Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rechercher : Bobet+Jean

Bobet Jean

 

Bobet-couverture.jpgLouison Bobet , une vélobiographie

Auteur : Jean Bobet

Préface : Antoine Blondin


Une évocation tendre, narquoise, en un mot fraternelle d'un grand champion doué d'un immense charisme : Louison Bobet, le plus grand dans le cœur des Français. Il est question de son enfance, de son caractère, de sa personnalité, mais aussi de son rapport au vélo, très «pro» avant la lettre. Accessoirement la plume malicieuse et affectueuse de Jean Bobet nous gratifie de portraits en pied de quelques autres divas des années 50 : Coppi, Bartali, Anquetil, Koblet, Kubler, etc.

Frère cadet de Louison Bobet, Jean Bobet est un coureur cycliste français né le 22 février 1930 à Saint-Méen-le-Grand. Sa reconversion s’est faite dans le journalisme sportif et il est l’auteur de plusieurs livres consacrés au sport cycliste.

2016230 pages – La Table Ronde – La petite vermillon.

Prix : 8,70 €

Bobet-couverture1958.jpg

Cet ouvrage est une nouvelle édition d'un livre paru originellement en 1958 chez Gallimard.

Plusieurs autres livres de Jean Bobet sont à découvrir sur le site de La Table Ronde

 

Lire la suite

25/01/2017 | Lien permanent

Bobet Jean

 Couv-Bobet.jpgÀ vélo & ailleurs

Auteur : Jean Bobet

 

Né en 1930, il fut champion du monde universitaire en 1949 à Budapest, avant d’entamer une carrière de coureur cycliste professionnel qui l’amena sur les routes des plus grandes épreuves.
Il se tourna ensuite vers le journalisme en collaborant à L’Équipe, au Monde et à Cinq colonnes à la une avant de diriger le service des Sports de RTL.
Auteur de plusieurs livres sur le cyclisme, il reçut le grand prix de Littérature sportive 2003, pour sa biographie d’Octave Lapize.


… Je me rappelle qu’Antoine Blondin dans une de ses chroniques m’avait appelé l’homme au masque de frère.
Je me rappelle que la jeunesse m’a quitté un jour à cinq kilomètres du sommet du col du Galibier…

 

2009120 pages – Le Pas d'oiseau

Prix : 12 €

Lire la suite

20/06/2017 | Lien permanent

Bobet Jean

 Vélo-couverture.jpgLe vélo à l'heure allemande

Auteur : Jean Bobet

 

Du 3 septembre 1939 (déclaration de la guerre) au 25 août 1944 (libération de Paris), le cyclisme a vécu de belles années. La bicyclette n'était plus la petite reine mais la reine des transports. Dans les rues, sur les routes, les vélos remplaçaient les autos, pour le ravitaillement ou le marché noir, ça roulait... Loin des conflits et des malheurs, les champions de la route – le Français Émile Idée, le Belge Marcel Kint – s'affrontaient dans Paris-Roubaix, Paris-Tours et même dans un ersatz de Tour de France. Des coureurs amateurs apparaissaient : Robic, Bobet, Géminiani. Les vélodromes – plus de 160 en France – ne désemplissaient pas. Au Vel' d'Hiv', à Paris, on applaudissait le Français Toto Gérardin et le Hollandais Van Vliet. Les journaux collaborationnistes apportaient leur concours aux manifestations, sans rien dire des tragédies que connaissait par ailleurs le cyclisme. Pas un mot sur le Vel' d'Hiv' du 16 juillet 1942, le jour où la police française a enfermé 8 000 Juifs sur ordre de l'autorité d'occupation. Pas un mot non plus sur les parcours héroïques de coureurs qui les ont conduits à la libération de la France ou... de la Roumanie. Ou au camp de Mauthausen...


Jean Bobet nous raconte une histoire hallucinante mais véridique, qui permet de mieux comprendre ce que fut la France au quotidien sous l'occupation nazie.

 

2007224 pagesHors collection, La Table Ronde.

Prix : 18,30 €

Lire la suite

25/01/2017 | Lien permanent

Bobet Jean

cyclotourisme Cyclisme de plaisance

Auteur : Jean Bobet

 

Le loisir sportif détermine aujourd’hui un type d’homme - ou de femme - qui pratique sérieusement une activité physique sans se prendre au sérieux. Ce sportif d’aujourd’hui est sans doute le sportsman d’hier : il agit sans but lucratif, mais il n’agit pas pour rien. Il est comptable, en effet, de ses plaisirs et de ses efforts, l’effort étant l’essentiel de son plaisir. Au vrai, son effort est toujours gratuit mais il n’est jamais vain. S’agissant de cyclisme, ce type de sportif ne se contente pas d’aller à bicyclette. Il fait du vélo. Pour ne pas pédaler idiot, il aime savoir comment, pourquoi on fait du vélo et même pourquoi, comment on a fait du vélo. Il est plus ou moins technicien, plus ou moins poète, plus ou moins contemplatif.
C’est ce cycliste multiple que Jean Bobet appelle cycliste de plaisance. Coureur amateur (il a été champion du monde universitaire), coureur professionnel (il a participé aux tours de France, d’Italie et d’Espagne), maintenant cyclotouriste du dimanche, Jean Bobet a écrit ce livre pour offrir au cycliste de plaisance une chance supplémentaire de pratiquer le cyclisme avec plaisir.
Il propose, sans jamais imposer, des idées et des histoires qui sont à la fois un prélude et un prolongement, une initiation et un hommage à l’aventure cycliste

 

1980 - 178 pagesÉditions Prosport

Lire la suite

21/05/2016 | Lien permanent

Bobet Jean

Rennes-couverture.jpgRennes au temps des vélodromes

Auteur : Jean Bobet

 

C’était au temps où le Grand Rennes comptait 70 000 habitants. Dans le cadre des fêtes traditionnelles du Mail Donges, élus et sportsmen se rassemblaient au vélodrome Laennec pour applaudir les exploits du jeune Morin, un Breton qui, dès 1895, deviendrait célèbre dans toute l’Europe — une sorte de Louison Bobet ou de Bernard Hinault avant l’heure… Car les archives en témoignent : grâce à Rennes, à ses clubs, à sa piste, la Bretagne est très vite devenue le berceau cycliste de la France. La Bretagne a pris place dans la grande histoire du sport ! C’est cette histoire, une histoire épique et savoureuse, que raconte ici Jean Bobet d’une plume alerte et enjouée.

 

2001216 pagesÉditions Cristel

Prix : 17,99 €

 

De Jean Bobet, voir également les autres titres présentés sur ce blog

Lire la suite

15/02/2021 | Lien permanent

Page : 1