Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2012

Charlot Virgile

cyclotourismeTropique du Bayanda

Une épopée africaine

Auteur : Virgile Charlot

Changer de vie ! À25 ans, Virgile Charlot, jeune diplômé d’une école de commerce, a dit non. Non aux vrombissements lumineux de la société post moderne, non à une vie bâtie à crédit, avec voiture et appartement dignes des photos de magazines. En 2010, il décide de couper les ponts et de vivre ses rêves nomades. Son défi ? Traverser l’Afrique du nord au sud, en solitaire et à vélo, soit plus de 22.000 Km sur des pistes défoncées, entre déserts et forêts tropicales. Cette aventure de calibre olympique nous entraîne dans la quête vertigineuse d’un retour aux sources, loin des écrans plasma, du carbon free, de la 3G et d’Internet. Pour Virgile, le salut passe par l’exil, la course au vent, les repas de larves, de singe et de porc-épic. On le retrouve sous la neige en Espagne, accueilli en plein désert par des militaires mauritaniens, englué dans la boue de la forêt tropicale congolaise, piégé par les sables au Tchad...

Son récit rabote notre vernis d’homo-cyber du XXIème siècle et résonne comme l’appel à une liberté perdue sous le poids de l’enracinement et de la raison.

Virgile Charlot (né en 1984) est originaire du Jura. Il a notamment vécu en Chine, en Malaisie, en Afrique du Sud et en Allemagne. Dans le cadre de ses études en finance et en science politique, il a collaboré avec Amnistie International, l’UNHCR et Oxfam, Après plusieurs années passées à Paris dans l’édition, assoiffé d’ailleurs et de liberté, il a fait le choix de tourner le dos à sa vie sédentaire pour devenir écrivain voyageur.

-2012- 198 pages - Éditions Arthaud -

Prix : 19 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

16:14 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Afrique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

Commentaires

Attention : risque de méprise ! Le sous-titre de cet ouvrage « Une épopée africaine » pourrait laisser penser que nous avons affaire ici à l'un de ces « super-cyclos-voyageurs-écrivains », qui, poussés par leur éditeur ou leur propre goût du sensationnel, allait nous narrer sous toutes les coutures les plus prodigieux exploits, les plus incroyables rencontres, les plus vertigineux défis que, nous lecteurs, nous pourrions vivre par procuration, bien installés dans notre fauteuil. Comble d'excitation, la quatrième de couverture parle d’aventure de calibre olympique !
Et ce « Tropique du Bayanda » qui ne figure sur aucune carte, dans aucun atlas, encore un argument commercial destiné à faire émerger cet titre de la multitude de livres de voyage en Afrique qui paraissent actuellement ?
Et bien non ! Rien de tout cela dans le récit de Virgile Charlot qui, dans un style élégant et sobre, sait au fil des pages nous raconter avec simplicité les rencontres faites sur la route, décrire les paysages avec une grande finesse, mettre en valeur ses propres interrogations, poser les bonnes questions que fait émerger le voyage à bicyclette.
Ainsi le premier chapitre qui évoque le besoin de partir, d'échapper au moule mais pour chercher quoi ? Ou encore ce paradoxe de quitter tout le confort occidental auquel des milliards d'humains aspiraient pour vivre le rêve d'un riche présomptueux !
Une traversée de l'Afrique qui se lit avec délectation, en ayant constamment l'impression de voyager avec un auteur d'une grande sensibilité et très éloigné de ce « super héros » que la couverture laissait craindre...
Et le Tropique du Bayanda, alors ? Lisez le livre, vous verrez qu'il existe bien et que l'épopée n'est pas nécessairement celle attendue !

Écrit par : Jean-Yves MOUNIER | 16/12/2012

Écrire un commentaire