Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2017

Dion Françoise

cyclotourisme La roue libre

Voyage à vélo en solo de la mer de Barents à la mer Noire

Auteure : Françoise Dion

 

« Au début du voyage à vélo d’Helsinki à Tampere, je me rends compte rapidement que je manque d’entraînement, ayant assez vite mal aux jambes, heureusement que je n’avais prévu qu’une cinquantaine de km les premiers jours pour rejoindre Tampere. Avant le départ, j’avais bien étudié la carte en relevant les routes et les croisements. Mais malgré cela, me dirigeant à l’aide de la carte et de la boussole, je me perds souvent. Dans les jours suivants, je découvrirai l’usage de « Google Maps » sur ma tablette et bien que n’ayant pas pris d’abonnement à internet, le tracé au plus près de ma route me permettra de m’y reconnaître plus facilement. »

Seule sur son vélo, Françoise Dion décide de parcourir l’Europe le long de ses frontières en traçant une ligne descendante de la Norvège au sud de la Roumanie. Son unique certitude : il lui faut voir l’île de Vardo. Un nom qui l’attire depuis toujours. Cette île, à l’extrême nord-est de l’Europe, se trouve au-dessus du cercle polaire, à quelques encablures de la Russie, l’opportunité d’y voir enfin le soleil de minuit...

C’est d’une plume vive et sincère que l’auteur raconte ainsi un voyage incroyable au cœur d’une Europe multiple. Elle dévoile avec adresse le bonheur de rouler, mais aussi les moments difficiles éprouvés. Des confessions qui révèlent avant tout l’intime conviction d’avoir trouvé sa plénitude sur une « petite reine ».

À 67 ans, seule, et en quatre mois, Françoise Dion a parcouru plus de 4 000 kilomètres à vélo. De la mer de Barents à la mer Noire, elle nous invite à la suivre dans une aventure courageuse où le dépassement de soi représente son ultime fer de lance.

Avis de l’éditeur : Véritable récit de ses tribulations de cycliste, Françoise Dion révèle toute l’étendue de sa force mental et de sa passion. Un itinéraire inspiré et inspirant, qui donne le goût du voyage au-delà du vélo.

 

2017 – 128 pages Éditions du Panthéon

Prix : 13,90 €

16:21 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Europe, Scandinavie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

28/09/2017

Le Martelot Corentin

cyclotourisme Moins d'auto pour aller au boulot

Je passe à l’acte

Auteur : Corentin Le Martelot

Illustrateur : Younn Locard

 

Sept Français sur dix utilisent leur voiture pour se rendre à leur travail, y compris pour un trajet de moins de 1 kilomètre (six sur dix). Fortement ancrée dans nos mentalités, cette habitude n’est pourtant pas si difficile à repenser.

Fort de son expérience personnelle, d’études scientifiques et de Pocheco, Corentin Le Martelot nous offre dans cet ouvrage un outil surpuissant pour passer à l’action : des informations incisives pour une prise de conscience de nos paradoxes, une méthode éprouvée pour un état des lieux adaptables à tous les environnements de travail et la découverte de tant de voies possibles, autrement plus enchanteresses, pour soi-même et pour tous, que les bouchons et pics de pollution.

Corentin Le Martelot est urbaniste, cycliste quotidien et automobiliste occasionnel. Spécialisé dans les questions relatives à la mobilité, il intègre en 2015 l’entreprise Pocheco et son bureau d’études Ouvert, dont les actions et la philosophie ont été portées à la connaissance du grand public par le film Demain. Il a collaboré à l’écriture de Écolonomie, entreprendre sans détruire (Actes Sud, 2016).

Younn Locard est licencié en arts graphiques dans la section bande dessinée de l’atelier Saint-Luc de Bruxelles. Il est l’auteur de deux albums parus aux éditions l’Employé du moi, H27 et Dérive orientale, et d’un album paru chez Actes Sud.

 

2017 – 64 pagesActes Sud / Kaizen

Prix : 8 €

Une chronique de ce livre est à lire sur le site de l'association "Vélo pour tous en Pays rochefortais".

20:23 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Écologie-Politique-Économie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer

26/09/2017

Chasse-Goupille Collectif

Chasse-Goupille11-couverture.jpgChasse-Goupille n° 11

Auteur : Collectif Chasse-Goupille

 

En mai 2016, nous vous présentions, à l'occasion de la parution de son numéro 9, ce fanzine bordelais confectionné artisanalement avec machine à écrire, ciseaux et colle mais surtout avec passion et militantisme pour la cause vélorutionnaire.

Depuis, le collectif s'est interrogé sur l'avenir de cette publication, fallait-il céder aux sirènes de l’informatique en créant un blog, un magazine numérique, une page Facebook ? Certes non, les auteurs veulent continuer à mettre les mains dans le cambouis et nous offrent un nouveau numéro qui tient toutes ses promesses.

À travers textes et dessins, le vélo nous est présenté comme le meilleur moyen de lutter contre le fascisme, le sexisme et la discrimination, il est vecteur d'égalité et de progrès sociétal et humain, il participe à l'émancipation féminine et à la liberté de mouvement de tout un chacun.

Les pages centrales, qui jouent un rôle important dans ce fanzine, dénonce le VAE comme source de pollution à venir - que deviendront batteries et cadres après usage ? -, plus loin, un joli texte en vers nous résume l'histoire du vélo et la guerre civile espagnole est évoquée à travers le prisme vélocipédique.

Bref, que du bon, que nous vous invitons à découvrir au plus vite, les numéros de 1 à 9 de Chasse-Goupille étant maintenant en téléchargement gratuit sur Wiclou, le Wiki du biclou

 

201736 pages – Chasse-Goupille

Prix : prix libre, 2 euros en librairie

Jean-Yves MOUNIER

 

16:43 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie, Pratiques urbaines, Revue | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

22/09/2017

Rapaud Didier

Chroniques-couverture.jpgChroniques vélocipédiques

Numéro 1

Auteur : Didier Rapaud

 

L’histoire du cyclisme et du sport est inépuisable.

La découverte, le partage, tels sont les grands préceptes des Chroniques vélocipédiques appelées à avoir une suite. Des chroniques inédites, truffées d’histoires admirables, d’exploits incompris ou tout simplement passés inaperçus.

Ces chroniques resteront le fruit d’un travail personnel basé sur des choix intimes et subjectifs, des coups de cœur forcément arbitraires puisés dans la longue histoire cycliste.

Bienvenue dans l’univers du numéro 1 des Chroniques vélocipédiques consacrées à Bordeaux- Paris. La première partie est une étude du Derby de la Route 1911 et de la première photo aérienne prise lors d’une course cycliste. La deuxième partie est consacrée à une nouvelle d’André Reuze sur Bordeaux-Paris intitulé « Coude à coude » parue en 1933.

 

201781 pages + 13 illustrationsAutoédition disponible auprès de l'auteur

Prix : 11 € + frais de port

 Didier Rapaud a déjà publié plusieurs livres consacrés à l'histoire du cyclisme. Vous pouvez les retrouver sur ce blog en cliquant ici

Chroniques-dessin.jpg

 

 

 

 

Raymond Gid illustre « Coude à Coude », nouvelle d’ André Reuze.

 

16:19 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

20/09/2017

Soldati Mario

cyclotourismeFuite en Italie

Auteur : Mario Soldati

Le 14 septembre 1943, dans la gare de Rome, Soldati fait ses adieux à sa femme, Jucci, avec le sentiment de vivre un moment historique. Les Allemands étant maîtres de la ville, il est décidé à rejoindre les Américains, qui ont débarqué à Salerne. Dans le train, où s’entassent des femmes partant s’approvisionner à la campagne et surtout des militaires vêtus en civil qui rentrent chez eux après la débâcle, il fait la connaissance d’Agostino. Ce soldat originaire de Campanie devient son compagnon de voyage.

Avec lui, il entreprend un périple singulier en train, puis à pied et enfin à bicyclette sur les routes d’une Italie dévastée par la guerre et la pauvreté. En chemin, ils rencontrent paysans, ouvriers, Allemands, fascistes, familles entières qui fuient, tandis que les bombardements font rage. Les deux hommes atteignent leur but, un village voisin de Naples, le 19 septembre, mais Soldati, malade, doit s’aliter. Neuf jours plus tard, il retrouve des amis antifascistes et, le 3 octobre, gagne Naples, libérée par les Américains, en leur compagnie.

Ce récit, qui est un peu l’équivalent littéraire des grands films du néoréalisme italien (Rome, ville ouverte), est aussi une occasion pour Soldati de développer un thème marquant dans toute son œuvre : la fuite, qui n’est pas chez lui synonyme de peur, mais bien de plaisir intellectuel et physique.

(Traduit de l’italien et postfacé par Nathalie Bauer).

2008 – 150 pagesGallimard,  Le promeneur.

Prix : 20 €

23:42 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

17/09/2017

Daugey Fleur et Maincent Karine

Vélos-couverture.jpgVélos

Auteure : Fleur Daugey

Illustrations : Karine Maincent

 

Une invention extraordinaire ! Un moyen de transport écologique ! Le vélo va libérer les femmes, faire la révolution et remplacer les voitures quand il n’y a plus d’essence. Partout dans le monde, les vélos sont indispensables.

 

 

Le mot de l'illustratrice :

« Vélos » nous emmènent donc sur les chemins de cet objet de voyage, révolutionnaire, écolo et très joliment raconté par Fleur Daugey ! il m'a fallu faire beaucoup de recherches sur le dessin du vélo, ses différentes formes depuis sa création par Karl Drais von Sauerbronn en 1817 et me nourrir de son usage dans les pays d'Asie du Sud-est, d'Afrique…ce qui a été très réjouissant !

Il est à découvrir dans toutes les chouettes librairies !

 À partir de 6 ans

 

201732 pagesKilowatt

Prix : 12,90 €

14:48 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Jeunesse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

12/09/2017

Ménétrier Elie

Vélographies-couverture.jpgVélographies

impressions en noir et blanc

Auteur : Elie Ménétrier

 

Pourquoi j'ai pris cette photo ?

Ben rien à dire en fait !

Juste qu'un dimanche, me baladant le long de la Daurade, j'ai vu ce cadre de vélo près du pont Neuf.

L'effet graphique était saisissant.

Il n'avait pas été détruit comme tant d'autres sur Toulouse, seulement dépouillé comme si le cadre du vélo voulait fusionner avec le garde vélo qui le retenait . . .

 

201632 pages Az'art atelier éditions

Prix : 10 €

17:46 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Photographies, Pratiques urbaines | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

06/09/2017

Jubin Loïc

image311.jpgTro un périple à vélo

Aller Nantes/Jérusalem - Retour Athènes/Nantes

Auteur : Loïc Jubin

 

« Un jour, moi, j’irai à vélo à Jérusalem ! »
Cette affirmation un peu hasardeuse s’est inscrite dans mes neurones à un moment dont je ne me souviens plus précisément.
J’ai alors 62 ans, du temps devant moi et surtout l’ambition non seulement de faire l’aller de Nantes à Jérusalem, mais aussi et dans la foulée, le retour d’Athènes à Nantes.
J’avais choisi d’emprunter pour l’aller l’itinéraire de l’EuroVelo jusque Belgrade, via la Loire et le Danube, puis, comme les Croisés, de rejoindre Istanbul par la Macédoine, la Grèce et finir par Antalya/ Jérusalem par avion. J’ai dû reporter le retour après 5 000 km et 2 mois.
Ce retour, deux ans plus tard, m’a quant à lui amené d Athènes à Nantes par la Grèce de l’Ouest, l’Albanie, le Monténégro, la Croatie, la Slovénie, l’Italie, le canal du Midi… en un mois et demi et 4 000 km.
Ce périple n’est ni un exploit sportif, ni un pèlerinage, seulement une envie irrésistible d’atteindre cette ville mythique et, en guise de symbole, d’y déposer un papier de remerciements entre deux pierres du Mur des Lamentations…
TRO, ou périple, ou tour en langue bretonne, est un écrit sur le chemin qui vous accapare, tant au propre qu’au figuré, un chemin riche de solitude qui vous accompagne souvent, de rencontres totalement imprévues, d’instants inoubliables et d’anecdotes parfois truculentes.

 

 2017 292 pagesJacques Flament Éditions

Prix : 22 €

 

 Loïc Jubin avait déjà raconté son voyage vers Jérusalem dans « J’ai amarré mon vélo à une étoile » présenté sur ce blog.

21:25 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Europe, Proche-Orient | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

04/09/2017

Fibretigre & Ricard Floriane

renard-sauve-son-velo.jpgRenard sauve son vélo

Auteurs : Fibretigre - Floriane Ricard

 

Le vélo de Renard a été écrasé par un gros camion. Au magasin, on lui explique qu’il vaut mieux en acheter un neuf car les réparations coûteront trop cher. Il dépose son vélo devant chez lui et, catastrophe !, pendant qu’il ne regarde pas, le camion poubelle l’emmène !
Renard décide alors de partir à sa recherche et il arrive dans un pays aux montagnes immenses, qui sont en fait des amoncellements d’objets déversés. Renard arrivera-t-il à retrouver son vélo ?

 Un album poétique et amusant pour sensibiliser les enfants à la question des déchets.
Pour les enfants de 5 à 8 ans

 

201740 pagesRue de l'échiquier

Prix : 12,90 €

 La deuxième aventure de Renard et de son vélo après « Renard à vélo », présenté sur ce blog.

21:41 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Jeunesse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Gérard Léo

Léo Gérard-couverture.jpgParle-nous des amandiers

Récit de voyage à deux-roues

Auteur : Léo Gérard (texte et illustrations)

 

J'ai fait ce récit comme j'aurais préparé une pâte feuilletée, en laissant d'abord reposer la détrempe de farine, d'eau et de sel ; puis en amalgamant beaucoup de beurre et en pliant et repliant la pâte lisse. Lorsque j'écrivais sur ma table en bois sombre, abîmée, j'amalgamais des souvenirs et des poésies et des rêves au récit. Je sentais que cela lui donnait du goût. J'écrivais pendant l'été, dans le musée où je travaillais, alors que le soleil entrait par les anciennes fenêtres en passant par le jardin surplombant la Rance, entre le feuillage du tilleul et des chênes. Puis j'écrivis pendant l'hiver, assis à la table de la cuisine, alors qu'il pleuvait et que le vent soufflait jusqu'à déraciner l'olivier qui était planté devant chez nos voisins, et d'autres jours le brouillard ne se levait pas de la journée et je restais assis à écrire.

Maintenant, vous pouvez m'aider pour la cuisson de cette pâte feuilletée. Elle est bien travaillée, pliée en portefeuille, prête pour en faire une tarte et l'enfourner. Une fois les livres imprimés, elle sera cuite. Il ne restera plus qu'à goûter, et vous pourrez être mes lecteurs.

 

2017 294 pagesAutoédition disponible auprès de l'auteur

Également disponible auprès des librairies suivantes : L'ivresse des mots à Lampaul Guimiliau, Passage à Brasparts, Librairie du voyage à Rennes.

Prix : 17 € + 4,78 € frais de port

 

Un voyage en cyclo-camping entre Rennes, Bordeaux, Montpellier, Barcelone, Malaga et Fès - Livre édité à 100 exemplaires.

17:30 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Espagne, France, Maroc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer