Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2017

Whiters Jeremy

 

Wells-icouverture-anglais.jpgThe War of the Wheels, H. G. Wells and the Bicycle

Auteur : Jeremy Withers

 

Le père de la science fiction et l'importance de la bicyclette dans ses œuvres.

 « Withers présente au lecteur une interprétation magistrale de la passion de Wells pour la bicyclette, à la fois dans ses écrits et dans sa vie personnelle. On devrait fortement conseiller la lecture de ce livre aux historiens spécialistes du vélo et aux amateurs de Wells mais aussi à ceux intéressés par le lien entre le transport et le changement social au tournant du XXe siècle. » - Glen Norcliffe, Professeur Émérite de Géographie, à l’Université de York,  Toronto.

« Dans « The War of the Wheels », la modeste bicyclette apparaît comme intimement liée aux questions d'environnement, de guerre, de changement social, de sexualité et d'écriture. L'analyse de toute une série de livres de Wells, dont beaucoup sont peu lus, est tout aussi bien venue. Jérémy Withers donne aux lecteurs de littérature victorienne et moderniste un point de vue totalement nouveau sur la technologie et la littérature, sous un angle délicieusement inattendu. » - Sarah Cole, professeur de littérature anglaise et comparée.

« Une lecture passionnante : pas uniquement sur un auteur et un moyen de transport, mais plus largement sur la modernité, l'écologie et la technologie » - Simon J. James, du Département des Études d'Anglais à l'Université de Durham.

 Jeremy Withers est professeur adjoint d'anglais à l'Université d'État de l'Iowa. Il est le coéditeur de Culture on Two Wheels: The Bicycle in Literature and Film.

Livre en anglais, traduction d'Isabelle Reutin

 

2017264 pagesSyracuse University Press

Prix : $29.95

Information fournie par Hervé Le Cahain 

14:44 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

12/11/2016

Bentejac Michel

 

Bentejac-couverture.jpgFlorilège de vagabondages

De la Corrèze à des horizons nouveaux

Mémoires

 Auteur : Michel Bentejac

 

Le voyage. Aller loin, rester près des rivages de lacs, de mers, de montagnes, de campagnes.

Portés par le vent dans l'impénétrable mystère des dieux, poussés vers de nouveaux horizons tandis que les parfums légers embaument tout ce que l'on voit, respire, entend.

Une ode à la nature, le corps enveloppé de vent et de lumière.

Expressions de sentiments familiers.

À mi-chemin entre le récit de voyage et le guide touristique.

Un livre de sensations, de décors, d'enchantements, de surprises.

 Autodidacte, Michel Bentejac a été maître-nageur et plongeur de la gendarmerie nationale puis agent général d'assurances. Suite à des difficultés de santé, il a arrêté toute activité professionnelle pour se consacrer aux voyages sportifs et contemplatifs à vélo, aux randonnées, à la peinture à l'huile au couteau, à l'écriture. Toutes ces pérégrinations font l'objet de nombreuses photographies et diaporamas.

Michel fait également partie de l'Amicale Cyclo Tandémiste dont la revue Duocipède a déjà publié plusieurs de ses textes .

 2016 – 88 pages – Éditions Edilivre

Prix : 11,50 € - Également disponible auprès de l'auteur, 15 € frais de port et dédicace compris.

 

15:48 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

31/10/2016

Fournel Paul

 

Besoin de vélo-couverture.jpgBesoin de vélo

Auteur : Paul Fournel

Enfourcher son premier vélo, c'est entrer dans une langue que l'on mettra sa vie à assimiler, c'est transformer chaque geste en un secret pour le piéton. Prêt à mouliner, prêt à gicler, à coincer, à bâcher, à sucer les roues, à pointer le nez à la fenêtre, prêt à avaler des bornes et des bornes pour entrer dans le clan édénique des moelleux...

Enfourcher un vélo, c'est entrer dans une histoire et une légende que l'on découvrira dans mille et mille numéros de L’Équipe. La divine solitude du cycliste est peuplée d'ombres que le soleil étire sur le grain des routes. Assis sur ma première selle, j'apprenais à sentir le souffle du grand peloton des cyclistes du temps et du monde.

Enfourcher un vélo, ce n'est pas monter sur une machine pour l'oublier, c'est, au contraire, entamer un débat permanent avec elle. Au moment où je coince dans une bosse, je lance un regard inquiet sur le pédalier du salaud qui me double : j'en étais sûr, il est ovale et il a des manivelles de 175 !

Enfourcher un vélo, c'est prendre possession du paysage. D'abord celui de ma roue avant, ensuite celui des jambes de mon père (qui sont les jambes que je connais le mieux au monde), enfin le vaste paysage quand l'équilibre et la forme sont là. Besoin de vélo-couverture-poche.jpg

Ce livre est aussi disponible en édition de poche, collection Points. 

2001 – 240 pages – Seuil

Prix : 17,00 €

 

16:49 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

30/10/2016

Fournel Paul

cyclotourisme ANQUETIL TOUT SEUL

Auteur : Paul Fournel

J’avais dix ans, j’était petit, brun et rond ; il était grand, blond et mince et je voulais être lui. Je voulais son vélo, son allure, sa nonchalance, son élégance. J’avais trouvé en même temps mon modèle et mon contraire.

Jacques Anquetil a traversé mon enfance cycliste comme une majestueuse caravelle. Il était le plus beau cycliste possible. Je l’ai suivi, je l’ai admiré sans jamais chercher à le comprendre, ajoutant du mystère à son mystère. Il avait l’âme complexe, ses motivations étaient contradictoires, son élégance tranchait dans le peloton, sa vie de château sentait le parfum et la poudre. Bien plus tard, parce que mon admiration ne s’est jamais éteinte, l’idée me vint de lui tirer le portrait. Mais ce cycliste de génie aimait-il vraiment le vélo ?

Né en à Saint-Étienne, président de
l’OuLiPo, Paul Fournel a publié de nombreux ouvrages pour la jeunesse, des recueils decyclotourisme nouvelles, des romans, un essai, Besoin de vélo (2001), et, plus récemment, Méli-vélo (2008), un dictionnaire cycliste

2012- 160 pages – Éditions du Seuil

16 €

17:21 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

25/10/2016

Fabre Paul

 

Fantaisies-couverture.jpgFantaisies cyclistes

Auteur : Paul Fabre

Extraits de l'avant-propos 

Le vélo est frère de l'épopée, il donne naissance à de grandes fresques, à de belles envolées, à des narrations superbes et enflammées ; les premiers récits des pionniers cyclistes (Alcide Bouzigues, Édouard de Perrodil, et tant d'autres, du docteur Ruffier jusqu'à un certain Eddius), autant que les articles ou livres de nos journalistes sportifs, nous montrent un vélo souvent héroïque, toujours exalté, incontournable porteur d'aventures extraordinaires et de chevauchées fantastiques. […]

Et pourtant... Pourtant, si l'on veut donner à ce que l'on aime (en l’occurrence le vélo) un peu de la lumière qui justifie cet amour, il faudra bien trouver un moyen de dire la réelle profondeur de l'attachement qu'on lui porte.

Et là, on n'a guère le choix, me semble-t-il, qu'entre la vérité toute nue qui appauvrit la passion que l'on voudrait exalter et l'invention épique que lui donnera la dimensions sans laquelle le réel serait laissé ou réduit à sa seule existence, autant dire à sa bien banale banalité [...].

2016 – 74 pages – Éditeur : Gilbert Jaccon

Disponible chez l'imprimeur Lulu.com

 Prix : 8 € HT

11:09 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

08/05/2016

Fabre Paul

Proses-couverture.jpgProses vélocipédiques

Auteur : Paul Fabre

 Extrait de la quatrième de couverture :

Tout comme Alfred Jarry, Émile Zola a aimé et pratiqué la bicyclette ; Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir, dans leur jeunesse, ont visité les Cévennes à vélo ; et Louis Poirier, quand il ne s'appelait pas encore Julien Dracq, allait applaudir les courses de demi-fond au vélodrome Buffalo.

Ces trois exemples suffiraient à montrer que si le vélo avait existé de leur temps, nos meilleurs écrivains en auraient probablement chanté les louanges. Comme ils n'ont pas eu ce loisir, je prends la liberté de le faire à leur place...

 Commentaire de Jean-Yves Mounier :

Comme il l'avait déjà fait dans ses « Poèmes poétiques », Paul Fabre revisite avec sa gouaille et son talent habituels les classiques de la littérature et les éclaire avec grande fantaisie à l'aune de la bicyclette, empruntant à chaque auteur sa spécificité, ses thèmes de prédilection, son univers. Ainsi, l'ouvrage débute par un hommage à Rabelais plein de rots et des pets, il se poursuit par les grands auteurs du Siècle des Lumières puis les romantiques avant d'aborder le XXe siècle dans toute sa diversité, Céline côtoyant Proust, Aragon précédant la Zazie de Queneau, Sartre et Camus se retrouvant une dernière fois dans le cyclisme !

Nul besoin de connaître la vie et l’œuvre des ces illustres écrivains pour savourer le sel et la qualité de l'écriture de Paul Fabre, il suffit de se laisser guider, envahir par les mots, la malice, le plaisir... tout simplement.

 

2016- 126 pages- Éditeur : Gilbert Jaccon - http://www.lulu.com/shop/paul-fabre/proses-v%C3%A9locip%C...

Prix : 10,00 €

 

09:44 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

14/10/2015

Pontier Jean-Marc

 

cyclotourisme Pédaler, écrire (saison 2)

Auteur : Jean-Marc Pontier

« La gente pédaleuse a sa langue. Elle l’éructe ou l’expulse dans le souffle de l’effort ; ce n’est pas langue noble parce que les gens qui la parlent ne le sont pas non plus. Nous sommes des rustiques, la route nous a endurcis, le froid ou la chaleur ont moins de prise sur nous parce qu’on a appris à ne plus y faire attention, parce que l’épiderme s’y est tanné, parce que notre concentration est toute orientée vers le but à atteindre. »

Membre fondateur d'Autres et Pareils,  Jean-Marc Pontier est plasticien, auteur BD et critique. Il a publié notamment Le Chevalier Araignée (avec Jules Vipaldo), Pièces Obliques, Nouvelles Penchées (Les Enfants Rouges) et Lectures de David B (PLG). Dans Pédaler, écrire, il tente de relater son expérience de cycliste du dimanche. La Saison 1 posait le problème du rapport au paysage ("Être d'ici"). Dans la Saison 2 ("Les coureurs"), il s'attache à la geste colorée et taciturne de ses compagnons de route.

2011- 36 pages – Éditions Contre-Pied & Jean-Marc Pontier

Prix : 4 €

                (Merci à René Codani pour cette belle découverte)

22:26 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Pontier Jean-Marc

cyclotourisme Pédaler, écrire

Auteur : Jean-Marc Pontier

« Seul, toujours. Trop rapide pour être rattrapé, trop lent pour rattraper. En somme, la solitude de la médiocrité, en ce début de saison. Et pourtant, filant parmi le vent, la sensation d’être l’élu pédalant, tellement plus grand que les pantins motorisés qui me dépassent. »

Membre fondateur d’Autres et Pareils, Jean-Marc Pontier est plasticien, auteur de bandes dessinées et critique d’art. Au sein d’Autres et Pareils, il dirige notamment les éditions Iconophage. Dans cette première saison de Pédaler, écrire, intitulée « être d’ici », on apprend que le cycliste se double d’un écrivain, et, pris par le rythme et le récit des « sorties », on se prend au jeu et guette déjà avec impatience la deuxième saison.

2009- 32 pages – Éditions Contre-Pied & Jean-Marc Pontier

Prix : 4 €

                  (Merci à René Codani pour cette belle découverte)

 

22:17 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

30/06/2015

Courteline Georges

cyclotourisme

                            AH ! JEUNESSE ET AUTRES CONTES

(La première leçon – Le phénomène – 2 textes parfois regroupés en « Quand je pédalais »).

Auteur : Georges Courteline

Illustration de Wanner

Pas simple de retrouver la trace de ces écrits dans lesquels l’auteur de « Messieurs les ronds-de-cuir » nous relate d'une part sa première leçon de vélocipédiste débutant, d'autre part, dans un registre plus imaginatif, la supercherie d'un pseudo novice à bicyclette qui, en payant une soi disant première leçon, feint des dispositions particulières en la matière […] afin de se payer la satisfaction d'étonner la galerie et de se concilier des admirations...cyclotourisme

Dans ces 2 courts textes publiés d'abord dans des revues datant de la fin des années 1890 (La première leçon, 1896 dans La Revue illustrée), puis repris dans différentes « anthologies » de Courteline, celui-ci recrée l'ambiance des « manèges » de l'époque et des pédalées au Bois de Boulogne, il nous rappelle le rôle de Tristan Bernard, maître en l'art d’écrire le français et agrégé de vélocipède, lequel Tristan, en tant que propriétaire du célèbre vélodrome Buffalo, initia également aux joies de la bicyclette Alphonse Allais, Jules Renard ou encore Alfred Capus.

Un plus dans l'édition présentée ici, de belles illustrations dont un magnifique hors-texte et en couleurs d'un tandem.

Notons enfin que, dans certaines éditions de « La première leçon », Tristan Bernard est présenté comme l'auteur des Pieds Nickelés (texte publié en 1894) alors que dans d'autres plus récentes, il est celui de Un mari pacifique (roman de 1901).

Merci à Noëlle Benhamou (http://www.maupassantiana.fr/) d'avoir été la complice de ma curiosité vis à vis de cet auteur et de ses liens avec la bicyclette.

À lire en ligne sur Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k61498945/f220.image

                                                                   Jean-Yves MOUNIER

Sans date – 234 pages – Éditions littéraires de France

 

08:04 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Artistes - Comiques - Acrobates - Cirques, Histoire, Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

31/05/2015

Fabre Paul

 

cyclotourisme

 

Mes vélos- -Saint Eddius priez pour nous- -Du haut des cieux-

4e de couverture de « Du haut des cieux... »

Avec Du haut des cieux, Eddius nous offre le dernier volet de sa trilogie cycliste. Assis à la droite du dieu Cyclus, il raconte encore ses pédalées terrestres et nous convie à ses infinies randonnées célestes... Et il nous livre – avec ce recul envers les choses que donne l'éloignement – ses sentiments sur tout ou presque tout ! Il philosophe sur la signification profonde des carrefours, s'interroge sur les vertus des voyages lointains et sur la nature de l'exotisme à vélo, refait à usage des cyclistes les définitions proposées par Littré, s'insurge contre les coupeurs d'arbres qui mettent au soleil l'ombre de nos routes, retrace l'histoire de la bicyclette en remontant à la Genèse... Et, sans pitié pour sa modestie, il compare son coup du Portet d'Aspet au coup de Trafalgar et son génie de la stratégie à celui des plus grands capitaines de l'histoire ! Et, comme on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même, il assure lui-même le commentaire des ses propres écrits !

Pourtant, ici et là, au détour d'une route, au creux d'un sentier d'éternelle randonnée, apparaissent le petit Prince, l’enfance, les souvenirs, la fuite du temps...

Mes vélos : 1987 – 186 pages – Autoédition (chez l'auteur) – Préface de Jean Bobet

Saint Eddius priez pour nous : 1988 – 192 pages -  Autoédition (chez l'auteur) – Préface de Raymond Poulidor

Du haut des cieux : 1990 – 186 pages -  Autoédition (chez l'auteur) – Préface d'Yves Berger

Lus et (grandement) appréciés par le comité de lecture

15:03 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Littérature - Poésie., Philosophie, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

19/05/2015

Bayart Laurent

cyclotourisme

                                          Tous en piste ! (Cyclable)

Auteur : Laurent Bayart

Ca y est ! Il est en piste, le nouveau opus littéraire de Laurent Bayart. Il vient de paraître des (impressionnantes) presses du Lycée Gutenberg d’Illkirch-Graffenstaden. Avec ses 56 pages et ses photos en quadrichromie, ainsi qu’une très belle maquette, vous allez parcourir avec l’écrivain cycliste la cinquantaine de kilomètres qui jalonnent son parcours quotidien sur le goudron bordeaux de la piste aux merveilles. Cet observateur du quotidien, hors pair, croque les personnages qu’il rencontre et raconte les mille et une aventures qui lui arrives... A la fois tendre, poétique et drôle, cet ouvrage est un hymne original aux déplacements en bicyclette et une délicate ode à la petite reine.

2015- 56 pages avec des photos en quadrichromie – http://www.laurent-bayart.fr  

Prix : 12 € 

19:33 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France, Littérature - Poésie., Photographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

26/04/2015

Nils Lou - Clavet Christophe

cyclourismePIANOTRIP

Tribulations d’un piano à travers l’Europe

Auteurs : Lou Nils – Christophe Clavet

« Il y en a qui posent des questions, d’autres des bombes, du carrelage, des conditions. D’autres encore, un problème, des décors, des ultimatums, des ongles. Y en a même qui posent tout court. Nous, dans ce monde, on pose un piano. »

Partir en vélo avec un piano de salon noir pour un périple de sept mille kilomètres à travers douze pays d’Europe, c’est le pari détonant de deux jeunes artistes français. Près de trois cents concerts plus tard, Lou Nils et Christophe Clavet dévoilent leur étonnant journal de bord. Poème, pensées, photographies, ils ont tout gardé de cette traversée musicale nourrie de surprises et d’imprévus, témoignant ainsi d’un projet artistique et humain inédit.

cyclourisme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cyclourisme

 

 

 

Lou Nils est musiciennes.

Christophe Clavet est photographe.

Pianotrip est leur premier ouvrage.

« Allier réalités et imaginaire, rendre possible l’impossible, de manière “sur“ réaliste. »

                               -Le Monde-

 « PIANOTRIP c’est  un piano-vélo qui ouvre les portes, les cœurs et qui recharge ses batteries... les notes de musique de Lou qui retiennent le temps...un récit déjanté, au propre comme au figuré nous exhorte dans nos projets les plus fou... »

                           -Philippe Orgebin-

                                                               2015- 355 pages – 130 photographies – Éditions Points, 25 bd Romain-Rolland – Paris 14. www.lecerclepoints.com

Prix : 10,80 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog 

10:47 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Europe, Littérature - Poésie., Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

08/02/2015

Henry de Monfreid

cyclourismeCombat

L'envers de l'aventure

Auteur : Henry de Monfreid

Septième tome d'une série de 10 récits autobiographiques regroupés sous le titre « L'envers de l’aventure », Combat nous entraîne dans l'adolescence de l'auteur des « Secrets de la Mer rouge », de son entrée en internat à l'âge de 12 ans jusqu'à son baccalauréat, époque à laquelle il va découvrir les joies de la bicyclette et en relater son expérience dans ce volume.

En récompense de ses bonnes notes, Henry se voit offrir une bicyclette, une lourde machine de vingt kilogrammes à caoutchoucs creux, dernier perfectionnement avant le pneumatique. Tout de suite, il se voit entreprendre le tour du monde, il fait la course avec le train sur une distance de 90 km en 5 heures et arrive avant sa mère...

Il faut dire qu'il a de qui tenir : son père, George Daniel, confident de Gauguin, est un prosélyte de ce nouveau sport, il se rend régulièrement de Paris dans le Roussillon et voyage en Espagne avec son ami le peintre Louis Vallet.

La bicyclette sera l'occasion de renouer avec ce père absent, Henry va le rejoindre en train à Perpignan pour une première randonnée vers Prades. Tout au long de cette petite cinquantaine de kilomètres, les 2 cyclistes (la grand-mère disait vélocipède en souvenir de ces hautes machines précaires et instables, à la mode chez quelques excentriques vers 1860) vont vivre toutes les aventures propres à cette époque pour qui parcourent les routes : attaque de chiens, hostilité des villageois (certaines communes ont interdit la traversée de ces machines), agression par les charretiers, rien n'échappe à la verve d'Henry et rend ces passages savoureux et instructifs.

En 1896, c'est le voyage vers Llançá, toujours avec son père, pour aller rendre visite à la maîtresse de celui-ci dont les charmes ne laisseront pas insensible le jeune homme...

Entrés en Espagne par le col de la Perche, les deux aventuriers vont découvrir la Carratera Reale, qui n'a de royal que le nom, vulgaire chemin muletier qui se perd parfois dans les champs et oblige à la marche à pied.

Muni de son guide Joanne, le membre du Touring Club de France, ce qui donne le privilège d'avoir une chambre réservée das les hôtels,  initie son fils au freinage par fagots de branchage traînant au sol et lui fait découvrir la cuisine ibérique et ses bons petits vins à l'effet immédiat sur un jeune homme après 10 heures de bicyclette.

Le retour se fera par le Perthus et Thuir avant de reprendre le train, son père continuant lui sa course vers la capitale.

                                                    Jean-Yves MOUNIER

1963- 208 pages - Grasset

16:02 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France, Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

14/11/2012

Nedelec Jean Pierre

cyclotourismePartir, c’est crevir un pneu

Auteur : Jean-Pierre Nedelec

Ancré à Tréboul, en bordure de la somptueuse baie de Douarnenez, ce sédentaire entreprend des périples cyclopédiques au long cours à travers l’Europe ; ce qui nous valut, en 2008, la publication d’un premier journal poétique, T’occupe pas de la marque... (Polder).

Il se dit aussi que Jean-Pierre Nedelec pratique un libertinage amusé, qu’il convient de découvrir dans ses Notes pour Éros, éditions de la part Commune.

-2012- 122 pages - Éditions Gros Textes - http://grostextes.over-blog.com

Prix : 8 €

 

18:07 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

31/03/2012

Bastide Gérard

cyclotourismeLa Voie cyclique

Auteur : Gérard bastide

«  J’avais lu quelque part que dans le taoïsme sont trois voies pour atteindre l’illumination : la voie initiatique, la voie héroïque, la voie mystique. C’est en effet assez prudent de prévoir plusieurs chemins pour arriver au même endroit. D’autant que pour atteindre l’illumination, la dernière étape est assez longue, je crois, et sans ravitaillement. Toutefois, je ne me voyais pas avancer sur ces trois voies en même temps comme un convoi exceptionnel. Alors j’inventai la voie cyclique. Par roulement évidemment. »


cyclotourismeGérard Bastide, tour à tour prof d’arts, clown, musicien, nouvelliste, moniteur VTT, maçon, conteur, maire-adjoint, plasticien et... bien sûr cycliste, tendance romantique musclé.

-2011- 164 pages - Éditions : Le pas de l’oiseau - 176, chemin de Lestang - 31100 Toulouse - www.lepasdoiseau.com

Prix : 12 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog 

10:59 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

19/03/2012

Giraud Hélène

cyclotourismeLe goût du VÉLO

Texte choisis et présentés par Hélène Giraud

Au XIXe  Siècle, la bicyclette constitue une révolution et bouscule les conservatismes. Moyen de locomotion, et parfois d’émancipation, elle devient aussi un sport. Le Tour de France, créé en 1903, attire les plus grandes

plumes : le vélo se répand dans les classes populaires, qui voient leur quotidien transcendé dans les aventures de « Coppi le charcutier » ou du « mitron Bobet ». aujourd’hui, le vélo n’est plus réservé aux dimanches, aux campagnes ou aux athlètes : il est de plus en plus présent dans les villes. On le pare de nouvelles vertus : il rime avec sobriété, autonomie, responsabilité, convivialité.

Balade en compagnie d’Émile Zola, Maurice Leblanc, Jules Romains, Louis Nucéra, Pierre Sansot, Philippe Delerm, Érik Orsenna, Odon Vallet, Alphonse Allais, Jerome K. Jerome, Alfred Jarry, René Fallet, Albert Londres, Antoine Blondin, Paul Fournet, Éric Fottorino et bien d’autres...

-2011- 126 pages - Mercure de France “Le petit mercure“.

Prix : 6,60 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

09:25 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

19/12/2011

Leclerc Philippe - conte -

 

cyclotourisme

LE VIEUX MONSIEUR VA CHEZ LE PÈRE NOËL

(conte pour enfants)

Auteur : Philippe Leclerc

Illustrations: Gérard Glotin

Il était une fois.

As-tu remarqué que toutes les histoires vraies, qui te font tant rêver, commencent toujours par « il était une fois » ?

Il était une fois, donc, un vieux monsieur, si vieux qu’il ne pouvait plus travailler.

Il avait un gros ventre tout rond, - Sa femme s’en moquait gentiment en disant que c’était parce qu’il buvait de la bière -.

Ses chaussures étaient usées car il marchait longtemps dans les rues de sa ville, ses cheveux étaient gris et deviendraient blancs.

Il voulait faire quelque chose d’extra ordinaire, réaliser un rêve : rencontré le père Noël ...

-2011- 24 page cartonné, format 21X21, reliure spirale - Éditions Opéra - chez l’auteur : 21 rue Potonnerie - 44300 Nantes. 

Courriel : ph.leclerc44@wanadoo.fr

Prix : 10 €

18:37 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Europe, Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer

19/03/2011

JIM Culture & Société

Vélovélo

23:41 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, France, Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

30/04/2009

Magos Vincent

Magos Vincent951.jpgVoyage à Saint-Yves

Auteur :Vincent Magos

Il paraît que les coureurs cyclistes urines en roulant.Pour gagner quelques précieuses secondes. Je ne sais si c’est vrais, on le dit. Moi, je ne pourrais pas. Non, j’aime à m’arrêter pour cela. Il me faut un endroit calme. Parfois, je mets du temps à le trouver. Je ne souhaite pas être vu par un automobiliste ou des gamins moqueurs. Ni même par les vaches. Dans ces moments-là, il me faut la paix. Toute la paix. A tout prix.

Voilà, ici. Ce sous-bois valait l’attente. Les rayons de soleil, filtrés au travers des branches, allument les gouttes d’or qui giclent dans les épines de pins.

En hiver, c’est meilleur encore, une impression de chaleur monte dans tout le corps. Quand j’étais écolier, nous tentions d’écrire nos noms dans la neige. Ceux qui avaient un prénom court gagnaient toujours. Je trouvais cela injuste.

Non, je ne vois vraiment pas comment font les coureurs cyclistes. A vrai dire, je ne comprend pas non plus pourquoi ils courent.

(Une errance un peu somnambuliques et initiatique)

-1995- 165 pages (roman) - Pour le compte de Luce Wilquin Éditrice à Dour (Belgique)

 

 

20:05 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

29/04/2009

Pontier Jean-Marc

Pontier Jean-Marc950.jpgPédaler, écrire

Auteur : Jean-Marc Pontier

Alternance des côtes et descentes bretonnes. Le vent empêche de mettre du braquet. Souplesse de rigueur. Près de Douarnenez, un chien me prend en chasse. Les chiens ne m’aiment pas et je le leur rends bien ; j’ai bien dû être mordu trois ou quatre fois depuis que je fais du vélo. Je l’envoie promener, son maître s’offusque. Je dois lui expliquer que les insultes ne sont pas pour  lui. Il ne comprend pas. Faut-il qu’il s’identifie à ce point à sa bête pour prendre pour lui-même les invectives destinées au chien. Il me répond en grommelant. Comme je n’entends rien au Breton, je file.

Membre fondateur d’Autres et Pareils, Jean-Marc Pontier est plasticien, auteur de bandes dessinées et critique d’Art. Au sein d’Autres et Pareils, il dirige notamment les éditions Iconophage. Dans cette première saison de Pédaler, écrire, intitulée « être d’ici », on apprend que le cycliste se double d’un écrivain, et, pris par le rythme et le récit des « sorties », on se prend au jeu et guette déjà avec impatience la deuxième saison.

-2009- 32 pages, fascicule (roman) - Éditions Contre-Pied - http://autresetpareils.free.fr

-Prix : 4 € + 1,35 € de frais de port.

 

 

20:25 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

13/04/2009

Perpère Guy

Perpère Guy801.jpgLa grande meule et la moulinette

Auteur : Guy Perpère

Guy Perpère c’est un humoriste d’humeur et de talent constant. Ces pages en témoignent. Elles témoignent en outre de la parfaite connaissance qu’il a de notre petit monde qu’il psychanalyse d’un crayon aigu et qu’il fait parler en des bulles pertinentes.

Le dessin d’humour s’exerçant toujours au détriment du sujet traité, il est extrêmement difficile de se moquer de ce que l’on aime sauf à le faire avec tendresse, ce qui est précisément le cas ici.

Au fil des revues, nous nous sommes tous retrouvés un jour ou l’autre dans les pages de Guy Perpère, en disant comme tous les “croqués“ : “mais où va-t-il chercher tout ça ?“ sans nous rendre compte que nous nous regardions dans un miroir.

Tant il est vrai que l’humour, à défaut de toujours permettre de supporter les autres, est la seule façon de pouvoir se supporter soi-même.

Dernier conseil : les pages qui suivent peuvent d’abord se parcourir sur 52X14 mais il est bon d’y revenir sur 28X28 pour apprécier tous les charmes de la promenade et y découvrir des trésors d’ironie précédemment négligés.

                                                                                             Jacques Faizant

 

-1990- 80 pages. Bande dessinée - Éditions FFCT

 

 

07:56 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

17/03/2009

Timm Uwe

Timm Uwe739.jpgL’homme au vélocipède

Auteur : Uwe Timm

Cobourg à la fin du siècle dernier : un homme, le naturaliste Schroeder, grimpe sur une étrange machine, une roue aussi haute que lui, avec laquelle il a visiblement l’intention de se déplacer.

Une fois en selle, il verse sur le côté et mord la poussière sous les quolibets des bourgeois hilares. Mais leur gaieté sera de courte durée, et quand cet original de Schoeder, après quelques tentatives infructueuses restera perché tout en haut de son grand bicycle, le rire cèdera la place à la stupéfaction, à l’admiration béate, voire à la consternation.

C’en est fait alors de la quiétude de la petite ville de province : en roulant sur son bicycle, Schroeder a donné, sans le savoir, le signal d’une bagarre sans précédent. Au seuil de l’ère nouvelle - ère de progrès technique - c’est une querelle des anciens et des modernes qui va faire rage et qui va diviser les partis politiques, les communautés religieuses et les familles.

Schroeder le rêveur, l’original, l’utopiste, proclame que le grand bicycle est une recherche du point d’équilibre intérieur hors duquel il n’est point de salut.

Uwe Timm est né en 1940 à Hambourg. Après des études de philosophie et de philologie allemande, il publie plusieurs romans.

 “L’homme au vélocipède“ est son premier livre traduit en français.

-1986- (roman) 262 pages - Éditions Balland.  

 

21:23 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

Amicis DE, Edmondo

Amicis de, Edmondo736.jpgLa tentation de la bicyclette

Auteur : Edmondo De Amicis

«  Je dis les amertumes que me procura la bicyclette, afin d’apporter, je l’espère, un réconfort à ceux qui les ont éprouvées, et pour aider les autres à les éviter ou à s’en libérer. »

Lorsque l’on sait qu’aller à bicyclette développe la maturité intellectuelle et dissout la mélancolie, lorsque le monde entier sombre dans le péché vélocipédique, lorsque résister est un pénible combat... comment ne pas céder à La Tentation de la bicyclette ?

Texte en français, a paru sous le titre La Tentazione della bicicletta, dans Pagine allegre, Treves, Milan, en 1906.

-2009- 45 pages - Les Éditions du sonneur - www.editionsdusonneur.com

Prix : 5 €

 

 

08:41 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

02/02/2009

Salgari Émilio

Salgari Émilio711.jpgSalgari268.jpgAu pôle Sud à bicyclette

Auteur : Émilio Salgari

Émilio Salgari s’est inspiré des récits et journaux de bord rapportés par les explorateurs et navigateurs qui ont approché la terre australe. En effet, le pôle Sud est alors un territoire insolite, hostile, laissant libre cours à l’imaginaire et à la conquête des hommes.

Une expédition américaine est constituée pour tenter de parcourir cette terre polaire. Une machine révolutionnaire est imaginée et construite, un vélocipède à huit roues, d’acier recouvert de peau, motorisé par une chaudière à vapeur. Une équipe anglaise, concurrente, relève le défi des Américains et choisit de traverser le désert de glace à pied. Les hommes s’élancent et gagnent, au prix de multiples efforts et rebondissements, le pôle.

-2007- 209 pages (sixième édition) - Éditions : La Découvrance www.ladecouvrance.com

Prix : 20 €

 

20:19 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

14/01/2009

Nedélec Jean Pierre

Nedelec J-P696.jpgT’occupe pas de la marque...

Auteur : Jean Pierre Nedelec

Il ne faut pas trois tours de pédalier

Et hop ! Tu te penses libre

L’ardeur des collines l’ennui généreux des marais

Muscle à peine tiède

Tu sais que ton départ s’enroule déjà

Dans l’écharpe du retour

--------------------------------

Bobos et petites misères mes rémoras

Depuis trois jours la nuque pleurniche

Au large ! je ne l’écoute plus

Les reins brûlent sous la malveillance du vent

Les pieds chauffent les doigts gèlent

La mouche dans l’œil la bébête qui pique

Qu’on se croit à l’huis du Grand Fourchu

Et je ne parle pas c’est inconvenant du trouduc

Ce coquinet qu’effarouche le baiser de la selle

Bobos et misères grand corps vivants slam de la route.

-2008- (poésie) In-16, 54 pages - Éditions : Gros Textes - 05380 Châteauroux les Alpes.

Prix : 6 €

 

 

08:19 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

13/01/2009

Dubuisson. E

 

Dubuisson. E678.jpgEn zigzags à travers la Bourgogne

(Excursion pittoresque)

Auteur : E. Dubuisson

Ce livre est précisément un ouvrage élémentaire destiné à répandre parmi les enfants de la Bourgogne la connaissance générale de leur province. Il ne fallait pas un livre d’études, encore moins un guide. L’auteur a su trouver dans la manière si charmante de Tôpffer la sûre sauvegarde pour ne point faire naufrage contre ces écueils de l’ennui. C’est donc un nouveau voyage en zigzags d’écoliers en vacances qu’il offre à ses jeunes lecteurs. S’il réussit en ce genre, par l’imprévu de la route suivie, la gaîté et la variété des incident, la vie et la vérité des descriptions et du récit que l’on ne peut puiser que dans des souvenirs personnels à donner à d’autres le goût des excursions, les déterminer à essayer des plaisirs sains et vigoureux que nous avons goûtés, former en un mot des touristes, ce petit livre n’aura pas été inutile.

À un autre point de vue on peut encore se réjouir de son apparition. Il correspond à une tendance nouvelle de notre époque. Désormais on peut intéresser les classes populaires à l’histoire de leur province en leur racontant le passé de ces monuments au milieu desquels elles vivent. Cela montre qu’un grand changement s’est fait dans les idées.

          M. L. Stouff.

 -1897- (roman)198 pages - Éditions : Félix Rey - Dijon.

 

09:08 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

10/01/2009

Ville Léon

Ville Léon 677.jpgVille Léon 1676.jpgAU PAYS DES MENHIRS

(Voyage à travers la Bretagne)

Auteur : Léon Ville

... « Nos quatre touriste se lançaient à toute vitesse sur la route de Josselin.

- Cent kilomètres, avait dit M. Derville, c’est l’affaire de trois heures au plus.

-Qu’allons-nous voir d’intéressant à Josselin ? demanda Louis tout en pédalant.

- D’abord, quoiqu’il n’y ait à Josselin que 2.600 habitants, cette localité est l’ancienne capitale du Porhoët ; ensuite, elle a été fondée au IX° siècle, autour d’une chapelle bâtie en l’honneur d’une statue de la Vierge, dite Notre-Dame-du-Roncier. Depuis l’année 808, les fidèles se rendent tous les ans, le lundi de la Pentecôte, le 15 août et le 8 septembre, en pèlerinage aux reliques de Notre-Dame, qui sont les restes de la statue brûlée en 1793.

Nous verrons aussi le château, qui s’élève sur un roc escarpé, au bord de l’Oust, dont la façade est un beau spécimen de l’architecture militaire au moyen âge ; de plus, c’est dans ce château que mourut Clisson, en 1407.

- A qui appartient aujourd’hui ce château ?

-Au duc de Rohan.

- Il est heureux que vous ayez sur vous une carte de la Bretagne, sans quoi, nous aurions été privés de cette excursion »....

 -1929- (roman) In-4, 370 pages - Éditions SPES 17 rue Soufflot Paris V.  

 

10:51 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

09/01/2009

Benchley Robert

Benchley Robert674.jpgL’EXPÉDITION POLAIRE À BICYCLETTE

Auteur : Robert Benchley

Beaucoup de gens nous ont demandé :  « Pourquoi choisir la bicyclette ? Pourquoi braver le danger ? »

Nous sommes tout à fait conscients des risques, cependant la bicyclette nous a paru le moyen le plus logique d’atteindre le Pôle, au vu de l’équipe que nous formons. Certes, cela n’aurait pas été possible il y a encore  trois ans. Mais depuis, nous avons tant appris sur le magnétisme terrestre et le pilotage de la bicyclette ! Et grâce aux nouvelles techniques d’équilibrage récemment mises au point,  nous sommes persuadés d’avoir quasiment atteint le risque zéro. D’ailleurs, en cas d’accident, le point de chute le plus éloigné se situe dans un arc de cercle de 1,8 mètre de diamètre. Or, sous cette latitude (ou tout autre que nous somme susceptibles de  traverser), le taux d’accélération d’un  corps en chute libre est de 6,7 mètres par seconde. Faites le calcul vous-même : vous verrez que ça ne peut pas faire très mal.

Humoriste et critique dramatique, Robert Benchley (1889-1945) a signé plusieur centaines d’articles dans l’entre-deux-guerre, notamment pour Vanity Fair, Life et le New Yorker. Dans les année trente.

-2002- (roman) In-12, 92 pages - Éditions Le Dilettante

 

20:02 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

07/01/2009

Nye Édward

Nye Edward673.jpgÀ BICYCLETTE

Anthologie établie par ÉDWARD NYE

Voici deux cents ans d’écrits littéraires sur le vélo. Édward Nye, professeur de littérature française à l’Université d’Oxford, a réuni les plus beaux textes sur le sujet, à commencer par le premier qu’on ait jamais publié, et c’était une comédie de 1818, par Eugène Scribe, le célèbre auteur de théâtre admiré de Stendhal.

Cinquante-trois autres écrivains le suivent pour chanter les joies, les douleurs, les peines et les triomphes de la vélocipédie : Ernest Hemingway, Antoine Blondin, Émile Zola, H. G. Wells, William Saroyan, Maurice Leblanc, Alfred Jarry, Samuel Beckett... Quinze de ces textes sont publiés pour la première fois en français.

La plus étonnante redécouverte d’un moyen de locomotion, d’un sport, d’un art.

-2000- 416 pages - Éditions Sortilèges.

 

 

 

13:50 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

06/01/2009

Rinaudou Daniel

Rinaudou Daniel100.jpgLa route du levant

Auteur : Daniel Rinaudou

 12 petites nouvelles a la rencontre de souvenirs de vélos, de bicyclettes...Singulière compagne qui parvient à guérir les peines d’amour, sauver du désespoir, libérer d’une vie miséreuse ou de la simple banalité du quotidien. Elle est parfois l’amie de toute une vie et nous laisse dans nos souvenirs cette subtile sensorialité...

 -2006- 105 pages - Éditions Scripta

Prix : 14,00 €   

 

21:13 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer