Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/11/2017

Geslin René

Paris-Rouen-couverture.jpgParis – Rouen 1869

Première course vélocipédique sur route

Auteur : René Geslin

 

Dans cette plaquette commémorative réalisée par René Geslin, historien de la « Vélocipédimanie », le lecteur trouvera tout ce qu'il a toujours voulu savoir sur cette épreuve historique sans jamais oser le demander !

Ce document, de tout premier ordre, s'ouvre par quelques souvenirs et précisions écrits à l'occasion par le fils du vainqueur, James Moore avant de faire le point sur le pourquoi et comment de cette organisation, de revenir sur l'histoire du vélocipède (avec la traditionnelle erreur sur le célérifère...) et du sport vélocipédique en France .

Un mois avant son départ, cette première course sera « médiatisée » par « Le vélocipède illustré » qui publiera également son règlement.

Témoignages d'un participant et relevés des contrôles de route et d'arrivée viennent compléter ce document qui se clôt par une analyse technique de Daniel Rebour, alors rédacteur en chef de la revue « Le Cycle ».

 Jean-Yves MOUNIER

196920 pagesPlaquette auto-éditée à 1000 exemplaires

 

Pour en savoir plus sur cette course, consulter la fiche Wikipedia dédiée

Pour James Moore, le vainqueur de cette première édition, voir la fiche que lui consacre « Le petit braquet ».

18:27 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

Commentaires

À l'occasion des 150 ans de cette course, une vingtaine de vélocipédistes, amateurs et collectionneurs, venus de toute la France, mais aussi du Canada, du Royaume-Uni, d’Allemagne et du Japon, se sont fixé le défi en 2019 de refaire, du 9 au 11 novembre, le parcours de Paris à Rouen sur d’authentiques vélocipèdes de la fin des années 1860. Voir ici : https://parisrouenavelocipede2019.wordpress.com/

Écrit par : Jean-Yves MOUNIER | 17/10/2019

Écrire un commentaire