Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2022

Supiè Jean-François

JF Supié-couverture.jpgLeducq, Magne, Speicher, Lapébie
Les grandes heures de l’équipe de France dans les Tours de France des années 1930

Auteur : Jean François Supié

 

Évoquer en 2022 les Tours de France d’avant-guerre peut vous sembler un peu anachronique. C’est évidemment d’un tout autre cyclisme qu’il sagit, sur des routes encore rarement asphaltées, sur des vélos qui étaient loin des technologies actuelles. Mais derrière ce décor presque centenaire se cachent les belles histoires du sport cycliste, celles qui ont forgé sa légende.
En instaurant en 1930 la nouvelle formule des équipes nationales, le créateur du Tour Henri Desgrange a fait prendre un tournant décisif à son épreuve, dont la popularité est alors montée en flèche, portée par une génération de coureurs français exceptionnelle.
Vous suivrez au fil des pages les exploits des tricolores, qu’il sagisse d’André Leducq, Antonin Magne, Georges Speicher ou Roger Lapébie, pour ne citer que de ceux qui ont réussi à ramener le maillot jaune à Paris. Mais vous croiserez aussi le regard triste de René Vietto, qui fait partie de ces perdants magnifiques, comme les Français les ont toujours aimés, ou l’immense Charles Pélissier, qui a contribué à révolutionner l’image du coureur cycliste.
Vous apercevrez également au détour d’un virage dans le col de l’Izoard, la silhouette élégante de Sylvère Maes, ou encore l’inoubliable Gino Bartali, porteur d’une mission quasi divine, et tous ces champions, parfois oubliés, qui ont contribué à la magie du Tour.

Journaliste et écrivain, Jean-François Supié, originaire de Bourg-en-Bresse, est surtout un passionné de l’histoire du cyclisme. Il signe ici un troisième opus après une biographie consacrée à Roger Pingeon (Entre grâce et tourments -Éditions Mareuil) et un récit sur les Tours de France des années 1920 (Le Tour de France au temps des forçats et des ténébreux – Éditions Amphora).

 

2022318 pagesPublishroom Factory 

Prix : 18 €
 

De Jean-François Supié, en plus des deux ouvrages cités ci-dessus, voir également « 51 avenue Jean Jaurès » présenté sur ce blog et grandement apprécié.

11:05 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Écrire un commentaire