Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2013

Allard Hervé

cyclotourisme

                         Le tour de France d’un promeneur solitaire

Auteur : Hervé Allard

Il est des récits de voyage qui nous entraînent au bout du monde, qui nous font partager les aventures extraordinaires de leurs auteurs, tenant le lecteur que nous sommes dans le rôle de contemplateur, privilégié de pouvoir vivre par procuration de si merveilleux moments de vie. Rencontres avec les animaux sauvages d’Afrique, mal de l’altitude sur les hauteur andines, cache-cache avec les autorités pour pénétrer au Tibet sont devenus les antiennes du genre et seul le talent des voyageurs écrivains peut faire la différence dans la pléthore de sorties annuelles et permet au modeste sédentaire confortablement assis dans son fauteuil d’encore apprécier un nouveau texte sur des lieux qui finissent par lui être aussi familier que la place de la mairie de sa commune de résidence.

Et puis, il est des textes - beaucoup plus rares - dans lesquels le lecteur se retrouve réellement au bas de chez lui, dans des contextes habituels lui rappelant ses propres expériences, le renvoyant à des souvenirs qu’il croyait enfouis en lui du fait de leur apparente banalité : ainsi à Morteau le camping « Le cul de la lune », le plus petit port de France dans le Cotentin à Port Racine, Monsieur Hulot sur la plage de Saint-Marc-sur-Mer. Chacun se chargera de compléter la liste, selon sa géographie personnelle et l’étendue de son vécu voyageur.

 

 

cyclotourismeTel est ce récit d’Hervé Allard qui en 52 jours et 4767 Km, s’est offert un « tour de France » en cyclo-camping, en toute simplicité, sur sa bicyclette hors d’âge, loin de toute volonté de réussir un exploit sportif, loin de tout exotisme mais toujours très proche de son lecteur avec lequel il n’hésite pas à partager ses doutes (malade, faut-il abandonner ?), ses opinions sur la société actuelle ( l’injustice sociale omniprésente dans les rencontres avec ceux qu’Hervé appelle avec tendresse les « petites gens ») et ses souvenirs personnels (à six dans deux pièce et demis... mais nous étions heureux).

Un récit intimiste dans lequel le voyage est prétexte à se retrouver, à s’interroger, à se construire, un récit vélosophique qui nous montre un promeneur solitaire des plus attachant. « Ce sont les reflets fugaces de la vie qui l’environne qui viennent impressionner le randonneur ouvert au monde ».

                                                                        Jean-Yves Mounier

-2011- 148 pages - Autoédité - annickherve.allard@free.fr

Hervé Allard, 7 place Lionel Terray, 38100 Grenoble.

Prix : 12,00 € + 2,40 € de frais de port.


11:15 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Écrire un commentaire