Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rechercher : Jarry

Jarry Alfred

cyclotourismeUbu cycliste

Écrits vélocipédiques

Auteur : Alfred Jarry

 

 

À la force de la plume et du jarret, Alfred Jarry (1873-1907) s’est fait une place au panthéon de Cycle. Derrière le masque d’Ubu, surgit au détour d’un virage relevé - le centenaire de sa mort - l’ombre rayonnante d’un Jarry cycliste avide d’exercice physique et de sensations nouvelles.
Ne partageait-il pas sa chambre avec sa Clément luxe 96, bicyclette resté à jamais impayée, qu’il considérait comme son “squelette extérieur“ ?
Ubu cycliste rassemble les écrits vélocipédiques d’Alfred Jarry.
On y croisera Jésus dérapant dans la côte du Golgotha, Ixion attaché à sa roue pour l’éternité, des piétons écraseurs, l’acrobate du “looping the loop“, une quintuplette lancée à la poursuite d’un train entre Paris et Irkoutsk, des coureurs ivres-morts dopés au “Perpetual-Motio-Food“...

 

 

2007 - 106 pages - Le Pas de l’Oiseau

Prix : 10 €

Lire la suite

06/01/2009 | Lien permanent

Jarry Alfred

Surmâle-couverture1902.jpgLe surmâle
Roman moderne

Auteur : Alfred Jarry

 

[…] Monsieur William Elson, chimiste de renom, fait intervenir l'une de ses inventions, la perpetual-motion food (que l'on peut traduire par « nourriture du mouvement perpétuel ») qui, selon lui, permettrait la régénération des muscles pendant l'effort. Un homme ainsi nourri pourrait, sans effort particulier, devenir physiquement hyper-impressionnant et rivaliser avec le fantasmagorique. Pour mettre à l'épreuve son invention, le chimiste propose aux invités d'assister à une course de vélos où les sportifs seront exclusivement alimentés avec cette nourriture : il s'agit de parcourir 10 000 milles, soit la distance entre Paris et Irkoutsk (Russie). Ils suivront celle-ci depuis un train qui roulera au côté du peloton.
Lors de cette course, un cycliste trouve la mort, mais l'exploit est tout de même réalisé. L'ombre d'une personne non-alimentée par la perpetual-motion food rivalise de vitesse et de distance avec les coureurs. Voici le surmâle. Tout au long de la route entre Paris et la Russie, l'on a retrouvé des cadavres de femmes, à qui l'on avait sauvagement fait l'amour. […]

D'après la fiche Wikipédia dédiée

 

1902250 pagesÉditions de la Revue Blanche

 

Ce livre a été réédité de nombreuses fois et est disponible en téléchargement sur Gallica, la bibliothèque numérique de la BNF.

 

D'Alfred Jarry, voir également ses écrits vélocipédiques regroupés sous le titre « Ubu cycliste » par Le pas d'oiseau en 2007 et les autres publications présentées sur ce blog.

Surmâle-couverture.jpg

Surmâle-couverture2011.jpg

Lire la suite

29/03/2021 | Lien permanent

Casanave Daniel - Rodolphe

Merdre-couverture.jpgMerdre

Jarry, le père d'Ubu

Auteurs : Daniel Casanave (Dessin) et Rodolphe (Scénario)

 

Vous êtes donc le fameux Jarry ?
– Bouffre ! On le dit.
– Dieu sait qu'on parle de vous...
– ... de vous et de votre père Ubu, bien sûr !

Figure des cercles littéraires, intime du Douanier Rousseau, ami d'Apollinaire et inventeur de la pataphysique, Alfred Jarry a créé un mythe littéraire unique, un monstre omniprésent dont le nom est entré dans le langage courant.
Sa vie fut à l'image de son œuvre : intense... et ubuesque !

 

2018232 pages – Casterman Écritures

Prix : 18,95 €

 

Sur Alfred Jarry, vous pouvez lire  Le cycliste de Montmartre et la très complète biographie établie par "Le petit braquet".

Lire également ses écrits vélocipédiques réédités par "Le pas d'oiseau".

Lire la suite

01/03/2018 | Lien permanent

Pédron François

cyclotourisme Le cycliste de Montmartre
La légende de Montmartre racontée par Alfred Jarry et sa bande

Auteur : François Pédron
Illustrations : Jack Russel

 

Extraits de la 4e de couverture

Montmartrois par ses amis, Picasso, Apollinaire, Max Jacob, et par son goût du canular, « poète breton et pêcheur à la ligne professionnel », cycliste monomaniaque, il a été dévoré par sa créature, le Père Ubu, joué au pied de la Butte. Mais son œuvre est beaucoup plus complexe et reste à redécouvrir.
Célébrons le centenaire de sa mort, le 1er novembre 1907.

Extraits du prologue

Fin cycliste, il savait qu'affronter les sommets « allongeait la chaîne du vélo », il en plaisantait, et il tirait un développement de neuf mètres, ce qui fera frémir les maniaques du 38x26 des années VTT.
[…] Citoyen très mobile des deux monts de Paris, Jarry le cycliste a bien la double nationalité.

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Les liens d'Alfred Jarry avec la bicyclette sont désormais bien connus, non seulement c'était un redoutable pratiquant « Adolescent, il faisait facilement l'aller et retour Laval-Le Mont Saint-Michel dans la journée, soit 220 km sur des routes macadamisées mais non goudronnées » mais l'écrivain, que nous connaissons inséparable de sa Clément luxe 96 qu'il ne paiera jamais, a consacré nombre de textes à sa passion vélocipédique, textes à retrouver dans l’indispensable «  Ubu cycliste » paru en 2007 au Pas d'oiseau et présenté sur ce blog.
Dans cette biographie « montmartroise » au format poche richement illustrée, photos, affiches, gravures d'époque côtoyant les illustrations originales de Jack Russel, le lecteur partira à la rencontre d'une époque révolue, époque au cours de laquelle pataphysique rimait avec absinthe, la quintuplette préfigurait les mythiques Shadoks et le tandem incitait à l'adultère. Le chapitre consacré à la bicyclette est fort documenté et justifie à lui seul la lecture de cet ouvrage qui ne manque pas de sel...

 

 2007- 120 pages - Éditions de la Belle Gabrielle.

Prix : 25 €

Lire la suite

31/01/2016 | Lien permanent

Le Goff Christian

cyclotourismeDernières pédalées

Auteur : Christian Le Goff

Au commencement, l’homme s’ébroue dans l’étroite vallée de l’enfance. Puis il n’a de cesse de dégager ses horizons : voir le monde, voir du monde, en quête de quelque présumé accomplissement. Sa vie durant, il s’agite comme un hamster dans sa roue. Sa destinée est close, fermée sur elle-même, comme une roue de vélo. Tentative de démonstration par les existences dont il est question ici : Alfred jarry, Alain-Fournier, Victor Segalen et d’autres encore. Autant de destins, autant d’écrivains pédaleurs qui ont pratiqué la randonnée littéraire et l’écriture cycliste.

Christian Le Goff, né en 1956, sillonne les routes de France à vélo, depuis des années. Il a pris part à de grandes épreuves cyclotouristes comme Paris-Brest-Paris ou Bordeaux-Paris. Il a également écrit pour des revues de cyclotourisme et a été lauréat du Prix Charles Antonin.

2010 - 87 pages - Éditions Amalthée - 2 rue Crucy - 44005 Nantes Cedex 1

Prix : 11 €

Lire la suite

06/12/2011 | Lien permanent

303 Trimestriel - Mai 2015 - Vélo

cyclotourisme 303 Trimestriel N° 136 – Mai 2015 – Vélo.

Auteur invité : Julien Zerbone

 

Quel rapport y a-t-il entre la destinée d’une usine emblématique situé à la limite de la Vendée et de la Loir-Atlantique, Alfred Jarry, les problématiques de l’urbanisme contemporain, les mouvements politiques radicaux de l’après-guerre, Ai Weiwei, les enjeux du tourisme dans notre région, l’imaginaire littéraire et philosophique, les bobos et Krafwerk ?

Par son agilité et sa simplicité, le vélo est un révélateur de notre culture, de notre rapport à la technique, à l’espace et à l’environnement, au pouvoir et au temps : il circule entre les classes sociales, entre travail et loisirs, ville et campagne, entre les disciplines aussi. La diversité des articles réunis dans ce numéro de la revue 303 le montre bien : cet assemblage est un logiciel, il fertilise les imaginaires, il programme les pratiques et active la mémoire.

Lire la suite

21/05/2015 | Lien permanent

Alberny Renaud

cyclotourisme Des grands hommes à vélo.

Auteur : Renaud Alberny

La bicyclette aurait-elle quelque chose à voir avec le génie ?

Saviez-vous que Mark Twain, Arthur Conan Doyle, Emile Zola, Léon Tolstoï, Tristan Bernard, Colette, Henry de Monfreid, Pierre et Marie Curie, Alfred Jarry, Maurice de Vlaminck, Jack London, Aristide Bruant, Lénine, Nicolas II, Alain-Fournier, André Derain, Pu-Yi, Albert Einstein, Lawrence d'Arabie, et Maurice Leblanc avaient en commun, outre leur célébrité, d'être amoureux du vélocipède ?

Au tournant de ce siècle, alors que la bicyclette est en passe de devenir le moyen de locomotion le plus populaire de la planète, les figures du monde des arts et des lettres, des sciences, ou de la politique, pédalent. Adeptes de la petite reine ou maîtres du grand-bi, cyclistes frénétiques ou dilettantes, tous ont sillonné les chemins, écumé les rues, juchés sur une selle montée sur deux roues... A chacun ses motivations : es

Lire la suite

Nye Edward

Nye Edward673.jpgÀ bicyclette
Anthologie établie par Edward Nye

Auteur : Edward Nye

 

Voici deux cents ans d’écrits littéraires sur le vélo. Edward Nye, professeur de littérature française à l’Université d’Oxford, a réuni les plus beaux textes sur le sujet, à commencer par le premier qu’on ait jamais publié, et c’était une comédie de 1818, par Eugène Scribe, le célèbre auteur de théâtre admiré de Stendhal.
Cinquante-trois autres écrivains le suivent pour chanter les joies, les douleurs, les peines et les triomphes de la vélocipédie : Ernest Hemingway, Antoine Blondin, Émile Zola, H. G. Wells, William Saroyan, Maurice Leblanc, Alfred Jarry, Samuel Beckett...
Quinze de ces textes sont publiés pour la première fois en français.
La plus étonnante redécouverte d’un moyen de locomotion, d’un sport, d’un art.

 

2000 - 416 pages -  Éditions Sortilèges

 cyclotourisme
 

 

 

Livre réédité en 2013 aux Belles Lettres

Lire la suite

07/01/2009 | Lien permanent

Giraud Hélène

Le goût du vélo-couverture.JPGLe goût du vélo

Textes choisis et présentés par Hélène Giraud

 

Au XIXe  Siècle, la bicyclette constitue une révolution et bouscule les conservatismes. Moyen de locomotion, et parfois d’émancipation, elle devient aussi un sport. Le Tour de France, créé en 1903, attire les plus grandes plumes : le vélo se répand dans les classes populaires, qui voient leur quotidien transcendé dans les aventures de « Coppi le charcutier » ou du « mitron Bobet ».

Aujourd’hui, le vélo n’est plus réservé aux dimanches, aux campagnes ou aux athlètes : il est de plus en plus présent dans les villes. On le pare de nouvelles vertus : il rime avec sobriété, autonomie, responsabilité, convivialité.

Balade en compagnie d’Émile Zola, Maurice Leblanc, Jules Romains, Louis Nucéra, Pierre Sansot, Philippe Delerm, Érik Orsenna, Odon Vallet, Alphonse Allais, Jerome K. Jerome, Alfred Jarry, René Fallet, Albert Londres, Antoine Blondin, Paul Fournet, Éric Fottorino et bien d’autres...

 

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Hélène Giraud, dans ce petit ouvrage, nous ouvre les portes de son panthéon littéraire cycliste. En quatre chapitres et trente chroniques, elle nous présente tous les aspects de la bicyclette à travers les XIXe et XXe siècles et des auteurs plus ou moins connus. À côté des grands classiques (Leblanc, Jarry, Nucéra, Ruffier pour n'en citer que quelques-uns), le lecteur pourra faire connaissance avec des textes plus spécialisés, la plupart disponibles grâce à de judicieuses rééditions et visibles sur ce blog, comme O'Followell ou De Amicis (tous deux hautement recommandables). Chaque texte bénéficie d'une petite note critique permettant de situer son auteur et son rapport à la bicyclette.
Le format poche du livre en fait un compagnon idéal lors d'un court voyage à bicyclette mais le lecteur plus exigeant lui ajoutera l'indispensable anthologie d'Edward Nye « À bicyclette »  parue en 2000 aux éditions Sortilèges ou encore les « Dernières pédalées » de Christian Le Goff en 2011 et pourquoi pas le sympathique petit fascicule de Piet Hein Hilarides de 1989 « La bicyclette dans la littérature française ».

 

Première parution en 2012Le goût du vélo-couverture2012.jpg

2017 - 128 pages - Mercure de France

Prix : 8 €

 

La couverture de la première édition

 

Hélène Giraud est également co-auteure du livre "Le Vélo pour les Nuls" paru en 2014.

 

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

Lire la suite

23/06/2017 | Lien permanent

Fabre Paul

Proses-couverture.jpgProses vélocipédiques

Auteur : Paul Fabre

 Extrait de la quatrième de couverture :

Tout comme Alfred Jarry, Émile Zola a aimé et pratiqué la bicyclette ; Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir, dans leur jeunesse, ont visité les Cévennes à vélo ; et Louis Poirier, quand il ne s'appelait pas encore Julien Dracq, allait applaudir les courses de demi-fond au vélodrome Buffalo.

Ces trois exemples suffiraient à montrer que si le vélo avait existé de leur temps, nos meilleurs écrivains en auraient probablement chanté les louanges. Comme ils n'ont pas eu ce loisir, je prends la liberté de le faire à leur place...

 Commentaire de Jean-Yves Mounier :

Comme il l'avait déjà fait dans ses « Poèmes poétiques », Paul Fabre revisite avec sa gouaille et son talent habituels les classiques de la littérature et les éclaire avec grande fantaisie à l'aune de la bicyclette, empruntant à chaque auteur sa spécificité, ses thèmes de prédilection, son univers. Ainsi, l'ouvrage débute par un hommage à Rabelais plein de rots et des pets, il se poursuit par les grands auteurs du Siècle des Lumières puis les romantiques avant d'aborder le XXe siècle dans toute sa diversité, Céline côtoyant Proust, Aragon précédant la Zazie de Queneau, Sartre et Camus se retrouvant une dernière fois dans le cyclisme !

Nul besoin de connaître la vie et l’œuvre des ces illustres écrivains pour savourer le sel et la qualité de l'écriture de Paul Fabre, il suffit de se laisser guider, envahir par les mots, la malice, le plaisir... tout simplement.

 

2016 - 126 pages- Éditeur : Gilbert Jaccon

Prix : 10,00 €

Lire la suite

08/05/2016 | Lien permanent

Page : 1 2