Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2017

Cuadrado Jomy

 Jeanne et le vélo-couverture.jpgJeanne et le vélo du Capitaine Gérard

Auteur : Jomy Cuadrado

 

Naissance d'un enfant, venu d'une femme tondue, et d'un véritable écrivain. Avec ce deuxième roman - mais est-ce vraiment un roman ? -, Jomy Cuadrado s'affirme à présent comme l'un des plus prometteurs parmi les écrivains de sa génération. L'intrigue peut en paraître simple. Il y va de parler de l'horreur que vécurent, jadis, quelques filles de France, amoureuses d'un Occupant qui n'avait strictement rien d'un nazi. Lorsque vint la libération, quelques ordures - le plus souvent des anciens collabos ou d'autres qui s'étaient spécialisés dans le trafic alimentaire, affamant sans hésitation tant leurs compatriotes que leurs voisins -, n'hésitèrent en aucun cas à les désigner à la vindicte populaire, histoire apparemment de passer pour des justes et des hommes loyaux... Les Allemands n'étaient pas tous des monstres. Il en fut de poètes, mais qui étaient aussi soldats. Et l'amour de la poésie peut rapprocher deux êtres, qui firent un enfant sans le savoir... La poétesse, même tondue, garda la tête haute : elle avait lu Louise Michel ! Et de la dignité humaine retrouvée devaient venir des retrouvailles, mais à quel prix ! Ce livre est beau, poignant, et il donne à penser, tant sur la mesquinerie et l'horreur que seuls les hommes peuvent produire, que sur la beauté de la vie, si difficile toutefois à découvrir, comme il n'est jamais d'espérance qui ne s'arrache, sur un fond de désespérance.

Pierre-Yves Ruff

 

2017164 pages – Éditions Theolib

Prix : 18 €

21:33 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Écrire un commentaire