Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2018

Faizant Jacques

Faizant-couverture.jpgAlbina et la bicyclette – Albina roule en tête – Oublie-moi Mandoline

Auteur : Jacques Faizant

 

Connu comme dessinateur de presse, Jacques Faizant l'est moins comme romancier.
Amoureux de la bicyclette, grand ami de Blondin, notre dessinateur a pris la plume pour nous raconter l'histoire de l'imprévisible et impertinente Albina plongée dans la «mafia du dérailleur».
Dans le présent ouvrage est également rééditée Oublie-moi Mandoline, l'histoire d'une ravissante comptable qui, pour séduire, dérobe un encombrant dossier.
Le lecteur, avec ce second volume, accède désormais à toute l'œuvre romanesque de Jacques Faizant.

Avant-propos de Albina et la bicyclette

Le cycliste en société est, généralement, l'objet d'une curiosité amusée parfois ironique et souvent passionnée.
Le non-cycliste, n'imaginant la bicyclette que chevauchée par Anquetil ou le garçon boucher, s'effare de découvrir que des gens qui ne sont apparemment ni l'un ni l'autre pratiquent un sport dont il ignore jusqu'à l'existence. Il pose alors des questions et s'effare bien davantage : Comment ?... des centaines de kilomètres par jour ?... des randonnées de milliers de kilomètres des raids à l'étranger ?... des... comment dites-vous ? des Diagonales ? des Flèches ? des Brevets ? des escalades de cols ? A votre âge?... Dites-moi encore ceci... Précisez-moi cela... Mais je ne savais pas ! Et que mangez-vous ?... Et où dormez-vous ?... Et que faites-vous quand ?... Et si... ? Et lorsque... ? Et qui... ? et quoi... ? Et... ?
A force de répondre à des questions toujours semblables par des réponses chaque fois identiques, on se rend compte qu'avec les grands fonds océaniens et la face cachée de la Lune, le cyclisme (autre que de compétition) reste un mystère pour la plupart des gens et suscite, lorsqu'il leur est expliqué, un intérêt qui n'est pas toujours feint.Si les cyclistes courent les routes, les non-cyclistes courent les rues.
C'est dans le but d'expliquer ceux-ci à ceux-là qu'Albina et moi avons écrit ces chroniques.

 

1997648 pagesDenoël

Prix : 30,90 €

 

Pour les éditions originales :

Albina et la bicyclette, Chronique cycliste – 256 pages – 1968 – Calmann-Lévy

Albina roule en tête, Chronique cycliste – 230 pages – 1977 – Calmann-Lévy

Albina1-couverture.jpg

Albina2-couverture.jpg

 

 

 

Les couvertures originales de ces 2 grands classiques

16:52 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.