Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2023

Fabre Paul

photo_pg120_camperie.jpg

Paul Fabre nous a quittés jeudi 12 janvier 2023.

Universitaire passionné de langue occitane et de poésie, il fut aussi un randonneur hors pair, amoureux de la longue distance et incomparable compagnon de route, comme il sut si bien le raconter dans ses ouvrages cyclistes, y montrant tout sa verve, sa fantaisie, son exubérance mais aussi ses qualités humaines jamais prises à défaut.
Il laisse un grand vide dans le monde cyclotouristique, vide qu'il convient de combler en (re)lisant l'un des quinze ouvrages qu'il a consacrés à sa passion de la bicyclette.
Dans son ultime ouvrage « Une ivresse continue », il résume ainsi, dans l'épilogue, son rapport à l'écriture.

Était-ce du temps gagné ? Était-ce du temps perdu ? Qui dira un jour ce qui était important, de la vie seule ou bien des moments qui s'ajoutent pour la faire ? J'ai tendance à prendre tout en bloc, mes vies, toutes mes vies : familiale, professionnelle, culturelle, cycliste ; et dans cette dernière, tout en vrac et en détail, l’œuvre toute entière et ses morceaux d'anthologie : en fait, les détails agréables de la Petite Offrande des grandes routes, les chemins initiatiques de ma trilogie d'Eddius (Mes Vélos..., Saint Eddius, priez pour nous... Du haut des cieux...), le détour par Compostelle (Chemin à trois voies) et cette Ivresse continue que je livre ici en écrivant les dernières phrases qu'elle m'inspire ; c'est la saga d'un cycliste ordinaire.

Au revoir Paul, tu nous manques déjà.

Jean-Yves MOUNIER

14:32 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer

Simon Kevin

Simon-couverture.jpgEcolieux
Vers un nouveau modèle de vie
Principe et mise en pratique de la permaculture humaine

Auteur : Kevin Simon

 

Kevin Simon, reporter du Permacooltour, est parti pendant trois ans, accompagné de ses acolytes, à la rencontre d’écolieux français qui ont choisi de prendre soin du Vivant, pour montrer qu’il est possible de concevoir et de régénérer des lieux et des paysages en harmonie avec l’environnement et les différents éléments qui le constituent.
Les écolieux rencontrés lors de cette aventure à vélo mettent en pratique un ou plusieurs pétales de la fleur de la permaculture créée par le cofondateur de la permaculture David Holmgren, que ce soit l’habitat, le soin à la nature et à la terre, le vivre ensemble, la finance et l’économie, les outils et la technologie, la santé et le bien-être ou encore l’enseignement et la culture.
Depuis plusieurs années, la culture de la permanence s’impose comme un renouveau nécessaire à nos sociétés, et ces écolieux nous invitent à réinventer dès aujourd’hui la vision d’un avenir commun, sobre et joyeux, en lien avec notre environnement, les végétaux, et le monde animal.
Car comme le dit si bien Bill Mollison, le cofondateur de la permaculture : « Tout se jardine. »

 

2022240 pagesÉditions La Plage

Prix : 40 €

14:28 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Écologie-Politique-Économie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Michel Franck

Pédaler-couverture.jpgPédaler en toute liberté
Éloge du vélo et de l’autonomadie

Auteur : Franck Michel

 

Sur notre planète en danger mais potentiellement formidable, l’autonomie et le nomadisme gagnent à se métisser, à échanger, à partager, à s’entremêler, et bien-sûr à s’inspirer et à s’influencer mutuellement.
Ainsi naît l’autonomadie, ode libertaire et appel à la résistance, pour contrer le vieux monde et bâtir de nouvelles utopies. Pour enfin faire et non plus seulement défaire. Pour voyager, vivre et agir autrement. Marcher, rouler, circuler, bourlinguer, butiner… Le monde actuel a encore beaucoup à nous offrir, il suffit d’avancer, lentement, en toute liberté. Automates jamais, autonomades toujours !
On sait que pour ne pas perdre l’équilibre, il faut avancer : auteur-cycliste, Franck Michel complète ici ce propos par ses lectures, son expérience et sa réflexion. Dans un monde de plus en plus stressé et robotisé, il nous invite à ralentir et à réfléchir, pour retrouver l’autonomie et le sens de la vie. Il montre l’intérêt, aussi bien pour la tête que pour les jambes, des flâneries vélocipédiques, et d’une sage « vélosophie » qui prône le respect, la lenteur, la rencontre, la liberté : la vélonomadie.

 

2023156 pagesAutoédition disponible auprès de l'auteur

Prix : 9,50 €

 

Ce livre reprend deux livres précédents de Franck, épuisés à ce jour, « Manifeste pour l'autonomadie » et « Pédale douce », ce dernier présenté sur ce blog et apprécié.

Voir également « Utopies voyageuses ».

14:25 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Croizé Jean-Paul

Vélib-couverture.jpgVélib

Auteur : Jean-Paul Croizé

 

Première soirée de pluie après l’été indien, de quoi provoquer des embouteillages monstres à Paris. Et multiplier les risques de renverser un de ces cyclistes qui circulent sans aucune précaution.
Mais lorsque la victime de l’un de ces accidents est une fragile jeune femme, cela peut déboucher sur une bien étrange aventure pour l’automobiliste qui va tout tenter pour essayer de se faire pardonner.
Y parviendra-t-il face à la méfiance de celle qu’il aurait pu tuer, et la haine de ses parents militants, rien n’est moins sûr...
À moins que l’on assiste là au début d’une longue histoire d’amour entre ces deux héros anonymes de la vie citadine d’aujourd’hui...

 

2022260 pagesLes Éditions Ovadia

Prix : 20 €

14:21 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Roman | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

12/01/2023

Pajot Stéphane

Pajot-couverture.jpgMeurtres en Bretagne
Les disparus ne le sont jamais vraiment

Auteur : Stéphane Pajot

 

En Bretagne, Mathieu Leduc vit mal la perte de sa grand-mère. La succession de morts dans son entourage le pousse à sortir de son monde imaginaire.
En pays de Brocéliande, le temps rime avec enchantement. Du haut de ses dix ans, Mathieu Leduc grandit entre l’âme errante de son grand-père, un cycliste acrobate et les apparitions de la Dame blanche, autant d’histoires que lui décrypte sa grand-mère Mâ, une joyeuse conteuse. Quand elle s’éclipse brutalement, l’horizon s’assombrit, l’univers de Mathieu, peuplé de mondes imaginaires, s’écroule.
Confronté au fil de sa vie à plusieurs décès soudains, le jeune homme, devenu adulte, enquête sur les vélos fantômes, sur ces morts de la route qui lui rappellent étrangement les légendes de Mâ. Il traque alors les signes de l’autre rivage, d’un monde parallèle qu’il pressent. En Bretagne, les disparus ne le sont jamais vraiment.

 

2022200 pagesLa Geste

Prix : 13,90 €

10:56 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Bretagne, Roman | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Morelli Anne

Mettewie-couverture.jpgLouis Mettewie, bien plus qu'un boulevard
Un bourgmestre visionnaire à Molenbeek

Autrice : Anne Morelli (dir.)

 

Louis Mettewie ? C'est un boulevard à Bruxelles ? Oui, mais ce nom n'est pas que celui de cette artère de plus de 2 km qui traverse le nord de la capitale. C'est celui d'un homme-orchestre. Certes bourgmestre de Molenbeek mais aussi précurseur dans divers domaines.
En 1897, il construit et dépose un brevet de vélo pliant (« Belgica ») que l'armée belge adoptera pour ses régiments cyclistes. Il construit dans ses ateliers de Molenbeek, et met en vente des automobiles (« Belgica » également), d'abord électriques (en 1899 !) puis à pétrole (1901). Il crée à Bruxelles le premier « Salon de l'auto » (1902) et s'avère un industriel de grande stature. Mais il donne congé à « ses » ouvriers le Premier Mai, leur permettant ainsi d'aller manifester car, politiquement, c'est un libéral progressiste, qui lutte afin que tout le monde (même les femmes !) ait le droit de voter à égalité, ce qui est une revendication de la gauche avant la Première Guerre mondiale.
Il développe, modernise et assainit sa commune, crée des parcs, de nouvelles voiries et des centaines de logements sociaux.
Philosophiquement, c'est un libre-penseur et franc-maçon, défenseur de la liberté de pensée et d'expression, qui reçoit les hommages reconnaissants des bonnes soeurs de sa commune... Un patriote qui, pendant la Première guerre mondiale, affronte les occupants pour défendre ses administrés menacés de déportation.
Un « super-kastar », comme l'appelait le Pourquoi Pas ? (19 août 1921), à découvrir dans son incroyable modernité et toutes ses contradictions.

 

2022174 pagesCouleur Livres

Prix : 19 €

10:52 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Chalopin Émile

Chalopin-couverture.jpgLa musette au dos
L'usine Langlée 1923-1936

Auteur : Émile Chalopin

 

À Langlée se rencontrent trois canaux : le canal de Briare, le canal d’Orléans et le canal du Loing.
À Langlée se croisent aussi des destins : Armand le Solognot, Vladimir l’Ukrainien, Simon le Nivernais, Maria la Chalettoise – et quelques milliers d’autres, venus des campagnes gâtinaises ou du bout du monde pour, en ces années trente, mettre la musette au dos et franchir les portes de l’usine Hutchinson.
L’usine amalgame – et pas seulement par vulcanisation ! C’est un monde qui se crée là, par nécessité, par connivences, par amitiés ou animosités.
Sans naïveté mais avec tendresse, Émile Chalopin nous montre à l’œuvre cette culture ouvrière d’après-guerre, qui ne sait pas encore qu’elle n’est qu’entre-deux-guerres, mais qui sait d’instinct que des enjeux mondiaux pèsent sur les relations sociales.

 

2013224 pagesÉditions de l'Écluse

Prix : 18 €

 

Sur l'usine Hutchinson de Langlée, voir également « À la rencontre d'Hutchinson » présenté sur ce blog.

10:49 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Roman | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

09/01/2023

Berrotaran Micka

Berrotaran-couverture.jpg

À tour de roue

Auteur : Micka Berrotaran

 

Traverser l’Amérique du Sud à vélo
Un beau jour, du haut de ses 21 ans, Micka, originaire du Pays basque, décide de parcourir l’Amérique du Sud avec son vélo.
Ce recueil livre un long voyage et des moments de vie qui disant l’ailleurs, les rêves, les rencontres, et aussi…
l’éveil à une conscience du monde

 

2022228 pagesAutoédition disponible auprès de l’auteur

Prix : 34 € + frais de port

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

Ce livre fait actuellement l’objet d’une campagne de financement sur KissKissBankBank.

11:02 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Amérique latine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer