Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2017

Magnin Hervé

 Magnin-couverture.JPGLe meilleur ami de l'homme

Récit d'aventures

Auteur : Hervé Magnin

 

Pour raconter trente ans d’aventures à travers le monde, une pudeur équivoque impose ici une narration inattendue. Un brin narcissique, le je narratif cite un prétendu grand philosophe. MacGyver aurait dit : « Le meilleur ami de l’homme, ce n’est ni le chien, ni le cheval. C’est le couteau suisse ». C’est ce meilleur ami-là qui raconte en 1988 les 14 000 kilomètres à vélo entre Montréal et Bogotá. C’est lui en 1989 qui flippe et se perd dans la jungle du Darién entre Panamá et Colombie. C’est lui en 2012 qu’un geôlier du Hezbollah convoite dans une prison libanaise. C’est lui en 2013 qui fuit l’Iran pour se réfugier en Iraq. C’est lui qui dégoupille les grenades en Syrie. C’est lui qui disparaît mystérieusement en Serbie…

Tout commence en 1985 dans une caserne de l’armée française. Depuis, aventures et mésaventures s’enchaînent. Ce récit romanesque n’est nullement romancé. Il se peut pourtant que le lecteur doute de la véracité de ce qui y est relaté. L’incroyable ne mérite peut-être pas toujours d’être cru. Qu’importe… On voyage autant dans l’imaginaire que dans la réalité.

 

Hervé Magnin est un aventurier et un artiste protéiforme. Tel un couteau suisse, il a plusieurs lames à son manche, plusieurs cordes à « son » harpe. Musicien, poète, écrivain, comédien, cinéaste, plasticien, sculpteur, psychothérapeute, formateur… Ces carnets de voyage, il les a laissés mûrir pendant quelques décennies avant d’en extraire les passages les plus épiques pour les réunir dans ce récit.

 

2017304 pagesAutoédition disponible auprès de l'auteur et en écrivant à : Hervé Magnin, 476 chemin des Essarts, 73370 Le Bourget-du-Lac

Prix : 15 euros + 5 euros pour l’expédition.

Information fournie par Hervé Le Cahain

12:37 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Autobiographique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Écrire un commentaire