Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2017

Giraud Hélène

Le goût du vélo-couverture.JPGLe goût du vélo

Textes choisis et présentés par Hélène Giraud

 

Au XIXe  Siècle, la bicyclette constitue une révolution et bouscule les conservatismes. Moyen de locomotion, et parfois d’émancipation, elle devient aussi un sport. Le Tour de France, créé en 1903, attire les plus grandes plumes : le vélo se répand dans les classes populaires, qui voient leur quotidien transcendé dans les aventures de « Coppi le charcutier » ou du « mitron Bobet ».

Aujourd’hui, le vélo n’est plus réservé aux dimanches, aux campagnes ou aux athlètes : il est de plus en plus présent dans les villes. On le pare de nouvelles vertus : il rime avec sobriété, autonomie, responsabilité, convivialité.

Balade en compagnie d’Émile Zola, Maurice Leblanc, Jules Romains, Louis Nucéra, Pierre Sansot, Philippe Delerm, Érik Orsenna, Odon Vallet, Alphonse Allais, Jerome K. Jerome, Alfred Jarry, René Fallet, Albert Londres, Antoine Blondin, Paul Fournet, Éric Fottorino et bien d’autres...

 

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Hélène Giraud, dans ce petit ouvrage, nous ouvre les portes de son panthéon littéraire cycliste. En quatre chapitres et trente chroniques, elle nous présente tous les aspects de la bicyclette à travers les XIXe et XXe siècles et des auteurs plus ou moins connus. À côté des grands classiques (Leblanc, Jarry, Nucéra, Ruffier pour n'en citer que quelques-uns), le lecteur pourra faire connaissance avec des textes plus spécialisés, la plupart disponibles grâce à de judicieuses rééditions et visibles sur ce blog, comme O'Followell ou De Amicis (tous deux hautement recommandables). Chaque texte bénéficie d'une petite note critique permettant de situer son auteur et son rapport à la bicyclette.
Le format poche du livre en fait un compagnon idéal lors d'un court voyage à bicyclette mais le lecteur plus exigeant lui ajoutera l'indispensable anthologie d'Edward Nye « À bicyclette »  parue en 2000 aux éditions Sortilèges ou encore les « Dernières pédalées » de Christian Le Goff en 2011 et pourquoi pas le sympathique petit fascicule de Piet Hein Hilarides de 1989 « La bicyclette dans la littérature française ».

 

Première parution en 2012Le goût du vélo-couverture2012.jpg

2017 - 128 pages - Mercure de France

Prix : 8 €

 

La couverture de la première édition

 

Hélène Giraud est également co-auteure du livre "Le Vélo pour les Nuls" paru en 2014.

 

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

18:31 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Écrire un commentaire