Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2017

Bergey Lau & André Nicolas

velo_geant_RVB.jpgLe Vélo Géant

Auteurs : Lau Bergey & Nicolas André

Martha vit à la campagne. Son passe-temps préféré, c’est rouler à toute allure sur les chemins de traverse au guidon de son petit vélo. Un beau jour de printemps, ses parents lui offrent le grand vélo d’adulte dont elle rêve depuis longtemps. Mais un jeune homme s’installe à la maison pour travailler dans les champs de ses parents. Martha est partagée entre son vélo tant attendu et le si mystérieux Peter et ses intrigants talents : Peter est un ouvrier singulier, il est aussi dessinateur. Tous les soirs après la journée de travail, il s’installe à la grande table sous l’auvent de sa cabane et dessine dans des carnets de toute sorte. Martha, chargée de lui porter le dîner, prend l’habitude de l’observer, fascinée par la magie du geste, et l’imaginaire graphique de Peter. Mais à la fin de l’été, Peter s’en va... Le destin n’a cependant pas dit son dernier mot.

Une belle histoire tout en douceur et en finesse sur le pouvoir de l’imagination et de l’art et la force de l’amitié.

(Âge : À partir de 6 ans)

2017 – 40 pages – format 19 X 25 – Éditions La joie de lire – 5 chemin Neuf – 1207 Genève – Suisse.

Prix : 10 €

06:25 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD, Jeunesse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

25/03/2017

Magnin Hervé

 Magnin-couverture.JPGLe meilleur ami de l'homme

Récit d'aventures

Auteur : Hervé Magnin

 

Pour raconter trente ans d’aventures à travers le monde, une pudeur équivoque impose ici une narration inattendue. Un brin narcissique, le je narratif cite un prétendu grand philosophe. MacGyver aurait dit : « Le meilleur ami de l’homme, ce n’est ni le chien, ni le cheval. C’est le couteau suisse ». C’est ce meilleur ami-là qui raconte en 1988 les 14 000 kilomètres à vélo entre Montréal et Bogotá. C’est lui en 1989 qui flippe et se perd dans la jungle du Darién entre Panamá et Colombie. C’est lui en 2012 qu’un geôlier du Hezbollah convoite dans une prison libanaise. C’est lui en 2013 qui fuit l’Iran pour se réfugier en Iraq. C’est lui qui dégoupille les grenades en Syrie. C’est lui qui disparaît mystérieusement en Serbie…

Tout commence en 1985 dans une caserne de l’armée française. Depuis, aventures et mésaventures s’enchaînent. Ce récit romanesque n’est nullement romancé. Il se peut pourtant que le lecteur doute de la véracité de ce qui y est relaté. L’incroyable ne mérite peut-être pas toujours d’être cru. Qu’importe… On voyage autant dans l’imaginaire que dans la réalité.

 

Hervé Magnin est un aventurier et un artiste protéiforme. Tel un couteau suisse, il a plusieurs lames à son manche, plusieurs cordes à « son » harpe. Musicien, poète, écrivain, comédien, cinéaste, plasticien, sculpteur, psychothérapeute, formateur… Ces carnets de voyage, il les a laissés mûrir pendant quelques décennies avant d’en extraire les passages les plus épiques pour les réunir dans ce récit.

 

2017304 pagesAutoédition disponible auprès de l'auteur et en écrivant à : Hervé Magnin, 476 chemin des Essarts, 73370 Le Bourget-du-Lac

Prix : 15 euros + 5 euros pour l’expédition.

Information fournie par Hervé Le Cahain

12:37 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Autobiographique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

La Pie du Pilat

 

La Pie du Pilat-couverture.jpgLa Pie du Pilat n° 9

Auteur : Association « Les 4 versants »

 

Si le vélo, après avoir écrit son nom en lettres d’or à Saint-Étienne, a perdu sa place dans l’industrie de la région, il est toujours aimé et pratiqué.

Pour se rendre compte de cet attachement, il suffit de sortir un dimanche ensoleillé : les routes et les chemins du Pilat sont sillonnés par des passionnés qui ne craignent pas les dénivelés.

L’observatoire du tourisme a évalué le nombre de cyclistes sur l’ensemble du Pilat (ViaRhôna comprise) à près de 75 000.

Vaste terrain de sport pour les pratiquants de VTT et de cyclotourisme, le Pilat a aussi vu naître des champions ; de grands penseurs l’ont aussi

parcouru et restent aujourd’hui célébrés. Enfin, à l’image de ceux qui l’utilisent au quotidien pour se rendre au travail ou faire des emplettes,

le vélo, qui forme avec le cycliste un couple performant – d’autant plus lorsqu’il est assisté électriquement – devient une composante des nouvelles formes de mobilité.

 

201440 pages – Édité par « Les 4 versants » 

Prix : 2,50 € Disponible en ligne ou auprès de Philippe Chételat.

Également en téléchargement gratuit

 

12:05 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Revues | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

22/03/2017

Fontaine Denis

 

Fontaine-couverture.jpgLa route de Tamanrasset

Auteur : Denis Fontaine

 

Au milieu des années 1980, un jeune homme s’embarque pour Alger, muni d’un vélo et d’une tente, afin de rallier Tamanrasset. Non pour un défi physique, mais pour aller dans le désert, partir à la découverte des paysages sahariens et à la rencontre des Algériens, pour commencer à être acteur de sa propre vie, après sept ans d’études. Le récit de sa randonnée d’oasis en oasis, à hauteur d’homme, fait revivre au présent cette Algérie saharienne, grandiose, belle et fraternelle, devenue pour l’instant quasi inaccessible – insécurité oblige –, ainsi que l’itinéraire intérieur d’un jeune homme en quête de son identité et du sens de son existence.

Au bout du voyage, le narrateur met ses pas dans ceux de Charles de Foucauld, jusqu’au plateau de l’Assekrem. Il rend ainsi hommage à cet ermite du Hoggar, fondateur involontaire de Tamanrasset, où il mourut il y a cent ans, le 1er décembre 1916.

 

Denis Fontaine est médecin. Responsable de projets humanitaires, puis directeur d’études en santé publique, il exerce maintenant en santé au travail.

La route de Tamanrasset est son premier roman, largement inspiré du voyage qu’il a effectivement réalisé à cette époque.

 

2016228 pages – L'Harmattan

Prix : 21 €                                         Information fournie par Hervé Le Cahain

 - Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog -  

 

17:31 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Afrique, Algérie, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

21/03/2017

Laîné Marie-Odile

 Lainé-couverture.jpgÉcoute la route,

conversations vélocipédiques

Auteure : Marie-Odile Laîné

 

« la route ne va pas à quelque endroit mais elle est quelque chose »

Jean Giono, Provence

La tête dans le guidon, mon esprit flotte, quelque part entre l’espace vacant ouvert par la route et le macadam, ce macadam auquel j’ai décidé de me vouer, le temps d’une échappée belle en vélo par les plus petites routes du Lubéron.

La matière-route me rentre dans les jambes, transite par mon cœur et s’infiltre jusqu’à ma tête. Jamais je ne me sens seule ; la route est ce quelque chose, parfois ce quelqu’un, qui me tient compagnie.

Jamais je ne m’ennuie. Elle me réserve sans cesse des surprises. Au pire moment, elle a le mot pour rire. Elle m’invite au rêve, à la pensée, à l’émotion. Elle me ramène sans cesse à mon corps, me fait changer de peau, de monde.

Nous nous racontons des histoires. Elle est un monde à elle toute seule.

Dédicace :

À mes compagnons de route, marcheurs et pédaleurs, qui savent garder les pieds sur terre et la tête dans les nuages.

 

201680 pages – Éditions du Chameau 

Prix : 15 €

Information fournie par Hervé Le Cahain

21:29 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie., Photographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer