Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/12/2015

Bunel Grégory & Chapuis Cécile

cyclotourisme

                                               MADAGASCAR

                                   - Empreinte-moi ! dans l’errance –

Auteurs : Grégory Bunel & Cécile Chapuis

Six mois d’un périple intense inscrit dans l’itinérance, le nomadisme et les rencontres fortuites au bord du chemin. Ça peut se comptabiliser comme ça : 2 enfants de 18 mois et 3 ans, 2 vélos, une carriole et les bagages, soit 120 kgs à transporter ; 3.700 Km à vélo, 600 en pirogue et en boutre, des centaine de personne rencontrées, 3 rations, quotidiennes de riz par personne soit 300 kgs engloutis, des centaines d’ananas, bananes, noix de coco, épis de maïs, cannes à sucre, kakis, corossols dévorés, etc etc...

À peine dix jours, la tête à l’envers sur cet hémisphère de la planète terre et encore une fois , cela fais presque cent fois, Scolas, Rose et Voahangy nous alertent . N’allez pas par là, ni par là et pas là bas non plus ! Ils y sont, ils vous attendent... Et pourtant, nous devons choisi un chemin... le nôtre, notre errance est en marche, elle ne peut plus s’arrêter, en tout cas pas là, pas si tôt ! Qui d’entre vous serait capable alors de nous indiquer le bon chemin ?...

Il nous faudra faire attention aux « dahalos », ces voleurs de zébus, bandits de grand chemin, coupeur de route, mais aussi aux sorcières, aux fantôme, sans parler de nos appréhensions emportées dans nos sacs de voyages. Paludisme, absence de routes bitumées, des conditions sanitaires rudimentaires et un pays en crise économique et politique, les risques nous attendent. Nous prendrons le vélo pour s’imprégner des odeurs et des parfums du monde : un élixir pour un accueil tonitruant tout au long des chemins. En faisant le choix d’aller dormir chez eux, en y plantant notre tente, voilà les portes et les cœurs des gens qui s’ouvrent et nous incitent à vivre avec . Ce parcours éprouvant transforme toute rencontre en récompense, l’hospitalité en promesse.

Les piste souvent embourbées, épreuve physique et morale, résistance, renoncement, vie spartiate, effort, douleur, épuisement, nous renvoient à l’aventure du vivant face à l’éphémère de la condition humain. Emblème de la mort niée puis dépassée, l’épreuve s’impose comme un hymne à la vie. Zigzaguer sur les chemins, dans les régions les plus enclavées, dans les méandres de notre âme. Errer et comprendre ce qui, dans une expérience humaine aussi extrême nous a touché de si près et touche chacun d’entre nous.

Dans un mélange d’émerveillement, de rayonnement et de peur, à vélo avec 70 kgs, une carriole remplie de 2 enfant, décidés, nous appuyons sur nos pédales avec encore plus de vigueur et d’envie. Ne cherchons pas le chemin du bonheur, le bonheur c’est le chemin !

-2012- 160 pages écrites et illustrées dont 40 en couleurs - format A4 italien - reliure spiral.

“Encas d’envie folle de dérailler, vous pouvez le commander par mail ! Faites tourner pour que la roue tourne, que la chaîne s’enchaîne !“.

Autoédition : Cécile et Greg - Association la roue tourne - 14 rue cail - 75010 Paris.

Blog :  http://revedemome.wordpress.com 

et: 

http://larouetournetourne.blogspot.fr/2012/07/a-peine-dix...

Pour commander le livre

Courriel :  pachinose@gmail.com

Prix : 25 € + 5 € de port pour un envoi national.

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog.

 

10:32 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Madagascar | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Écrire un commentaire