Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2020

Beurard-Valdoye Patrick

PBV_purgatoire_couv.jpgLe purgatoire irlandé d'Artaud

Auteur : Patrick Beurard-Valdoye
Dessins : Jean-François Demeure

 

du coup Patrick est pris de doute sur ce qu’il consigne et sur ce qu’Artaud a réellement déclaré plutôt content cela dit qu’un scribe retrace avec scrupule son retour au nom propre

[…] Patrick Beurard-Valdoye est parti à vélo sur les traces d’Antonin Artaud, le poète délirant et génial, isolé dans une maison des îles sauvages d’Aran en août et septembre 1937. Artaud vient alors d’écrire « Les Nouvelles Révélations de l’Être », il court après son destin. Le séjour se passe mal, il est expulsé puis interné à son arrivée en France.
« J’ai mis une semaine à retrouver sa maison », témoigne Patrick Beurard-Valdoye. La porte arrière était ouverte, il est entré. « Tout semblait intact, figé dans le temps, c’était comme toucher Artaud. » Au pied du fourneau, une momie de chat. De très belles pages surréalistes décrivent ce théâtre-là, improbable, effrayant, au pays des limbes et des figures saintes. Patrick Beurard-Valdoye est allé à la source du réel pour créer le poème, dialogue inventé entre des personnages connus et inconnus, issus de son panthéon. « J’ai écrit un poème où Artaud est en Irlande avec l’intention de rendre la canne de saint Patrick, patron des Irlandais, mais personne n’en veut. » […]

Extrait d'un article de Christine Rondot paru dans Le Républicain Lorrain du 26 juin 2020

 

202068 pagesAu coin de la rue de l'Enfer

Prix : 13 €

 

Sur Antonin Artaud et son séjour en Irlande, voir la fiche Wikipédia dédiée.

11:15 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Irlande, Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Écrire un commentaire