Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2017

Serres Patrice

 Les forçats-BD-couverture.jpgLes forçats de la route

Un reportage d'Albert Londres 1924

Auteur : Patrice Serres

Sur une idée d'Henri Amouroux

 

Entre deux reportages sur les bagnes de Cayenne et d'Afrique du Nord, le grand journaliste Albert Londres décide de couvrir le Tour de France 1924 pour le Petit Parisien. À cette occasion, il découvre le monde impitoyable des coureurs cyclistes qu'il appelle les... Forçats de la Route.

 

200744 pagesLe Parisien éditions-Aujourd'hui en France

Ce livre n'est plus édité.

22:15 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

17/05/2017

Debon Nicolas

 Le-Tour-des-Geants2.jpgLe tour des Géants

Auteur : Nicolas Debon

 

Cette histoire relate l'incroyable épopée vécue par des hommes durant le Tour de France en 1910, étape par étape. L'auteur s'attarde sur les personnages dont les coureurs Faber et Garrigou. Une vision plus humaine que sportive avec de réels moments d'émotion servis par un graphisme somptueux, d'une grande élégance, par un auteur issu du monde de l'illustration. Une révélation !

Ce matin de juillet 1910, ils sont plus de cent à se presser au départ du Tour de France cycliste. Quatre semaines plus tard, seuls 41 rescapés en franchissent la ligne d'arrivée. Entre-temps, ils ont enduré la pluie, la boue, la poussière, les chutes, les sabotages et les sempiternelles « perçures » sur des chemins de terre... Une épopée démesurée, émaillée d'humour et de drame, qui évoque un autre temps : celui des Géants de la route.

 

200980 pagesDargaud

Prix : 14,99 €

16:29 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

27/04/2017

Koyama Keiko

cycloutourismeLes petits vélos

Auteur : Keiko Koyama

Dessin : Keiko Koyama

 

Résumé : Véloutre est un petit mammifère qui travaille en marge de la ville dans un sympathique café... Non ! Pas un café, un magasin de vélo, non mais ! Vous n’allez pas vous y mettre vous aussi ! Le “Strade Bianche“ porte pourtant bien son nom... Tout fin connaisseur sait qu’il s’agit d’une course cycliste italienne reconnue et prisée des coureurs et amateurs de vélos. En réalité, dans ce petit café/ magasincyclotourisme de vélos, il y a deux sortes de publics : ceux qui viennent là pour boire un coup et se demandent pourquoi la décoration est aux couleurs du cyclisme... puis ceux qui entrent pour partager leur passions pour la bicyclette et recueillir les bons conseils du propriétaire, véritable spécialiste du sujet.

Les points forts de la série : Dans "Les petits vélos", les personnages sont uniquement des animaux anthropomorphes croqués avec amour par Keiko Koyama. Ce titre calme, drôle et bienveillant saura vous séduire grâce à sa galerie de personnages tous plus mignons les uns que les autres. Alliant cyclotourismehabilement tranches de vie et connaissances sur le vélo, cette série saura à coup sûr vous divertir et vous surprendre. Le dessin simple et agréable, mais aussi l’ambiance amicale qui se dégage de ce titre le mettent à portée de tous.

Voilà un manga fraternel, cycliste et chaleureux qu’il est agréable de partager. La ribambelle de petits animaux très attachant et leurs aventures en font un manga pour toute la famille.

 

2016 & 2017 – 7,90 € l’exemplaire – Éditeur VF : Komikku Éditions

20:31 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD, Jeunesse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

05/04/2017

Kinder Frédéric

 Tour de force-couverture.jpgTour de force

Auteur : Frédéric Kinder

 

Sur la route, le guidon est leur horizon.

Guerriers de la route harnachés de boyaux et pédalant sur leurs lourdes et inconfortables machines, les « Forçats de la Route », comme les appelait Albert Londres, sont ces cyclistes des années 1920 qui ont fait du Tour de France un véritable mythe ! Mais derrière les légendes, il y avait des hommes avec leurs forces et leurs faiblesses dont le chemin s’est jalonné d’anecdotes des plus savoureuses. Des trajectoires de vie où la compétition forme le révélateur pas forcément reluisant de l’âme humaine, et que Frédéric Kinder raconte – parfois avec humour, toujours avec tendresse – telles les coulisses non officielles de l’épreuve avec un grand « E ».

Sa ligne claire stylisée et épurée et les perspectives de ses décors évoquant le Van Gogh d’Auvers-sur-Oise sont autant d’atouts qui font de ce Tour de force l’hommage infiniment graphique à un certain âge d’or du cyclisme.

La réédition 2017, à paraître en juin, bénéficie de deux histoires courtes inédites.

 

200546 pagesÉditions Milan [treize étrange] pour l'édition originale

201764 pagesGlénat BD collection Treize étrange 

Prix : 13,90 €

21:49 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

04/04/2017

Sempé

 Taburin-couverture.jpgRaoul Taburin

Auteur : Sempé

 

Raoul Taburin, l'illustre marchand de cycles de Saint-Céron, cache un terrible secret. En dépit de multiples tentatives, il n'a jamais réussi à tenir sur une selle. Son talent de réparateur lui vaut cependant de solides amitiés : Sauveur Bilongue, vainqueur d'une équipe du Tour de France, le père Forton qui lui cédera son fonds de commerce et surtout Hervé Figougne, le célèbre photographe. Mais Raoul va-t-il accepter de poser pour lui sur son taburin ? N'est-ce pas la chance inespérée d'être à la hauteur de sa réputation ?

Une histoire que Sempé a écrite et illustrée avec l'humour, la tendresse et la fantaisie qui n'appartiennent qu'à lui.

À partir de 10 ans

 

1995104 pagesDenoëlTaburin-poche-couverture.jpg

Prix : 34 €

 

 Ce livre est également disponible en version poche chez Folio Junior et va faire l'objet d’une adaptation cinématographique.

 

 

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

21:47 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD, Humour, Jeunesse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

29/03/2017

Akveld Joukje / Hopman Philip

 Va faire un tour-couverture.jpgVa faire un tour !

Auteurs et illustrateurs: Joukje Akveld / Philip Hopman

 

Bruno, le panda, et William, le chien, sont fâchés.

Bruno claque la porte et part à vélo droit devant à travers les rues, passe des feux, des ronds-points, avant de prendre un bateau et d’atteindre la campagne… Il se retrouve même pris dans une course cycliste. Petit à petit il se calme. Il se remet même en question : il n’aurait peut-être pas dû dire cela, peut-être que c’est sa faute après tout…

Bruno se décide à rentrer. William lui manque. Mais que va-t-il dire ?

Dans la rue, William l’attend devant la porte…

Ici, tous les personnages sont des animaux et chaque page a une vraie profondeur, une multitude de détails, un petit quelque chose qui fait penser à l’univers de Richard Scarry.

Les dessins aux pastels et à l’aquarelle, rehaussés par des touches d’encre, un brin désuets, n’en sont pas moins terriblement vivants, tout en mouvement.

 

201736 pagesÉditions La joie de vivre

Prix : 17,90 €

- Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog -  

21:25 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD, Jeunesse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Brulein Philippe

 Brulein-couverture.jpg1963 En vélos vers St-Étienne

Auteur : Philippe Brulein

 

Cette année-là, en 1963, le Tour de France s’élance de Nogent-sur-Marne. Philippe, 18 ans, et Jean-Luc Brulein, 16 ans, eux décident de partir de Tourcoing, du Brun-Pain où ils grandissent. «  Tous les étés, nous allions chez notre oncle à Sury-le-Comtal près de Saint-Étienne. Nous avons décidé cette année d’y aller à vélo, aller et retour.  » Soit deux fois 750 km.

Les deux jeunes étudient les cartes de France, s’entraînent, calculent leur temps de parcours (six jours) et entretiennent leur vélo. «  On avait des vélos d’occasion sans dérailleur bien sûr. Et puis on les a fait réviser chez M. Decoëne, célèbre vendeur de vélos du Brun-Pain ! On les a même repeints.  » Ils testent le matériel et les muscles sur cent kilomètres en allant chez leur oncle Pierre à Cappelle Brouck.

«  Tout s’est bien passé, même pas une crevaison ! Nous avons eu beau temps. Il faut dire qu’en ce temps-là, il y avait beaucoup moins de voitures sur les routes. Et nous n’avions pas de téléphone. On ne pouvait communiquer qu’en envoyant des cartes postales lors de nos arrêts.  » Tous les soirs, les deux garçons montent leur canadienne, font brûler le réchaud… Le lendemain, ils paient leur camping et remballent leur barda qu’ils fixent sur les vélos. «  En ce temps-là, il y avait des fontaines dans les villages. On pouvait boire à chaque étape.  » Ils pédalent 120 à 130 km par jour et arrivent à Sury-le-Comtal en héros le 11 juillet 1963.

La suite est racontée dans la BD que vient d’éditer Philippe Brulein. « J’ai mis trois ans à la faire. Parfois je commençais à 6 heures et finissais à 23 heures. Quand on commence un dessin, on ne peut plus s’arrêter… »

 

201662 pages Autoédition disponible auprès de l'auteur à l'adresse suivante : Jean-Luc Brulein, 10 rue Édouard Branly, 59200 Tourcoing.

Prix : 5 € + 4,78 € de frais de port

D'après le site de « La Voix du Nord »

14:13 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD, France | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

26/03/2017

Bergey Lau & André Nicolas

velo_geant_RVB.jpgLe Vélo Géant

Auteurs : Lau Bergey & Nicolas André

Martha vit à la campagne. Son passe-temps préféré, c’est rouler à toute allure sur les chemins de traverse au guidon de son petit vélo. Un beau jour de printemps, ses parents lui offrent le grand vélo d’adulte dont elle rêve depuis longtemps. Mais un jeune homme s’installe à la maison pour travailler dans les champs de ses parents. Martha est partagée entre son vélo tant attendu et le si mystérieux Peter et ses intrigants talents : Peter est un ouvrier singulier, il est aussi dessinateur. Tous les soirs après la journée de travail, il s’installe à la grande table sous l’auvent de sa cabane et dessine dans des carnets de toute sorte. Martha, chargée de lui porter le dîner, prend l’habitude de l’observer, fascinée par la magie du geste, et l’imaginaire graphique de Peter. Mais à la fin de l’été, Peter s’en va... Le destin n’a cependant pas dit son dernier mot.

Une belle histoire tout en douceur et en finesse sur le pouvoir de l’imagination et de l’art et la force de l’amitié.

(Âge : À partir de 6 ans)

2017 – 40 pages – format 19 X 25 – Éditions La joie de lire – 5 chemin Neuf – 1207 Genève – Suisse.

Prix : 10 €

06:25 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD, Jeunesse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

16/01/2017

Rouquette Anne

 

Rouquette-couverture.pngLorsque je fais du vélo...

Auteure : Anne Rouquette

 

À l’occasion des 10 ans des éditions Cambourakis, Eléonore Zuber continue à inviter des artistes et amies, après Magali Le Huche et Aude Picault, pour trois titres inédits dans la collection Lorsque…

Anne Rouquette est née en 1980 à Paris, elle étudie l'illustration à Strasbourg aux côtés d'Eléonore Zuber et de Marion Puech.

Pendant qu'Eléonore fait la tournée des libraires pour déposer ses premiers Lorsque qu'elle auto-édite, Anne écrit lentement son 1er album : Bons, mauvais, grands et petits joueurs, paru en 2008 aux Éditions Lito et sélectionné au festival d'Angoulême 2009. Elle fait une courte apparition dans l’Écho des Savanes et Fluide Glacial et travaille actuellement avec Fluide Glacial sur une histoire en 3 volumes : Émilie voit quelqu'un (scénario Théa Rojzman).

Parallèlement à la bande dessinée, Anne travaille régulièrement pour la presse jeunesse chez Bayard (Astrapi, Mes Premiers J'aime Lire).

 2016 - 16 pages – Éditions Cambourakis

Prix : 5 €

Le travail d'Anne Rouquette est à découvrir plus amplement sur son site.

17:35 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

23/06/2016

Juge Aimé

cyclotourisme Juge Aimé

Le voyage d’Aimé

Une bédé de Nardo

Ce récit est tiré du carnet d’Aimé Juge, né en 1900 à Pont-en-Royans (Isère), pâtissier installé à Villard-de-Larcs sur le plateau du Vercors. En 1935 il est marié à Hélène Juge et père de trois enfants.

Féru de cyclotourisme, skieur, membre de l’équipe de hockey sur glace de Villard, il exerce sa profession dans une région touristique.

L’affaire tourne, si bien qu’en 1935, un an avant l’instauration des congés payés, Aimé peut s’offrir dix jours de vacances une “rando née à vélo“ aux étapes impressionnantes suivant à peu près le parcours du Critérium des Alpes de 1934.

Suivre son trajet sur une carte actuelle est déroutant ; il empreinte des routes rendues impraticables par le trafic.

Dans son petit carnet marron à la tranche rouge, il griffonne au crayon de papier ses performances et rencontres. Au cours de ce périple il retrouve des membres de sa famille, des amis perdus de vue et ponctue son récit de traits d’humour vache contre les curés ou la pingrerie d’un ancien camarade d’apprentissage.

Les photos qu’il a prises sur la route sont malheureusement perdues. Il ne reste de ce voyage que ce carnet et dans la mémoire familiale, l’amertume d’Hélène, sa femme resté au travail le temps de ce périple.

En février 1938, Aimé décède à ski en percutant un arbre. Hélène tient la pâtisserie difficilement puis la guerre arrive et la vie se complique encore davantage. Ce carnet de voyage est léger, son contenu semble anecdotique. Une bouffée d’insouciance. Le calme avant la tempête.

                                                          Nardo - Grenoble 23/5/2015

 

2015- 60 pages – format A4 – Autoédition : Nardo c/o Un p’tit vélo dans la tête – 5 bis rue de Londres – 38000 Grenoble – nardo@laposte.net

Prix : 8 €

08:53 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD, France, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

17/02/2016

Melano Olivier

 

cyclotourisme  SUR DEUX ROUES

Auteur et illustrations : Olivier Melano

L’histoire de la famille de Léa et Théo est liée de près à celle du vélo, et c’est à l’occasion d’une promenade au parc en compagnie de leur grand-père qu’ils vont le découvrir. L’arrière-grand-père des enfants, marchant de cycles et mécanicien, a aussi été un grand champion, mais ce n’est pas tout. D’autres ancêtres ont joué un rôle crucial dans l’évolution des « deux roues ».

Comment le pédalier a-t-il été inventé ? En quoi consistait ce sport oublié, le cycle-balle ? Les « manèges à bicyclettes » ont-ils vraiment existé ? Au fil du récit de leur grand-père, les deux enfants traversent toute l’histoire du vélo, de la draisienne au Vélib en passant par le grand bi et la « bicyclette de sécurité » !

Thème : Histoire : 19e siècle – histoire : 20e siècle – vélo.

Âge : 7 à 10 ans Collection : Archimède.

Un papy évoque avec ses petits-enfants l'histoire familiale à l'occasion d'une chute du petit sur sa draisienne du XXIe siècle. Rien que de très classique, sauf que, dans cette famille, chaque génération semble avoir été baptisée avec un rayon de bicyclette...
De la draisienne originelle à la bicyclette de sécurité, du grand-bi au retour en force de la bicyclette dans nos villes, chaque époque importante de l'histoire de la Petite Reine est relatée à travers un texte très (trop? ) didactique et des dessins d'un grand classicisme (les pages consacrées à la Première Guerre mondiale et au cyclisme urbain actuel sortant cependant de ce cadre un peu convenu) qui pourrait rebuter les amateurs du 9e Art à la recherche de plus d'audace graphique.
Mais n'oublions pas que cet album s'adresse aux enfants, a une vocation pédagogique et que dans cette optique, il remplit parfaitement sa fonction. Complété par 4 pages historiques et malgré quelques imprécisions dans la narration (mélange entre draisienne et vélocipède, omission du Capitaine Gérard dans l'évocation du vélo pliant militaire), cette BD de facture très classique peut constituer un excellent cadeau pour tout papy (et mamy, le rôle de la bicyclette dans l'émancipation des femmes n'est pas oublié) qui aimerait montrer à sa descendance que l'Histoire est un continuel recommencement (entre draisienne de 1817 et modèles pour enfants très en vogue actuellement) et que cet objet, si familier de nos jours, possède une riche histoire et qu'il a, au regard des derniers perfectionnements, un bel avenir !

Écrit par : Jean-Yves MOUNIER | 13/02/2016

2016- 48 pages – format : 18,60 x 22,60 – Éditions : L’École Des Loisirs -
http://www.ecoledesloisirs.fr/php-edl/catalogues/fiche-li...

Prix : 12,70 €

 

11:25 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

10/11/2015

Quella-Guyot Didier & Morice Sébastien

cyclotourisme Facteur pour femmes

Scénario : Didier Quella-Guyot

Dessins : Sébastien Morice

Août 1914 : c’est la mobilisation générale partout en France, y compris sur ces toutes petites îles bretonnes généralement ignorées du pouvoir centralisé. Aucune île n’est à l’abri des continents imbéciles sera la morale du jour dans la classe de l’instituteur...

Tous les hommes de 20 à 50 ans sont appelés à devenir des soldats, tous sauf Maël que son pied-bot retiendra sur l’île et que sa bicyclette, qu’il manie avec tellement d’aisance et de rapidité, conduira inévitablement au rôle de facteur, lui le seul jeune homme resté insulaire et que les demoiselles regardaient auparavant avec tellement de condescendance !

Le lecteur devinera facilement la suite, une partie en tout cas car le scénariste sait ménager le suspens et la construction de cette bande dessinée fait qu’il faut attendre les dernières pages pour en savourer l’entière ironie.

De nombreux aspects de la Grande Guerre sont évoqués dans cet ouvrage au graphisme assez classique mais restituant bien l’ambiance des lieux et des événements, la violence de la guerre, la correspondance des poilus, la censure et rendent le récit très vivant pour qui s’intéresse un tant soit peu à cette période.

La bicyclette en est également l’un des personnages principaux, elle qui va sceller le sort de Maël, lui permettant de découvrir la vie, d’en user et d’en abuser jusqu’à la perdre.

                                             Jean-Yves Mounier

2015- 120 pages – Bande dessinée - Éditions Grand Angle – http://www.angle.fr/recherche.html?q=Facteur+pour+femmes&...

Prix : 18,95 €

14:47 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

20/10/2015

Dufresne Didier

cyclotourisme La guerre sur le porte-bagages 1940

Auteur : Didier Dufresne

Septembre 1939, l’Allemagne déclare la guerre à la France. Marguerite Comparot vit à Troyes avec ses parents et son frère Maurice. Elle devient témoin de cette guerre sans combats que les journaux appellent la « Drôle de guerre ».

Mai 1940, l’armée allemande bombarde les environs de Troyes. C’est le début de la « Campagne de France » qui marque la fin de la « Drôle de guerre ». L’Allemagne est victorieuse et Marguerite voit sa ville traversée par les populations fuyant l’avance ennemie.

Juin 1940, l’armée allemande s’approche de Troyes. Pour Marguerite, comme pour des millions de Français, vient alors le moment de l’Exode. Marguerite et sa famille enfourchent leurs vélos et quittent tout pour traverser une partie de la France. Ce voyage de plus de 400 Kilomètres en vélo sur des routes encombrées de millions de réfugiés va les conduire de Troyes à Aubusson, dans la Creuse où une généreuse famille les accueillera dans leur ferme. Marguerite fera la connaissance d’Andrée, une fille de son âge. Ce sera le début d’une très longue et belle amitié.

2015- 104 pages – Éditions Oskar – collection : Histoire & Société.

 http://www.oskareditions.com

Prix : 9,45 €

 

12:08 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD, France, Histoire, Société | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer

03/03/2013

Gattoni Ugo

cyclotourismeBicycle 

Auteur : Ugo Gattoni

Inspirée par les Jeux Olympiques de Londres 2012, cette œuvre d'un jeune artiste français se présente comme une longue bande de plus de 2 mètres de long, imprimée des 2 côtés et pliée en accordéon.

Elle illustre en noir et blanc une course de vélos à travers les rues de la capitale anglaise et fourmille de détails qui occuperont les lecteurs les plus curieux pendant de nombreuses et très excitantes heures, à la manière du Charlie de Martin Handford (couleurs exceptées bien sûr...).

Lancez-vous donc à la recherche des athlètes confirmés, des banlieusards, des mamans et de leurs enfants ou encore des amateurs de pignon fixe – l'auteur s'en est construit un lui-même – découvrez des rues envahies de petites reines, de têtes de cochon et autres mains géantes, l'imagination du dessinateur est immense et les pistes de recherche infinies...

Que vous soyez amateur d'art ou fervent de la bicyclette, ce « livre » original et unique a toute sa place dans votre bibliothèque et mérite un succès à la taille de sa démesure.

http://www.ugogattoni.fr/index.php?/recents/bicycle/

-2012- Éditions NOBROW PRESS -

Prix : 18 €

10:42 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

02/04/2012

Lax Christian

 

 

cyclotourisme

Christian Lax

Après le succès de “L’AIGLE SANS ORTEIL“, Christian Lax revient à son amour pour le vélo avec un récit sur les pavés de Paris-Roubaix, dans les entrailles des mines du Nord... Le vélo, métaphore de la souffrance de la dignité des humbles...

 “PAIN D’ALOUETTE“. avril 1919, dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais. Quentin Ternois, ancien coureur cycliste, gazé à Ypres deux années plus tôt, emmène son neveu Élie découvrir Le Paris-Roubaix, « l’Enfer du Nord ». La souffrance et la persévérance de ces trimards du vélo forcent le respect du jeune mineur, qui sait ce qu’ « aller au chardon » veut dire. Et pour lui ce sera une révélation. Au même moment, dans un orphelinat du Sud-Ouest, une très jeune enfant est en butte à la brutalité du directeur. C’est Reine Fario, la fille d’Amédée, «  l’Aigle sans orteil », tué sur le front... Quatre ans plus tard, Camille Peyroulet, ingénieur en retraire de l’observatoire du pic du Midi, grand ami d’Amédée, apprend l’existence de Reine, et la mort d’Adeline, sa mère. Désormais, dans le souvenir ému d’Amédée, Camille n’aura de cesse de retrouver Reine, pour l’adopter. Ce ne sera pas une mince affaire...

 

cyclotourismeMon tout premier vélo était un routier Peugeot, couleur lilas ( alors que je l’avais commandés vert !) avec un porte-bagages arrière ET avant. J’avais treize, quatorze ans et mes idoles étaient, entre autres, Bodet, Anquetil, Poulidor, Darrigade et Bahamontes. J’adorais le nom de ce grimpeur espagnol élégant, et plus encore son étrange surnom : l’Aigle de Tolède !

Nous n’avions pas la télé et je ne les connaissais que par les photos du “Miroir-Sprint“.

                                                                                       Christian Lax

est aussi enseignant en bande dessiné à l’école de graphisme Émile Cohl à Lyon. C’est là qu’il passe le flambeau.

-2005- L’AIGLE SANS ORTEIL - Aux Éditions Dupuis “AIRE LIBRE“ www.dupuis.com

-2009- PAIN D’ALOUETTE - première époque - Éditeur : Claude Gendrot pour Futuropolis - www.futuropolis.fr

-2011- PAIN D’ALOUETTE - deuxième époque - Éditeur : Claude Gendrot pour Furturopolis - www.futuropolis.fr

21:02 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer