Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2016

Bicycle Traveler

 

Bicycle-Traveler-October-2016.jpgBicycle Traveler 11

À propos du magazine

Bicycle Traveler is a free international magazine devoted to bicycle touring. Packed with stunning photography and entertaining stories, it will make you want to grab your bike and hit the road.

Bicycle Traveler was launched in 2011. We aimed to create a magazine that showcases bicycle travel and delves into why people dream of undertaking round-the-world tours.

BT’s carefully curated collection of articles and photographs are gathered from a diverse group of cycling enthusiasts worldwide. With the recent boom in bicycle touring, our magazine base has grown to over 20,000 dedicated subscribers.

As BT begins its 6th year, we are more passionate than ever about publishing high quality content that resonates with our adventure-minded readers and illustrates the wonderful world of two-wheeled travel.

In addition Bicycle Traveler also features interviews plus information on the newest gear and rider setups.

 Le numéro 11

 In the 11th issue we are introducing a new series, ‘Ready to Roll’ wherein riders explain their travel style and corresponding equipment choices. The idea behind this is to highlight the wide gamut of gear-setups for cyclists.

Grace Johnson - Editor of Bicycle Traveler Magazine

 Commentaire de Jean-Yves Mounier

Heureux les anglophones qui peuvent lire en toute liberté ce magazine entièrement dévolu au voyage à bicyclette à travers textes et photos de toute beauté. Pour le télécharger, il suffit de s'inscrire sur le site qui offre également la possibilité de découvrir de superbes livres de photographies parmi lesquels je recommande spécialement « Little Red Cyclist » , la poésie se dégageant de ces photos m'ayant particulièrement touché.

 2016 – 60 pages – En téléchargement gratuit sur le site de l'éditeur

 

14:15 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Revues, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

28/05/2016

Chasse-Goupille Collectif

 

Chasse-Goupille9.jpgFanzine Chasse-Goupille

Auteur : Collectif Chasse-Goupille

 « Chasse-Goupille n'est ni une association, ni un parti politique, ni une organisation terroriste, mais un collectif de propagande vélocipédique. »

Dès la deuxième de couverture de ce numéro 9, l'équipe bordelaise de Chasse-Goupille donne le ton et nous emporte immédiatement dans son univers fait de collages, de dessins dont certains fort anciens, de photos plus ou moins détournées et bien sûr de textes militants, univers entièrement dédié à la petite reine dans ses aspects les plus hétéroclites mais toujours dans un ton décalé et une forme qui m'a tout de suite fait penser aux fanzines (au sens primitif de magazines pour fans) dédiés à la musique rock alternative des années 80 / 90, quand je délaissais parfois ma bicyclette pour me vouer à des sonorités électriques et indépendantes dans de petites salles obscures fréquentées par une faune que je n'aurais pas osé présenter à ma grand-mère...

Pas certain non plus que tout le monde puisse apprécier à sa juste valeur cette publication dont Chasse-Goupille1.jpgle premier numéro remonte déjà à 2011 et dont la diffusion est assurée par le bouche à oreille et le dépôt dans quelques commerces proches de la cause vélorutionnaire ; l'ensemble peut à priori paraître foutraque, traces de découpe et de collage venant confirmer cet aspect artisanal et à contre-courant - il est si facile à notre époque de publier une revue qui a belle allure – mais il faut aller au-delà de cette première impression, il faut plonger dans les écrits, se délecter des dessins de grande qualité, apprécier l'humour des pages centrales présentant véloculteur, visiotandem ou autre cousicyle du Professeur Lavande...

Une publication qui fait du bien, ne se prend pas au sérieux et incite au « lire, multiplier, diffuser... » ; alors vous attendez quoi pour vous aussi chasser la goupille ?

Chasse-Goupille4.jpg

201536 pages Chasse-Goupille chasse-goupille@hotmail.com

 Prix : prix libre, 2 euros en librairie

Jean-Yves MOUNIER

15:23 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie, Revues | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

20/11/2015

Guivarch François

cyclotourisme LES JOHNNIES de ROSCOFF

Auteur : François Guivarch

L’oignon rosé – qui est la spécificité de la région de Roscoff a été apporté du Portugal au 17ème siècle, par un moine capucin qui apprit à ses voisins du couvent de Roscoff à cultiver cet oignon doux, parfumé, fondant à la cuisson. En 1828, un cultivateur de Roscoff, Henni Ollivier, eut l’idée de charger une gabarre de ces oignons pour aller les vendre en Angleterre. Ce fut le début d’un commerce qui s’est poursuivi jusqu’à nos jours ? Comment se faisait ce commerce ? Qui étaient ces marchant d’oignons qu’on appelait “JOHNNIES“ ? Le commerce de l’oignon rose de Roscoff en Grande-Bretagne.

L’organisation de la vente, les oignon étaient tressés en “bottes“ de 3 à 4 kilos enfilées sur un bâton porté à l’épaule. Les tresses étaient faites par des « botteleurs » dans un « magasin » servant à la fois d’entrepôt pour les oignons et de logement pour les botteleurs et vendeurs. L’ensemble decyclotourisme ces hommes constituait une « compagnie » dirigée par un « master » : le chef. Ces compagnies pouvaient avant la guerre de 1914 comporter jusqu’à 60 hommes. Après 1920, les compagnies se réduisirent à moins de 10 hommes et jeunes gens commençant à 12, puis 14 ans La bicyclette qui se développa dans les années 30 libéra les épaules des Johnnies et popularisa leur images : béret, sourire et oignon ruisselant cri chapelets sur les guidons – qui portaient jusqu’à 150 kilos d’oignons. Des camions ou « lorries » facilitèrent plus tard cette vente « à la chine » directement auprès des ménagères britanniques qui acceptaient de payer plus cher cet oignon breton eu égard à sa qualité gustative et à sa bonne conservation.

cyclotourisme Le métier de Johnny toujours cependant difficile et qui conduisait chaque année à une séparation des familles de 6 mois – de juillet à janvier – se justifiait dans les premiers temps par une nécessité de survies. Entre 1920 et 1930, on a pu cependant parier d’un « âge d’or ».

Déjà au début de 20ème siècle les hommes du pays de Roscoff, Saint Pol de Léon, avaient couvert toute la Grande-Bretagne : Pays de galles, Angleterre,
Ecosse en vendant leurs oignon de porte en porte. Les Anglais émus par le jeune âge de beaucoup d’entre eux – 9/10 ans – les appelèrent “JOHNNY“ :  «  petit jean » et les marchands d’oignons se sont appropriés le nom en s’appelant eux-mêmes : « AR JOHNNIGED » - les JOHNNIES.

1979- 195 pages – Éditions : Nature et Bretagne

cyclotourisme

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog  

18:54 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Agriculture, Écologie-Politique-Économie, Histoire, Revues | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

21/05/2015

303 Trimestriel - Mai 2015 - Vélo

cyclotourisme 303 Trimestriel N° 136 – Mai 2015 – Vélo.

Auteur invité : Julien Zerbone

 

Quel rapport y a-t-il entre la destinée d’une usine emblématique situé à la limite de la Vendée et de la Loir-Atlantique, Alfred Jarry, les problématiques de l’urbanisme contemporain, les mouvements politiques radicaux de l’après-guerre, Ai Weiwei, les enjeux du tourisme dans notre région, l’imaginaire littéraire et philosophique, les bobos et Krafwerk ?

Par son agilité et sa simplicité, le vélo est un révélateur de notre culture, de notre rapport à la technique, à l’espace et à l’environnement, au pouvoir et au temps : il circule entre les classes sociales, entre travail et loisirs, ville et campagne, entre les disciplines aussi. La diversité des articles réunis dans ce numéro de la revue 303 le montre bien : cet assemblage est un logiciel, il fertilise les imaginaires, il programme les pratiques et active la mémoire.

2015 Mai – N° 136 - http://revue303.com/produit/numero-136-velo/

Prix : 15 €

08:53 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Écologie-Politique-Économie, Magazines, Revues | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

05/07/2014

Cycle! magazine 2

cyclotourismeCycle ! Magazine - n° 2

Le premier numéro de ce magazine originaire de Suisse m'avait séduit par la qualité de sa maquette, de ses photos et de ses textes, par la diversité des thèmes abordés et surtout par l'enthousiasme qui se dégageait de la démarche d'auteurs souhaitant présenter le cycle sous tous ses aspects, sportif, touristique ou encore culturel.

C'est donc avec une certaine impatience que j'attendais la deuxième livraison de ce Cycle Magazine pour savoir s'il tiendrait toutes ses promesses et les espoirs placés en lui, tant les magazines consacrés au vélo sont nombreux mais fort peu satisfaisants dans leur très grande majorité, un grand nombre d'entre eux étant plus prétextes à présentation publicitaire de matériel qu'à analyse pertinente de la pratique cycliste. !

Débutant par un formidable portfolio sur l'Afrique et ses bicyclettes, suivi par un article très varié sur le col du Galibier, ce numéro 2 s'en va ensuite explorer, à la suite du numéro inaugural, les rapports entre littérature et Tour de France avant d'offrir au lecteur un très riche dossier sur le cyclisme au féminin rédigé entre autres par Claude Marthaler, l'un des collaborateurs de haute qualité de cette revue qui deviendra bientôt indispensable à tout amateur éclairé du cyclisme.

Le vélo urbain n'est pas oublié avec Isabelle Lesens qui analyse les programmes municipaux en faveur de la bicyclette, les aspects pratiques, textile et cuisine, sont abordés sous un angle neuf et bien sûr le voyage à vélo, qu'il soit « classique » ou à vélo à assistance électrique, est magnifié par de superbes photos qui incitent immédiatement à ranger ce magazine parmi les plus belles pièces de sa bibliothèque.

Car, et c'est là une des vertus cardinales de Cycle Magazine, la revue est belle, elle donne à lire mais aussi à voir, elle porte en elle un amour de la bicyclette des plus passionnées, amour que le lecteur ressent à chaque page, à travers chaque photo, dans chaque mot. Et, charme supplémentaire, revue très peu polluée par la publicité.

Vivement la suite...

Commentaires de Jean-Yves Mounier

 

-2014- 156 pages – Éditions Rossolis – www.rossolis.ch - www.cyclemagazine.fr

courriel : cyclemagazine@rossolis.ch

En vente en librairie.

Prix : 14 €

15:42 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Magazines, Revues | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer