Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2020

Harmel Zartman Marie-Danièle

Harmel Zartman-couverture.jpgÀ travers la Normandie martyre, 1944
Raconté par mon père, Léon-Félix Harmel

Auteure : Marie-Danièle Harmel Zartman

 

Ce livre est le récit émouvant d'un père français, sa femme et leur fille qui se sont trouvés à Paris le 5 juin 1944 quand le reste de la famille était sur leur ferme en Normandie à quelques kilomètres des plages du débarquement.
Ils trouvèrent des vélos pour parcourir les 220 kilomètres à travers de nombreux bombardements jusqu'à Caen, où ils rencontrèrent des lignes allemands impénétrables entre eux et la ferme. Pendant un mois, père et fils aidèrent à organiser la défense civile de la ville, et quand Caen fut enfin libéré ils reprirent leurs bicyclettes pour atteindre la ferme, où tous étaient sains et saufs.
Ensuite, le père parcourut le pays, où il était connu, afin d'établir des services administratifs dans la Normandie libérée où il décrit la destruction subie dans la région.
Un récit personnel, raconté à ses enfants, présenté par sa fille (qui se trouvait à la ferme) et préservé pour la postérité.

Commentaire d'Hervé LE CAHAIN
Je viens de terminer la lecture de ce livre. Les 40 premières pages concernent le voyage à vélo de Paris à Caen .
Ensuite , bloqué dans cette ville ; le père aide les habitants durant un mois. Après une accalmie , ils finissent leur voyage au Fresne.
Incroyable de voir cette volonté de pédaler avec les risques de mourir : nous sommes 2 jours après le débarquement en Normandie . Intéressant aussi , comment la vie ( survie plutôt) s'organise en juin et juillet 1944 à Caen.
À la fin du livre , ils reviennent à vélo à Paris .
Dommage que le voyage de 2012 à vélo - Marie-Danièle Harmel Zartman et son mari , avec des cousins, ont refait le même voyage à vélo eu juin 2012 de Paris au Fresne en Normandie. - ne soit pas dans le livre.
J'ai suivi la progression de leur voyage avec une carte Michelin n°55 au 1/200 000e Caen-Paris de ....1946.

 

2015142 pagesAutoédition disponible, entre autres, auprès de la librairie Ariane à Rennes

Prix : 10,70 €

Il est possible de découvrir ce livre en ligne en cliquant ici.

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

11:20 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

03/11/2020

Zamacoïs Miguel

Zamacois-couverture.pngLe vélocipède à travers les âges

Auteur : Miguel Zamacoïs

 

Présentation établie par Keizo Kobayashi que nous remercions chaleureusement
C’est une brochure in-16 de 71 pages qui raconte, comme l'indique le titre : Le vélocipède à travers les âges. Imaginons que l’auteur, en sortant de chez lui pour faire du vélo, trouve un fossile vélocipédique dans une carrière. Comme cela son histoire de la bicyclette commence. En 1893, l’année de la publication de ce petit livre, le vélo était vraiment à la mode. L’auteur propose donc « une histoire des cycles à travers les âges » en cinq chapitres.
En fait, ce n’est pas une histoire de la bicyclette comme nous l’entendons par là mais c’est un roman qui sort complètement de la tête de l’auteur sans les documents à l’appui. D’ailleurs l’auteur l’affirme même deux fois : « Quoique les documents relatifs à l’invention du vélocipède fassent absolument défaut » et un peu plus loin « Une vaste lacune existe dans l’histoire des cycles, mais la méthode de l’hypothèse, n’en déplaise à Descartes, nous permet d’avancer une quasi-certitude. »
Mais ça date de 1893, c’est-à-dire l’histoire du vélocipède inspirée notamment par celle de Baudry de Saunier :

  • en 1790, le célérifère de Sivrac sans guidon,

  • sans l’année précise, la draisienne du baron de Drais qui « rend mobile la roue de devant » ,

  • en 1855, l’invention de la pédale par Pierre Michaux.

L’auteur ne parle pas de grand-bi ni de safety, et il passe directement à la bicyclette d’alors. C’est amusant et intéressant avec ses dessins humoristiques mais comme le titre indique finalement bien le contenu, ce n’est pas un livre sur l’histoire de la bicyclette et il faudrait le lire en tenant compte de cela.
Cette brochure est illustrée de vingt dessins faits de l’auteur lui-même.

 

1893 71 pagesSociété d'éditions scientifiques

Gravure.JPG

Sur l'auteur, lire la fiche Wikipédia dédiée.

11:36 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Roman | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

30/10/2020

Ténor Arthur

Ténor-couverture.jpgMémoire à vif d'un poilu de quinze ans

Auteur : Arthur Ténor

 

Maximilien, dit Max, a quinze ans quand la Première Guerre mondiale éclate. Après s'être juré de devenir un grand journaliste, le voilà parti de Paris, à bicyclette, en direction du front.
Grâce à la protection de Gaston, un soldat français à qui il a sauvé la vie, Max parvient jusqu'aux tranchées. Il découvre alors le terrible quotidien des poilus, les privations, la saleté, et surtout la mort en direct.
Comme tous ses frères d'armes, il subira cette guerre et se rebellera contre l'inacceptable.

Arthur Ténor place habilement le lecteur dans la peau d'un jeune novice dont l'enthousiasme va rapidement être mis à rude épreuve. Car la guerre, ce n'est pas une belle expédition, mais une terrible machine à broyer les corps et les esprits.

Pour les 9-12 ans.

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER
Certes, ce roman, plus spécifiquement destiné aux adolescents, n'aborde que peu le thème de la bicyclette cher aux animateurs de ce blog.
Une balade « à la fraîche et au pif », pour, en réalité, observer de curieux mouvements de taxis, et surtout, le vélo comme moyen de transport pour se rendre, depuis la capitale, sur la ligne de front, là où Max va découvrir ce qu'est vraiment la guerre, loin de ses rêves adolescents, loin du romantisme et de la volonté de changer le monde propre à son âge.
À travers les péripéties de son héros, Arthur Ténor dresse un portrait sensible et documenté ce que qui fut la « Grande Guerre » dans ses différents aspects pour les Poilus, vie quotidienne, peur, patriotisme, hiérarchie militaire, mais surtout fraternité et humanité, quoi qu'il en coûte.

Offrez ce livre à vos enfants, vos petits-enfants, une belle porte d'entrée avant d'aborder les œuvres majeures sur le sujet, Genevoix, Barbuse, Jünger et tant d'autres...

 

2018144 pagesGulf stream éditeur, format poche

Prix : 5,90 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

Ténor-couverture-original.jpg

 

 

Réédition au format poche d'un ouvrage paru initialement en 2007 chez le même éditeur.

Pour en savoir plus sur l'auteur, voir son site

10:44 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Jeunesse, Roman | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

14/10/2020

Steinmann Gustav

Velocipede-couverture.jpgDas Velocipede
Seine Geschichte, Konstruktion, Gebrauch und Verbreitung

Auteur : Gustav Steinmann

 

Cette jolie petite republication n‘est guère plus volumineuse qu’une boîte d’allumettes, éditée et accompagnée par une postface explicative de Hans-Erhard Lessing.
La joie de rouler à toute allure sur son engin en fer est évoquée avec grand intérêt par un aficionado de la ville de Leipzig en 1870.
Quand ce petit bouquin est publié pour la première fois, la deuxième vague d’euphorie pour la bicyclette est déjà presque passée, mais sa marche victorieuse est inébranlable. Il s‘agit de la troisième publication jamais consacrée au vélo en Allemagne et il n’en reste que trois exemplaires originaux à ce jour.

Livre en allemand, traduction de Joachim Sistig

 

2008160 pagesHyperion Verlag

 

Réédition d'un livre paru en 1870

11:14 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire, Livre en allemand | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

17/09/2020

Berto FranckJ.

Dancing chain-2016.jpgThe dancing chain
History and development of the derailleur bicycle

Auteur : Franck J. Berto
avec des contributions de Ron Shepherd, Raymond Henry, Walter Ulreich, Tony Hadland, Gordon Selby et Jan Heine

 

Cinquième édition mise à jour et enrichie d'un « classique instantané » qui a pris tout le monde par surprise, cet ouvrage contient de nouveaux tests de produits, de nombreuses illustrations supplémentaires, dont certaines de Daniel Rebour jamais publiées et balaie toute l'histoire du dérailleur, des « préhistoriques » mécanismes d'engrenage aux tout derniers composants produits jusqu'en 2016.
Comment un sujet aussi spécialisé a-t-il pu susciter autant d’intérêt ? Alors que tous les autres livres d’histoire du cycle couvrent le développement précoce en détail, mais n’ont rien de plus à dire une fois que le vélo de sécurité moderne est introduit à la fin du 19e siècle, ce livre reprend là où les autres s’arrêtent.
C’est l’histoire du vélo moderne au cours du siècle dernier, ou, autrement dit, le premier siècle du vélo à dérailleur.

Livre en anglais.


2016
400 pagesVan der Plas publications

Prix : US$ 49.95

 

Sur l'histoire des changements de vitesse, voir également « Du vélocipède au dérailleur moderne », l'indispensable travail de Raymond Henry.

Dancing chain-2000.jpg

 

 

 

La couverture de la première édition de 2000 sur laquelle Raymond Henry et Ron Shepherd sont crédités.

09:58 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

29/06/2020

Henry Raymond

Raymond Henry-photo.png

Raymond Henry, historien du cyclotourisme et de sa fédération, spécialiste de Vélocio et des changements de vitesse nous a quittés le 21 juin dernier.
Il laisse un grand vide autour de lui, celles et ceux l'ayant côtoyé connaissaient sa très grande gentillesse et sa disponibilité pour aborder tous les sujets liés au cyclotourisme.
Grand collectionneur de machines mais aussi pratiquant assidu, sa silhouette et son sourire resteront dans nos mémoires à jamais.

Pour se consoler, un tout petit peu, nous pourrons relire les ouvrages qu'il a consacré à Vélocio, à l'histoire du cyclotourisme en 3 tomes, à Charles Antonin et à l'histoire des changements de vitesse .

Signalons que la biographie de Vélocio citée ci-dessus va être rééditée très prochainement par le Musée d'art et d'industrie de Saint-Étienne.

 

Lire également l'hommage que rend Jacques Seray à son ami Raymond.

12:41 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

Henry Raymond

du_velocipede_au_derailleur_moderne.jpgDu vélocipède au dérailleur moderne
La surprenante histoire des changements de vitesse

Auteur : Raymond Henry

 

Ce document de référence traite de manière très vivante un sujet technique : l'histoire des changements de vitesse utilisés en France, depuis les systèmes primitifs des vélocipèdes jusqu'aux dérailleurs français des années 1980.
L'année 2003 marquant le cent cinquantième anniversaire de la naissance de Vélocio, Raymond Henry ainsi que l'Association des Amis du musée d'Art et d'Industrie de Saint-Étienne se devaient de célébrer cet événement en proposant une nouvelle édition de cet ouvrage corrigé et réactualisé par rapport à sa première version de 1988.
Ce travail se révèle être un véritable guide de visite des collections permanentes du musée, étant donné la richesse de ses fonds dans le domaine du changement de vitesse : machines de Vélocio, collection de dérailleurs « Cyclo », ou « Simplex », documents et archives concernant les concours techniques, essais …, collections constamment enrichies grâce à la collaboration permanente de la Fédération Française de Cyclotourisme.

 

2003158 pagesAssociation des Amis du Musée d'Art et d'Industrie de Saint-Étienne

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

12:22 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Technique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

27/06/2020

International Cycling History Conference

Index-couverture.jpgCumulative Index of the proceedings
Cycle History 1 (1990) to Cycle History 30 (2019)

Auteur : International Cycling History Conference (ICHC)

 

Un nouvel index recensant les actes de l’ICHC, volumes 1 (1990) - 30 (2019) vient d'être publié. Cet index de 80 pages est disponible gratuitement pour tous les amis de l’ICHC. Il offre un moyen facile de rechercher parmi 30 ans de documents contenus dans les Actes.
Les articles peuvent être recherchés par auteur, sujet général, sujet spécifique et pays.
Il y a maintenant plus de 5 000 pages des Actes de l’ICHC, publiés en 30 volumes. Plus de 300 auteurs ont présenté des communications sur leurs recherches sur divers sujets relatifs à l'histoire des cycles et du cyclisme lors des conférences annuelles de l’ICHC, et les communications ont été imprimées dans les Actes de ces conférences.
La première conférence de l'ICHC a été organisée par Nicholas Clayton en 1990 en tant que tribune pour la présentation et la discussion ultérieure d'articles sur des sujets relatifs à l'histoire des cycles et du cyclisme, et ces conférences annuelles ont lieu dans différents pays du monde.
À l'heure actuelle, 12 grandes bibliothèques (au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et aux États-Unis) sont répertoriées dans l'index et disposent de séries complètes de ces actes prêts à être utilisés par les personnes intéressées.
Des copies imprimées de cet index de l'Histoire du cycle 1 (1990) - Histoire du cycle 30 (2019) sont disponibles gratuitement en envoyant 10 dollars US pour l'emballage et l'envoi à Gary W. Sanderson , président du Comité des publications de l’ICHC, 63 Fells Rd., Verona, NJ 07044, USA, ou lors de la participation à de futures conférences de l’ICHC, dans la limite des stocks disponibles.

 

202080 pagesAutoédition disponible auprès de Gary W. Sanderson

Prix : US$ 10 pour frais de port et d'emballage

Ouvrage en anglais, traduction de Maryse Le Cahain.

 

Sur les actes de la conférence publiés en France, voir la fiche dédiée sur ce blog.

10:06 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

21/05/2020

Seray Jacques

Presse-couverture.jpgLa presse et le sport sous l'Occupation

Auteur : Jacques Seray
Préface : Pierre Albert

 

Jacques Seray, mène ici une enquête inédite.
Il nous montre combien le sport et la presse furent des enjeux majeurs, l’un pour Vichy, l’autre pour l’occupant.
Entre les mains de Jean Borotra puis de Jep Pascot, les deux ministres des Sports de Pétain, le sport devint un outil de propagande privilégié. Ils vont cadenasser l’organisation du sport pour mieux le mettre au service d’une idéologie : « la révolution nationale » chère au Maréchal.
Une pathétique chimère !

 

2011320 pagesLe Pas d'oiseau

Prix : 23 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

13:47 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire, Jacques Seray | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

08/05/2020

Testuz Patrick

epoques-epiques-couverture.pngÉpoques épiques

Auteur : Patrick Testuz

 

De A à Z : le tour d’un peloton improbable et cosmopolite aux talents multiples surgit des temps héroïques.
Du Vaudois Edmond Audemars, premier Suisse champion du monde de cyclisme, à Arthur-August Zimmerman, le mythique pistard américain, en passant par la Belge Hélène Dutrieu et  l’Italienne Alfonsina Strade, seule femme à avoir participé à un grand tour. Le vélo a été un symbole d’émancipation pour la femme. Au début du XXe siècle, l’histoire du vélo se confond avec celle de l’aviation. 9% des pistards de haut niveau recensé en 1900 figurèrent parmi les pionniers de l’air une décennie plus tard.
La polyvalence de ces merveilleux fous pédalant et volants sur leurs drôles de machines était-elle plus remarquable que leur audace admirable ?

 

201956 pagesL'Album du Sport

Prix : 23 €, port compris

Revue lue et appréciée par le comité de lecture du blog

 

Patrick Testuz a également publié trois brochures, « Le Tour des Suisses » , « Le livre d'or du Tour de Romandie » et « Maillot rose, les Suisses qui ont fait le Giro » , toutes disponibles sur le site de l'Album du Sport ou en le contactant directement par courriel.

10:39 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Revue, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Fernandez Marc

Fernandez-couverture.jpgLe nouveau western

Auteur : Marc Fernandez

 

Rodrigo Díaz de Vivar, plus connu sous le nom du Cid, n'est pas que le héros d'une pièce de théâtre. Ce fut un chevalier. Un vrai. Banni par le roi Alphonse VI, il a traversé l'Espagne au XIe siècle. Il a gagné des batailles. Contre les Musulmans et avec eux. Un mercenaire avant l'heure . Un combattant légendaire.
Si le Cid voyageait à cheval, c'est sur son VTT – baptisé Tornado – que Marc Fernandez suit sa route de Burgos, ville natale du chevalier, jusqu'à Valence où il mourut en 1099. Une épreuve et un défi pour l'auteur, à la découverte d'une partie méconnue de l'Espagne, médiévale, immensément vide.
900 km à vélo, 11 302 mètres de dénivelé positif dans un décor de western, pour retracer la vie extraordinaire d'une figure mythique digne d'un personnage de polar.

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER
En France, le Cid est généralement associé à la pièce de théâtre tragi-comique de Pierre Corneille. Corneille, oiseau emblématique que Rodrigue considérait comme porteur de chance et dont Marc Fernandez va guetter chaque apparition lors de son périple à travers une Espagne loin des clichés habituels. L'Espagne dans laquelle va pédaler l'auteur est secrète et méconnue, pas toujours réconciliée avec son passé proche, ses paysages sont époustouflants de grandeur et de vide – Sergio Leone ne s'y est d'ailleurs pas trompé, lui qui a filmé en ces lieux immensément photogéniques quelques-unes des scènes les plus fameuses de ses western-spaghettis – et ses habitants rugueux mais ô combien accueillants.
Alternant narration de son voyage, faits historiques bien étayés et réflexions personnelles, Marc sur son fidèle Tornado nous offre un récit palpitant, d'une écriture fluide et précise et nous conduit peu à peu vers ce qui sera le dénouement de la pièce, la révélation de la raison cachée de ce voyage.
Très fortement recommandé.

 

2020192 pagesPaulsen

Prix : 19,50 €

Livre lu et particulièrement recommandé par le comité de lecture du blog

10:33 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Espagne, Histoire, VTT | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

06/05/2020

Collectif

INPI-couverture.jpgLes cycles de l'innovation
La propriété industrielle illustrée par l'histoire du vélo, des origines à nos jours

Auteur : Collectif

 

Extrait de la préface de Daniel Hangard, directeur général de l'INPI

Depuis quelques années, l'INPI s'attache à promouvoir la propriété industrielle auprès des différents publics et en particulier auprès des jeunes. Connaître les principes de base de la propriété industrielle et les appliquer est aujourd'hui une nécessité pour valoriser l'innovation, pour développer des entreprises et leur permettre d'affronter la concurrence maintenant mondiale.
C'est dans ce contexte qu'INPI-Expo, centre de valorisation des archives et du patrimoine de l'INPI, propose l'exposition « Les cycles de l'innovation : La propriété industrielle illustrée par l'histoire du vélo, des origines à nos jours ».
En exploitant les richesses du fonds historique qu'il détient, l'INPI présente d'une façon qui se veut didactique et attrayante la propriété industrielle en action sur un terrain connu de tous : « le vélo ».
[…]

 

200390 pagesINPI (Institut National de la Propriété Industrielle)

Prix : 35 €

10:31 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Catalogue, Exposition (s), Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

14/03/2020

Burneau Gabriel

Couv Tour de France Vendee.jpgL'histoire du Tour de France en Vendée

Auteur : Gabriel Burneau

 

Une histoire du célèbre Tour et son épopée vendéenne...
Dans cet ouvrage, Gabriel Burneau raconte l’histoire du Tour de France en Vendée. Depuis la première étape en 1903 jusqu’à aujourd’hui, il revient sur les moments qui ont marqué le département, mais aussi sur les rouages de cet événement national. Vous saurez comment, durant l’entredeux-guerres, les 13 arrivées successives du Tour de France aux Sables d’Olonne permettront à la ville de développer son tourisme ; ou encore comment, après la Seconde Guerre mondiale, il a fallu repartir de zéro pour réorganiser le Tour et son passage en Vendée…
Chaque édition est expliquée en détail.

Si vous aimez le cyclisme, si vous avez vu un jour tout près de chez vous passer le Tour de France, si vous avez suivi une arrivée d’étape à la télévision, si Bernard Hinault, Jean-René Bernaudeau, Thomas Voeckler vous rappellent des souvenirs alors pas de doute ce livre s’adresse bien à vous.
Entrez dans cette fabuleuse histoire du Tour de France en Vendée écrite au cœur d’un département indéfectiblement cycliste.
Les amoureux de la petite reine se doivent de posséder ce livre.

 

2015200 pages + 1 cahier photos – Geste Éditions

Prix : 19 €

15:44 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

21/02/2020

Collectif

Le Randonneur narbonnais-couverture.JPG

Le Randonneur narbonnais

Auteur : Collectif

 

Extraits du site du club « Les Randonneurs narbonnais »

Vingtième siècle, début des années 20 : après une douloureuse période de longue et terrible guerre, les Français reprennent  peu à peu goût à la vie et tentent d’oublier ce cauchemar qui a fait tant de victimes.
Quelques années passent après l’armistice du 11 novembre 1918 qui a scellé la paix entre les belligérants et un groupe d’amis passionnés de vélo fonde lors d'une assemblée générale constitutive le 5 septembre 1924 une association de loisirs pour satisfaire un réel besoin d’évasion.
Le but affiché aux statuts est clair: "développement et encouragement du grand tourisme à bicyclette".
Les Randonneurs Narbonnais sont nés.
Les voilà partis dans une chaleureuse et joyeuse ambiance sur les routes de notre région, alors beaucoup plus propices à la pratique cycliste que de nos jours : rares en effet sont les véhicules à quatre roues à y circuler.

Dès 1928 un bulletin mensuel intitulé "Le Randonneur Narbonnais" est édité ; il paraîtra durant une dizaine d'années. [...] 

 

Sur le site Gallica de la BNF, 10 numéros de ce bulletin sont disponibles en téléchargement, entre juin 1934 et juin 1939. Une belle occasion de se replonger dans une époque où la FFCT s'appelait encore la Fédération Française des Sociétés de Cyclotourisme, où cyclotourisme et cyclo-camping étaient étroitement associés et où, dans le cadre d'un camp marin à Gruissan, les « campeurs mâles » devaient s'installer à gauche du mât central alors que les « ménages » se plaçaient à droite ; il est cependant précisé que « les personnes gardent toute liberté d'allées et venues" !

17:38 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Revue | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

19/02/2020

Waret Philippe

Waret-couverture.jpgLes rouleurs de Barbieux

Auteur : Philippe Waret

 

La mode vélocipédique a gagné Roubaix mais elle ne fait pas l'unanimité.
Des méfaits criminels perpétrés par les anti-vélo amènent Arnaud Dupin et l'équipe du Populaire à enquêter, au moment où Roubaix va passer des épreuves vélocipédiques dans les allées du Parc de Barbieux aux courses sur piste du nouveau vélodrome.

Sur le modèle des Nouveaux Mystères de Paris de Léo Malet, Philippe Waret a relevé le défi de consacrer douze romans populaires au Roubaix de la fin du XIXe siècle.
Chaque histoire prendra place dans un quartier de la ville.
Les Rouleurs de Barbieux est le quatrième de la série.

 

2019252 pagesPôle Nord Éditions

Prix : 10 €

22:22 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Roman, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

17/02/2020

Antoine Philippe, Méaux Danièle, Montier Jean-Pierre

La France en albums-couverture.jpegLa France en albums (XIXe-XXIe siècles)

Auteur.e.s : Philippe Antoine, Danièle Méaux, Jean-Pierre Montier

 

Le présent ouvrage est issu d’un colloque qui s’est déroulé en 2016 au Centre culturel international de Cerisy. Les études qui sont ici rassemblées examinent les modalités selon lesquelles le livre – incluant des mots et des images en un univers clos – s’offre comme le réceptacle privilégié d’un archivage du patrimoine monumental ou paysager.
Les représentations des sites s’articulent à l’évolution des pratiques humaines de l’espace. Du XIXe siècle à nos jours, des continuités, des seuils ou des évolutions peuvent être dégagés. La manière dont les albums conjuguent une portée esthétique à des enjeux géopolitiques est particulièrement étudiée, comme la façon dont se combinent la suggestion d’une identité et ses retombées en matière de préservation, d’aménagement ou encore de valorisation économique des lieux.

Un chapitre est consacré à la France cyclotouriste par Laureline Meizel.

Sa conférence
« La pédale ou le piolet : quelle France des loisirs dans les livres illustrés de la Belle Époque ? » est à écouter ici.

 

2017396 pagesHermann

Prix : 28 €

17:24 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

28/01/2020

Bellego Christian

Bellego-couverture.jpgFraude et douane à bicyclette le long de la frontière du Nord

Auteur : Christian Bellego

 

Face à l'apparition de la bicyclette dans la contrebande, la Douane mène un combat incessant : la bicyclette est-elle une voiture (la fraude est alors plus sévèrement punie) ? Le cyclise est-il un cavalier (répression plus sévère également) ? Les marchandises, transportées plus aisément, sont moins souvent saisies et sortent de la zone sous surveillance douanière : il faut accroître le rayon d'action du service, il faut rendre la douane plus mobile.
La Douane aussi utilise la bicyclette pour le service. Il est symptomatique de noter que ce sont les agents qui l'introduisent, dès 1893, et qu'ils s'en équiperont toujours à leurs frais.
Cependant, la fraude est telle à la frontière du Nord qu'on y introduira la bicyclette en y maintenant les effectifs... Des interceptions spectaculaires sont réalisées. Mais l'apparition des « briseurs de frontières » en véhicules automobiles – alors que la douane est toujours à bicyclette – va amorcer son déclin, au profit de la motorisation des services.
Un livre passionnant, richement documenté, fruit de nombreuses années de recherche, avec, en première partie, un intéressant historique de la bicyclette.

 

1998294 pagesHoutland Éditions

13:47 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

25/01/2020

Renoy Georges

Renoy-couverture.jpg

Le vélo au temps des belles moustaches
Guides rétro

Auteur : Georges Renoy

 

De tous les moyens de locomotion issus de l'imagination de l'homme, le vélo est celui qui connut les plus folles équipées, sans doute parce qu'il fut le plus populaire.
Son premier âge d'or occupe le dernier quart du dix-neuvième siècle tout entier et il serait vain de vouloir faire l'inventaire complet des modèles qui virent alors le jour, depuis l'ahurissant monocycle jusqu'à la non moins stupéfiante décuplette. Plus d'une fois, les constructeurs réussirent l'impossible, plongeant l'amateur de vélocipédie dans un véritable univers de science-fiction technique.
De même, il est exclu de dresser la liste exhaustive de tous les champions, petits et grands qui, tant sur l'Ancien que sur le Nouveau Continent, puisèrent dans la manne aux lauriers, dès 1867.
Ce petit livre est un vibrant salut à tous ceux qui, moustaches en bataille, réussirent l'exploit de faire franchir à la « petite reine » le cap difficile du vingtième siècle. Né sous les quolibets, le vélo apparaît à l'homme d'aujourd'hui comme l'instrument d'un nouvel art de vivre.
Menacé d'asphyxie, le citadin de l'an 2000 devra peut-être réapprendre à pédaler. En attendant, qu'il se régale de ce bol d'air frais qui fleure bon la liberté.

 

1975112 pagesRossel Édition

10:01 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

23/01/2020

Pasteur Claude

Pasteur Claude  Les femmes à bicyclette .jpgClaude Pasteur présente... les femmes à bicyclette à la Belle Époque

 

Est-ce bien convenable pour une femme de monter à bicyclette ? Ce nouveau sport n’est-il pas réservé aux demi-mondaines et une femme de la bonne société peut-elle se hasarder à pédaler en public ?
Est-il prudent de laisser vélocer les jeunes filles ?
La pratique du vélo ne donne-t-elle pas aux femme certaines habitudes vicieuses, s’il faut en croire quelques médecins ?
Comment faut-il s’habiller ? Faut-il porter un pantalon, au risque de faire scandale ? Peut-on conserver sa voilette et ses gants ? Doit-on ôter son corset ?
Est-il vrai que la bicyclette soit une cause de dépopulation, ou bien au contraire favorise-t-elle la natalité et les élans de l’amour entre vélocipédistes de sexe diffèrent ?
Toutes ces questions et bien d’autres, on se les posait très sérieusement à la Belle Époque, comme en attestent les témoignages écrits de 1893 à 1903 par des médecins et des personnalités du temps. Textes et gravures nous restituent cette Belle Époque déjà étonnamment sportive, où les femmes « véloçaient » sous les regards intéressés des messieurs à belles moustaches, eux-mêmes cyclistes convaincus. Des journaux spécialisés connaissaient un énorme succès. Les premières courses enthousiasmaient le public et parmi elles, les courses de dames qui auréolaient de gloire les heureuses gagnantes couvertes de fleurs et qui se lit d’un bout à l’autre avec le sourire.

 

1986 – 260 pagesÉditions France-Empire

21:57 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

Gougaud Bernard & Mahistre Didier

Aux sources-couverture.jpg

Aux sources de la bicyclette

Auteurs : Bernard Gougaud & Didier Mahistre

 

Les origines de la bicyclette sont méconnues voire opaques. Ce véhicule simple et rudimentaire est pourtant la somme d'intelligences humaines.
Après cinq années de recherches, d'analyses de documents authentiques, originaux et pertinents, les auteurs nous entraînent dans une folle enquête à l'aide d'indices parfois ténus pour nous en faire découvrir la genèse.
Ils ont consulté, trié, étudié et recoupé des milliers d'articles, gravures, lithographies, travaillé plus particulièrement sur les brevets d'inventions allemands, français, anglais, américains, suisses... de 1790 à 1870.
Le brevet, au-delà de la protection juridique qui en est le but premier, est aussi en quelque sorte le condensé instantané et réfléchi de l'ingéniosité de son inventeur qui décide de transcrire à un moment très précis son imaginaire, sa vision et ses innovations techniques anticipant ainsi les bouleversements sociétaux. C'est là, dans le descriptif du mémoire et dans les dessins qui l'accompagnent qu'il couche sa subtilité;
Après avoir digéré la somme d'informations extraordinaires et validé les hypothèses techniques, Bernard Gougaud et Didier Mahistre nous livrent ici les sources, les archives et les études dans le contexte des différentes époques, pour nous guider et fonder, à la lumière de celles-ci, notre propre analyse. Preuves à l'appui, la bicyclette, notre bicyclette moderne est née en France il y a 150 ans...
Charles Desnos-Gardissal (1832-1882) est le nom de cet inventeur peu reconnu dont vous allez entendre dorénavant parler et vous découvrirez également en annexes d'autres éléments dont les vrais faux de l'histoire Michaux.

 

2020256 pagesVélocyclo Éditions

Prix : 45 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog  

15:45 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

13/01/2020

Lorriaux Pierre

Lorriaux-couverture.jpgVélos et bicyclettes

Auteur : Pierre Lorriaux

 

La petite reine aujourd'hui à l'honneur a connu son essor à la Belle Époque. Dès la fin du XIXe siècle, elle devenait fonctionnelle et était produite de manière industrielle. Abordable, son usage se répandit dans toutes les couches de la société. Pratique, moins encombrante qu'un cheval, la bicyclette était à la fois un moyen de transport, un loisir et un sport.
Pierre Lorriaux collectionne depuis une trentaine d'années les cartes postales qui lui sont consacrées. Ce radio-reporter sportif nous fait partager sa passion en exposant ici une sélection de cartes magnifiques.
De la fabrication en passant par les commerces de cycles, les courses sur route ou sur piste, les championnats, les courses de village, mais aussi les promeneurs, livreurs ou militaires, Pierre Lorriaux ne néglige aucun domaine.

 

2010128 pagesÉditions Sutton

Prix : 21,30 €

18:17 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Livre-catalogue | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

08/01/2020

Brotherton Phil

Trail of poppies-couverture.jpgTrail of poppies
Gallipoli to Yorkshire in remembrance to the Great War

Auteur : Phil Brotherton

 

Trentenaire britannique, Phil Brotherton a parcouru d'Est en Ouest les différents fronts de la Première Guerre mondiale, à bicyclette. Avec, dans son sac à dos, trois mille « poppies » et quatre mois de médicaments contre l'épilepsie. Il raconte son périple dans un livre de deux cent vingt pages , qu'il a décidé d'offrir gratuitement sur internet. [...]
Originaire du Yorshire, en Angleterre, ce demandeur d'emploi en prises avec une maladie handicapante (crises d'épilepsie suite à un accident crânien en 2003) s'est soudain senti pousser des ailes, emporté par le grand souffle des commémorations du Centenaire de la Première Guerre mondiale. Son idée de départ était de parcourir à vélo les grands sites du front en France et Belgique, mais très vite, de peur d'éclipser toute une partie de l'histoire de la guerre 14-18, son projet s'est nourri d'une toute autre ambition : se lancer le défi un peu fou de parcourir l'intégralité des champs de bataille, d'Est en Ouest, soit une expédition de cinq mille six cents kilomètres... [...]

D'après une publication du site du Centenaire

 

2018220 pagesAutoédition disponible auprès de l'auteur

Prix : édition gratuite en pdf

Livre en anglais.

Pour en savoir plus, consulter le site dédié.

14:22 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Europe, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

05/01/2020

Didier Patrick

Didier-couverture.jpgFernand Fayolle, ce saltimbanque du cycle

Auteur : Patrick Didier

 

L'ancien pharmacien gaudois Patrick Didier, natif de Menton, demeure par la plume dans la roue des champions cyclistes d'avant-guerre. Après s'être intéressé au passé glorieux du Vençois d'adoption Jean Fréchaut, à celui des champions cyclistes azuréens entre 1919 et 1939 et à celui des vélodromes du pays niçois, le voici en compagnie de Fernand Fayolle dit « Le Maréchal », l'un des plus brillants champions cyclistes azuréens des années trente.
Natif de l'Isère, arrivé à Nice en 1927, ce Fernand-là a été le compagnon de route des plus grands cyclistes de son époque : René Vietto, Adrien Buttaffochi,  François Urago, Raoul Lesueur, Louis Barral... Brillant sur route comme sur les circuits de cyclo-cross, le licencié de l'Avenir cycliste de Nice (ACN) décrocha entre 1928 et 1932 une flopée de titres régionaux, remportant à deux reprises le plus prestigieux d'entre eux : Nice-Puget-Théniers-Nice.
Le champion azuréen ne disputera pas moins de six Tours de France, dans la catégorie « touristes-routiers », celle des sans-grade de la pédale.
Au-delà du palmarès impressionnant de Fayolle, tout l'intérêt du livre réside dans la façon de faire revivre une époque, une société sportive bâtie autour du courage, de l'opiniâtreté, de la débrouille. Avec en toile de fond une petite reine qui faisait vivre et rêver bien des Français.
                                                                              (d'après un article paru dans Nice Matin)

 

201790 pagesÉditions Scripta

Ce livre est épuisé

10:39 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Sport cycliste, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

06/12/2019

Collectif

CM 100-couverture.jpgCyclisme Magazine n° 100

Auteur : Collectif

 

 

Extrait de « Les coïncidences de la vie », préface de Jacques Marchand

Notre « Cyclisme Magazine » est aujourd'hui centième.
Nous avons voulu marquer l'évènement en lui donnant un caractère de « Spécial » d'autant que la coïncidence nous amène, du même coup, à fêter le quarantième anniversaire de Raymond Poulidor, à notre façon, en consacrant quelques photos de légende au vétéran des routiers français.
Ce numéro est aussi riche en actualités, car notre numéro 100 rend hommage à Paris-Roubaix, à moins que ce ne soit Paris-Roubaix qui rende hommage à notre numéro 100.
C'est une autre coïncidence, mais nous l'apprécions à sa juste valeur, car nous pénétrons ainsi au cœur de la saison des classiques et dans sa partie la plus spectaculaire et peut-être la plus légendaire avec les épreuves de souffrance des Flandres belges et des Flandres françaises. […]

 

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Ce que ne dit curieusement pas Jacques Marchand dans sa préface, c'est que ce numéro contient un article intitulé « Naissance de la vélocipédie... et d'une polémique » et signé Jacques Seray dans lequel, pour la première fois, l'historien remet en cause le célérifère, aussi nommé vélocifère, comme ancêtre du vélo et M. de Sivrac comme son inventeur. L'auteur y démontre que ce véhicule n'était en réalité qu'une voiture automobile et que la draisienne méritait seule de figurer dans l'Histoire comme pionnière de nos cycles modernes.
Dans les numéros 99 et 100 du Cycle, datés respectivement de mars et d'avril 1984, Jacques Seray continuera à rétablir la vérité historique, avant de publier en 1984 l'indispensable « Deux roues, la véritable histoire du vélo » , ouvrage réédité en 2013 dans une version complétée et enrichie « Deux roues, la merveilleuse histoire d'une machine nommée vélo ».
En 1993, dans son étude de la plus haute importance historique « Histoire du Vélocipède de Drais à Michaux 1817 – 1870 Mythes et réalités », Keizo Kobayashi confirmera définitivement ces dires.

 

197680 pagesLes Éditions Sportives Françaises

17:25 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Jacques Seray, Raymond Poulidor, Revue | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

30/11/2019

Collectif

Le Blanc-couverture.jpgLe Blanc, terre de vélos

Auteur : Collectif

 

Avec l'usine de cycles Dilecta, la petite ville du Blanc connut de 1913 à 1968 une aventure industrielle et sportive peu commune.
Son patron, Albert Chichery, constitua une remarquable collection de cycles anciens : un Michaux de 1865, des grands bis de 1875 et 1879, un Peugeot frères de 1889, des vélos poutre de 1890, un vélo de course Rochet de 1908... Elle fut donnée à la ville qui l'a confiée à l'association des Amis du Blanc et de sa région pour être exposée dans son musée.
Dilecta eut son équipe de coureurs cyclistes réputés.
La ville se dota de structures appropriées : le Vélo Club blancois qui remporta des titres prestigieux, un vélodrome sur lequel coururent les plus grands champions... En effet, pendant des années, le premier critérium d'après Tour de France s'y déroula.
Ainsi Le Blanc devint-il une mini-capitale du cyclisme.
C'est toute cette histoire que nous souhaitons vous conter en quelques pages.
Et cela ne vous dispense pas de venir voir la salle des vélos...

 

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Après une rétrospective de l'histoire du vélo et de ses principaux perfectionnements, bien illustrée, solidement documentée (Vélocio y est qualifié de Baden Powell du cyclotourisme ! ) et très pédagogique, cette plaisante brochure s'attache à faire connaître les liens qu'a entretenus la ville du Blanc avec la petite reine, que ce soit à travers l'usine Dilecta qui fabriqua jusqu'à 10 000 bicyclettes par an après la Grande guerre, à travers le vélodrome de la ville qui vit passer moult champions et, bien sûr, via quelques gloires locales dont le plus connu est peut-être Marcel Rohrbach que Robert Chapatte immortalisa en tant que «époustouflant Rohrbach» à l'occasion de son ascension du Galibier en 1957.
Une petite remarque amicale à l'attention des spécialistes : en 1923 fut créée la Fédération Française des Sociétés de Cyclotourisme (FFSC) et non la Fédération Française de Cyclotourisme (FFCT), son émanation, qui, elle, ne vit le jour qu'en 1942.
Une excellente initiative de cette association, en attendant d'aller visiter le musée et ses belles pièces.



201920 pagesLes Amis du Blanc et de sa région

Prix : 6,50 € + frais de port

Hâtez-vous, il n'en reste plus beaucoup...

Revue lue et appréciée par le comité de lecture du blog

15:57 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Revue | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer

13/11/2019

Embacher Michael

Cyclopédia-couverture.jpgCyclopédia
105 vélos d'exception

Auteur : Michael Embacher
Photographies : Bernhard Angerer
Préface : Paul Smith

 

Engins de légende ou bijoux oubliés, les 105 vélos d'exception présentés dans cet ouvrage ont marqué leur époque par des innovations remarquables ou étonnantes. Cyclopédia propose un fabuleux tour d'horizon de ces objets merveilleusement extravagants ; outre ses caractéristiques techniques, chaque modèle est accompagné de magnifiques photographies et de nombreuses anecdotes historiques. Un voyage fascinant autour du monde pour tous les amoureux du cyclisme.

 

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Michael Embacher, designer et architecte autrichien, nous ouvre les portes de son extraordinaire collection de bicyclettes et, avec l'aide du photographe Bernhard Angerer, nous en présente ici les pièces les plus emblématiques du point de vue du design et de l'innovation technologique.
Pour chacun des modèles exposés à nos yeux émerveillés, une fiche technique très détaillée – pays, date, poids, matériaux, … – et de splendides clichés sur fond blanc mettant parfaitement en valeur la machine dans son intégralité et quelques-unes de ses spécificités.
Comme dans la plupart des ouvrages de ce genre, le lecteur retrouvera les inévitables randonneuses des « couturiers du cycle », Herse, Singer ou encore Charrel, les pliants Bridegstone ou Moulton, des VTT plus originaux les uns que les autres, des vélos de ville aux formes étonnantes mais aussi quelques curiosités peu vues comme ce tricycle Bob Jackson ou ce BSA Paratrooper, vélo militaire équipé d'un parachute attaché aux roues.
Complété de statistiques géographies et chronologiques fort utiles, ce très beau livre au format original à l'italienne trouvera tout naturellement sa place dans la bibliothèque de quiconque aime les beaux objets en général et les belles bicyclettes en particulier.

 

2019304 pagesÉditions Eyrolles

Prix : 19,90 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

 

Ce livre est la deuxième édition, augmentée, de « Cyclopédia – 90 vélos d'exception » présentée sur ce blog.

14:45 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Photographies | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

07/10/2019

d'Espinassous Adolphe

D'Espinassous-couverture.jpgUn touriste & autres textes
Récits d'excursions à bicyclette 1899 – 1906

Auteur : Adolphe d'Espinassous

 

A. d'Espinassous (1851-1942) fut un conteur de voyage à bicyclette apprécié par Paul de Vivie et les lecteurs des temps héroïques du cyclotourisme. Ses récits offrent un panorama varié et vivant de cette pratique à une époque de riche créativité technique.
Extrait : « Je me contente dans un voyage de 8 à 10 jours d'une moyenne de 120 kilomètres qui ne me coûtent aucun effort. Exceptionnellement je puis pour une excursion d’un jour aller jusqu’à 180 kilomètres, mais c’est déjà excessif et je ne pourrais recommencer le lendemain sans fatigue.Quant à l’allure, 15 kilomètres en plaine. 8 à 9 aux côtes, aussi vite que je le peux aux descentes que je connais : je ne contre-pédale pas et laisse mes jambes inertes, étant absolument sûr de mes freins. Je ne force jamais et reste toujours en deçà de mes moyens. Là est le secret des grandes étapes. »

 

2019432 pagesAuto-édition proposée par Laurent Vigniel

Prix : 20,90 €

Disponible via Vélo & Textes, le site de Laurent Vigniel sur lequel d'autres textes de d'Espinassous sont à lire.

Laurent Vigniel avait déjà publié en 2018 « Vers la Méditérannée » de Paul de Vivie, alias Vélocio, présentée sur ce blog.

14:16 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

04/10/2019

Munoz Patrick et Montagné Philippe

Cycles de France-couverture.jpgCycles de France

Auteurs : Patrick Munoz et Philippe Montagné

 

Des vélos dans le noir, en rang d'oignons suspendus à des crochets ou posés au sol, les uns contre les autres et devenus inaccessibles : voilà ce qu'est souvent la réalité du collectionneur de vélos.
On les a désirés, pour leurs détails subtils, leurs lignes élégantes, mais le manque d'espace ne permet plus de les apprécier comme ils le méritent.
Lorsqu'on souhaite en profiter avec un collectionneur de passage, c'est souvent la panique et certains restent au fond de la pile, on les verra une autre fois...

 

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Devant ce constat établi en quatrième de couverture, les deux auteurs, collectionneurs passionnés, ont décidé de mettre sous les yeux du plus grand nombre, collectionneur ou simple amateur de belles machines, les plus belles bicyclettes de leurs collections personnelles, complétées par quelques modèles mis à disposition par d'autres.
Pour chaque machine, de superbes photos présentant une vue d'ensemble et les détails les plus significatifs de ces modèles artisanaux fabriqués en France entre 1900 et 1984 ; un court texte – l'ambition des auteurs n'est pas d'être encyclopédique – de présentation et parfois des documents d'époque montrant pilotes ou encore publicité de la marque.
Le lecteur admirera bien sûr les bicyclettes de célèbres couturiers du cycle comme Herse, Singer, Barra ou bien Dejouannet mais il côtoiera également des constructeurs plus confidentiels qui ont su apporter ce petit plus à leur fabrication qui fait la joie des collectionneurs.
Mention spéciale à ce remarquable tandem Jacques Schulz et à ce vélo « Integral » de Bachelier à chaîne flottante, même si chaque engin présenté ici mérite attention.
Alors que les fêtes de fin d'année approchent, ne cherchez plus d'idées de cadeaux, offrez ce livre et, si personne de votre entourage n'est sensible à la beauté de la petite reine, faîtes-vous plaisir et gardez le pour vous !
Quelques images sont à voir sur le site dédié.

 

2019194 pagesAutoédition disponible auprès des auteurs.

Prix : 60 € + frais de port

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

10:50 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Album de photos, Collectionneur, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

21/05/2019

Salès Jacques

Johnnies du Léon-couverture.jpgJohnnies du Léon
Une saga bretonne méconnue

Auteur : Jacques Salès

 

Qui connaît les Johnnies, ces paysans du Pays de Léon, petit coin de terre bretonne qui longe la Manche dans le Finistère Nord, qui furent les premiers ambassadeurs en Grande-Bretagne de l’oignon rose de Roscoff ?
Jacques Salès, dans son nouveau roman, nous invite à découvrir leur aventure peu banale au fil des ans, ainsi que le contexte historique qui en a été le cadre. On suit avec intérêt les péripéties de ces hommes qui, dans l’adversité et les difficultés, nous montrent que seules la détermination et l’obstination permettent de se frayer un chemin.
L’auteur nous fait suivre l’émigration saisonnière annuelle vers la Grande-Bretagne de ces colporteurs d’oignons de Roscoff; les avatars du breton comme langue nationale ; l’idylle entre un Johnnie et une jeune anglaise ; la montée du nazisme ; la deuxième guerre mondiale ; la vie au Pays de Léon pendant l’Occupation ; les actes d’héroïsme de certains Léonards ; les évènements tragiques vécus lors de la Libération par les populations du Pays de Léon ; la vie qui reprend et la volonté farouche des Johnnies de maintenir contre vents et marées l’activité des Français marchands d’oignons en Grande- Bretagne.

Jacques Salès est avocat honoraire au Barreau de Paris. II est licencié en droit de l’Université d’Haïti, Docteur en Droit de l’Université de Paris et Master of Laws de Harvard. Il est l’auteur de Haïti : Naissance Tragique, de Une Jeunesse Dorée, et de Bombes à Retardement publiés aux Éditions France-Empire, et de Frères de Sang publié aux Editions Marie B.



2019210 pagesÉditions Marie B

Prix : 19,90 €

Johnnies-Guivarch-couverture.jpg

 

 

Sur les Johnnies, on pourra compléter la lecture de ce roman par le « Les Johnnies de Roscoff » de François Guivarch, 198 pages, paru en 1979 chez « Nature et Bretagne ».

Lors d'un passage à Roscoff, la visite de la Maison des Johnnies et de l'oignon de Roscoff sera également un plus.

 

14:59 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Bretagne, Histoire, Roman | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

04/05/2019

Thomas Jean

Ronjat-couverture.jpgJules Ronjat
Entre linguistique et Félibrige (1864-1925)

Auteur : Jean Thomas

 

Jules Ronjat (1864-1925), un savant et un linguiste, certainement un des plus grands romanistes du début du XXe siècle. Au parcours étonnant. Né à Vienne (Isère), en dehors des limites linguistiques de l’Occitanie, c’est par admiration pour Mistral qu’il apprend l’occitan provençal et se dévoue totalement à sa « Cause ». Élu majoral du Félibrige, il en deviendra même baile (administrateur).
Entretenant une correspondance suivie, non seulement avec le « Maître » de Maillane, mais aussi avec les plus grands linguistes de son temps, il est surtout l’auteur d’une importante Grammaire istorique des Parlers provençaux modernes en quatre volumes, demeurée sans équivalent.
À travers sa vie, son œuvre et son engagement, nous découvrons l’histoire interne du mouvement félibréen et du mouvement renaissantiste occitan de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle, à la marge d’un monde beaucoup plus vaste, celui de la linguistique.
Préconisant une historiographie de la linguistique, prenant en compte agendas, témoignages, carnets de routes ou de voyages, Jean Thomas, étudie sa vie et son œuvre à travers des sources inédites, notamment sa correspondance dont il établit une édition critique.

 

2017400 pagesVent Terral

Prix : 29 €

 

Pour en savoir plus sur Jules Ronjat, lire cet article très complet sur le blog Mescladis e còps de gula.

14:13 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer