Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2018

Wairy Gérald

La France en diagonale-couverture.jpgLa France en diagonale
De Menton à Porspoder, une aventure à vélo-stepper

Auteur : Gérald Wairy

 

Les hommes aiment à se lancer des défis et pour les relever créent des symboles. Depuis 1930, rallier à vélo dans un temps imparti deux sommets non consécutifs de l'hexagone national en est un. Les cyclistes font alors « une Diagonale » Celle qui relie Menton, dans les Alpes-Maritimes, à Porspoder, dans le Finistère, s’appelle la « Diagonale royale » ; le Compostelle des cyclo-randonneurs.
Gérald Wairy a ajouté une difficulté de taille à ce défi. Il l'a relevé avec un engin de fitness… Un vélo-stepper. Pour lui, pas de record à battre, de chrono à pulvériser ou de moyenne à tenir. Juste l’envie de humer l’air du temps sur les petites routes de France.
L’auteur nous embarque au cœur de la France buissonnière « hors des sentiers battus » pour reprendre la terminologie des tours operator lorsqu'ils veulent nous vendre de l’ « authentique ». Dans son sillage, le lecteur croise Napoléon, des morts de la Grande Guerre, un calligraphe et même quelques bisons…
Dans sa lente et parfois difficile progression, l’auteur sauve des limaces, assiste au spectacle de la pluie et rejoue le mythe de Sisyphe. Il traverse des villages à vendre, fait escale dans des bars aux allures de comptoirs maritimes. Avec lui, le lecteur se prend à rêver d’Afrique et d’horizons lointains.
La France en diagonale est un récit de voyage drôle, riche en rencontres. Sous un air badin, il nous raconte aussi un pays et esquisse le tableau d’une époque..

 Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

 Avec un engin totalement inadapté au voyage, au moins pour le commun des cyclistes, Gérald Wairy s’en va découvrir, de zigs en zags, la France des cabines téléphoniques et des bars épiceries, il va, de par la lenteur de son véhicule, subir celle des ZAC et des panneaux publicitaires, évitant autant que faire ce peut, les grandes métropoles où il ne serait, avec son vélo-stepper, manifestement pas le bienvenu.
Partant d’une idée un peu folle, réaliser, sur un appareil destiné originellement au fitness,  la diagonale royale, entre Menton et Brest, comme le font les cyclotouristes amateurs de longue distance, l’auteur nous raconte avec talent et un humour qui point discrètement au fil des pages, comment son aventure, finalement pas très différente de celle d’un classique voyage en autonomie, va le conduire à la rencontre d’une certaine France, œil rivé sur son smartphone mais aussi curieuse de l’autre et de sa différence.
Un récit très original, d’une lecture fluide et souvent amusée, dans lequel le style met en valeur les nombreuses péripéties du voyage.

 

2018130 pagesSipayat 

Prix : 15 €

Lu et apprécié par le comité de lecture du blog

Pour en savoir plus sur le vélo-stepper et ce voyage, consulter le site dédié.

Sur les diagonales de France, voir le site de l'Amicale et la page Wikipédia dédiée.

15:20 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

de Vivie Paul

Vesr la Méditerannée-couverture.jpgVers la Méditerranée

Auteur : Paul de Vivie, alias Vélocio

 

Du 11 au 16 novembre 1899, Paul de Vivie, l'apôtre du cyclotourisme, clôturait sa saison par un voyage à vélo 4 vitesses vers la Méditerranée et la Sainte-Baume : « Sur mon porte-bagage arrière j’amarrai un paquet de linge et mon manteau et je suspendis au guidon mon sac-musette où se mêlent les objets les plus hétéroclites. N’ayant pas en perspective de longues descentes je n’emportai pas mon frein spécial et me contentai de faire remplacer le patin en caoutchouc du frein ordinaire par un long patin de buis ; ma roue directrice était munie d’un compteur de tours et d’une lanterne, car je comptais bien voyager un peu de nuit tant le matin que le soir. »


Récit paru en novembre 1899, décembre 1899 et janvier 1900 dans « Le Cycliste », Saint-Étienne.

 

201896 pagesÉdité par Laurent Vigniel

Prix : 9 €, version papier, 5 € version numérique

Disponible auprès de Laurent Vigniel.


Pour en savoir plus sur Vélocio, nous vous recommandons la lecture de l’indispensable biographie établie par Raymond Henry en 2005 et présentée sur ce blog.

Voir aussi la fiche Wikipédia consacrée à Vélocio

Laurent Vigniel est l’animateur du très riche site Vélo & Textes que nous présentons également sur notre blog

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

11:43 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France, Histoire, Livre numérique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer