Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/04/2017

Bourgier Jean-Paul

 TdF1919-couverture.jpg1919, le Tour renaît de l’enfer

De Paris-Roubaix au premier maillot jaune

Auteur : Jean-Paul Bourgier

Préface de Jean-Marie Leblanc

 

C’en est fini de la guerre, il est grand temps que les champs de bataille laissent la place aux forçats de la route. 1919 sera l’année de cette renaissance.

En avril, Henri Pélissier gagne Paris-Roubaix, qui trouve son surnom d’Enfer du Nord en traversant villes et champs de ruines. Pendant qu’à Versailles, on discute pour finaliser la paix, se dispute l’unique Circuit des Champs de Bataille qui visite les régions dévastées. En Italie, le Giro parcourt le Trentin, le Haut-Adige et fait étape à Trieste, qui furent autant d’enjeux menant à l’entrée en guerre de Rome en 1915.

Des rivages de la mer du Nord à ceux de l’Adriatique, de la Flandre à la Champagne, des collines de l’Artois aux côtes de Meuse et de Moselle, des « ballons » vosgiens aux cols pentus des Dolomites, les courses cyclistes racontent l’histoire d’une Europe meurtrie qui veut revivre sans oublier.

Le lendemain de la signature du traité de Versailles, démarre le 13e Tour de France qui fait étape dans les villes reconquises de Strasbourg et Metz. Eugène Christophe reçoit à Grenoble le premier maillot jaune créé pour identifier le leader de l’épreuve, mais c’est le Belge Firmin Lambot qui ramène la précieuse tunique à Paris.

Les 10 et 11 novembre 1919, avec le Grand Prix de l’Armistice de Strasbourg à Paris, le sport cycliste célèbre le souvenir de celle que l’on pensait être la der des der…

 

« On peut avoir été professeur d’histoire et géographie et entretenir vis-à-vis du sport cycliste une curiosité tenace qui confine à la passion. C’est le cas de Jean-Paul Bourgier, déjà auteur du « Tour de France 1914, de la fleur au guidon à la baïonnette au canon » 

Jean-Marie Leblanc

 

2014160 pagesLe Pas d'oiseau

Prix : 18 €

21:13 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

01/04/2017

Bourgier Jean-Paul

 TdF 1914-couverture.jpgLe Tour de France 1914

De la fleur au fusil à la baïonnette au canon

Auteur : Jean-Paul Bourgier

 

28 juin 1914 : la douzième édition du Tour de France s’élance de Paris pour rallier Le Havre ; le même jour, à Sarajevo, capitale de Bosnie-Herzégovine, l’archiduc autrichien François-Ferdinand et son épouse sont assassinés : cette concomitance de faits rend ce Tour-là bien singulier.
Pendant que le tracé de la Grande Boucle dessine, étape après étape, le portrait de son vainqueur, les tensions diplomatiques s’aggravent pour conduire à la Première Guerre mondiale : quand Philippe Thys l’emporte, l’Europe est au bord du gouffre.
Participant à l’élan patriotique qui accompagne la mobilisation, de nombreux cyclistes professionnels rejoignent leur garnison dès août 1914, le Tour à peine bouclé. Parmi eux de prestigieux champions mourront pour la France, François Faber, Octave Lapize et Lucien Petit-Breton, mais aussi des sans-grade qui ont tout autant leur place ici.

Jean-Paul Bourgier est né à Saint-Étienne, il a enseigné l’histoire-géographie avant de publier sur l’histoire du cyclisme.

 

2011 – 160 pages – Le Pas d'Oiseau

Prix : 18 €

11:43 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

31/03/2017

Blake Quentin

 

Fourchedrue-couverture.jpgArmeline Fourchedrue

Auteur : Quentin Blake

 

Armeline Fourchedrue se promenait à bicyclette en compagnie de son chien Claquebol... Mais Armeline décide d'améliorer sa bicyclette qui, à force d'ingéniosité, devient le plus extraordinaire des engins... jusqu'à la catastrophe! Armeline se laissera-t-elle décourager ? Une héroïne farfelue, dans une histoire pleine de gags.

Niveau 1 : Je commence à lire. De 6 à 7 ans

 200940 pagesGallimard Jeunesse, Collection Folio Cadet Premières lectures

Prix : 4,90 €

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

22:54 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Jeunesse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

30/03/2017

Dargent Agnès

cyclotourismeÉchappée

Entre plaines et montagnes, six escapades à vélo

Auteure : Agnès DARGENT

Agnès Dargent s’échappe de la ville et de ses faubourgs pour de longues randonnées à vélo. Et c’est toute une vie secrète, un monde d’odeurs, de bruits et de couleurs que lui offrent les visages changeants des régions qu’elle traverse, des monts du Lyonnais au plateau Vivarais-Lignon, entre Ardèche et Haute-Loire. Au cours de ses haltes dans les bistrots, sur les places de village, elle croise un univers familier fait de rencontres toutes simples - cafetiers, serveuses, clients et commerçants -, dont elle dresse un portrait à la fois vif et tendre.

2014 - Format : 14 X 19,5 cm - 96 pages - Cheyne Editeur – Collection : Hors Collection (dans la collection Grands fonds). 

Prix : 16 € -

Réédition du récit original paru en 2000 et présenté ici.

LE PROGRÈS / RHÔNE - 9 juin 2013 -

(Fait divers : une enseignante lyonnaise trouve la mort sur la route dans le Doubs)

Comme nous le relatons dans notre édition de dimanche, un dramatique accident de la route a coûté la vie, samedi, à une cycliste lyonnaise près de Baume-les-Dames. Venue passer le week-end avec son mari dans le Doubs, le couple circulait à vélo sur une route départementale lorsque, pour une raison que l’enquête devra déterminer, un jeune automobiliste est venu la percuter violemment par l’arrière. Sous la violence du choc, cette dernière a été projetée dans un champ en contrebas de la chaussée. Grièvement blessée, la victime a été prise en charge par une équipe du Samu mais, malgré les soins prodigués, elle n’a pas survécu à ses blessures.

Une information judiciaire pour homicide involontaire a été ouverte et le conducteur du véhicule, dont la garde à vue été prolongée, doit être présenté au parquet de Besançon ce lundi.

Âgée d’une soixantaine d’années, Agnès Dargent résidait à Lyon où elle enseignait les Lettres au lycée Saint-Marc. Elle devait prendre sa retraite à la fin de cette année scolaire. Agnès était l’épouse de notre confrère Vincent Dargent, photographe de presse et qui fut en poste au Progrès durant de nombreuses années. Tous deux étaient des passionnés de cyclotourisme. De leurs périples à deux roues, Agnès avait écrit un livre au début des années 2000, « Échappée » (Cheyne Éditeur). Sorte de « récit méditatif » au long cours, ce livre écrit d’une plume sensible était une ode à la vie.

21:11 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans essais, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

29/03/2017

Akveld Joukje / Hopman Philip

 Va faire un tour-couverture.jpgVa faire un tour !

Auteurs et illustrateurs: Joukje Akveld / Philip Hopman

 

Bruno, le panda, et William, le chien, sont fâchés.

Bruno claque la porte et part à vélo droit devant à travers les rues, passe des feux, des ronds-points, avant de prendre un bateau et d’atteindre la campagne… Il se retrouve même pris dans une course cycliste. Petit à petit il se calme. Il se remet même en question : il n’aurait peut-être pas dû dire cela, peut-être que c’est sa faute après tout…

Bruno se décide à rentrer. William lui manque. Mais que va-t-il dire ?

Dans la rue, William l’attend devant la porte…

Ici, tous les personnages sont des animaux et chaque page a une vraie profondeur, une multitude de détails, un petit quelque chose qui fait penser à l’univers de Richard Scarry.

Les dessins aux pastels et à l’aquarelle, rehaussés par des touches d’encre, un brin désuets, n’en sont pas moins terriblement vivants, tout en mouvement.

 

201736 pagesÉditions La joie de vivre

Prix : 17,90 €

- Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog -  

21:25 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD, Jeunesse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Brulein Philippe

 Brulein-couverture.jpg1963 En vélos vers St-Étienne

Auteur : Philippe Brulein

 

Cette année-là, en 1963, le Tour de France s’élance de Nogent-sur-Marne. Philippe, 18 ans, et Jean-Luc Brulein, 16 ans, eux décident de partir de Tourcoing, du Brun-Pain où ils grandissent. «  Tous les étés, nous allions chez notre oncle à Sury-le-Comtal près de Saint-Étienne. Nous avons décidé cette année d’y aller à vélo, aller et retour.  » Soit deux fois 750 km.

Les deux jeunes étudient les cartes de France, s’entraînent, calculent leur temps de parcours (six jours) et entretiennent leur vélo. «  On avait des vélos d’occasion sans dérailleur bien sûr. Et puis on les a fait réviser chez M. Decoëne, célèbre vendeur de vélos du Brun-Pain ! On les a même repeints.  » Ils testent le matériel et les muscles sur cent kilomètres en allant chez leur oncle Pierre à Cappelle Brouck.

«  Tout s’est bien passé, même pas une crevaison ! Nous avons eu beau temps. Il faut dire qu’en ce temps-là, il y avait beaucoup moins de voitures sur les routes. Et nous n’avions pas de téléphone. On ne pouvait communiquer qu’en envoyant des cartes postales lors de nos arrêts.  » Tous les soirs, les deux garçons montent leur canadienne, font brûler le réchaud… Le lendemain, ils paient leur camping et remballent leur barda qu’ils fixent sur les vélos. «  En ce temps-là, il y avait des fontaines dans les villages. On pouvait boire à chaque étape.  » Ils pédalent 120 à 130 km par jour et arrivent à Sury-le-Comtal en héros le 11 juillet 1963.

La suite est racontée dans la BD que vient d’éditer Philippe Brulein. « J’ai mis trois ans à la faire. Parfois je commençais à 6 heures et finissais à 23 heures. Quand on commence un dessin, on ne peut plus s’arrêter… »

 

201662 pages Autoédition disponible auprès de l'auteur à l'adresse suivante : Jean-Luc Brulein, 10 rue Édouard Branly, 59200 Tourcoing.

Prix : 5 € + 4,78 € de frais de port

D'après le site de « La Voix du Nord »

14:13 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD, France | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer