Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2017

Londres Albert

 Les-forcats-de-la-route1996-couverture.jpgLes forçats de la route

Auteur : Albert Londres

 

C’est dans ce texte mythique, souvent évoqué, qui raconte la « grande boucle » de 1924 avec ses exploits, ses souffrances et ses drames, qu’Albert Londres rend hommage aux « géants » du Tour de France.

« Quand ils gravissent l'Isoard et le Galibier, écrit Albert Londres, ils ne semblaient plus appuyer sur les pédales mais déraciner de gros arbres. Ils tiraient de toutes leurs forces quelque chose d'invisible, caché au fond du sol, mais la chose ne venait jamais. Ils faisaient : " Hein ! Hein" , comme les boulangers la nuit devant leur pétrin ».

Sur l'origine de l'expression « Les forçats de la route », lire cet article du « site du Cyclisme »

199664 pagesArléa poche

Prix : 6 €

Les-forcats-de-la-route-couverture.jpg

 

 

La couverture de l'édition de 2008

 

 

 

 TdF, tour de souffrance2009.jpg

 

 

Ce récit a également fait l'objet d'une édition sous le titre « Tour de France, tour de souffrance » aux Éditions du Rocher ; ici la couverture de 2009. 

21:53 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Essai, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Écrire un commentaire