Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2017

Serres Patrice

 Les forçats-BD-couverture.jpgLes forçats de la route

Un reportage d'Albert Londres 1924

Auteur : Patrice Serres

Sur une idée d'Henri Amouroux

 

Entre deux reportages sur les bagnes de Cayenne et d'Afrique du Nord, le grand journaliste Albert Londres décide de couvrir le Tour de France 1924 pour le Petit Parisien. À cette occasion, il découvre le monde impitoyable des coureurs cyclistes qu'il appelle les... Forçats de la Route.

 

200744 pagesLe Parisien éditions-Aujourd'hui en France

Ce livre n'est plus édité.

22:15 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Londres Albert

 Les-forcats-de-la-route1996-couverture.jpgLes forçats de la route

Auteur : Albert Londres

 

C’est dans ce texte mythique, souvent évoqué, qui raconte la « grande boucle » de 1924 avec ses exploits, ses souffrances et ses drames, qu’Albert Londres rend hommage aux « géants » du Tour de France.

« Quand ils gravissent l'Isoard et le Galibier, écrit Albert Londres, ils ne semblaient plus appuyer sur les pédales mais déraciner de gros arbres. Ils tiraient de toutes leurs forces quelque chose d'invisible, caché au fond du sol, mais la chose ne venait jamais. Ils faisaient : " Hein ! Hein" , comme les boulangers la nuit devant leur pétrin ».

Sur l'origine de l'expression « Les forçats de la route », lire cet article du « site du Cyclisme »

199664 pagesArléa poche

Prix : 6 €

Les-forcats-de-la-route-couverture.jpg

 

 

La couverture de l'édition de 2008

 

 

 

 TdF, tour de souffrance2009.jpg

 

 

Ce récit a également fait l'objet d'une édition sous le titre « Tour de France, tour de souffrance » aux Éditions du Rocher ; ici la couverture de 2009. 

21:53 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Essai, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

19/05/2017

Haralambon Olivier

 Le coureur-couverture.jpgLe coureur et son ombre

Auteur : Olivier Haralambon

 

« J'étais vieux de treize ans mais je me sentais naître, enfant de la pédale. »

Le cyclisme, c’est Poulidor, Richard Virenque et Lance Armstrong, ça sent le camphre et la chicorée, les fautes de syntaxe et l’EPO. Le cyclisme, c’est le Tour de France, devant lequel vous ne cessez de vous ennuyer qu’en vous endormant.

À rebours de cette idée, j’aimerais ici embrasser la liste des enchantements par lesquels je suis passé, à ne fréquenter que des cyclistes pendant des années, à ne vivre que comme eux, au point d’en être devenu un, ad vitam. J’ai dû me rendre à l’évidence : les livres ne rendent pas plus malins, la course cycliste oui. La course cycliste a la vertu de vous détromper. Vous pensez sans doute que rien n’est plus simple, plus mécanique que pédaler, et qu’une course de vélo c’est Les Temps Modernes version aseptisée, clinique, sans Chaplin et sans la poésie. Vous ne soupçonnez pas qu’être fort et rouler vite sont deux choses absolument différentes. Que la pédale se recouvre, se caresse, bien plus qu’on n’y appuie. Vous les croyez des brutes, ils sont délicats comme des danseuses, subtils plus que bien des écrivains, faute de quoi ils n’avanceraient pas.

2017 160 pages – Éditions Premier Parallèle

Prix : 16 €E-book : 6,99 €

17:57 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Essai, Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Bernard Tristan

 Le Marquis-couverture.jpgLe Marquis des stades

Auteur : Tristan Bernard

Édition établie et présentée par Benoît Heimermann

 

Tristan Bernard était de bonne famille mais de mauvaise composition. Du moins rechignait-il à considérer le travail comme quelque chose de prioritaire. Ce qui lui importait avant tout c’était de se moquer du monde en plaçant le dilettantisme au rang de vertu obligatoire et en raillant les travers de ses semblables avec constance. Dix romans, cent pièces, des milliers de chroniques et d’articles y suffirent à peine. Encore convient-il d’ajouter que le préposé à la satire mena son entreprise de démolition avec délicatesse. Prolixe et gai, Tristan Bernard (1866-1947) était d’abord désopilant. « L’homme le plus spirituel de la terre » d’après Léon Blum, son ami et contemporain.

Au bout du bout, il est une seule chose que ce voltigeur prenait au sérieux : le sport. Cavalier, boxeur, cycliste, Tristan Bernard arbitra Georges Carpentier avec précision, dirigea le vélodrome Buffalo avec méthode et suivit le Tour de France avec enthousiasme. Une façon pour lui de donner le change ? « Il y a dans tout écrivain, un sportman qui s’ignore. » : entendez par là un créateur qui, trop souvent, se prend au sérieux et un athlète qui, trop facilement, s’estime dérisoire… Pour « le champion de France de l’humour », la tête ne pouvait aller sans les jambes et inversement. Cette anthologie (inédite) le prouve au détour de chaque page.

 

2017 - 216 pages – Le Castor Astral éditeur

Prix : 14 €

17:44 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

18/05/2017

Buzzati Dino

 Giro 1949-couverture.jpgSur le Giro 1949

Auteur : Dino Buzzati

Préface : Éric Fottorino

 

DIno Buzzati n’y connaissait rien au vélo. Et c’est pourtant lui qu’envoie le Corriere della Sera pour couvrir le Tour d’Italie 1949 et suivre le duel attendu par tout un pays entre le « vieux lion » Gino Bartali et Fausto Coppi, un duel épique entré dans la légende du sport.

L’auteur du Désert des Tartares, du K, véritable reporter dictant ses papiers à la fin des étapes, convoque Hector et Achille, imagine un dialogue entre deux chèvres regardant passer le peloton ou, tel un béotien, s’intéresse aux pédales – « Quand l’une est en haut, l’autre est en bas et chacune veut imiter l’autre » – et à Serse Coppi, le frère méconnu. Buzzati décrit l’Italie d’après-guerre, une botte encore rougie par les braises du fascisme, et les Italiens du bord des routes qui n’ont d’yeux que pour les deux champions : Gino le Toscan, le pieux, le conservateur réfugié́ au Vatican pendant la guerre, qui puise dans sa foi l’énergie pour gravir les montagnes ; et son inverse, le Campionissimo, piémontais, moderne, cartésien, progressiste, pas religieux pour un sou. Bartali est petit, Coppi est élancé. Ce sont les deux visages de l’Italie, comme l’écrira Malaparte.

L’écrivain, déjà reconnu, ne singe pas les journalistes sportifs, il chronique ce Giro à sa manière unique, avec des angles inhabituels, nous livre le récit d’une épopée plus grande que le sport, nous conte une péninsule qui oublie son quotidien avec ce merveilleux prétexte qu’est son tour à vélo.

Un texte qu’on ne peut lire sans émotion ni passion, et qui a toute sa place dans l’œuvre de Dino Buzzati. Il  est bien sûr l’auteur de l’un des grands classiques du XXe siècle, Le Désert des Tartares, d’un recueil fameux de nouvelles, Le K, ou encore d’un succès de littérature jeunesse, La Fameuse Invasion de la Sicile par les ours. Il était également peintre, et surtout journaliste au Corriere della Serra, un métier qui l’a influencé dans sa quête, à partir du quotidien, de l’insolite, voire du fantastique.

2017200 pages So Lonely

Prix : 14 €Sur-le-Giro-1949-édition 1984.jpg


La couverture de la rare édition de 1984 chez Robert Laffont

 

21:22 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire, Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

17/05/2017

Pef

 Le grand jour-couverture.jpgLe grand jour

Auteur : Pef

 

Pourquoi toute la famille s'est-elle réunie aujourd'hui, se demande avec inquiétude Balthazar ? Rien ne laisse encore présager que c'est le grand jour, le jour où l'on enlève les petites roues !

Un album tendre et touchant, qui évoque un rite initiatique dans la vie des enfants : celui où l'on devient plus grand, où l'on prend des risques pour acquérir plus d'autonomie et où l'on goûte au plaisir de partir en « roue libre ».

D'après le site de Gibert Joseph

De 6 à 9 ans

Ce livre n'est plus disponible.

 

2007 32 pagesÉditions Il était deux fois

21:43 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Jeunesse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Debon Nicolas

 Le-Tour-des-Geants2.jpgLe tour des Géants

Auteur : Nicolas Debon

 

Cette histoire relate l'incroyable épopée vécue par des hommes durant le Tour de France en 1910, étape par étape. L'auteur s'attarde sur les personnages dont les coureurs Faber et Garrigou. Une vision plus humaine que sportive avec de réels moments d'émotion servis par un graphisme somptueux, d'une grande élégance, par un auteur issu du monde de l'illustration. Une révélation !

Ce matin de juillet 1910, ils sont plus de cent à se presser au départ du Tour de France cycliste. Quatre semaines plus tard, seuls 41 rescapés en franchissent la ligne d'arrivée. Entre-temps, ils ont enduré la pluie, la boue, la poussière, les chutes, les sabotages et les sempiternelles « perçures » sur des chemins de terre... Une épopée démesurée, émaillée d'humour et de drame, qui évoque un autre temps : celui des Géants de la route.

 

200980 pagesDargaud

Prix : 14,99 €

16:29 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

16/05/2017

Duhazé Gaëlle

 Duhazé-couverture.jpgMon premier voyage tout autour de la Terre

Auteure : Gaëlle Duhazé

 

Le tour du monde de Capucine accompagnée de sa petite mascotte Paul-Emile, sur une longue route qui traverse tout l'album : pour chaque double, la route traverse un pays différent, de la campagne à la ville, nous faisant découvrir faune, flore, habitats et habitants.

Sous la route, dans un court texte, Capucine raconte ses aventures. […] Capucine prépare d'abord son sac, avec mille objets à emporter (de la parka au maillot de bain, de son livre préféré à la photo de ses doudous). Elle traverse ensuite le Mali (les villages dogons, la capitale Bamako, ses taxis-brousse et ses marchés...), la Chine (ses montagnes en pain de sucre, ses rizières puis la fourmillante ville de Pékin, ses hutongs traditionnels et ses quartiers d'affaire...), l'Inde (le long du Gange), l'Équateur (de la montagne andine à Quito, jusqu'à la forêt amazonienne...), les États-Unis et le Canada (de la trépidante New York aux neiges du grand nord québécois). […]

De retour chez elle, Capucine déballe son sac et en sort mille souvenirs rapportés de ses voyages (calebasse dogon, panama d'Équateur...) et les photos de tous les copains rencontrés sur sa route ! Le jeu : en reprenant la route en sens inverse, on peut retrouver dans l'image les souvenirs rapportés par Capucine les amis avec qui elle a été prise en photo, et les cadeaux qu'elle a distribués tout au long de ses aventures !

D'après le site de Gibert Joseph

Dès 3 ans

201212 pagesSeuil Jeunesse

Prix : 14,70 €

Nouvelle édition d'un livre paru originellement en 2010 chez Le Sorbier sous la même couverture.

22:51 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Jeunesse, Tour du MONDE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

15/05/2017

David Paule et Arthur

 Guide2017-couverture.jpgVoyager à vélo 2017, guide pratique du cyclo-camping

Voyages au long cours

Vacances à vélo en autonomie

Auteurs : Paule et Arthur David

 

Qu'il s'agisse d'un périple de quelques jours, de quelques semaines pour les vacances, ou s'étalant sur une année sabbatique voire sur plusieurs années ; que l'on aille les routes et les chemins de France ou sur les routes et les pistes du monde chacun trouvera dans ce guide l'ensemble des informations indispensables à la préparation de son projet puisque ce qui est utile pour un voyage au long cours convient à des vacances à vélo.

Les auteurs ont des partis pris : utiliser un matériel peu encombrant et d'une extrême simplicité ayant fait ses preuves sur des itinéraires aussi longs et accidentés que possible, être solidaire et discret et, enfin, voyager lentement sur une bicyclette qui n'est qu'un mode de locomotion, peu importe le kilométrage journalier !

Paule et Arthur ont voulu que ce guide soit accessible à tous, que son contenu ne soit pas trop technique, ce qui pourrait effrayer les candidats au départ. Pour l'agrémenter ils l'ont émaillé d'anecdotes fleurant bon l'aventure à dimension humaine. « Vélomanes », dans ces pages ils ont écrit des leçons de vrai bonheur…

Voilà donc un guide qui se lit comme un récit de voyage et une initiation aux bonheurs !

 

185 pages 2017Éditions Les Artisans Voyageurs

Prix : 18 €

20:36 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Guides | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Dubot Joël

 Dubot-Cuba-couverture2.JPGDon Quiroule à Cuba

Auteur : Joël Dubot

 

Le récit au quotidien, en 2015, d'un cyclotouriste immergé 5 semaines sur cette île singulière. Ses rencontres, ses analyses politiques et économiques, l'histoire de la révolution racontée avec humour et bienveillance, à travers des anecdotes.

 

Les tribulations, les réflexions, les rencontres d'un cycliste immergé sur « l'île Crocodile ».

 

 

 

 

150 pages avec photos couleurs et cartes du tracé – 2017Autoédition disponible auprès de l'auteur et en écrivant à : Joël Dubot,  926 Avenue de Fes, 34080 Montpellier

Prix : 15 € port compris

17:52 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Cuba | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer