Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2017

Brulein Philippe

 Brulein-couverture.jpg1963 En vélos vers St-Étienne

Auteur : Philippe Brulein

 

Cette année-là, en 1963, le Tour de France s’élance de Nogent-sur-Marne. Philippe, 18 ans, et Jean-Luc Brulein, 16 ans, eux décident de partir de Tourcoing, du Brun-Pain où ils grandissent. «  Tous les étés, nous allions chez notre oncle à Sury-le-Comtal près de Saint-Étienne. Nous avons décidé cette année d’y aller à vélo, aller et retour.  » Soit deux fois 750 km.

Les deux jeunes étudient les cartes de France, s’entraînent, calculent leur temps de parcours (six jours) et entretiennent leur vélo. «  On avait des vélos d’occasion sans dérailleur bien sûr. Et puis on les a fait réviser chez M. Decoëne, célèbre vendeur de vélos du Brun-Pain ! On les a même repeints.  » Ils testent le matériel et les muscles sur cent kilomètres en allant chez leur oncle Pierre à Cappelle Brouck.

«  Tout s’est bien passé, même pas une crevaison ! Nous avons eu beau temps. Il faut dire qu’en ce temps-là, il y avait beaucoup moins de voitures sur les routes. Et nous n’avions pas de téléphone. On ne pouvait communiquer qu’en envoyant des cartes postales lors de nos arrêts.  » Tous les soirs, les deux garçons montent leur canadienne, font brûler le réchaud… Le lendemain, ils paient leur camping et remballent leur barda qu’ils fixent sur les vélos. «  En ce temps-là, il y avait des fontaines dans les villages. On pouvait boire à chaque étape.  » Ils pédalent 120 à 130 km par jour et arrivent à Sury-le-Comtal en héros le 11 juillet 1963.

La suite est racontée dans la BD que vient d’éditer Philippe Brulein. « J’ai mis trois ans à la faire. Parfois je commençais à 6 heures et finissais à 23 heures. Quand on commence un dessin, on ne peut plus s’arrêter… »

 

201662 pages Autoédition disponible auprès de l'auteur à l'adresse suivante : Jean-Luc Brulein, 10 rue Édouard Branly, 59200 Tourcoing.

Prix : 5 € + 4,78 € de frais de port

D'après le site de « La Voix du Nord »

14:13 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD, France | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

Commentaires

merci pour la très bonne présentation de notre BD.
Amitiés .

Philippe

Écrit par : brulein | 30/03/2017

Écrire un commentaire