Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/08/2017

Albert Frédéric - Parada Israël

cyclotourismeLes tribulations d’un cycliste, qui ne voulait pas le maillot jaune ou comment prendre son temps à bicyclette !

Auteur : Frédéric Albert

Illustrations : Israël Parada

« Les tribulations d’un cycliste », c’est quoi au juste ?

Le roman illustré que tu as entre les mains est une série de carnets de voyages à vélo réalisée par l’auteur. Tu vas faire connaissance avec le monde passionnant du cyclotourisme à travers son quotidien parfois mouvementé.

Je vois, mais ça va m’intéresser, tu crois, ce bouquin ?

Mais bien sûr ! Au cours de ses voyages, l’auteur porte un regard souvent amusé sur le monde qui l’entoure. Sur la route, les rencontres et anecdotes sont nombreuses et parfois inoubliables. Et tu verras, bientôt tu finiras peut-être toi aussi par te lancer dans l’aventure au guidon d’une bicyclette !

Mais, je n’aime ni lire, ni faire du vélo, et encore moins faire de nouvelles découvertes.

Aïe...En effet, ton cas est désespéré mon ami(e). Je ne peux pas grand chose pour toi. Garde plutôt ton argent et remets ce livre là où tu l’as trouvé.

Attends ! J’ai pas dit que je ne l’achèterais pas, ton livre...

J’ai une autre solution : tu peux aussi t’amuser à découper les jolies illustrations que mon copain Israël a réalisées et ainsi décorer ta jolie chambre. Tu vois, ce livre est génial : même si tu ne l’aimes pas, eh bien tu peux quand même l’acheter. On a pensé à tout.

C’est une idée géniale en effet ! Mais au fait c’est qui les auteurs ? Ils sont sympas au moins ?

Supers sympas ! Frédéric, le cycliste voyageur, est passionné de rencontres et de voyages depuis des années. Il vit et travaille à Barcelone dans le secteur touristique depuis 2014 où il pédale toujours. Quand à Israël, il n’est pas connu pour son coup de pédale. Son truc à lui, c’est le coup de crayon. Originaire de Barcelone, il est professeur de dessin et a déjà participé à la réalisation de bandes dessinées.

Fantastique. Une vraie équipe de champions ! C’est sûr, le livre aura un succès planétaire et vous gagnerez même le prix Nobel comme Bob Dylan !

Achète déjà le bouquin et on verra pour la gloire plus tard ! Et si on arrive à payer les frais engagés, ce sera déjà fantastique. N’hésite pas à en parler autour de toi. Et surtout n’oublie pas de reprendre ton vélo si tu l’as laissé au garage : c’est bon pour la santé et l’environnement.

 

2017 – 136 pages Autoédition

Pour connaître les librairies proposant ce récit, consulter le site de l'auteur.   Également chez Amazon.

Prix : 16 €

 

 

20:36 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Carnet de voyage | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

22/01/2017

Veillard Camille

Veillard-couverture.jpgCorée du Sud

Octobre 2014 De Séoul à Busan

Auteure : Camille Veillard

À propos de mes carnets : il s'agit bien de voyage à vélo. Le premier en Corée du Sud en 2014 où j'ai suivi une célèbre piste cyclable qui s'appelle le parcours des Quatre Rivières ; c'était un court séjour et un premier pas dans l'univers du voyage à vélo! Je n'ai pas pédalé super longtemps, je n'avais pas de tente et un seul change avec moi, voyage léger (l'idée du vélo, c'est fait un peu comme ça, ce n'était pas trop réfléchi). C'est ce premier essai qui m'a poussé à en savoir plus sur les voyages à vélo.

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Le 2 octobre 2014, Camille débarque à Séoul et, après avoir visité la ville, achète un vélo et part à l'aventure sur les routes sud-coréennes. Elle met le cap vers le Sud en empruntant un célèbre itinéraire cyclable du pays, le parcours des Quatre Rivières, sorte de Chemin de Compostelle local, sans son aspect historique et religieux, sur lequel le « pèlerin » peut tamponner son carnet de route dans des espèces de petites cabines équipées d'un tampon de validation !

Tout au long de son parcours, Camille va, malgré les difficultés de la langue et le peu de coréens parlant anglais, faire de nombreuses connaissances, partager la vie dans un temple bouddhiste, laisser libre cours à sa gourmandise ( ah, les desserts omniprésents dans le récit !) et son amour de la bonne chaire. Seule déception pour cette « disciple » de Grambinus, la bière coréenne n'est pas fameuse mais le makgeolli  fera un excellent ersatz !

La narration de ce récit est simple et va à l'essentiel, il nous offre une très agréable porte d'entrée à la Corée du Sud ; agrémenté de très sensibles illustrations et photos, certaines en pleine page, ce carnet de voyage se lit d'une traite et avec grand plaisir tant Camille sait faire partager de manière spontanée son expérience, pour la plus grande satisfaction des ses lectrices-lecteurs.

 Depuis ce voyage « inaugural », Camille est repartie à vélo en Nouvelle-Zélande et prépare actuellement un nouveau carnet de voyage à paraître en 2017. Veillard-NZ-couverture.jpg

 2015 – 56 pages – Autoédition disponible auprès de l'auteure

Prix : 12 € + 3 € frais de port.

Pour en savoir plus sur le travail de Camille, visitez son site.

11:00 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Carnet de voyage, Corée du Sud | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

21/01/2017

Binder Sophie

 COVER-FRENCH-WEB.jpg

Le monde au bout des rayons, le monde au bout du crayon
Auteure
 : Sophie Binder

Ce livre est l’histoire de cette aventure dans laquelle je m’embarquai en avril 2001, partant du centre des États-Unis, pour y revenir en juin 2002. Commençant dans la familiarité des plaines des États-Unis où je réside, je retrouvai, au bout d’un mois, les routes de mon pays natal de France, pour continuer toujours vers l’est dans l’Europe du sud, l’Italie, la Grèce et traverser les déserts du Moyen Orient, en Turquie, Syrie, Liban, Jordanie et Égypte. Sept mois après mon départ j’atteignis l’Inde et poussai vers le nord jusqu’au Népal au cœur des Himalayas. Je pédalai alors au travers de l’Asie du Sud Est, du Vietnam à la Thaïlande, en passant par le Laos, pour rejoindre la Nouvelle Zélande dont je parcourus les routes pendant deux mois avant de regagner la côte ouest des États-Unis et de reprendre la route à travers le désert et les montagnes pour retrouver les plaines et Saint Louis.

Onze années après mon retour, la boucle fut enfin bouclée. 284 pages, 16 chapitres pour 16 pays traversés, le livre était enfin fini, sous la forme de deux éditions, l’une en anglais -ma langue d’adoption et celle que j’avais choisie pour écrire dans mes carnets- et l’autre en français -ma langue natale. Je venais de faire le grand saut dans le monde de la publication à compte d’auteur. Une autre aventure commençait.

NOTE : À ce jour – 16 janvier 2017 – la version française  est épuisée. Un second tirage est une possibilité (recherches en cours.) La version anglaise est encore disponible. Si vous êtes aux États-Unis, vous pouvez commander en ligne
Si vous êtes en Europe (où ailleurs) le plus simple est de me contacter directement.

2013 – 284 pages - Auto publié par Philéas Publishing. COVER-ENGLISH-WEB.jpg

Prix : 65 €, frais de port compris.

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog.

 

 

10:56 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Carnet de voyage, Tour du MONDE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer