne soit pas romancier, captive avec son triangle en solitaire. Je n'ai, moi, ni talent pour pédaler ni pour écrire. Réussir dix-huit Diagonales mais avec huit échecs n'a rien de l'exploit qu'on serait fier d'étaler.
Les numéros semestriels du « Petit Diagonaliste » montrent que tous les randonneurs connaissent à peu près les mêmes incidents, souffrent de problèmes identiques, se réjouissent à de semblables occasions et vivent de pareils plaisirs lors de leurs aventures de « père de famille » ainsi qu'André Tignon qualifie justement les Diagonales de France. Je n'ai rien de nouveau à rapporter. Pourquoi écrire donc ? […]

 

200472 pages Autoédition

Le dernier chapitre est le récit par Muriel Cordier (fille de Michel) sur son Paris-Brest-Paris 2003.

 

Sur les Diagonales de France, on lira aussi avec profit les récits de Gilbert Jaccon et, bien sûr, l'indispensable "Diagonalement vôtre" de Paul Fabre.

14:49 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Diagonales de France et d'Europe, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

10/04/2019

Flotte Charles

Flotte Charles .jpgLes carnets de route d’un cycliste quadragénaire

Auteur : Charles Flotte

L’auteur est né dans la Drôme, en ces pré-Alpes qui forment et forgent ces caractères durs, volontaires et exigeants, généreux et tenaces.
A 24 ans, il plante des hévéas au Gabon, avec 300 manœuvres et à 200 km de la ville la plus proche.
En 1960, il rejoint Alger en voiture, après 19 jours de piste.
Il vit “les événements“ d’Algérie près de la frontière tunisienne, puis il assure, pendant cinq ans, à côté de son travail professionnel, l’entière responsabilité d’une paroisse protestante.
Le voici enfin à nouveau en France en 1968, et l’année d’après il fait ses premiers pas dans le cyclotourisme qu’il découvre et dans lequel il ne tarde pas à briller alors qu’il se croyait nul en tous les sports et n’avait jamais pratiqué.
Dès lors, ce sera une véritable “carrière“, avec 18 000 km par an et une activité au sommet. Dès la deuxième année, il réussit son premier “Paris-Brest-Paris“, malgré une chute qui le contraint à une course-poursuite de plus de mille km. Cinq ans après, il fera le même parcours et encore mille km avec une vertèbre cervicale fêlée.
De nombreux succès à la journée Vélocio à Saint-Étienne, toutes les classiques d’un jour comme le B.R.A., les nouvelles épreuves comme Paris-Roubaix et Bordeaux-Paris cyclotouriste, mais aussi toutes les diagonales suisses et quelques diagonales françaises.
Un récit, mais aussi une expérience et une réflexion à travers tant de randonnées,  d’épreuves et de “premières“ comme Dieulefit-Lich (Allemagne) pour le jumelage des deux villes ou Dieulefit-Paris-Dieulefit en trois jours pour l’année de ses 50 ans.
Un exemple et une invitation à vivre au sommet dans un monde que l’on dit terne.

Un livre à lire et un guide à conserver.

1983 - 128 pages + 20 non paginées + 4 photos - Auto-édition

Flotte2-couverture.jpg

 



En 1989, l'auteur a publié la suite de ses souvenirs, Les carnets de route d'un cycliste quinquagénaire, 345 pages, autoédition.

17:08 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Autobiographie, Diagonales de France et d'Europe, France | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

17/05/2016

Lemaître J.

cyclotourisme La vie sportive de Jean Rey

Auteur : J. Lemaître

Préface

Bien sûr, les grands randonneurs ne manquent pas à la Fédération. Ils sont même si nombreux que les 92 heures de Jean Rey, dans son Paris-Brest et retour, seraient à peine remarquées, mais lui-même ne s’attribue pas des dons athlétiques exceptionnels. Au contraire. Ce qui le distingue de tous, c’est son acharnement, son courage, sa patience, et, il faut bien le dire, vu son âge, sa résistance au virus du vieillissement qui se traduit chez tant d’autres par le doute de soi, le dégoût, la lente déroute de la volonté et surtout par cet « à quoi bon ! » qui, lorsqu’il est sincèrement prononcé et éprouvé, marque l’irrémédiable fin de l’être. 

C’est pourquoi ce vieux rouleur est devenu une figure dans le monde des diagonalistes, comme Cazassus (mais sur un tout autre plan) l’est dans le monde des randonneurs de montagne. Il est représentatif de cette période bizarre où, à tous les échelons de l’effort, le moteur semble narguer le courage humain et s’en moquer en attendant de l’anéantir. »

C’est ainsi qu’en 1952, Henry de la Tombelle définit Jean Rey : « Car ce ne sont pas les mémoires d’un champion cycliste en renom qui vont suivre. Non ! Ce ne seront que quelques brèves notes glanées au hasard parmi la multitude d’épreuves accomplies par ce cyclo sexagénaire. » Venu très tard à la randonnée, il va en quelques années défrayer la rubrique sportive à un âge où la plupart aspirent à un repos bien gagné. Ayant contracté des rhumatismes dans les tranchées durant la guerre 1914 -1918 et n’obtenant aucune amélioration après deux ans de traitement, il décide de refaire de la bicyclette. En trois ans, ses douleurs ont disparu. Et bien que n’étant pas un mordu du vélo, il persévère alors pour sa santé. C’est ainsi que commence, à 45 ans, sa prodigieuse histoire.

Car ses exploits ne sont pas ceux d’un champion hors série particulièrement doué pour le sport. Il n’est qu’un homme parmi tant d’autres, le sportif que tout le monde peut devenir à force de volonté. Les médecins reconnaissent qu’il a le cœur faible et la cage thoracique étroite. Son cœur l’obligera même momentanément à prendre du repas en 1953, alors qu’il vient de réaliser son rêve, bouclant avec la « Malle des Indes », Calais – Mont-Cenis – Brindisi, la plus longue épreuve du monde, 2 250 kilomètres en une seule étape. Venant après les neuf diagonales de France, dont il est le recordman et le doyen, et deux Paris-Brest et retour, la grande épreuve du calendrier français, ce palmarès se présente comme unique quand on saura que les plus beaux fleurons ont été acquis entre 58 et 63 ans. Modèle de courage et de volonté, Jean Rey est vraiment devenu le porte-drapeau de la cause cyclotouriste ; et c’est le plus bel hommage que nous lui rendons.

1955- 51 pages - édité en 600 exemplaires par l’auteur (cet ouvrage est aujourd’hui épuisé).

 

17:34 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Diagonales de France et d'Europe, France, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

21/05/2015

Jaccon Gilbert

cyclotourisme Coyotement vôtre C’était Patrick Plaine...

Auteur : Gilbert Jaccon

Coyotement vôtre ou la vie de Patrick Plaine 1942 – 2012, alias le Coyote, Roule-Toujours, le Cannibale des cimes. 1.750.000 KM, 20 Tours de France, 71 Diagonales de France, 40 Quarante Heures Vélocio, 8 Paris-Brest-Paris racontée par lui-même et commentée par Gilbert Jaccon alias le Paralytique, 260.000, 2 Tours de France, 16 Diagonales de France, 20 Rayons et 2 Centrionales, 3 Paris-Brest-Paris avec la collaboration de Paul Fabre, alias Eddius, pour la préface et du Petit Curieux pour les questions indiscrètes.

2015- 282 pages – photos en noir et blanc – Éditeur : Gilbert Jaccon chez Lulu.com http://www.lulu.com/shop/search.ep?keyWords=gilbert+jaccon&type=

Prix : 15 € - Pour l’achat de plusieurs exemplaires ou d’autres récits de Gilbert Jaccon, le contacter à gilbert.jaccon@neuf.fr  

 

07:35 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Diagonales de France et d'Europe | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

22/01/2015

Le Claire Michel

cyclourismeOui, je fais toujours du vélo

Chroniques d’un cycliste diabétique sous insuline

Auteur : Michel Le Claire

Passionné par le vélo depuis sa petite enfance, Michel Le Claire s’est essayé à la compétition pendant plusieurs années avant de découvrir le cyclotourisme d’endurance.

C’est à l’issue de son deuxième Paris-Brest-Paris (1200Km), à l’âge de 38 ans, qu’il a été diagnostiqué diabétique insulinodépendant. Loin de freiner son énergie, cette maladie l’a poussé à dépasser ses limites. Il n’a jamais cessé de rouler et effectue encore plusieurs milliers de kilomètres chaque année.

Ces chroniques, écrites à partir de 1976, racontent ses expéditions cyclotouristes à travers la France et même au-delà : Paris-Brest-Paris, les Diagonales de France disent aussi quel genre d’homme est Michel Le Claire : Courageux, persévérant, fidèle en amitié, respectueux, honnête avec lui-même et avec les autres...

Originaire de La Vraie-Croix (Morbihan), près de Questembert, Michel Le Claire est un adepte du vélo depuis sa tendre enfance. Il a pratiqué la compétition, puis s’est mis au cyclotourisme au long cours. Diagnostiqué diabétique insulinodépendant en 1987, à l’âge de 38 ans, il n’a pas cessé de faire du sport pour autant, au contraire.

Ancien adjoint au maire de sa commune, retraité de la Sécurité sociale depuis 2006, Michel Le Claire est président de l’Association des diabétiques de Vannes et membre du club Vannes Cyclo Randonneurs.

2015- 450 pages – Stéphane Batigne Éditeur – 1, rue Saint-Martin – 56230 Questembert – http://www.stephanebatigne.com

Prix : 25,25 € port inclus.

 

18:00 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Diagonales de France et d'Europe, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

16/01/2014

Jaccon Gilbert

 cyclotourismeHELLO NESSIE !

     DIAGONALE EUROPÉENNE DE BREST À INVERNESS, et retour

Auteur : Gilbert Jaccon

Ce récit raconte les aventures de deux cyclistes sexagénaires, Francis et Gilbert, surnommés l’aveugle et le Paralytique par autodérision, survenues en juin 2003 lors d’un voyage à bicyclette de Brest à Inverness dans le nord de l’Écosse, aller et retour par deux itinéraires totalement différents. soit près de 2500 Km en complète autonomie et en 12 étapes. Ce récit est le quatrième et dernier volet de la saga de ces deux aventuriers, débutée en 1997 par une Grande Boucle autour de l’Hexagone et suivi en 200 par une Grande Diagonale d’Europe de Vienne en Autriche à Lisbonne au Portugal (À chacun son Cap Horn !) et en 2002 par une autre Diagonale d’Europe de Copenhague au Danemark à Malaga au sud de l’Espagne avec un passage au Pico de Veleta à 3395 mètres d’altitude dans la Sierra Nevada...

-2014- 218 pages (Seconde édition) http://www.lulu.com

Prix : 12 €

21:31 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Diagonales de France et d'Europe, Europe | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer

23/12/2008

Fabre Paul

 

Fabre Paul143 - copie.jpgDiagonalement vôtre

 Auteur : Paul Fabre

 

 Diagonalement vôtre, veut être avant toute autre chose le témoignage d’un simple diagonaliste dont le but est de faire partager son amour et son expérience de la grande randonnée.
La première partie du livre, “A CHAUD“, raconte les Diagonales à travers les comptes-rendus qui ont légitimé leur homologation : elle est le domaine de la spontanéité.
La deuxième, “A FROID“, donne la somme des conditions matérielles de ces mêmes Diagonales, de l’équipement à l’itinéraire et des délais impartis aux paysages traversés : elle est le domaine de l’objectivité.
La troisième, “A CŒUR“, revient sur les grands moments vécus sur la route : elle est le domaine de l’affectivité.
Mais ici et là dans le livre, à la vérité, à la passion, à la nostalgie de Paul Fabre, viennent s’ajouter souvent la subjectivité, l’exagération, la folie épique de cet Eddius qui est comme le double de l’auteur...

 

2001 - 235 pages - Amicale des Diagonalistes de France

10:19 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Diagonales de France et d'Europe, France, Paul Fabre | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer