Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/04/2011

Jaunereau Joseph

cyclotourismeAmicii Muntilor

- Carnet de route de voyage en transylvanie -

Auteur : Joseph Jaunereau

Pour Jean-Luc Maréchal, qui proposait ce voyage,  allait également bouleverser quelque peu sa vie et être au début d’un longue et profonde amitié pour la Roumanie et ses habitants, une amitié qui depuis huit ans l’a conduit a multiplier les voyages et les échanges avec ce pays et même à en apprendre la langue. À Comarnic, à son initiative et grâce à des bicyclettes offerte par l’intermédiaire du club cyclotouriste de Savigny-le-Temple, a été créé en 1992 le premier club de cyclotourisme de Roumanie, le «  Clubul Ciclo Turism Comarnic » (C.C.T.C) animé par Alexandru Dascàlu qui est devenu l’un de ses fidèles amis. Pour cet été 2000, Jean-Luc, qui est ailleurs membre de l’association Cyclo-Camping International (C.C.I), et Alexandru, ont décidé d’associer à leur plaisir de voyager en Roumanie, des cyclos campeurs Français, membres de l’association C.C.I. ainsi que des jeunes Roumains membres d’un club VTT de Sibiu (une des grandes villes, dans le centre du pays). Ils ont proposé un séjour itinérant de trois semaines en Transylvanie, séjour « organisé » selon les règles très simples de l’association C.C.I c’est à dire en totale autonomie et totale indépendance individuelle de chaque membre. Étant déjà venu en Roumanie il y a trois ans, je ne pouvais pas manquer cette seconde occasion de mieux connaître ce pays.

2000- fascicule 40 pages - Cyclo-Camping International - 25 rue Ramus - 75020 Paris.

 

- Joseph Jaunereau  Nous a quitté le 10 avril 2011 a l’hôpital de Niort -

(Voici un petit extrait de sa dernière lettre aux adhérent de C.C.I )

                                    

                                                         «  AU REVOIR »

Après 10 année au cours desquelles je viens d’assumer, d’abord comme trésorier pendant 5 ans, puis comme président pendant 5 ans également, une part importante des tâches de gestion de CCI, j’ai pris la décision de ne pas me représenter pour une nouvelle année au C.A.Les confiances successives qui m’ont été accordées pendant 10 ans m’ont apportées de très nombreuses satisfactions, quelques difficultés à surmonter aussi. J’espère surtout avoir contribué à ce que notre association, grâce à une équipe renouvelée et surtout étoffé au cours de ces 10 années, réussisse à faire perdurer sur de nombreux points, les bases que nous ont léguées celles et ceux qui, en association avec Philippe Roch, ont contribué dans les années 80 à la création non seulement de CCI, mais également de la revue. Aujourd’hui, je suis particulièrement satisfait de voir que toutes ses activités forment encore, près de 30 ans après leur création...

Il termina sa lettre part : Bonne route à chacun et à chacune, et longue vie à Cyclo-camping International .

 

Extrait d’un de ces très nombreux hommage rendu a Joseph  :

 

C’est une triste nouvelle. J’ai du mal à réalise qu’il est déjà parti.

Mon souvenir de lui en est un de capitaine au cœur tendre qui nous ramenait à l’ordre à chaque rond point de la Bretagne.

Calmement, il nous conduisait par des rues sinueuses vers des lieux séculaires, nous transmettant sans même dire un mot son enthousiasme contagieux. Une fois sur place, il se retournait pour nous lancer son sourire timide, nous invitant à partager ses découvertes. Il avait cette spontanéité lui permettant de s’émouvoir devant un paysage, une petite rue typique, un phénomène géographique... Merde, merde, il avait encore tant de routes à découvrir... et tant de beaux moments à offrir aux autres.

Mon plus grand regret est qu’on ne pourra pas l’initier aux routes québécois.

 

Denys Leclaire de Sherbrooke (Québec)

 

 (En juin dernier Joseph et Christine et avec des amis québécois on passé une dizaine jours a faire du cyclo-camping en Bretagne)     

 

17:51 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Écrire un commentaire