Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/02/2020

Collectif

Le Randonneur narbonnais-couverture.JPG

Le Randonneur narbonnais

Auteur : Collectif

 

Extraits du site du club « Les Randonneurs narbonnais »

Vingtième siècle, début des années 20 : après une douloureuse période de longue et terrible guerre, les Français reprennent  peu à peu goût à la vie et tentent d’oublier ce cauchemar qui a fait tant de victimes.
Quelques années passent après l’armistice du 11 novembre 1918 qui a scellé la paix entre les belligérants et un groupe d’amis passionnés de vélo fonde lors d'une assemblée générale constitutive le 5 septembre 1924 une association de loisirs pour satisfaire un réel besoin d’évasion.
Le but affiché aux statuts est clair: "développement et encouragement du grand tourisme à bicyclette".
Les Randonneurs Narbonnais sont nés.
Les voilà partis dans une chaleureuse et joyeuse ambiance sur les routes de notre région, alors beaucoup plus propices à la pratique cycliste que de nos jours : rares en effet sont les véhicules à quatre roues à y circuler.

Dès 1928 un bulletin mensuel intitulé "Le Randonneur Narbonnais" est édité ; il paraîtra durant une dizaine d'années. [...] 

 

Sur le site Gallica de la BNF, 10 numéros de ce bulletin sont disponibles en téléchargement, entre juin 1934 et juin 1939. Une belle occasion de se replonger dans une époque où la FFCT s'appelait encore la Fédération Française des Sociétés de Cyclotourisme, où cyclotourisme et cyclo-camping étaient étroitement associés et où, dans le cadre d'un camp marin à Gruissan, les « campeurs mâles » devaient s'installer à gauche du mât central alors que les « ménages » se plaçaient à droite ; il est cependant précisé que « les personnes gardent toute liberté d'allées et venues" !

17:38 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Revue | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Écrire un commentaire