Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2008

Dorteur. J-P Mondenard

Docteur Mondenard 655.jpgL’ALIMENTATION des CYCLISTES

(du loisir à la compétition)

 Auteur: Dr. J-P de Mondenard

 L’alimentation de chaque cycliste dépend de trois données bien précises :

- la durée de la randonnée ;

-l’intensité de l’effort lui-même, fonction du parcours (plat, montée) ;

- et le degré d’entraînement.

Plus la sortie cycliste se prolonge, plus l’organisme fait appel aux réserves de graisse.

Plus l’effort est intense, plus il faut consommer des sucres ou super carburant pendant l’effort. C’est la seule situation où la Faculté vous donne l’autorisation de manger des sucreries ou des gâteaux sans dommage pur vos artères.

Plus on est entraîné, plus l’organisme utilise les graisses à l’effort.

Ainsi, il faudra adapter votre alimentation en fonction de votre comportement sur une bicyclette. Le vélo-promenade sur quelques kilomètres, à petite vitesse, avec plusieurs arrêts, ne nécessite aucune nourriture spéciale. Par contre, une randonnée de trois heures à 25 km/h impose un apport de « carburant ». Souvent, le cycliste occasionnel  s’imagine que la diététique de l’effort ne le concerne pas. Pour lui, ne le concerne pas. Pour lui, elle est réservée au seul coureur ... Aussi s’étonne-t-il d’être sujet à  des «  coups de pompe » si, d’aventure, il roule plus d’une heure.

Pour éviter ce genre d’erreurs et bien d’autres, le docteur de Mondenard, lui-même cycliste très actif puisqu’il parcourt en moyenne 10 000 km par an, vous propose L’ALIMENTATION DES CYCLISTES du loisir à la compétition et ce à la lumière  de son expérience établie sur 10 ans de pratique médicale en milieu cycliste du débutant au champion.

Tous les aspects connus et surtout méconnus de la diététique de ce sport de plus en plus populaire sont abordés dans set ouvrage.

Néanmoins, il peut aider les sportifs des autres disciplines qui font partie, comme le cyclisme, des sports dits d’endurance, tel le marathon, le ski de fond, la course d’orientation, la natation de fond, etc...

 -1987- 220 pages - Éditions amphora s.a.  

 

 

20:24 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Cuisine du Cyclo | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

Commentaires

Bonjour,

Comment-vous contacter pour signaler une parution ?

Je ne trouve pas de formulaire de contact sur le site

Merci

Écrit par : laurent vigniel | 03/05/2014

Écrire un commentaire