Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2018

Danès Jean-Acier

Bicyclettres-couverture.jpgBicyclettres

Auteur : Jean-Acier Danès

 

Un tout jeune homme, fou de vélo, amoureux des livres, entreprend un tour de France des écrivains qu’il affectionne, en se rendant sur leurs lieux de vie, d’écriture et de sépulture. Du cimetière marin de Paul Valéry, à Sète, à la villa du Mont Noir de Marguerite Yourcenar dans les Flandres, d’Illiers-Combray, au cœur de la Beauce, où Proust passa son enfance, jusqu’à la Touraine de Balzac, Jean-Acier file d’étape en étape, sur sa bicyclette qu’il a affectueusement baptisée « Causette ». À l’abstraction des cartes se substitue peu à peu la réalité rêvée, vécue, puis couchée sur des carnets de voyage, des lieux traversés.
Mais le personnage principal de cette épopée minuscule n’est pas l’auteur. C’est la mosaïque d’un pays, son imaginaire, ses rencontres improbables, ses vallons perdus et ses portes closes – car il arrive aussi que la maison où certains écrivains passaient le plus clair de leur temps soit fermée, ou sous la coupe d’un gardien vigilant…
Émaillé de mille anecdotes et péripéties, ce livre est autant le récit d’un voyage en France, aujourd’hui, que l’acte de naissance d’un écrivain qui, sur son vélo, part à la rencontre de tous les autres.

 

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Jean-Acier n'a que 20 ans, et pourtant, il se montre déjà, à travers son parcours contemplatif à travers la littérature, un fin connaisseur de la pratique cycliste et sait s'en faire un laudateur de tout premier ordre. Que ce soit dans ses descriptions de la route de nuit, dans ses évocations de la France des panneaux, dans ses galères pluvieuses sur des terrains d'une platitude sans fin, il sait faire passer dans ses mots son amour de la bicyclette, son plaisir de pédaler et de partir à la rencontre, de ses écrivains préférés bien sûr, mais aussi des petites gens qui illuminent les journées solitaires.
Le vélo, c'est la liberté, faire du vélo, quelle que soit la pratique, c'est la bonne vitesse pour être libre, la lecture de ce premier livre est une formidable ode à la petite reine, la toile de fond littéraire apportant une touche supplémentaire de séduction au lecteur !

 

2018224 pagesSeuil

Prix : 17,00 €

Pour en savoir plus sur l'auteur, consulter son blog.

Lu et apprécié par le comité de lecture du blog.

17:00 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France, Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Écrire un commentaire