Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2021

Gregson Francine

Gregson-couverture.jpgLa clé des champs
Poèmes

Autrice : Francine Gregson

 

Extrait de la préface de Roland Le Cordier

Quand on sait la prédilection de Francine Gregson pur les évasions dans la nature, ses flâneries à pied ou à bicyclette sur les chemins ou sentiers, de préférence aux routes ; quand, d'autre part, on connaît son caractère aimable, égal et enjoué, on n'est pas surpris que son inspiration reflète les traits de son naturel, de es goûts et que son recueil ait pour titre : La clé de champs.
En vers joliment tournés et bien faits pour plaire, elle exalte ce qu'elle aime, ce qu'elle est, ce qu'elle pense, ce qui l'enthousiasme ou la séduit. […]

 

1983112 pagesÉditions Gerbert

14:03 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

20/03/2021

Arnold Christel

couv petit ferdinand jpeg.jpg

Le petit Ferdinand

Autrice : Christel Arnold

 

Les voyages imaginaires du petit Ferdinand.
Une immersion en roue libre dans le monde bucolique d'un petit rêveur pacifiste et fou de nature.
Les aventures singulières d'un cycliste miniature, pour reconsidérer notre rapport au monde et aux images.

« Cet ouvrage raconte les aventures imaginaires du petit Ferdinand, un cycliste miniature fictif saisi dans ses pérégrinations, ses activités et ses états d'âme !
L’écologie, le voyage, la philosophie, la littérature, le sport, la gastronomie, l’art et l’amour… le petit Ferdinand est sur tous les fronts.
Les photos prises avec un smartphone sont présentées dans un format polaroid avec une remise en question des échelles. Les nouvelles perspectives obtenues nous plongent dans de micro-univers qui nous font reconsidérer notre rapport au monde et aux images.
La dimension poétique et humoristique est amenée par des légendes qui accompagnent chaque photographie en leur donnant du sens.
Et puis des illustrations, qui viennent se poser en filigrane au fil des pages, pour stimuler la curiosité, dans le jeu des attentes et des surprises que j'ai voulu installer avec le lecteur.»

 

2021192 pagesAutoédition disponible auprès de l'autrice

Prix : 18 € + frais de port

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

Pour en savoir plus sur la genèse de ce livre, consulter la page dédiée sur le site de Kiss Kiss Bank Bank.

11:45 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Photographies, Poèsie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

19/11/2020

Fern Bruno

Fern-couverture.jpgDans les roues

Auteur : Bruno Fern

 

Voici les rêveries – ou plutôt les jeux de pensée, comme disait Arno Schmidt dans ses Calculs – d'un cycliste en solo.
Ça roule mais l'image n'arrête pas de sauter et tout est emporté par la succession de divers mouvements giratoires : la lecture de chaque fragment, de même que l'ensemble du livre, doit être aussitôt recommencée avant de poursuivre.
Cette spirale sans fin entraîne les multiples « impuretés » qui font que « la vie est un perpétuel détournement qui ne permet même pas de se rendre compte de quoi il détourne. » (Kafka, Journal)

 

202066 pagesÉditions Louise Bottu

Prix : 8 €

16:25 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

06/11/2020

Rivallain Emmanuel

Rivallain-couverture2.jpgUn Tour imaginaire / Toute cime est sévère / Spectateurs atmosphériques

Auteur : Emmanuel Rivallain

 

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER
Il fut un temps – que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître – au fil duquel les premières courses cyclistes enfantines se déroulaient sur la table de la cuisine ou, pour les plus ambitieux des futurs champions, sur le tapis du salon familial. Les figurines de plomb avançaient au gré de l'imagination, les péripéties étaient infinies, l'amour du vélo se construisait et décidait de destins multiples.
David Le Breton, dans son passionnant En roue libre, convoque Bernard Chambaz, Louis Nucéra et Jean-Noël Blanc pour évoquer ses propres souvenirs de petits cyclistes et de courses folles. « […] Je me souviens des mêmes équipées sur le tapis de ma chambre que j'avais retourné et sur lequel j'avais dessiné une route avec une poignée de virages […] ».

Emmanuel Rivallain, doté d'une âme d'enfant et poète cycliste, ne retourne plus son tapis mais n'hésite pas, armé de son téléphone et accompagné d'une poignée de ces petits cyclistes fantasmatiques, à s'allonger dans le sable breton ou sur les rochers les plus inconfortables, pour mettre en scène ses champions anonymes et les photographier dans ces décors improbables, laissant également le logiciel de l'appareil ajouter une part d'aléatoire dans le résultat final.
Les cyclistes miniatures entrent en scène. Sport total, oublié, salutaire. Vous roulez par procuration.

Ces trois carnets, reliés par un élastique sur lequel court un petit cycliste, regroupent les meilleurs de ses clichés, photographies agrémentées d'un texte dont la poésie n'a d'égale que la concision et la force d'évocation. On se plaît à tourner les pages, on convoque ses propres souvenirs, on se rêve champion ou reporter, la magie opère, le Tour déroule son long ruban d'asphalte iodé mais où sommeille la ligne d'arrivée ? Hâtez-vous de rejoindre le peloton d'Emmanuel, le tirage est limité et il n'y en aura pas pour tout le monde...

 

20203 x 36 pages Autoédition disponible auprès de l'auteur et dans quelques librairies ; voir ici .

Prix : 21 €

 

Livre lu et grandement apprécié par le comité de lecture du blog

14:54 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Photographies, Poèsie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

18/02/2020

Clair Andrée

Vélodingues-couverture.jpgLes vélodingues

Auteure : André Clair
Illustrations : Jacques Carelman

 

1 Carleman a écrit et dessiné un « Catalogue d'objets introuvables ».
2 Gilles Costaz écrivain et cycliste y découvre « la bicyclette-à-neige ». À partir de là, il invente un conte « Le vélo-à-raquettes ».
3 Monique Bermond et Roger Boquié au festival du livre de Nice demandent aux écoliers, aux écolières de dessiner des vélos aussi fous ou encore plus fous.
4 Andrée Clair trouve les inventions des petits Niçois, des petites Niçoises tellement à son goût que le soir même elle écrit deux poèmes sur des vélos.
5 Elle en imagine d'autres, elle rencontre Carelman (voir 1), il illustre les poèmes.

C'est une histoire toute ronde. L'histoire toute ronde est bouclée.

 

198228 pagesMessidor / La Farandole

15:26 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Humour, Jeunesse, Poèsie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

13/02/2020

Balloy Thierry

Balloy-couverture.jpgAu fil de la route
Poésies

Auteur : Thierry Balloy

 

Au fil de la route ou le recueil de poèmes d’un ouvrier humain et simple en la personne de Thierry Balloy, qui enfourche son vélo et voyage en solitaire ou entre amis à travers la délicieuse Ardèche. Cet ouvrage aurait pu se nommer L’Ardèche à vélo ou bien En roue libre.
Sonnant comme un témoignage ou encore des confidences, ces vers sont une invitation à la découverte de terres secrètes, de hameaux discrets… Mais aussi l’expression d’une foule de sentiments et de pensées sans faux-semblants. Il n’hésite pas un instant à s’arrêter pour prendre des notes ou une photo quand le décor ou l’inspiration l’emporte, en toute saison.

Lire Au fil de la route c’est aimer la vie, prendre un vélo et caresser la nature ardéchoise, la respecter et la défendre. Cette dame bienveillante qui sait lire dans nos âmes.
Thierry Balloy nous présente ici son troisième ouvrage publié aux Éditions Edilivre. Un recueil de poèmes écrit principalement entre les années 2015 et 2016, qui ne pouvait être laissé de côté, au risque de tomber dans l’oubli. Suivons l’auteur au guidon de sa bicyclette à travers les prairies du Coiron, le Plateau et les Gras, dans les Haut et Bas-Vivarais depuis Meysse en passant par Alba la romaine et l’Escoutay, où il a grandi…

 

2018132 pagesEdilivre

Prix : 12,50 €

11:15 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

04/01/2020

Cousin Olivier

Cousin-couverture.jpgLes riches heures du cycliste ordinaire

Auteur : Olivier Cousin

 

Aller au travail à vélo, c’est comme trancher dans le vif des heures banales. Deux petits tours de vélo et on traverse le monde de part en part, comme avec une lame. On trouvera donc ici des tranchettes de vie, dégustées entre la roue avant et la roue arrière d’une bicyclette.
Aucune prouesse athlétique, aucun exploit sportif, aucune raison d’applaudir ; l’essentiel est ailleurs, ou même nulle part.

 

Olivier Cousin enseigne les lettres dans le Finistère où il est né en 1972. Nouvelles, romans, poèmes, il a publié (remporté !) une vingtaine de titres sans jamais porter de maillot jaune.

 

201751 pages Gros Textes

Prix : 6 €

14:47 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Poèsie, Pratiques urbaines | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

02/07/2019

Keineg Paol

Keineg-couverture.jpgJohnny Onion descend de son vélo

Auteur : Paol Keineg
Dessins : Sébastien Danguy des Déserts

 

Fasciné par ses rencontres avec les derniers Johnny Onions au pays de Galles jusqu'au début des années 1970, Paol Keineg leur a gardé son affection. Dans sa pièce (Manque d') aventures en Patagonie (1983), il en promenait déjà un sur des routes exotiques. Aujourd'hui – et ce n'est plus le même personnage –, Johnny se remémore le monde tel qu'on le voit du haut de son vélo dans une écriture tout en retenue qui, alliée à un humour narquois, fait ici et là resurgir le poétique.

 

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Parmi les milliers d'hommes originaires de Roscoff qui ont sillonné à pied ou à bicyclette l'Angleterre, le Pays de Galles ou bien l’Écosse pour y vendre les fameux oignions rosés, celui que nous présente ici Paol Keineg n'est pas ordinaire : c'est un poète qui porte sur la vie, la nature, les humains un regard à la fois tendre et désabusé, sans complaisance mais avec toujours dans les yeux une part d'émerveillement remarquablement traduite dans les courts poèmes qui composent ce recueil.
S'il n'en est pas le sujet principal, le vélo y apparaît en filigrane tout au long des pages et il n'est pas à douter que si Johnny n'avait pas exercé son métier à bicyclette, il ne serait pas le même homme, ne verrait pas le monde et ses habitants avec autant de poésie et chaleur, sans elle, il aurait vraisemblablement le cœur moins sensible, au risque peut-être que « l'âme [ne] dialogue [pas] avec le corps ».
À lire par petites touches, il faut, ici, être plus gourmet que gourmand !

 

2019100 pagesLes Hauts-Fonds

Prix : 18 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

 

Sur l'histoire des Johnnies, voir « Les Johnnies du Léon » de Jacques Salès présenté sur ce blog.

14:46 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Bretagne, Poèsie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

31/01/2019

Baude Alice

Baude-Miniatures-couverture.JPGMiniature aux portes éphémères

Auteure : Alice Baude

 

Miniature aux portes éphémères est le recueil d’une errance à vélo en solitaire à travers la terre d’Irlande. La langue y est autant le tracé que la peinture ou l’herbier. Premier ouvrage d’une collection d’ouvrages d’artistes naissant aux éditions Phloème et dirigé par Alice Baude, la collection Aubade Ciel.
Peintures inclues, reliure d’artiste, couverture au plomb, papier puisé à la cuve.

Alice Baude

« Passionnée par la poésie et le voyage, elle s'essaie aujourd'hui à la création d'ouvrages originaux en papier artisanal. Une seule idée en tête : voyager, parcourir, arpenter. Alice est aujourd'hui en master de création littéraire au Havre. Sa poésie s'élance en Irlande en 2015, lors d'un voyage à vélo en solitaire qu’elle réalise grâce à l’association Zellidja, puis effleure les montagnes du Népal en 2016. Profondément habitée par la question du silence, elle tente d'y réfléchir depuis l'Asie. Elle obtient en 2017 le Prix d’écriture de la Fondation Zellidja qui vient récompenser le rapport de son voyage en Irlande. »

 

201864 pages – Éditions Phloème

Prix : 20 €

 

Le récit de la balade en Irlande d'Alice est présenté sur notre blog, un récit que nous recommandons chaudement.

15:33 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Irlande, Poèsie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

27/01/2019

Rabilloud Josette

Rabilloud-couverture.jpgNotre route ensemble
Poèmes cyclotouristes

Auteure : Josette Rabilloud

 

Préface de Marc Dobise, Président fédéral

Dès la première année de ma participation aux travaux du Conseil d'Administration, je découvris en feuilletant les archives fédérales que peu de documents traitaient des itinéraires cyclotouristiques à l'exception, notamment, des feuilles manuscrites de Francisque Ferlay rédigées d'une écriture fine et régulière, attestant d'un travail minutieux et recherché.
Car en effet, notre ami Ferlay, grand randonneur à l'âme généreuse, l'esprit d'observation toujours en éveil, voulait faire connaître au plus grand nombre les joies que lui procurait un cyclotourisme contemplatif et détendu. Ses itinéraires soigneusement préparés, sans aucune aide extérieure, permettaient de découvrir les trésors cachés de la région la plus méconnue, d'en retracer l'histoire commune comme d'en connaître la faune et la flore.
Je remercie vivement Josette Rabilloud, de permettre, à travers ses délicats poèmes, d'évoquer la mémoire d'un cyclotouriste qui fut un modèle de convivialité et qui honore notre Fédération.

 

198540 pagesImprimerie des Monts du Lyonnais

 

Plusieurs textes de Francisque Ferlay ont été publiés dans la revue du Club des Cent Cols , certains sont lisibles en ligne comme, par exemple, « Mes déboires au Parpaillon ». 

21:52 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

12/10/2015

Fabre Paul

cyclotourisme VÉLOS POÉTIQUES

(Ou à la manière de Charles d’Orléans à Raymond Queneau)

Auteur : Paul Fabre

Oh ! Que j’aime la bicyclette !

Cette belle aux roues de velours,

Pimpante comme les Amours,

Noble toujours, toujours coquette,

S’offre à mes yeux émerveillés

Et m’invite à suivre une route

Faite de rêves éveillé.

Et alors je suis à l’écoute

De ces bonheurs qu’offre le Temps

Qui d’un hiver font un printemps.

                        Paul Fabre

2015-123 pages – Pour commander : Aller sur le site de : Gilbert Jaccon  http://www.gilbertjac.com

Ou envoyer un chèque à Gilbert Jaccon, 18 ruelle Berthet, 21200 Beaune en précisant l’adresse d’expédition et un numéro de téléphone.   

Prix : 14 € port compris

 

21:19 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Paul Fabre, Poèsie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

19/01/2014

Cador Jean-Marie

cyclotourismeJeux de mots, jeux de vélo

Auteur : Jean-Marie Cador

 

Après nous avoir enchantés avec son : « Puisque c’est comme ça ma p’tite reine..., j’m’en r’tourne chez ma mère ! » et son « Nolavelo », voici que notre auteur reprend son vélo, mais aussi son vol vers des horizons de plus en plus auréolés de fantaisie.
Ce n’est plus seulement Jean-Marie Cador qui enfourche sa bécane, c’est le Raymond Queneau du vélo qui chevauche Pégase, et nous entraîne dans un univers d’humour et de poésie.
Bien que lesté de quelques années et de quelques milliers de kilomètres de plus au compteur (et au conteur), notre « vélosophe » n’a rien perdu de son entrain ni de sa joie de vivre, et nous aspire dans son sillage pour notre plus grand ravissement.

                                                                     Jacques Cordier

 

2012 – 46 pages Éditions GARBO

Pour contacter l'auteur : jeanmarie.cador@gmail.com

22:49 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer