Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2019

Dion Françoise

La roue nomade-couverture.jpgLa roue nomade
Voyage à vélo en solo de Strasbourg à l'Archipel des Solovki en Russie

Autrice : Françoise Dion

 

Après « La roue libre » qui nous emmenait de l’île de Vardo au Sud de la Roumanie, Françoise Dion nous entraîne cette fois de Strasbourg à la Russie, juchée sur son vélo. Elle nous raconte les rencontres, les bivouacs, l’histoire des pays traversés et nous livre les réflexions qui s’amoncellent dans sa tête au rythme des pédales, jusqu’au monastère des Solovki, près du cercle polaire. Un pèlerinage personnel et intime qui lui fait approcher « l’âme russe ».

Des envies d'ailleurs scandent la vie de Françoise Dion, des envies de rouler librement au plus près de la nature. Savoir écouter, observer et plonger en soi-même pour finalement découvrir l'autre. Un voyage émouvant jusqu'en Carélie.

 

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Pour son deuxième récit de voyage à travers l'Europe, Françoise Dion nous emmène vers la mystérieuse Russie et, plus particulièrement, vers cet Archpiel des Solovki, résumé à lui seul des vissicitudes de l'histoire qui ont marqué ce vaste pays et forgé ce qu'il est coutume de nommer « l'âme russe ».
Dans une première partie consacrée à l'Europe de l'Est, par petites touches thématiques - bivouacs, égarements, rencontres - l'autrice nous balade dans son aventure avec simplicité et naturel, n'hésitant pas à nous dévoiler ses joies mais aussi ses faiblesses les plus intimes qu'elle est vraisemblablement venue affronter lors de ces nuits loin de tout, au milieu de la nature la plus sauvage et ses inquiétants bruits.
Dans la seconde partie, russe, heureuse d'avoir atteint son but, elle se livre encore davantage – je ne dirai ici rien de ce songe d'une nuit d'été – sans pour autant négliger les évocations historiques et humaines des secteurs qu'elle traverse. Et s'interroger sur l'attitude des Russes rencontrés, mélange de méfiance vis à vis des étrangers et de bienveillance envers eux, sur fond de vodka et de « Google translate ».
Françoise a-t-elle percé les mystères de « l'âme russe », rien n'est moins sûr, elle reviendra dans cette Russie qui la fascine, mais ce voyage l'aura au moins conforté dans cette évidence qu'avancer en roulant, c'est doux, c'est tendre et parfois c'est savoir rétropédaler afin de reculer pour mieux trouver sa voie et sa propre réalisation […].

 

2019128 pagesÉditions du Panthéon

Prix : 13,90 €

 

Françoise Dion avait publié en 2017, chez le même éditeur, La roue libre, Voyage à vélo en solo de la mer de Barents à la Mer Noire , présenté sur ce blog.

10:44 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Europe | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

Commentaires

Un commentaire a été ajouté le 17/10/19 sur cette fiche par Jean-Yves MOUNIER

Écrit par : Jean-Yves MOUNIER | 17/10/2019

Écrire un commentaire