Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2016

Withers Jeremy & Shea Daniel P.

 

Culture-couverture.pngCulture on Two Wheels

The Bicycle in Literature and Film

Auteurs : Jeremy Withers & Daniel P. Shea

Foreword by Zack Furness

 Le vélo a des identités plus culturelles que beaucoup comprennent, il ne fonctionne pas seulement dans un texte comme un véhicule au sens propre mais aussi comme un « lien » pour les thèmes, les idées et les critiques abordés dans ce même texte. À la fin du XIXe siècle la bicyclette était considérée par une riche élite citadine comme un moyen de renouer avec la nature et par les femmes comme un moyen d’obtenir un certain degré de liberté personnelle ; pendant la Seconde Guerre Mondiale c’est devenu un outil utilitaire pour la Résistance française et dans la Chine des années 70 elle représentait la richesse et la modernisation.

Récemment le vélo a eu différentes fonctions : le vecteur idéologique préféré des écologistes, un moyen de liaison dans les communautés, l’expression personnelle et esthétique dans le hip-hop et une balade de choix pour les coursiers à vélo qui idolâtrent les hipsters urbains. Le livre «  Culture sur deux roues » analyse le changement de la signification culturelle de la bicyclette en étudiant ses apparitions dans des œuvres littéraires, musicales et cinématographiques à travers trois continents et sur plus de 125 ans d’histoire.

En rassemblant des essais écrits par beaucoup de cyclistes et de savants avec des angles d’approches très différents, cette collection met en évidence l’adaptabilité de la bicyclette comme quelque chose d’important ; elle analyse aussi l’apparition de la bicyclette dans des textes canoniques et célèbres comme dans le roman moderne de Samuel Beckett  «  Molloy », dans le film «  Breaking Away » récompensé aux Oscars, dans plusieurs romans et histoires de Stephen King, aussi bien que dans des textes moins connus mais tout aussi significatifs comme le film «  Sacrifice » du célèbre réalisateur russe Andrei Tarkovsky et le récit de voyage du XIXe siècle «  A Canterbury Pilgrimage » écrit par Elizabeth Robins Pennell qui suit les traces du voyage à vélo des pèlerins de Chaucer.

Livre en anglais, traduction d'Isabelle Reutin

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

L'une des contributrices de ce livre est Una Brogan qui s'est lancée dans une étude d'Albertine la cycliste, héroïne de « À la recherche du temps perdu » de Marcel Proust. L'auteure vient de soutenir à l'Université Paris 7 une thèse de doctorat intitulée : « Le vélo dans la littérature : les modernités alternatives d’un moyen de transport à propulsion humaine en Grande-Bretagne et en France, 1880 – 1920. »  qui fait l'objet d'une très complète présentation sur le blog d'Isabelle Lesens dont nous recommandons chaudement la lecture. 

2016 – 366 pages – University of Nebraska Press 

Prix : $50.00

 

21:51 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Écrire un commentaire