Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2018

Duncan H.O et Lafitte Pierre

Terront-couverture.jpgEn suivant Terront

De Saint-Pétersbourg à Paris

Auteurs : H.O. Duncan et Pierre Lafitte
Illustrations de C. Tichon et F. Garat

 

Le récit présenté dans cet ouvrage particulièrement rare est celui d'un raid cycliste effectué par Charles Terront entre Saint-Pétersbourg et Paris en 1893.
Parti le 27 septembre 1893 de Saint-Pétersbourg sur des chemins déplorables, Terront couvrit 1200 km en Russie avant de traverser l’Allemagne, puis la Belgique pour arriver finalement au vélodrome Buffalo (à Paris) après un périple de 3000 km effectué en 14 jours et 7 heures.

Source : Le petit braquet, rubrique Coup de Chapeau

 Grand spécialiste du demi-fond cycliste, Charles Terront teste, en 1891, le pneumatique prototype d'Édouard Michelin, un des tout premiers pneumatiques démontables.
En 1891, il remporte, après 1 200 kilomètres et plus de 71 heures d'effort, le premier Paris-Brest-Paris, en passant trois nuits sur son vélocipède.
Le 26 février 1893, il remporte un match de 1 000 km contre Jean-Marie Corre à la galerie des Machines devant 50 000 spectateurs.
Il vient habiter Rouen en 1893, où il tient un commerce de cycles et d'automobiles au n° 1 rue Jeanne-d'Arc (concession Sizaire-Naudin et Darracq).
En juin 1899, il bat le record Paris-Brest-Paris en motocycle cette fois, accompagné d'Henri Béconnais, en 40 heures et demie entre le 18 et le 19, soit 30 km/h de moyenne sur 1 200 kilomètres.
Il est inhumé au cimetière de Clichy.

Source : Fiche Wikipédia de Charles Terront

 

1894128 pagesFlammarion, Editeur

Image de couverture reproduite avec l'autorisation de la Librairie Éric Zink

15:43 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Europe, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.