Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2016

Asmaa Alghoul & Sélim Nassid

cyclotourisme L’INSOUMISE DE GAZA

Auteur : Asmall Alghoul & Sélim Nassib

Que devient une fille de Gaza qui grandit à l’ombre d’un oncle responsable important des services de sécurité du Hamas à qui elle s’oppose violemment ?

Que devient-elle quand des soldats israéliens font régulièrement irruption au milieu de la nuit pour obliger son grand-père et d’autres vieillards à sortir en pyjama effacer les graffitis que des jeunes ont tracés sur les murs ?

Que devient-elle avec un père musulman libéral aimant la lecture, un grand-père bienveillant qui la cache sous son édredon, dans une société dominée par l’enfermement, la corruption, le machisme, mais aussi par une incroyable humanité ?

Elle écrit pour vider ce trop-plein de sentiments contradictoires, elle dresse sur un ton à la fois joyeux et grave le portrait sensuel d’un pays natal passionnément aimé, devenu au fil des ans chaudron des guerres et des intégrismes.

Écrivaine, voilà ce qu’elle devient.

2016 - 237 pages - Éditions Calmann-Lévy

Prix : 17,50 €

Asma al-Ghul est une blogueuse et journaliste palestinienne. C’est aussi une femme à vélo qui lutte contre les tabous et les discriminations de la société.

Née en 1982, Asma al-Ghul est une jeune femme au parcours exceptionnel. À 18 anscyclotourisme seulement, elle reçoit le Prix de Littérature Jeunesse Palestinienne. En 2010, Human right Watch lui offre le prix Hellman/Hammett. En 2012 enfin, c’est le Prix du courage en journalisme de la Fondation internationale des femmes de médias qui la distingue. Ces récompenses, elle les doit à son engagement sans limite pour la cause des femmes et plus largement, pour l’égalité et la vérité.

Un jour, une femme à vélo fait la différence.

Un jour d’été en 2010, pendant la période du Ramadan, Asma al-Ghul enfourche une bicyclette et pédale au grand air, entouré d’amis étrangers. Une anecdote ? Pas vraiment ! Car le Hamas, alors au pouvoir dans la bande de Gaza, interdit encore aux femmes de rouler à vélo ! Contre toutes attentes, la jeune femme reçoit des retours plutôt enthousiastes et encourageant de la part des personnes qu’elle croise. Mieux encore, deux policiers lui demandent si elle a été agressée par d’autres usagers de la route.

Cette expérience offre une lueur d’espoir pour la blogueuse, qui écrira plus tard sur son site : « Il semble que les lois discriminatoires contre les femmes soient flexibles. Il existe de nombreux tabous à Gaza pour le moment. Et pourtant... les gens continuent de s’aimer, de s’émouvoir, de vivre tout simplement ! »

Une superbe leçon de courage qui honore une fois encore toutes celles qui défendent leur liberté... grâce au vélo ! Si vous connaissez d’autres histoires de femmes extraordinaires, n’hésitez pas à les partager.

En savoir plus : sur le blog « Elles font du vélo »

13:05 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Écrire un commentaire