Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2008

Serguéiew

Sergueiev Lily342 - copie.jpgRoutes - Risques - Rencontres

 (Paris-Alep, 6.000 km à bicyclette)

 Auteur : Lily Serguéiew

 J’ai fait mon premier voyage sur une bicyclette toute rouge, que j’avais nommé Pomédor 1e . Pomédor 1e  et moi avons fait un circuit qui - partant de Paris et y aboutissant - passait par Berlin, Prague, Vienne, Belgrade et Rome.

Mon second pégase fut baptisé aux Champs-Élysées, par l’aviatrice Maryse Hiltz et reçut le nom de Tott’38.

IL était en duralumin et brillait au soleil comme de l’argent. Tott’38 et moi étions partis pour faire un long raid : nous voulions atteindre Saïgon ! La guerre nous en empêcha. Nous avons dû nous arrêter en Syrie, après avoir traversé, l’Italie, la Yougoslavie, la Grèce, la Turquie et le Sandjak.

On m’a souvent demandé pourquoi j’avais choisi un moyen de locomotion

« Aussi peu esthétique » ?  « Vous vous privez de tous les atouts de la femme : grâce, charme, élégance, beauté ! me dit un jour, un consul de mes amis. Regardez-vous : un coup de soleil sur le nez ; des bras noirs comme une négresse ; couverte de poussière ; et, avec vos shorts et vos cheveux courts, on ne sait si on a affaire à un garçon ou à une fille ! »

Sans doute avait-il raison : j’aurais produit cent fois plus d’effet en descendant d’avion ou d’une « grand-sport » aérodynamique, ou d’un yacht. Seulement, voilà : je ne cherchais pas à faire de l’effet et, tout inesthétique que je fusse, j’étais heureuse !

J’avais une grande ambition : connaître les pays que je traversais, non par leurs villes, mais par leurs bourgades : par le Paysan, par sa vie profonde, secrète, étroitement liée au sol, fidèle à ce passé que notre civilisation occidentale tue et auquel il reste attaché par mille coutumes souvent barbares, par des traditions, dont certaine remontent à des temps païens. Cette ambition n’a pas été déçue.

 -1944- 184 pages - Les Éditions J. Susse.

(Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog)

 

10:40 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Europe | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

Commentaires

Il y a 80 ans , fin 1938 ; Lily Sergueiew prend le départ d'un voyage à vélo vers Saigon , elle arrête à Alep à cause de la déclaration de guerre .
Un article très complet sur cette voyageuse :
http://www.lepetitbraquet.fr/chron55_nathalie_sergueiew.html

Écrit par : LE CAHAIN Hervé | 14/11/2018

Écrire un commentaire