Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2019

Daullé Thierry

Bicyclette-couverture.pngUne bicyclette pour Lhassa

Auteur : Thierry Daullé

 

Cheng, étudiant à Shanghai, rêve de se découvrir lui-même en se lançant dans l’héroïque et interminable traversée solitaire de la Chine, du Pacifique jusqu’au Tibet, par la plus haute route du monde, sur une bicyclette qu’il s’offre à la suite de sa brillante réussite aux examens. Après bien des aventures, après avoir découvert les surprenantes réalités de son propre pays, parvenu enfin à Lhassa, il est aussitôt plongé dans un univers déroutant, fait de piété bouddhiste, du flot des touristes et de l’étrange relation entre Chinois Han et Tibétains. Rien ne se passe comme Cheng l’avait prévu.
Visitant un couvent de nonnes tibétaines, il croise le regard de l’une d’entre elles, la jeune et ravissante Jampa. Dès cette minute, plus rien ne sera plus jamais comme avant pour le jeune étudiant. Mais dans la Chine du Président Xi Jinping, peut-il vraiment se permettre de tomber amoureux fou d’une bonzesse ?
Peut-il imaginer un seul instant qu’il va pouvoir la ramener avec lui jusqu’à Shanghai, malgré sa condition de religieuse, malgré les autres nonnes, malgré les lamas, malgré le couvent, malgré les touristes, malgré les résistants tibétains, malgré la distance, et malgré l’implacable Police chinoise ?
Ce roman, au parfum des plus exotiques, nous emporte à travers la Chine profonde avant de nous plonger dans la réalité du Tibet d’aujourd’hui, totalement déconcertant, envoûtant, inquiétant, et le récit va nous tenir en haleine jusqu’à la toute dernière ligne.

 

2019360 pagesLe Lys Bleu Éditions

Prix : 21,30 €

11:25 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

01/07/2019

Caillet Ln

Ln Caillet-couverture.jpgRouge tandem

Auteure : Ln Caillet

 

Rouge est une jeune femme énigmatique. Désenchantée, pleine de violence et de contradictions, elle consacre son temps libre à aider Rose, sa grand-mère, qui vient de perdre son mari mais refuse d’en parler.
Pour forcer les défenses de la vieille dame, Rouge décide d’utiliser un cheval de Troie : dans le garage trône un tandem datant du siècle dernier. Témoin de son temps, acteur principal et récurrent de leur vie, il a toujours fasciné la jeune femme. Et il a tant à raconter…
Rose accepte alors de partager ses souvenirs. Elle pense ainsi aider sa petite-fille à trouver la paix. Surtout, chaque rencontre est une occasion saisie avidement pour profiter l’une de l’autre avant qu’il ne soit trop tard. Mais le passé comme le présent réserve, parfois, bien des surprises…

Entre histoires bigarrées et confidences essentielles, Rouge Tandem est un roman sensible qui évoque le pouvoir guérisseur des mots et conjugue l’amour à tous les temps.

 

2019288 pages L'Astre bleu Éditions

Prix : 17 €

13:59 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

28/06/2019

Hareg Soraya

Soraya Hareg-couverture.jpgUn long chemin à parcourir
Les aventures de Soussou à la plage, à vélo

Auteure : Soraya Hareg

 

Après Soussou dans le train et Soussou dans l’avion, le tome 2 de ses aventures insolites et poétiques.
...Je me laisse envoûter par le chant des vagues et leur ondulation... Mon regard se perd à l’horizon. Il me nargue cet horizon. J’essaye de voir ce qu’il y a derrière, mais rien. Rien. Juste un ciel azuré. C’est comme si la mer avait été avalée par le ciel pour ne former qu’un. C’est peut-être le ciel qui est avalé par la mer, je ne sais pas.
Je suis transportée dans cet horizon. La mer est si mystérieuse. Que cache-t-elle donc ? Quels trésors l’habitent ? Je sens qu'il y a un tas d'être sublimes qui se baladent tranquillement en faisant attention de ne pas se prendre un sachet en plastique abandonné par des humains. Est-ce qu’ils me voient ? ...
...Je pousse l'herbe haute qui m'empêche de bien voir et...qu'est-ce que j’aperçois là ! Une chaîne toute rouillée !
Un pignon tout poussiéreux ! Une pédale toute déconfite ! Un cadre tout décoloré ! Une selle toute démoussée ! Un guidon tout grisé ! Des freins tout béats ! Un câble très rebelle ! Mais... c'est un vélo ! Que fait-il là ? Quelqu'un l'aurait-il égaré ? Les vélos ne poussent pas dans des champs tout de même !...

Un périple où l'innocence et la poésie se confrontent aux incohérences humaines



201860 pagesAz'art atelier éditions

Prix : 16 €

12:06 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

26/06/2019

Azkabade Alfred

La dernière étape-couverture.jpgLa dernière étape

Auteur : Alfred Azkabade

 

Le Tour de France ? Une hérésie pour Hugo Taquelin, jeune journaliste allergiques aux coureurs bariolés et aux hôtesses Cochonou. Mais quand, la veille du départ, le patron de la Grande Boucle est retrouvé la tête éclatée dans son bureau, Hugo n’a d’autre choix que d’intégrer la caravane pour suivre l’enquête. Pendant trois semaines, épaulé par un collègue déroutant et un père longtemps absent, il va devoir se fondre dans cet univers qui le dépasse. Mais c’est en acceptant de s’y perdre qu’il découvrira la face cachée du Tour, son organisation tentaculaire, ses légendes lumineuses, ses secrets inavouables. Et qu’étape après étape, il finira par approcher la vérité.

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Sur ce Tour de France 2019 imaginaire, dont le départ est donné de Lyon, il se passe des choses étranges : le patron est assassiné à l'aide d'un objet hautement symbolique dans le milieu cycliste, les rumeurs de dopage technologique vont bon train, les hôtesses sont sujettes à des hommages souvent bien trop appuyés et le public en bord de route semble plus intéressé par les gadgets que par la qualité sportive des coureurs.
L'auteur de ce très plaisant polar, en choisissant un évènement très prochainement au cœur de l'actualité, va pouvoir faire vivre à son héros et ses proches des aventures qui dénotent une bonne connaissance du monde professionnel et aborde sans complaisance des thèmes qui reviennent régulièrement quand il est question de la Grande Boucle, l'un des plus originaux étant peut-être ici la réflexion sur l'avenir du Tour de France et la rivalité qui l'oppose, en terme de notoriété et de puissance commerciale, au Giro.
Un roman qui se lit d'une traite et avec grand plaisir, avant d'aller rejoindre la cohorte de supporters, au bord de la route ou devant le petit écran...

 

2019218 pagesHugo Poche

Prix : 7,60 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

17:13 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Romans, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

21/05/2019

Salès Jacques

Johnnies du Léon-couverture.jpgJohnnies du Léon
Une saga bretonne méconnue

Auteur : Jacques Salès

 

Qui connaît les Johnnies, ces paysans du Pays de Léon, petit coin de terre bretonne qui longe la Manche dans le Finistère Nord, qui furent les premiers ambassadeurs en Grande-Bretagne de l’oignon rose de Roscoff ?
Jacques Salès, dans son nouveau roman, nous invite à découvrir leur aventure peu banale au fil des ans, ainsi que le contexte historique qui en a été le cadre. On suit avec intérêt les péripéties de ces hommes qui, dans l’adversité et les difficultés, nous montrent que seules la détermination et l’obstination permettent de se frayer un chemin.
L’auteur nous fait suivre l’émigration saisonnière annuelle vers la Grande-Bretagne de ces colporteurs d’oignons de Roscoff; les avatars du breton comme langue nationale ; l’idylle entre un Johnnie et une jeune anglaise ; la montée du nazisme ; la deuxième guerre mondiale ; la vie au Pays de Léon pendant l’Occupation ; les actes d’héroïsme de certains Léonards ; les évènements tragiques vécus lors de la Libération par les populations du Pays de Léon ; la vie qui reprend et la volonté farouche des Johnnies de maintenir contre vents et marées l’activité des Français marchands d’oignons en Grande- Bretagne.

Jacques Salès est avocat honoraire au Barreau de Paris. II est licencié en droit de l’Université d’Haïti, Docteur en Droit de l’Université de Paris et Master of Laws de Harvard. Il est l’auteur de Haïti : Naissance Tragique, de Une Jeunesse Dorée, et de Bombes à Retardement publiés aux Éditions France-Empire, et de Frères de Sang publié aux Editions Marie B.



2019210 pagesÉditions Marie B

Prix : 19,90 €

Johnnies-Guivarch-couverture.jpg

 

 

Sur les Johnnies, on pourra compléter la lecture de ce roman par le « Les Johnnies de Roscoff » de François Guivarch, 198 pages, paru en 1979 chez « Nature et Bretagne ».

Lors d'un passage à Roscoff, la visite de la Maison des Johnnies et de l'oignon de Roscoff sera également un plus.

 

14:59 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Bretagne, Histoire, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

03/05/2019

Haralambon Olivier

Le versant-couverture.jpgLe versant féroce de la joie

Auteur : Olivier Haralambon

 

Mort à 34 ans, Frank Vandenbroucke – « l’enfant terrible » du cyclisme belge – a captivé Olivier Haralambon. Histoire d’une amitié et d’une fascination, ce récit d’une grande force littéraire décrit de l’intérieur les années où le cyclisme est passé de la légende au business.
Né dans une famille de cyclistes, Frank Vandenbroucke est un gamin du Hainaut dont la vie a été façonnée pour et par le vélo. Au seuil de l’an 2000, après un parcours turbulent, il est 3ème coureur mondial. Mais il ne résiste pas au dopage qui ne cesse de s’étendre dans le cyclisme professionnel. Dès lors sa carrière est émaillée de poursuites judiciaires et d’exclusions. « VDB » tente plusieurs retours, s’épuise en compétitions souvent sanctionnées d’abandons ou d’échecs. Suicides manqués, drogue, déboires amoureux : tout se conjugue contre lui malgré son brio et l’admiration que lui portent ses pairs. Il meurt brusquement à 34 ans, physiquement brisé.
Olivier Haralambon, également enfant du cyclisme, a été fasciné par VDB partageant les mêmes enthousiasmes et les mêmes épreuves. Menacé lui aussi dans sa santé par le dopage et la tension psychique d’un sport devenu de moins en moins sportif, il quitte les compétitions pour suivre des études de philosophie et se confronter à l’écriture qui l’a toujours attiré.
Le versant féroce de la joie est un exercice d’admiration, un retour au cœur du peloton, mais aussi un travail littéraire sur le double et l’expérience des limites.

 

2014462 pagesAlma Éditeur

Prix : 20 €

11:37 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Romans, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

04/04/2019

Fredriksson Anna

Le chemin de la plage-couverture Denoël.JPGLe chemin de la plage

Auteure : Anna Fredriksson

 

Le monde de Jenny s’écroule lorsqu’elle apprend que son mari la trompe. À quarante ans, avec un divorce qui semble inéluctable, l’heure est aux bilans, et force est de reconnaître que sa vie ne s’est pas déroulée comme elle l’aurait voulu. C’est pourquoi, lorsque ses trois amies d’enfance lui proposent de passer la fin de l’été à parcourir la magnifique région d’Österlen à vélo, Jenny y voit l’occasion idéale de reprendre sa vie en main. Un projet qui tombe à pic car cela fait des années qu’elle se consacre totalement à sa carrière, au point d’en négliger ses proches. Pourtant, l’atmosphère joyeuse et détendue tourne rapidement au vinaigre lorsque Jenny découvre que l’une d’entre elles était au courant de l’infidélité de son mari. Les amies de Jenny finissent par comprendre que derrière ses soucis de couple se cachent des problèmes bien plus graves.


2017
400 pages Denoël

Prix : 21,90 € - Format numérique : 15,99 €

Le chemin de la plage-couverture Ookilus.jpg

 

 

 

Ce livre a également fait l'objet d'une édition en gros caractères aux Éditions Ookilus.

16:40 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

29/03/2019

Chailloleau Dominique

Insolente liberté-couverture.JPGInsolente liberté
Histoires d'Oléron

Auteur : Dominique Chailloleau

 

Année 2032
Sur Oléron, la « racaille » n'a que bien se tenir et les travailleurs saisonniers sont géolocalisés grâce à une puce implantée sous la peau.
Les réserves sont devenues « intégrales », interdites au public. Fred et Lise sont montés sur leur vélo et ont coupé toutes les connexions pour retrouver le goût âpre de la vie simple. Nomades, en route vers la Terre de Feu, ils s'arrêtent sur Oléron et signent leur premier contrat de travail sur l'île...

Il s'était lâché et avait twitté en conséquence :
« Recherche vie non géolocalisée, incertaine, voire pas sûre du tout. Une vie pas de rêve, une vie pas de merde non plus, mais une vie encore inconnue à ce jour. Un truc qui ne se fait plus. Une vie avec de quoi meubler l'intérieur quelles que soient les conditions météorologiques. Étudierai toutes propositions ».

En rédigeant ce message, il sentit l'excitation des incertitudes le titiller. C'était presque de l'ordre de la jubilation, celle-là même qui l'avait envahi quand il confia son second smartphone à son collègue Rodrigo en partance pour l'Amérique du sud. Il jubilait à l'idée de savoir sa mère s'interrogeant sur cette destination inhabituelle. Brouiller les pistes de cette géolocalisation familiale, couper le cordon maternel.

 

2019358 pagesAssociation La Rose des Vents disponible auprès de l'auteur

Prix : 20 € + frais de port

15:10 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

05/02/2019

Silberzahn Olivier

Augmentus-couverture.jpgAugmentus
Chroniques du cyclocentaure à l'ère de l'intelligence artificielle

Auteur : Olivier Silberzahn

 

« J’aimais les ordinateurs. Et le vélo. Avec Raph et Léa, nous étions jeunes, brillants et pleins d’ambition quand nous avons lancé notre startup pour faire de l’Intelligence Artificielle. Au début, ça a d’ailleurs plutôt bien marché. C’est ensuite que ça s’est gâté. Enfin, pour le reste de l’humanité, car en ce qui me concerne, les perspectives sont plutôt intéressantes… »
Conté par un passionné de cyclisme et d’Intelligence Artificielle (IA), victime consentante d’un processus de digitalisation accélérée, Augmentus est le roman de la révolution cognitive qui a commencé en ce début de XXIe siècle. Construction d’une IA faible, évolution vers l’IA forte, IA militaire, bio-augmentation, implants neuronaux, ingénierie génétique, eugénisme, accélération foudroyante du progrès… tous les moyens sont bons pour acquérir la suprématie dans la guerre des intelligences, et s’assurer une domination sans partage sur les ressources de notre planète.
Les bouleversements techniques, sociaux, économiques et éthiques qui résultent de cette guerre sont vécus au plus près par le narrateur, dont la métamorphose graduelle mais inéluctable en intelligence électronique permet de résolument adopter le point de vue peu flatteur qu’une superintelligence ne manquerait pas d’avoir sur l’espèce humaine. On comprendra ainsi mieux son désintérêt, et l’inquiétant avenir silico-centrique qu’elle pourrait préparer pour notre monde…

L’auteur, Olivier Silberzahn, est cycliste et ingénieur polytechnicien. Il travaille depuis plus de 25 ans pour de grandes sociétés informatiques, françaises et internationales, récemment dans le domaine du Cloud et du Big Data. Augmentus succède à son premier roman, Journal d’un nageur de l’ère post-Trump.

 Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Ce roman d' « anticipation » démarre sous les meilleurs augures : le narrateur est un cycliste convaincu, il nous parle de circuits en vallée de Chevreuse, de cycles Singer et de randonneuses, du double visage du cycliste à l'entraînement forcené , alternant entre Éros, pulsion de vie, et Thanatos, pulsion de mort. Il connait bien les tribus du cyclisme et cherche à améliorer ses performances en faisant appel à la technologie la plus actuelle.
Mais, et c'est ici que le récit devient intriguant, puis inquiétant et enfin hallucinant, il travaille dans le domaine très actuel de l'Intelligence Artificielle et s'est mis en tête avec ses deux collègues, de doter celle-ci de conscience et de pousser les recherches le plus loin possible.
À mesure de la lecture de ce récit passionnant, bien que souvent assez ardu par l'utilisation d'un vocabulaire scientifique et de notions très pointues, le vertige gagne le lecteur qui se demande où cela va conduire ses héros puis l'humanité toute entière...
L'auteur prévient que son récit s'appuie sur les connaissances les plus actuelles sur l'IA et que celles-ci ouvrent des portes si grandes que tout peut être possible à l'avenir. Même la subsistance suprême de l'esprit cycliste.
Une lecture qui se mérite et incite à la réflexion sur notre monde à venir et la place de l'humain dans les sociétés futures.

 

2019 384 pages – Maurice Nadeau

Prix : 19 €

12:00 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Romans | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

19/01/2019

Coissard B.

Coissard-couverture.jpgLes étoiles brilleront dimanche

Auteur : B. Coissard

 

Chez les Benoit, on est vélo.
Élevé depuis son plus jeune âge dans la religion du cyclisme, Loïc essaie tant bien que mal de dissimuler cette passion qu’il aime autant qu’elle lui fait honte.
Comment, de retour au bureau le lundi matin, assumer d'avoir passé la veille à suer sang et eau pour gagner des courses de clocher ? Dur de retrouver les moqueries de ses collègues après les encouragements ou les huées des fans des bords de piste...
Pourquoi alors s’obstiner à troquer son costume propret de citadin pour le lycra chatoyant du maillot le week-end venu ? Endurer souffrances et privations, préparations et entraînements, angoisses et pression de la compétition ?
Pour gagner. Gagner pour les Benoit. Gagner malgré les crevaisons et les sauts de chaîne, gagner malgré les côtes boueuses et les virages glissants... Gagner et monter encore une fois sur le podium pour enfin, étoile d’un instant, briller dimanche.

En trente-trois années de vélo, Benjamin Coissard n’a jamais réussi à vivre de la pédale. Avec entrain et talent, il s’apprête à faire de même avec la plume.
Les Étoiles brilleront dimanche est son premier roman.

 Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Pourquoi s'astreindre à porter des tenues en lycra fluo quand on est au lycée et que le regard des filles se détourne inévitablement des ces ploucs en sport-études vélo ?
Pourquoi rejoindre la passion familiale pour la petite reine quand on aime le football et Elvis Presley ?
Pourquoi endurer la souffrance des entraînements, des courses de clocher, des défaites bien trop fréquentes ?
Pourquoi se retrouver face à soi-même, son pire ennemi ?

Toutes ces questions, Loïc, le héros de ce roman, va se les poser tout au long de son enfance,adolescence et vie de jeune adulte, avant d'y apporter la seule réponse possible...
B. Coissard nous offre, à travers cette histoire haletante, une plongée au cœur des courses cyclistes du dimanche, au plus près de leurs participants et de leur public, nous montre combien ce sport peut être une passion dévorante, une véritable religion dont les rites ne sont pas tous ouvertement avouables... Il livre à notre lecture la symphonie des dimanches après-midi, examine le poids de la famille et de la fratrie dans les choix de vie avant de libérer son héros de toutes ces contraintes et lui faire suivre la première étoile, l'étoile du berger indiquant le cap.

Un roman qui se lit d'une traite et que je recommande particulièrement.

 

2018176 pagesÉditions de l'Éclisse

Prix : 14,90 €

15:39 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Romans | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

Delîle Cécile

Zola-couverture.jpgZola, l’amoureux

Auteure : Cécile Delîle

On connaît le romancier, le naturaliste, le journaliste, l’humaniste mais connaît-on Zola l’amoureux ? L’homme sillonne à bicyclette la campagne du côté de Médan avec son appareil photographique en bandoulière, pris entre deux cœurs… Celui de Jeanne et celui d’Alexandrine. Lequel choisir ? Il vacille, la route des sentiments est un chemin incertain qu’il a tant parcouru dans ses romans.
« Je fais le tour du jardin, les murs de la maison m’appellent, je rentre à l’intérieur et grimpe l’escalier du grenier. Enfin j’ose, j’ouvre la fenêtre, les volets, le soleil inonde le parquet et laisse flotter une lumière rosée. Alexandrine est sortie la première, la poitrine imposante et le regard lointain, puis Jeanne, la jolie Jeanne à la chevelure miraculeuse et la peau parfumée. Tout sourire, il s’est précipité dehors avec son box 7 pour les photographier. »

 

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

En cette fin de XIXe siècle, le monde de la vélocipédie ne craint pas les anglicismes : on est veloceman, on fait partie du Touring Club et l'on disserte à loisir de l'anckle-play... Mais à cette même période, Émile Zola savait-il que vélo était l'anagramme de love ?
Pas certain, lui qui, dans son roman « Paris », parle de bicyclette et de son effet sur l'émancipation des femmes, comme s'il anticipait la très belle distinction faite par Philippe Delerm entre vélo et bicyclette dans sa « Première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules ».

Toujours est-il que, lorsqu'il pédale entre Verneuil et Médan, et retour, c'est par amour, amour de sa femme Jeanne et amour de sa maîtresse Alexandrine qui lui a donné deux enfants qu'il initiera très tôt aux joies et bienfaits de la pratique vélocipédique. À la manière des touristes cyclistes de l'époque, même si sa vocation en est tout autre, il ne part jamais sans son appareil photographique, laissant ainsi à la postérité un nombre conséquent de clichés sur lesquels la bécane figure en bonne place (voir sur le site des Archives zoliennes).
C'est cette histoire d'amour que nous raconte avec légèreté et force détails Cécile Delîle, une partie de la vie du grand auteur défile sous nos yeux, à l'angle de cet amour si difficile à vivre au quotidien mais qu'Émile Zola assumera jusqu'à la fin.

 

2018150 pages – Éditions du Petit Pavé

Prix : 15 €

Sur ce thème, on pourra relire avec intérêt le chapitre que Renaud Alberny a consacré à cette histoire dans « Des grands hommes à vélo » présenté sur ce blog.

Lu et apprécié par le comité de lecture du blog

14:51 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

06/11/2018

Chavot Jean-Marc

Faim de cycle-couverture.jpgFaim de cycle

Auteur : Jean-Marc Chavot

 

Le temps change les hommes. Alors, une guerre, pensez donc ! Ça vous brise une vie toute tracée ou ça vous propulse sur un Olympe dont vous ne soupçonniez même pas l’existence. À l'été 1914, deux cyclistes amateurs testent leurs vingt ans sur les routes de leur premier Tour de France, sans imaginer un seul instant que ce pourrait être leur dernier. Les voilà happés par la Grande Guerre, reclus dans les tranchées, captifs du monde industriel de l’arrière. Un espoir les fait tenir, que renaisse la Grande Boucle…
À travers l'épopée des Géants de la route, ce roman historique plonge le lecteur dans un monde agité par les secousses qui vont bouleverser la France de l'après-guerre.

Jean-Marc Chavot est professeur d'histoire. Sa collaboration avec le musée d'Art et d'Industrie de Saint-Étienne, véritable musée technique du Cycle, lui permet de partager sa passion pour la Première Guerre mondiale et pour l'histoire du sport.

 

2018160 pages – Le Pas d'oiseau

Prix : 13 €

09:56 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

14/09/2018

Lhoste Bernard

Lhoste-couverture2.jpgL'ivresse des sommets

Auteur : Bernard Lhoste

 

Depuis sa victoire dans le Grand Prix d'Ambert, Marc est devenu le porte-flambeau de tout Aiguefreide, au coeur de l'Auvergne. Et notamment des habitués du bistrot de la Mère Vincent. Ses succès lui valent bien sûr l'admiration de quelques jolies filles, mais suscitent aussi de féroces jalousies.
Convaincu qu'il en a les moyens, il va se lancer à la conquête des sommets. Ses victoires lui permettront de tutoyer la gloire. Pourtant, il se rendra compte que, même adulé, le champion peut rester bien seul face à l'adversité. L'ivresse des sommets est l'histoire d'un rêve d'adolescent, d'un amour, d'un drame. C'est aussi une incursion dans le milieu du cyclisme professionnel. C'est enfin la rencontre d'Auvergnats pittoresques et attachants.

 

2005251 pagesÉditions Jeanne d'Arc

 

Lhoste-couverture1.jpg

 

 

 

Une nouvelle édition de ce livre est actuellement disponible chez La clé du chemin au prix de 13 €.

10:16 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

30/06/2018

Taussig Sylvie

Diane-couverture.jpgDiane et le vélocipédiste

Auteure : Sylvie Taussig

 

Diane, la quarantaine, est un peu mythomane. Depuis quinze ans, elle lit des biographies pour le compte d'une maison d'édition. Sa tête est pleine des histoires des autres, qu'elle raconte à ses amis comme si c'étaient les siennes. Un soir, alors qu'elle traverse le pont Royal, un violent orage éclate. Diane est foudroyée, mais sans blessure apparente. Au matin, Diane est devenue muette. Entre roman de mœurs et conte cruel, Sylvie Taussig entraîne son héroïne, en quête de sa voix perdue, dans un étrange périple à travers la France et l'Europe de l'Est, qui la conduira au bord d'elle-même, et au bout de la civilisation.

 

2018216 pages – Les Chemins du Hasard 

Prix : 17,50 €

10:28 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

29/05/2018

Wagendorp Bert

Bert Wagendorp-couverture.jpgVentoux

Auteur : Bert Wagendorp

 

« Pour la première fois, j’éprouvais que tomber amoureux, c’était s’engager dans une sorte de folie. Je découvrais en moi quelque chose de viscéral, une pulsion difficilement contrôlable. J’ai tout de suite su que c’était dangereux, je sentais instinctivement que cela pouvait me détruire. Je n’étais pas le seul. »
« Aurais-je dû lui crier qu’il devait arrêter de faire le mariole et freiner immédiatement ? Peut-être. Mais je ne l’ai pas fait. Je l’ai regardé filer devant moi, le poète. »

La photo a été prise il y a une trentaine d’années, dans le camping d’un village provençal, un jour avant que Joost, Peter et Bart n’entament à vélo l’ascension du mont Ventoux. Au dos, il est écrit : « Au camping, à Bédoin, juin 1982, de gauche à droite : David, Peter, Laura, Bart, Joost, André. » Bart Hoffman, bientôt la cinquantaine, se souvient de cet été intense et tragique qui fit voler en éclat leur belle et profonde amitié.
C’est alors que réapparaît Laura, elle qui, un après-midi, avait débarqué dans la bande, inconsciente de ce qu’elle provoquait, pour disparaître subitement au lendemain de la mort de Peter. Elle les invite à la rejoindre pour une nouvelle ascension, trente ans après. Entre poésie, musique et cyclisme, poursuivis par leurs démons, leurs remords et leurs regrets, troublés par leurs questions laissées sans réponse, les voilà donc partis à la recherche du temps perdu.

 

20132016 pour la traduction française – 320 pages – Galaade Éditions

Prix : 23 €

Ce roman néerlandais a fait l'objet d’une adaptation cinématographique en 2015 dont des extraits sont à voir en ligne.

15:47 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

09/04/2018

Besson Philippe

un-si-joli-15-aout-a-sainte-couverture.jpgUn si joli 15 août à Sainté

Auteur : Philippe Besson
Préface de Gilles Mas

 

Dans ce roman, rapidement épuisé du fait de son succès et réédité en décembre 2013 dans une seconde version, Philippe Besson rend hommage à celui que tout le monde surnommait, à Saint-Étienne : Le Marcheur.
Après le livre « Mes rêves en jaune au pays des Verts ! » écrit avec Cyril Dessel ; Philippe Besson, à travers l’évocation du tragique destin du Marcheur, nous fait revivre cette brillante époque au cours de laquelle tout Sainté vibrait aux exploits des pistards et de son triple champion du monde de poursuite et recordman de l’heure Roger Rivière. Philippe Besson met en scène les événements cyclistes, dresse un portrait intimiste des champions stéphanois, fait revivre la saga de
l’industrie cycliste stéphanoise et enfin tente de comprendre la philosophie qui animait Le Marcheur.
Un ouvrage émouvant et passionnant qui touchera et plaira à tous les publics.
Une partie des bénéfices de l’ouvrage sera consacrée au financement d’une stèle dédiée à la Mémoire du Marcheur, projet initié par Madame Annick Lachaume.

2011152 pages – Les Éditions de Phénicie

Prix : 16 €

 

Chez ce même éditeur, 3 autres livres autour du vélo :

17:29 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

16/02/2018

Degroote Annie

Les amants-couverture.jpgLes Amants de la petite reine

Auteure : Annie Degroote

 

Dans les Flandres françaises au milieu du XXe siècle. Louis, dont la famille possède un florissant commerce de vélos, rêve de fabriquer ses propres modèles de bicyclettes. Céline, elle, s'adonne avec passion au théâtre. Au cours d'une kermesse, les deux jeunes gens tombent amoureux l'un de l'autre.
Mais tout oppose leurs familles : l'une est « recomposée » avant l'heure, communiste, ouvrière ; l'autre est catholique et bourgeoise. Opiniâtres, Céline et Louis braveront les obstacles et les distances, du Nord à Saint-Etienne, pour s'aimer au grand jour. Jusqu'à cette redoutable méprise qui les sépare pour quelques années...
Les « amants de la petite reine  » se retrouveront-ils ? Le temps aura-t-il raison de leur amour ?
Un tourbillon d'émotions, deux destins uniques, mais aussi un vibrant hommage à la petite reine et aux courses de légende qu'elle a inspirées. Annie Degroote nous convie une fois de plus à un superbe voyage en terre du Nord.


2005360 pagesPresses de la Cité

Prix : 21,50 € Les amants-poche-couverture.jpg

 

 

Ce livre existe également depuis 2007 en format poche chez Pocket sous différentes couvertures (7,40 €).

Pour en savoir plus sur l'auteure, consulter son site.

21:37 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Romans | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

06/12/2017

Nepveu-Villeneuve Maude

Partir de rien 2011.jpgPartir de rien

Auteure : Maude Nepveu-Villeneuve

 

Et quand on est finalement revenues, après avoir traversé les champs de maïs, contourné les serres à tomates et dépassé les carcasses des glissades d’eau, tout le village était vide. Le long de la rue principale, la grande rue, la seule rue, tous les commerces et les maisons étaient barricadés. Ça nous a fait un choc. 

On a roulé jusque chez nos parents, par curiosité. Plus de meubles dans les maisons, pas d’électricité, pas d’explication, juste un volet qui battait au vent comme un perdu. Visiblement, il n’y avait plus rien à faire ici, alors on a décidé de repartir et d’aller trouver la mer. On est remontées sur nos vélos et on a quitté le village sans plus de cérémonie. Les cérémonies, ça nous ressemble pas, de toute façon.

 

2011 – 229 pagesLes Éditions de Ta Mère

Prix : 15 $

 Livre actuellement en rupture de stock

16:02 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

30/11/2017

Sillitoe Alan

Alman Sillitoe-couverture.jpgEn roue libre

Auteur : Alan Sillitoe

 

Paul Morton travaille en usine, dans la région de Nottingham, au cœur de l'Angleterre industrielle et laborieuse. Sa jeunesse le rend impatient de connaître une autre vie, loin de l'usine, de ses parents, de sa maison ; et les six jours de randonnée cycliste qu'il s'octroie au cours de l'été 1945 sont déjà une évasion. « Je jubilais en pensant au nombre d'horizons qui existaient dans le monde ; Plus il y en avait, mieux c'était, et il y en avait sûrement plus que je n'en pouvais repérer depuis la haute selle d'une bicyclette... » À l'époque de ce périple, la guerre est encore présente, ô combien : vestiges de bombardements, souvenirs des écrans de fumée, rationnement, restrictions alimentaires... Le seul objectif avoué et prioritaire de Paul, c'est de revoir Alice Sand, rencontrée une fois près de Stafford, entre un terrain d'aviation et une abbaye en ruine, l'abbaye de Wishdale, qui dans son esprit restera l'emblème du repos et l'image du Paradis.

Mais bien d'autres rencontres attendent Paul Morton, jeune homme imaginatif, dans la lignée d'un Huckleberry Finn, jusqu'à ce nouveau voyage qu'il accomplira beaucoup plus tard, à l'âge mûr, sur les traces du premier. Un long chemin vers la difficile connaissance de soi, relaté avec humour et verve, avec tendresse aussi.

 

1991230 pagesMessidor

Livre épuisé

 

Pour en savoir plus sur l'auteur, lire sa fiche Wikipedia

22:16 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

07/11/2017

Friedrich Herbert

Albert Richter-couverture.jpgDer Tod des Weltmeisters
Eine Radsportkarriere im Dritten Reich

Auteur : Herbert Friedrich

Mit einem Nachwort von Elmar Schenkel.

La mort du Champion du monde

Une carrière dans le cyclisme sous le Troisième Reich

Avec une postface d’Elmar Schenkel

 

Une histoire dramatique autour de l’ascension sportive et sociale du coureur cycliste Otto Pagler dans les années 30 – l’intrigue est savamment nouée avec en arrière-fond le réseau nazi qui commence à imposer sa loi.

Le personnage principal est calqué sur la biographie du coureur sur piste Albert Richter (1912-1940) né à Cologne. Il fut champion du monde du contre la montre des amateurs en 1932. En tant que professionnel, il fut sept fois champion allemand et deux fois vice-champion du monde. En restant fidèle à son entraîneur d’origine juive, il paya son courage de sa vie.

Il s’agit d’un roman complexe et tragique qui nous renseigne sur la machination et l’endoctrinement mis en marche par les nazis et auxquels peu de gens seulement savaient résister.

L’auteur, Herbert Friedrich (*1926), a connu l’époque comme soldat qui aimait la lecture de ses idoles, Thomas et Heinrich Mann, Anna Seghers, Lion Feuchtwanger, Bernhard Kellermann et Maxime Gorki.

 

Livre en allemand, traduction de Joachim Sistig

 

2015448 pagesMaxime Verlag

Prix : 19,95 €

16:50 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

21/06/2017

Schweikle Johannes

 Von Drais-couverture.JPGDie abenteuerliche Fahrt des Herrn von Drais

Eine Romanbiografie

Auteur : Johannes Schweikle

 

Karl von Drais hat die Welt verändert. Am 12. Juni 1817 brach er in Mannheim zur ersten Fahrt mit seinem Laufrad auf.


Der badische Freiherr von Drais träumte davon, mit seinen Ideen die Welt voranzubringen. Mit seiner Laufmaschine wurde der Mensch unabhängig vom Pferd. Aus eigener Kraft erreichte er das vierfache Tempo der Postkutsche, auf dem Veloziped konnte er schier utopische Entfernungen überwinden. Aber es dauerte fast ein ganzes Jahrhundert, bis Deutschland den Wert dieser Erfindung begriff. Der Pionier der modernen Mobilität wurde als Spinner verspottet, in der Revolution von 1848 scheiterte seine Euphorie des Aufbruchs in die Freiheit. Ein Gefährte schildert die  abenteuerlicheFahrt des Karl von Drais, der wie Don Quijote gegen Windmühlen kämpfte. Erst nach dem Tod des Erfinders setzte das Fahrrad weltweit zu seinem Triumphzug an.

Als Lehrling des Wagnermeisters in Mannheim, bei dem Drais sein erstes Laufrad bauen lässt, muss der Erzähler den Erfinder bei Probefahrten begleiten. Die anfängliche Skepsis des Handwerkers gegenüber dem komischen Adligen wandelt sich erst in Gefolgschaft, dann in Bewunderung. Gemeinsam fahren sie über Land. In Paris führen sie im Jardin du Luxembourg das Laufrad vor. [...]

Livre en allemand

 

2017168 pages – Klöpfer & Meyer

Prix : 20 €

11:55 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire, Romans | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

Al Mansour Haifaa

 Wadjda-couverture.jpgWadjda et le vélo vert

Auteure : Haifaa Al Mansour

 

Wadjda a 11 ans, une répartie malicieuse, un cœur indomptable et un seul rêve : obtenir le beau vélo vert qu'elle a vu en vitrine, pour faire la course avec son ami Abdullah. Et gagner ! Mais en Arabie Saoudite, il est interdit aux filles de faire du vélo. Wadjda n'est pas à cours de stratagèmes et de détermination pour arriver à ses fins.

Avec Wadjda, et sa mère, partagez les émotions, les défis et les rires de la vie quotidienne dans une culture où les filles ne sont pas les égales des garçons, où chacune de leurs libertés a un prix.

De 10 à 14 ans

 

2017352 pagesGallimard Jeunesse

Prix : 14,50 €

 

Ce livre fait évidemment référence au très beau film "Wadjda", réalisé en 2012 par Haifaa Al Mansour.

11:15 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Jeunesse, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

14/06/2017

Cuadrado Jomy

 Jeanne et le vélo-couverture.jpgJeanne et le vélo du Capitaine Gérard

Auteur : Jomy Cuadrado

 

Naissance d'un enfant, venu d'une femme tondue, et d'un véritable écrivain. Avec ce deuxième roman - mais est-ce vraiment un roman ? -, Jomy Cuadrado s'affirme à présent comme l'un des plus prometteurs parmi les écrivains de sa génération. L'intrigue peut en paraître simple. Il y va de parler de l'horreur que vécurent, jadis, quelques filles de France, amoureuses d'un Occupant qui n'avait strictement rien d'un nazi. Lorsque vint la libération, quelques ordures - le plus souvent des anciens collabos ou d'autres qui s'étaient spécialisés dans le trafic alimentaire, affamant sans hésitation tant leurs compatriotes que leurs voisins -, n'hésitèrent en aucun cas à les désigner à la vindicte populaire, histoire apparemment de passer pour des justes et des hommes loyaux... Les Allemands n'étaient pas tous des monstres. Il en fut de poètes, mais qui étaient aussi soldats. Et l'amour de la poésie peut rapprocher deux êtres, qui firent un enfant sans le savoir... La poétesse, même tondue, garda la tête haute : elle avait lu Louise Michel ! Et de la dignité humaine retrouvée devaient venir des retrouvailles, mais à quel prix ! Ce livre est beau, poignant, et il donne à penser, tant sur la mesquinerie et l'horreur que seuls les hommes peuvent produire, que sur la beauté de la vie, si difficile toutefois à découvrir, comme il n'est jamais d'espérance qui ne s'arrache, sur un fond de désespérance.

Pierre-Yves Ruff

 

2017164 pages – Éditions Theolib

Prix : 18 €

21:33 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

23/05/2017

Mc Dounough Yona Zeldis

 Un espion à vélo-couverture.jpgUn espion à vélo

Auteure : Yona Zeldis Mc Dounough

 

En 1942, les Allemands entrent en zone libre et envahissent le village de Marcel, où ses parents sont boulangers. Fou de cyclisme, il est incollable sur le tour de France et fait parfois les livraisons pour eux à vélo.

Mais un jour, Marcel découvre que les miches de pain qu’il transporte cachent des messages secrets. Ses parents, si discrets, font partie de la résistance.

C’est alors qu’arrive une nouvelle dans sa classe, Delphine. Sur son grand vélo rouge, elle est non seulement jolie, mais aussi la plus forte à la course ! Marcel et elle deviennent amis et prennent l’habitude de se retrouver en secret.

Bientôt, Marcel comprend qu’elle et sa famille sont en danger. Pour leur venir en aide, il devra se lancer à corps perdu dans une folle course contre la montre.

Un roman sur le courage, l’amitié et les risques qu’il faut parfois prendre dans la vie.

 À partir de 10 ans

 

2017240 pagesMagnard Jeunesse

Prix : 12,90 €

21:47 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Jeunesse, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

22/03/2017

Fontaine Denis

 

Fontaine-couverture.jpgLa route de Tamanrasset

Auteur : Denis Fontaine

 

Au milieu des années 1980, un jeune homme s’embarque pour Alger, muni d’un vélo et d’une tente, afin de rallier Tamanrasset. Non pour un défi physique, mais pour aller dans le désert, partir à la découverte des paysages sahariens et à la rencontre des Algériens, pour commencer à être acteur de sa propre vie, après sept ans d’études. Le récit de sa randonnée d’oasis en oasis, à hauteur d’homme, fait revivre au présent cette Algérie saharienne, grandiose, belle et fraternelle, devenue pour l’instant quasi inaccessible – insécurité oblige –, ainsi que l’itinéraire intérieur d’un jeune homme en quête de son identité et du sens de son existence.
Au bout du voyage, le narrateur met ses pas dans ceux de Charles de Foucauld, jusqu’au plateau de l’Assekrem. Il rend ainsi hommage à cet ermite du Hoggar, fondateur involontaire de Tamanrasset, où il mourut il y a cent ans, le 1er décembre 1916.

Denis Fontaine est médecin. Responsable de projets humanitaires, puis directeur d’études en santé publique, il exerce maintenant en santé au travail.
La route de Tamanrasset est son premier roman, largement inspiré du voyage qu’il a effectivement réalisé à cette époque.

 

2016228 pages – L'Harmattan

Prix : 21 €                                         

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog 

 

17:31 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Afrique, Algérie, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

02/03/2017

Pouy Jean-Bernard

cyclotourismes54 x 13   (roman)

Auteur : Jean-Bernard Pouy

Illustrateur : Raphaël Defossez

J’ai démarré au kilomètre 85 dans une descente. Je fonce. À partir de maintenant, faut tenir.

Dans la dix-septième étape du Tour de France, Lilian Fauger, un jeune coureur dunkerquois, s’échappe contre toute attente du gros de la troupe avec une telle hargne qu’il va faire le trou.

Alors Lilian gamberge : si c’était son jour, son étape ?

Et quand, derrière, la chasse est lancée, il n’est plus qu’un fuyard, un évadé qui voit revenir sur ses traces une sorte de peloton d’exécution.

À quoi pense un homme seul dans l’effort et la douleur qui monte ?

C’est la question que pose Jean-Bernard Pouy dans ce roman : quatre heures de l’histoire d’un coureur cycliste. Quatre heures : une vie ;  un suspense. Un roman noir aussi.

Car le Tour, c’est encore les équipes – celle de Lilian s’est construite de bric et de broc – les sponsors, l’argent, la télé – « le sport à la télé »...

2016 – 192 pages –  L'Atalante éditionsPouy-couverture.jpg

Prix : 12,50 €

 

 

La couverture de l'édition originale de 1996, chez l'Atalante

13:00 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

20/02/2017

Bonnefond Jean

 Bonnefond-couverture.jpgDemain d'autres viendront

Auteur : Jean Bonnefond

 

à Vélocio... l'amour de Florence sauvera-il Bertrand de la fatalité qu'il porte en lui ?

Le drame se noue sous les immenses sapins, avec quelquefois là-haut, taillée au couteau comme dans une chair vivante, la longue traînée du ciel.

- Adieu !

- A l'année prochaine !

Bon Dieu ! Qu'on a été content de se revoir ! Quelle grande famille que celle du vélo !

Tout à coup, Juste Rouquerolles s'arrête. Et si Mathilde avait raison ! … Bertrand qui n'était pas là.

Soudain lui apparut l'évidence d'une catastrophe.

Commentaire de Jean-Yves Mounier

 Conflits familiaux, concurrence amoureuse, relations professionnelles, rien de très original dans ce roman écrit en 1976 si ce n'est le milieu dans lequel il se déroule, celui des industriels du cycle de la région de Saint-Étienne et le site de son action principale, le col de Grand Bois, connu aussi comme col de la République et qui voit se dérouler tous les ans depuis 1922 une célèbre montée chronométrée connue sous le vocable de « Montée Vélocio » , en hommage à Paul de Vivie, alias Vélocio, apôtre de la polymultipliée à qui ce livre est dédié.

Ce roman est donc l'occasion de plonger dans l'ambiance des ateliers de constructions de cycles, de découvrir les réceptions organisées par la Chambre syndicale du Cycle, de partager la passion des cyclistes participant à cette épreuve sportive annuelle. Et de retrouver la trace de grands noms de la bicyclette comme le coureur et constructeur  André Bertin et Jean Bonnefond lui-même qui mit au point le célèbre tube Super-Vitus dans les Ateliers de la Rive, qui offraient ce livre à sa sortie.

 

228 pages – 1978 – Autoédition

16:20 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

07/02/2017

Wells H.G.

 

Wells-couverture.jpgLa burlesque équipée du cycliste

Auteur : H. G. Wells

 

Des Don Quichotte, chaque époque en voit naître une kyrielle. Au début du siècle, ils enfourchaient un vélo, comme cet Hoopdriver qui se lance sur les routes campagnardes afin de mieux maîtriser sa Rossinante d'acier. Ainsi, sans le vouloir, au cours de son périple, le petit vendeur de calicot découvre l'amour. Mais la Dulcinée peut être envoûtée par un suborneur. Alors commence la véritable aventure. Elle a le parfum des Pickwick papers de Dickens. Elle aurait pu être interprétée par Buster Keaton.
En effet, on sourit ou on rit de cette équipée, mais, quelquefois, le rire se coince dans la gorge.

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Cet ouvrage est la traduction française de « The wheels of chance » paru en 1896 ; d'abord édité en 1906 en France sous le titre « La burlesque équipée du cycliste », il fera l'objet d'une nouvelle traduction en 1926 sous le titre « Les roues de la chance » plus proche de l'original avant de reparaître dans la collection de poche Folio sous son premier titre français. Aucune de ces éditions n'a cru bon de reprendre les belles illustrations de James Ayton Symington figurant sur l'édition originalWells-illustration.jpege.

 

Ce roman fait l'objet d'une très complète fiche Wikipedia que nous vous invitons à consulter pour en savoir plus. 

 

1984288 pagesFolio Gallimard (format poche)

Prix : 8,20 €

Pour nos lecteurs anglophones, nous signalons également la parution d'une étude sur l'importance de la bicyclette dans les œuvres de H. G. Wells, également présentée sur ce blog.

14:50 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Angleterre, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

14/12/2016

Cagnati Inès

 

Cagnati-couverture1973.jpgLe jour de congé

Auteure : Inès Cagnati

 

Galla a quatorze ans. Elle veut réaliser un vieux rêve : acheter les terres promises et sauver la famille de cette ferme égarée au cœur des marécages où se perdent les hommes et les bêtes. Elle abandonne la maison et les sœurs innombrables, malgré les supplications de la mère que son absence laisse inconsolée.
La voilà donc, sauvage gamine amoureuse du soleil, incongrue dans le monde policé des lycéennes, dont une seule, la belle et lumineuse Fanny, s'intéresse à elle.
Galla réalisera-t-elle son rêve ? Vient ce samedi triste de décembre où le désir de revoir sa mère la décide à revenir chez elle. Elle parcourt sur sa vieille bicyclette les trente-cinq kilomètres qui la séparent de la maison. Lorsque enfin elle arrive, son père la chasse. Pourquoi ?

1973 - 198 pages - Denoël Cagnati-couverture2017.jpg

 

Ce livre va faire l'objet d'une nouvelle édition en février 2017 dans la collection L'imaginaire de Gallimard.

 

 

 

Informations fournies par Hervé Le Cahain

16:00 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

31/10/2016

Lebonnois Michel

cyclotourisme LE VÉLO et Autres Histoires

(Livre Jeunesses)

Auteur : Michel Lebonnois

Illustrations Monique Haupin

Tous les vélos n’ont pas la chance de faire le Tour de France. Celui-là moins encore que les autres...

Six histoires courtes pour se distraire ou pour réfléchir ...

- Le Vélo - J’entends la pie qui chante- Ronds-points - Le Z(im)bu - La Ménie Hennequin

2016- 99 pages – Format : 11 X 14 – Éditeur : Les Cahiers du Cotentin – 65 rue Saint-Sauveur – 50130 Cherbourg-en-Cotentin.

Prix : 7 €

 

08:39 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Jeunesse, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer